Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (56)

Nous avons abordé dans le chapitre 13, les descriptions de domaine. Abordons maintenant le chapitre 14 : Préoccupations, Portées et Problèmes.

Sommaire de tous les articles :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE

CHAPITRE 14
Préoccupations, Portées et Problèmes

Les domaines et au-delà

Comme nous l’avons vu dans le chapitre 13, chacune des 16 perspectives a une tournure légèrement différente comme conséquence d’un point de vue particulier lié avec une classe spécifique. Cela suffit pour une analyse quantitative plus approfondie sur le thème que ce qui se fait habituellement. Nous avons néanmoins trois niveaux supplémentaires de la structure thématique à explorer.
Chaque niveau aura son propre type de perspectives. Pour se faciliter la tâche, nous nommerons les perspectives thématiques créées à chaque niveau comme des appréciations, ce qui signifie simplement la façon dont nous (et à fortiori en tant que lecteurs) apprécions un problème à ce niveau à partir de ce point de vue.

Nous avons abordé les classes, les types de chaque classe et les variations de chaque type au chapitre 12 (LES ÉLÉMENTS DE STRUCTURE : LE THÈME). Au cours de cette série d’articles sur la théorie narrative Dramatica, nous avons aussi abordé les éléments des dimensions des personnages (Motivation, Methodology, Purpose, Evaluation).

Nous avons vu également le concept de lignes dramatiques (Throughlines). 

Donnons maintenant une description générale des appréciations que nous trouvons dans chaque ligne dramatique. Lorsque nous comprenons comment une ligne dramatique change la signification d’un élément structurel en général, on peut appliquer cette compréhension à chaque élément dans la structure et parvenir ainsi à une appréciation dramatique précise.
(la pensée de Melanie Anne Phillips et de Chris Huntley semble parfois obscure. N’hésitez pas à suivre les liens que nous donnons dans les articles).

Résumons :

Ainsi, la ligne dramatique du personnage principal explore ce que c’est que d’avoir tel ou tel problème particulier (et qui est souvent vu comme la motivation à agir pour le personnage principal).

La ligne dramatique de l’Influence Character explore quel type d’impact quelqu’un qui a tel ou tel problème (ou motivation) a sur son environnement (les autres personnages mais aussi les événements).

La ligne dramatique de la Subjective Story détermine la meilleure position à adopter entre le personnage principal et l’Influence character. C’est l’auteur qui décide (et cette position peut varier au cours de l’histoire selon les situations et les circonstances).

La ligne dramatique de l’Objective Story détermine quelle est la meilleure position à adopter qui ne désavantage aucun des autres personnages (ce qui laisse envisager que la destinée de l’antagoniste n’est point écrite d’avance).

Voyons maintenant quelles autres appréciations seront créées au niveau des types, des variations et des éléments de dimension.

Les préoccupations

Tout comme la combinaison d’une ligne dramatique et d’une classe crée un domaine dans lequel un problème apparaît selon ce point de vue, la combinaison d’une ligne dramatique et d’un type crée une sphère de préoccupations.
Ainsi, nous aurons des préoccupations au niveau de l’Objective Story, du personnage principal, de l’Influence Character et de la Subjective Story dans toute fiction réputée complète.

Comme son nom l’implique, une préoccupation reflète une sphère dramatique dans laquelle le problème sera le plus préoccupant pour la ligne dramatique dans laquelle il se manifeste.

La préoccupation de l’Objective Story

La préoccupation de l’Objective Story est une sphère dans laquelle tous les personnages partagent une préoccupation commune. Ce peut être une même préoccupation pour tous les personnages ou bien chacun d’entre eux a une préoccupation personnelle de la même nature que la préoccupation englobante.

Par exemple, si la préoccupation de l’Objective Story est du type Obtaining alors tous les personnages seront préoccupés d’obtenir quelque chose. Dans une telle histoire, chacun pourrait essayer de récupérer la même chose comme un trésor enfoui.
Dans d’autres histoires avec une préoccupation de l’Objective Story de type Obtaining, chacun pourrait vouloir obtenir quelque chose de différent (la préoccupation englobante est d’obtenir quelque chose mais ce quelque chose peut être identique pour tous les personnages tout comme chacun d’eux pourrait vouloir quelque chose de différent. Ce qui compte est Obtaining).

