Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (47)

Nous examinons dans cet article les quatre variations du type Being de la classe Psychology.

Dramatica

Pour une première approche du type Being :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (31)

Sommaire de tous les articles :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE

Knowledge

Ce sont les croyances du personnage (ce qui inclue aussi ses connaissances, son savoir spécifique sur les choses).
Ce sont les vérités du personnage, ce qu’il tient pour vrai (ce qui n’implique pas qu’il soit détenteur de la vérité des choses).

Knowledge expose les idées que le personnage accepte. Ces idées ne signifie pas nécessairement qu’elles soient vraies mais seulement que le personnage croit en les choses qu’elles représentent.
Et pour Dramatica, les croyances sont un élément thématique important. D’autant plus que le gouffre qui peut exister entre ce qui est cru ou connu et la vérité peut générer des erreurs d’interprétation et des évaluations fausses des situations.

Knowledge est aussi un élément qui entre dans la caractérisation des personnages.
A ce sujet : DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (18)

Thought

Thought désigne le processus qui consiste à considérer les choses. C’est une forme de contemplation. Le personnage pose le problème et le rumine.
Ce Thought en tant que variation du type Being est différent de l’élément Thought qui participe à la caractérisation de l’archétype Antagoniste.

Thought en tant que variation illustre un processus de réflexion. L’esprit se saisit d’un objet qu’il a décidé d’étudier et se détourne de l’objet réel pour se concentrer seulement sur l’objet qui est maintenant au sein de la conscience.
Et ce n’est plus le même objet. Même s’il en reflète les caractéristiques, celles-ci sont généralement faussées par de nombreux facteurs tels que l’expérience vécue, les croyances, les souvenirs…

Pour Dramatica, Thought ne vise pas toujours un objet. Cela signifie que le personnage peut s’égarer dans ses pensées ou bien imaginer des expériences (et pourquoi pas un délire fantastique).
Thought n’a pas toujours de but conscient. Il peut opérer sur un objet du monde réel ou être une simple rêverie. Il peut être aussi des moments d’inspiration.

Les croyances (Knowledge), une fois installées, présentent une certaine inertie. Ce qui rend difficile leur remise en cause. Ainsi, Thought devient comme une force mentale capable de réarranger (de questionner) les choses sans en craindre les conséquences (positives ou négatives).

Il est facile somme toute de comprendre le rapport d’opposition qui unit Knowledge et Thought dans une dialectique qui peut inciter un personnage à faire des choix fondés sur l’observation des faits et les errements mentaux que l’imaginaire du personnage mettra en branle.

Ability

C’est la capacité pour accomplir quelque chose. Cette variation est commune aussi avec les éléments de caractérisation du personnage (dans sa dimension Purpose).

Dramatica catégorise Ability aussi comme variation du type Being parce que cette faculté à faire les choses renvoie de nous aux autres une partie de l’image que nous offrons aux regards des autres. Un peu comme si Ability permet aux autres de se prononcer sur nous, de nous juger selon certaines de nos aptitudes.
Gardez à l’esprit que Ability est une capacité à faire comme à être. Ou bien comme une disposition à tenir un rôle.

Cependant, posséder une faculté innée pourrait s’avérer sans effet si une certaine expérience (ou expertise) dans le domaine où elle s’exerce ne l’accompagne pas.
Ainsi, cette capacité pourrait être entravée par des restrictions imposées au personnage par son environnement ou que le personnage se revêtit lui-même d’un carcan pour limiter l’efficacité de son action.

Vous pourriez lire
LA CARACTÉRISTIQUE ABILITY DE DRAMATICA
pour un complément sur Ability.

Desire

C’est la motivation pour changer sa situation (ou les circonstances). L’opposition (dans son aspect dialectique) entre Ability et Desire s’explique par le constat que pouvoir changer les choses n’est possible que si la motivation à changer les choses est présente.

Selon Dramatica, le désir naît de la prise de conscience qu’il existe quelque chose de mieux que ce qui est actuellement. Et cela n’implique pas que la situation actuelle soit mauvaise. Mais simplement qu’un personnage a l’intuition (ou bien qu’il raisonne) ou bien encore qu’il pense percevoir que quelque chose de mieux existe.
Et donc qu’il est possible d’atteindre ce nouveau plan d’existence.

Il est important de comprendre que ce futur meilleur n’est pas encore dans les faits. Il est seulement dans l’imagination du personnage. C’est lui qui imagine comment pourrait être son futur et par conséquent, cette perspective n’est pas partagée par tous les personnages et ne pourrait qu’être qu’une hallucination.

Chacun voit sa vérité à sa porte. Et celle-ci ne peut être ouverte par tout un chacun. De plus, il peut y avoir un gouffre énorme entre la vérité et ce que l’imaginaire du personnage engendre. Dramatica cite l’exemple du chien qui saute dans la mare parce que le reflet de l’os qu’il tenait pourtant entre les mâchoires lui apparaissait bien plus appétissant.
Le pauvre chien s’est retrouvé sans os du tout.

Vous n’obtiendrez que peu de tension dramatique si le personnage passe d’un plan d’existence à un autre sans qu’il lui en coûte. Le prix du passage doit être quelque chose auquel il tenait et qu’il devra laisser derrière lui.
Et cela sur la simple croyance qu’il existe quelque chose de mieux. Ce qui n’est pas certain du tout.

Synonyme : convoiter.

Le prochain article traitera des variations du type Becoming.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error
Merci de soutenir Scenar Mag. Votre aide nous est indispensable

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de