Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (49)

Nous avons examinée chacune des 64 variations de type des quatre classes déterminées par Dramatica.

Dramatica

Nous pouvons dorénavant entrevoir quelques thèmes familiers : Morality, Fate, Commitment, Hope par exemple.
Nous pouvons voir aussi un certain nombre de termes que nous pourrions ne pas avoir considérer comme thématiques.

Sommaire de tous les articles :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE

La culture occidentale (comme toutes les cultures, d’ailleurs) favorise certains domaines d’exploration et en ignore virtuellement d’autres.
Pour un auteur qui souhaite défricher de nouveaux terrains, ces termes qui ne lui sont pas familiers lui procurent une quantité d’options non négligeable.
Et pour un auteur qui ne souhaite pas s’éloigner des tendances dominantes, il a à sa disposition tous les standards thématiques classiques mais avec bien plus de détails qu’auparavant.

Des choses que vous ne trouverez pas dans la grille ci-dessus sont des termes comme l’amour ou la cupidité. Bien que ces concepts figurent au cœur de nombreuses discussions ou débats thématiques, ils sont davantage descriptif d’un sujet plutôt que des perspectives, des angles de vues que nous pourrions adopter sur ce sujet.
Par exemple, supposons que nous décidions d’écrire une histoire sur l’amour. Mais quel type d’amour ?

Un amour fraternel ? Une histoire romantique ? Un amour lascif, paternel, spirituel ? Un amour platonique ?
Indéniablement, l’amour se définit par le regard de celui qui observe. En d’autres mots, l’amour est façonné par la nature de l’objet ou de l’être aimé.

Dans la grille des variations de type, nous trouvons des termes comme Attract, Obligation, Desire ou Instinct. Chacun de ces termes peut être utilisé pour décrire une sorte différente d’amour.

De même, vous ne trouverez rien sur la cupidité dans cette grille, mais Self-Interest.
Self-Interest n’est pas aussi chargée émotionnellement que peut l’être la cupidité mais ce concept définit plus clairement les problèmes qui sont au centre de l’avarice d’un homme riche, des détournements de fonds que pourrait commettre un homme pauvre voire un père aimant de son enfant qui doit le laisser mourir dans un incendie afin de se sauver lui-même.
L’idée des concepts qui habitent la grille des variations de type est de couvrir le plus de possibles possible.

De plus, d’autres variations comme Fantasy, Need, Rationalization ou Denial peuvent refléter chacun à leur façon des sortes de cupidité.
Il n’est certes pas dans les intentions de Dramatica de forcer une terminologie nouvelle, stérile et peu connue sur les auteurs du monde entier. L’intention de la théorie est de clarifier.
Ainsi, n’hésitez pas à remplacer dans la grille certains termes par vos termes favoris. Mettez Amour au lieu de Attract, Cupidité au lieu de Self-Interest si cela vous semble mieux.
De cette manière, vous créerez une grille qui reflétera vos tendances personnelles et vous y incorporerez probablement aussi celles de votre culture. La grille originale, cependant, libre de toute tendance spécifique, est toujours disponible pour servir de cadre neutre pour préciser le problème de l’histoire.

Comme moyen de viser la variation qui décrit le mieux la nature thématique du problème de l’histoire, il est bon de considérer les variations comme paires. Tout comme les personnages, les variations qui par leur nature sont le plus directement opposées apparaissent en diagonale dans la grille.
Une paire dynamique familière parmi ces variations est Morality et Self-Interest. Le conflit potentiel entre ces deux-là émerge lorsque nous plaçons un contre entre les deux termes : Morality contre Self-Interest. Cela fait bien mieux ressortir la sorte de conflit thématique qui les unit.

Nous aborderons dans d’autres articles comment chaque paire dynamique de la grille peut former une base pour une prémisse thématique de l’histoire. Nous démontrerons aussi que ce type de conflit thématique n’a pas être nécessairement une situation de bien contre le mal mais peut aussi créer des situations du moindre de deux maux ou du meilleur de deux biens.

Le champ thématique

Identifier la variation qui sera la plus adaptée à l’exploration d’une ligne dramatique, c’est mettre en place le champ thématique des concepts qui seront explorés selon ce point de vue.
Pour démontrer comment cela fonctionne, voici les champs thématiques de Star Wars.

Le champ thématique de l’Objective Story : Skill

Concernant la variation Skill :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (43)

Skill est une faculté qui se déploie dans la pratique. Tout le monde dans cette galaxie se compare eux-mêmes à quelqu’un d’autre en termes de capacités.
Qu’il s’agisse de piloter, de se sortir de situations tendues ou de se défendre.
La princesse d’ailleurs évalue immédiatement ses sauveurs (Han, Chewbacca et Luke) en termes de leur manque apparent de compétences.