Le protagoniste pourrait vouloir récupérer le trésor mais, par exemple, le personnage qui occupe la fonction de Reason (de l’archétype Reason exactement) pourrait vouloir obtenir son diplôme.
La nature de la préoccupation est partagée mais non nécessairement la manifestation concrète de celle-ci.

Dans cet exemple, le protagoniste pourrait être un chasseur de trésors. Quant au personnage qui occupe la fonction de Reason (ou Raison), il pourrait être un étudiant en archéologie qui a rejoint le groupe du protagoniste parce que cette quête du trésor lui servira de base pour la thèse qu’il doit présenter afin d’obtenir son diplôme.
Liées ensemble ces deux volontés ne sont pas un aspect structurel de l’histoire. C’est davantage l’art de conter qui est sollicité.

Un point très important à souligner. La préoccupation accouplée à Obtaining signifie à la fois se procurer quelque chose OU se débarrasser de quelque chose. C’est-à-dire qu’on peut souhaiter obtenir quelque chose tout comme vouloir ne plus obtenir (et dans ce cas la signification du terme est aussi étendue à ne plus vouloir posséder quelque chose) et dans un cas comme dans l’autre, cela ne change en rien la nature de la préoccupation.
Donc, pour cette appréciation particulière du problème, il faut considérer que la signification est soit ne pas avoir assez de quelque chose ou bien avoir trop de quelque chose.

La préoccupation du personnage principal

Comme on peut s’y attendre, la préoccupation du personnage principal n’a d’intérêt que pour lui. Cette appréciation décrit cette sphère dans laquelle le personnage principal est le plus inquiété ou le plus intéressé en regard de la façon dont il voit le problème.

Si Obtaining est la préoccupation du personnage principal, il sera le seul a essayer d’obtenir quelque chose ou à se débarrasser de quelque chose (ou il s’accroche désespérément à quelque chose ou bien il refuse de posséder plus longtemps quelque chose).
Aucun des autres personnages ne partagent cette préoccupation parce que les autres lignes dramatiques (ou Throughlines) sont toutes dans d’autres classes avec différents types.

Cette divergence donne de l’ampleur à l’histoire et un sentiment de complétude pour le lecteur. Plutôt que de se concentrer sur seulement un problème, chaque point de vue sur le problème de l’histoire tombe dans un domaine différent avec sa propre préoccupation.

De manière similaire, un personnage principal avec une préoccupation de Memory essaiera de se souvenir ou d’oublier ou d’empêcher un souvenir de remonter à la surface…

La préoccupation de l’Influence Character

Comme la ligne dramatique de cet Influence Character est perçue selon l’impact qu’elle a sur les autres personnages, la préoccupation sera vue ici comme la sphère dans laquelle l’Influence Character a le plus d’effet.
Ainsi, un Influence Character dont la préoccupation serait Obtaining sera décrit comme quelqu’un qui cherche à changer ce qui est obtenu ou refusé par le fait même de son influence sur les gens de son entourage et les événements et situations dans lesquels il se trouve.

La préoccupation de la Subjective Story

La préoccupation de la Subjective Story décrit la sphère du plus grand conflit (ou de la plus grande divergence) entre le personnage principal et l’Influence Character.
Ils peuvent s’accorder sur de nombreuses choses mais dès qu’ils sont sur le terrain de cette préoccupation de la Subjective Story, ils en arrivent toujours aux mains.

C’est de la manière que l’auteur organise sa structure thématique que cette préoccupation de la Subjective Story semblera se former à partir des préoccupations respectives du personnage principal et de l’Influence Character.
Si cette préoccupation de la Subjective Story est Obtaining, le personnage principal et l’Influence Character débattront s’ils doivent ou non avoir quelque chose. Ce peut être seulement quelque chose que l’un des deux possède ou peut avoir (qui devrait l’avoir ?, d’ailleurs) ou bien ce peut être quelque chose qu’ils peuvent avoir tous les deux ou aucun d’entre eux.

Conclusion provisoire des préoccupations

Comme nous avons pu le voir, faire correspondre un type avec une ligne dramatique crée une préoccupation. Et chaque préoccupation fournit une appréciation plus profonde des différents aspects du problème de l’histoire pour le lecteur.

Nous continuerons ce chapitre 14 de la théorie narrative Dramatica dans le prochain article.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de