Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (44)

La classe Physics regroupe quatre types :

dramatica

Nous avons abordé les variations des types Understanding, Learning, Doing.

Cet article traite des variations du type Obtaining.

Dramatica

Sommaire de tous les articles sur la théorie :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE

Pour une première approche du type Obtaining :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (31)

Pour rappel, l’étude des variations de types que nous avons examinées depuis quelques articles déjà sont à considérer d’un point de vue thématique.
Les dimensions des personnages que nous avons déjà développées sont davantage des traits de caractère.

Approach

C’est l’approche que nous adoptons pour faire ou être.
L’approche est un concept important pour Dramatica. On le retrouve dans les dimensions du personnage (comme méthode) comme sous l’angle thématique de l’histoire.

Approach est donc la manière dont un personnage décide d’aborder la solution à un problème. Ce peut être une manière spécifique ou bien une ligne de conduite générale jugée appropriée pour la tâche.
Cette façon de faire ou d’être peut être physique ou mentale. Cela dépends de la nature du problème et de la solution envisagée pour le résoudre.

Synonymes : procédure, style, manière de faire, à sa façon.

Attitude

Une attitude se compose de trois éléments.
Une part affective implique les émotions et les sentiments d’un individu envers un objet. Par exemple, la peur des araignées.
Une part comportementale qui décrit comment une attitude influence notre façon d’agir ou de se comporter. Par exemple, éviter les araignées et pousser un cri en leur présence. Notez que cette part comportementale correspond à ce que Dramatica considère comme l’approche du problème (Approach).
Et une part qui incorpore les croyances ou la connaissance que nous avons d’un objet. Par exemple, la crainte des araignées parce qu’elles seraient dangereuses.

Il faut considérer une cohérence entre l’attitude et le comportement. On s’attend habituellement à ce que le comportement d’un individu soit cohérent avec les attitudes dont il fait montre. Mais un comportement n’est pas toujours rationnel. En effet, comment expliquer que l’on continue de fumer alors qu’il nous est prouvé que cela est dangereux pour la santé.

La relation d’opposition qui unit Approach et Attitude selon la théorie Dramatica pointe précisément sur cette incohérence dont nous faisons parfois preuve au cours de notre vie.
Donc Attitude induit la manière dont un personnage va procéder dans son approche du problème. En somme, Attitude reflète à la fois l’aspect affectif et les croyances d’un personnage.

Ce qui peut nous permettre de définir une attitude comme rigide ou au contraire décontractée. Elle ne peut l’être simultanément parce que ce serait une contradiction mais rien n’interdit que selon la situation, l’une ou l’autre prenne le pas sur les décisions du personnage.

Pour Dramatica, un personnage pourrait vouloir sacrifier l’efficacité de son action pour une approche plus douce, moins engagée physiquement et moralement et d’autres fois, choisir une méthode plus radicale au risque de ne pas en sortir totalement indemne.
Et parfois, l’attitude décide d’une  approche trop exagérée, nuisible pour le personnage et les autres et d’autres fois, le personnage ne s’implique pas suffisamment dans l’action et son retour sur son effort n’est pas payant.

Quoi qu’il en soit, la solution à un problème exige un travail commun entre l’attitude et l’approche (Approach).

Self-interest

Cette variation du type Doing désigne l’intérêt personnel. C’est être ou faire ce qui est le meilleur pour soi. Cette forme d’égoïsme suggère que le choix de ce qui est le mieux pour soi se fait au détriment de l’intérêt des autres ou au mieux dans la négligence de l’intérêt collectif.

Self-interest décrit qu’un personnage n’a aucune considération pour autrui. Son intention n’est pas mauvaise cependant. Seulement, il ne se préoccupe que des ramifications personnelles de ses décisions.
Pour Dramatica, dans les histoires qui montrent la nature diabolique des sociétés ou des régimes oppressifs, Self-interest est par ailleurs positif dans le sens où il permet à l’individu d’exprimer son besoin de liberté.

Synonymes : Égoïste, Égocentrique, Narcissique.

Morality

Dramatica définit Morality comme être ou faire selon ce qui est meilleur pour autrui.
Ce n’est pas tant une question spirituelle ou religieuse sur le bien et le mal. C’est simplement la description d’un personnage qui place autrui avant soi.

Mais ce n’est pas toujours la meilleure chose à faire. Car si le personnage est entouré par des individus dont la qualité principale est Self-interest, ils tenteront de s’accaparer tout ce qu’ils peuvent du personnage. Et Morality (au sens de Dramatica) s’avère alors tout à fait inapproprié à la situation.

Morality n’est pas non plus un synonyme de sacrifice (la marque des héros). Dramatica insiste que Morality consiste simplement à considérer les besoins et les désirs des autres avant ses propres besoins et désirs.
Et si les besoins des uns et des autres concordent, personne ne souffrira.

Synonymes : Altruisme, Bienveillance, Générosité.

La classe Physics

Dramatica

Les types de la classe Physics

Dramatica

Les variations des types de la classe Physics

Dramatica

Nous traiterons dans le prochain article des variations des types de la classe Psychology

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des