La guerre même entre les Rebelles et l’Empire est une compétition entre l’habileté et l’expérience. L’Empire a une grande expérience dans l’art de mater les dissidents mais sa façon de faire est quelque peu surannée. La Rébellion qui ne bénéficie pas d’une grande expérience profite cependant des talents certes inexpérimentés mais fougueux de ses membres tel Luke.
La capacité à faire les choses ou simplement à être est un avantage dans cette histoire.

Le champ thématique du personnage principal : Fantasy

Concernant la variation Fantasy :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (35)

Fantasy décrit la croyance en quelque chose d’irréel. Notez que cette notion d’irréalité est à prendre avec des pincettes. Considérons-là comme quelque chose d’intangible ou du moins qui paraît irréelle, hors, peut-être, de notre perception sensible.

Fantasy est donc une part importante de la vie de Luke. Il n’a aucune idée de cette guerre entre l’Empire et les Rebelles mais il veut tout en connaître parce que sa Fantasy est d’être un héros dans l’un des camps. Il joue avec des jouets de navires spatiaux. Il est intrigué par le message d’une demoiselle en détresse et il s’immerge avec délectation dans les processus de son imaginaire plutôt que la vie ennuyeuse d’un garçon de ferme sur une planète désertique.

Son imagination le pose à part des personnages dénué d’imagination qui l’entoure comme son oncle, par exemple. Pourtant, celle-ci le fait paraître excessivement inexpérimenté et naïf. Ceci est d’ailleurs appuyé lorsqu’il se fait presque tué à la cantina de Chalmun sur Mos Eisley.
Fantasy correspond bien à  Luke.

Le champ thématique de l’Influence Character : Worth

Concernant la variation Worth:
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (39)

Worth est une mesure de l’utilité ou des avantages escomptés d’une chose.
L’impact de Obi Wan est de forcer à considérer ce qui doit être pensé comme ayant une valeur véritable. Cela va plus loin que de reconnaître objectivement que quelque chose a de la valeur. La valeur véritable des choses a une forte influence sur les choix et les comportements d’un individu. Elle rend les choses beaucoup plus subjectives.

Obi Wan rend parfaitement clair qu’il croit que la Force est ce que tout un chacun devrait voir comme ayant la plus grande valeur dans la galaxie. Et il renforce cette opinion en se servant de la Force pour se sortir lui-même et les autres de situations aussi diverses qu’embarrassantes.

Il nous apparaît d’abord comme un vieil ermite, un petit peu fou d’ailleurs mais il est révélé qu’il est une personne de grande importance aux yeux de la Princesse Leia, elle-même un important leader de la Rébellion.
Parce que Obi Wan montre que les choses sont rarement ce qu’elles semblent être, son impact sur les autres les mène à reconsidérer, à réévaluer ce qu’ils considèrent comme leurs propres valeurs.

Ces réévaluations des valeurs personnelles permettent alors une meilleure compréhension du monde et tout particulièrement chez Luke Skywalker.
La variation Worth correspond bien à Obi Wan.

Le champ thématique de la Subjective Story : Ability

Concernant la variation Ability :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (47)

Ability est la capacité innée à faire ou à être. La Subjective Story est d’abord l’histoire d’une relation. L’aspect le plus convergent entre Obi Wan et Luke est de développer les capacités de Chevalier Jedi. Des facultés innées chez Luke mais dont il n’a pas encore pris conscience.

Lorsque Luke découvre ses propres facultés en les expérimentant ou bien lorsqu’il observe et admire Obi Wan, on perçoit cette relation comme positive pour l’un comme pour l’autre.
L’influence de Obi Wan aide Luke à découvrir ses propres capacités. Ce sont des choses qu’il se refusait à voir comme d’être capable de quitter son foyer et de rejoindre les Rebelles.
Cependant mettre au jour ces facultés n’aurait pas été positif si tous deux ne partageaient pas une même volonté.

Fort heureusement pour eux, toutes les fois où Obi Wan réussit à révéler à Luke de nouvelles possibilités comme de manier un sabre laser à l’aveugle, Luke veut apprendre davantage.
Ces révélations font que d’autres tel Han Solo comprennent  qu’il se passe vraiment quelque chose de bien entre le maître et l’élève, même si une ancienne religion est impliquée.
Ability qualifie bien cette relation entre Luke et Obi Wan.

Nous aborderons dans le prochain article la fin du chapitre 12 de la théorie narrative Dramatica.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error
Merci de soutenir Scenar Mag. Votre aide nous est indispensable

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de