INTRIGUE : L’AVENTURE – ANALYSE

0
(0)

Quelle différence entre la quête et l’aventure ?
La quête est affaire d’esprit. C’est un parcours intellectuel, spirituel. Une recherche de soi.

Alors que l’aventure est essentiellement physique. L’aventure convoque l’action. Alors qu’une quête peut se trouver dans toutes les histoires, une quête n’est pas nécessairement une aventure.
Une intrigue qui se fonde sur une aventure se concentre sur le parcours qu’effectue un personnage dans l’histoire. La quête concerne ce personnage.

Un voyage par personnage interposé

Pour Ronald B. Tobias, l’aventure est l’occasion pour le lecteur de se rendre dans des lieux où il n’a jamais été (et probablement où il ne se rendra jamais).

On peut considérer que c’est l’amour des lieux étranges qui poussent le lecteur à se passionner pour une aventure.
Des lieux où ils se passent des choses que l’on ne fera probablement jamais.

Une intrigue qui se concentre sur l’aventure amène le lecteur à participer à des dangers dont il revient sain et sauf. L’aventure est ce qui permet de justifier de manière crédible ces menaces.

Peut-être aussi que l’aventure traduit cette errance qui parfois nous étreint. Elle serait alors un catalyseur de l’angoisse que nous éprouvons parfois de notre insignifiance face à l’immensité du monde.
Et la fortune ne se trouve pas sous les sabots du cheval dont nous tenons les rênes. Il faut aller à la conquête de cet horizon.

Ce besoin de fortune qui nous aveugle serait peut-être alors notre propre recherche de la vérité.
Donc une quête déguisée sous les atours d’une aventure.
C’est une intrigue qui se tient.

L’importance du parcours

L’intrigue porte moins sur le personnage que sur le parcours. Si l’on n’y prenait garde, le personnage resterait identique à ce qu’il était du début à la fin de l’histoire.

Ronald B. Tobias semble dire que c’est cela qui distingue l’aventure de la quête.
Que le personnage n’a donc pas besoin de changer considérablement à la suite de ses pérégrinations.
Si vous souhaitez, cependant, conter une aventure, ne négligez pas cet aspect de l’arc dramatique d’un personnage.
Même si ce changement concerne sa fermeté de résister au changement qui serait alors un mal pour le personnage (s’il change, c’est qu’il devient meilleur habituellement).

Lire à ce propos :
LA CAPACITE A CHANGER DU PERSONNAGE
LE PERSONNAGE EST CRITIQUE

Ce qui est important dans l’aventure, c’est le moment présent. Une intrigue basée sur l’aventure maintient le lecteur sous pression chaque fois qu’elle le peut.
Comme dans toutes les fictions, elle doit lui permettre de souffler de temps en temps mais ce qui distingue l’aventure des autres intrigues, c’est la quantité de mises sous pression qu’elle occasionne par rapport aux autres.

Un personnage adapté à l’aventure

Indiana Jones, Luke Skywalker ou James Bond sont définis par leurs actions. En d’autres termes, ils se confondent avec les événements.
L’événement emporte toujours le personnage parce que l’événement le dépasse complètement.

Une aventure n’aurait-elle rien à voir avec le sens de la vie ? comme semble le penser Ronald B. Tobias.
C’est probablement dans son essence. Mais pourquoi se refuser à de la signification lorsque celle-ci bien amenée ne peut que mettre en valeur l’aventure elle-même ?

L’importance du lieu

L’univers de l’histoire peut prendre de multiples formes. Ce qui compte, c’est qu’il ne rappelle pas notre quotidien.
Etre abandonné sur une île déserte, par exemple, fait de cette île le monde de l’histoire.

A l’auteur ensuite de nous le rendre crédible.

Nous vous proposons la lecture de
witness_une

LIEU, EPOQUE & STYLE DE VOTRE MONDE

sur l’importance du choix de votre monde.

Les lecteurs, d’ailleurs, aiment autant l’aventure que les lieux où se produit l’action.

Un conte de fée

Voilà ce qu’est une aventure. Rien d’autre qu’un conte de fée. S’aventurer dans l’inconnu.

Elle peut être très riche de significations et de symboles. Elles sont parfois moralisantes mais c’est si subtil que le plaisir de la lecture n’en est jamais contrarié.
Et, somme toute, l’intrigue d’une aventure n’est jamais vraiment très compliquée à comprendre.

Nous avons commencé à expliquer Le héros aux mille et un visages de Joseph Campbell. Nous sommes loin d’avoir fini mais les articles publiés peuvent vous aider si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure d’écrire une aventure.

Conseil de lecture :
THE WRITER’S JOURNEY (LE VOYAGE DU HEROS)

Une urgence à se lancer dans l’aventure

Structurellement, il est bien que le héros ne se lance pas immédiatement tête baissée dans l’aventure. En effet, il doit d’abord faire preuve d’une certaine réticence.

Mais la simple curiosité de découvrir le monde n’est pas une raison suffisante pour écrire une intrigue portant sur une aventure.
Il est important que le héros soit forcé d’agir.

A la fin du premier acte, il doit exister une force irrépressible qui pousse le héros à franchir le seuil du second acte. Il n’a pas d’autre choix que d’agir.
Prenez Robb Stark de Game of Thrones, par exemple. Il n’était pas destiné à être un Chef de guerre mais il fut forcé d’agir non seulement pour venger son père assassiné mais aussi pour libérer ses sœurs prises en otage.
Deux raisons suffisamment puissantes (un motif et un enjeu) qui justifie l’aventure.

En conclusion :
  • L’histoire doit se concentrer sur le parcours physique du personnage principal, c’est-à-dire un parcours jalonné d’événements.
    Ce qui se passe en lui est toujours aussi important mais ce n’est pas sur cela que doit se pencher l’intrigue.
  • Il s’agit d’abord d’une incursion dans un monde suffisamment déroutant pour le lecteur (non pas pour l’y perdre mais plutôt pour l’ennivrer de lieux et d’événements auxquels il n’est pas accoutumé).
  • Même s’il l’ignore, le héros a besoin de cette aventure. Il en a besoin pour grandir ou pour se découvrir.
    Ou simplement parce que son âme a besoin de ce sentiment de plénitude que lui apporte l’aventure.
  • Il doit exister une forte motivation pour que le héros s’engage dans l’aventure. Quelqu’un ou quelque chose doit l’y pousser.
  • La causalité est une notion importante en fiction. Un événement doit découler d’un fait précédent et ce dernier générera un autre événement. Une intrigue relatant une aventure doit jouer à fond la carte des relations de cause à effet.
    Tout doit se répondre d’une manière ou d’une autre. On ne peut créer un événement pour justifier une prise de conscience, par exemple. Il faut que cette révélation soit le fruit d’un ou de plusieurs événements qui l’ont précédée.
  • Même s’il semble moins crucial que le personnage principal connaisse un changement de personnalité profond, il sera toujours bon de lui dessiner un arc convenable. Mais n’oubliez pas que l’action prévaut toujours dans une aventure.
  • Il y a souvent une romance dans une intrigue concernée par une aventure. Elle se concrétise souvent comme intrigue secondaire.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :