Le personnage est critique

LE PERSONNAGE EST CRITIQUE

La structure est importante. Le mouvement narratif est important (une histoire va de l’avant). Les lecteurs adorent être transportés dans un monde qui leur est inconnu.

L’on rit et l’on pleure devant l’expérience émotionnelle que nous procure la lecture d’une histoire. Certaines vérités peuvent même nous être révélées.

Mais au départ de tout cela, il y a un personnage.

L’empathie, encore et toujours

Si votre lecteur ne peut s’identifier au personnage principal, votre histoire ne fonctionnera pas.

Votre protagoniste pourra passer par toutes sortes d’épreuves plus ou moins émotionnelles, faire preuve de bravoure, le cœur de votre lecteur ne s’emballera pas sans empathie.

Qu’un personnage soit intéressant ne signifie pas qu’il soit parfait. Il faut qu’il offre une particularité qui le rende intéressant.

Henry James

Henry James a écrit qu’un personnage n’est rien d’autre que l’illumination d’un événement et que cet événement est lui-même l’illumination d’un personnage.

Il n’existe aucune différence entre le protagoniste et l’intrigue. Ce sont deux façons de voir l’histoire. Ce sont deux façons d’illuminer le même sujet.

Le vieux débat entre la primauté de l’action ou celle du personnage pour distinguer ce qui constitue l’histoire est un faux débat.
Toute l’énergie d’une fiction se concentre dans le personnage.

Il suffit de se demander ce qui fait que l’on continue à regarder une série même après trois saisons : les personnages. Rien que les personnages.

Le lecteur aime passer du temps avec les personnages et voir ce qui va leur arriver. L’empathie crée une attente.
Le personnage devient en quelque sorte une police d’assurance pour votre histoire et surtout lorsque celle-ci s’étend sur plusieurs saisons.

Il devient évident sous ce discours que si un personnage manque de rondeurs, qu’il évoque un cliché (il est important de maîtriser les archétypes), qu’il soit trop commun, qu’il ne soit pas passionnant à suivre, alors le lecteur n’accrochera pas du tout à l’histoire même si celle-ci ne manque pas de qualités par ailleurs.

Intrigue & personnage sur un pied d’égalité

Certaines histoires conte la quête d’un personnage essentiellement de manière interne. Le protagoniste est à la recherche de l’amour, de la vérité. Il mène une quête spirituelle.

Pour un scénario, cela n’est pas suffisant. En plus de cette quête personnelle qui est effectivement passionnante à suivre,  il est essentiel que l’histoire possède une intrigue bien reconnaissable (pas une vague mission confuse d’où l’intérêt du McGuffin) et tout autant passionnante à suivre.

Ainsi, l’histoire se compose de deux voyages pour le protagoniste : un voyage extérieur qui corresponds à son objectif (voir à ce propos Melanie Anne Phillips VOTRE SCENARIO ETAPE PAR ETAPE (23)) et un voyage intérieur qui le fait passer d’un état psychologique à un autre.
Notez que ce voyage intérieur n’est pas seulement manichéen. Il ne s’agit pas seulement de passer des ténèbres à la lumière. Le changement est plus subtil que ce dualisme un peu trop prononcé.

Une urgence narrative

Les scénarios qui ont tendance à le mieux fonctionner sont ceux qui possèdent une urgence. C’est-à-dire non seulement du conflit (avec une tension progressive qui monte en intensité) mais aussi des enjeux élevés et une échéance, un compte à rebours qui s’égrène.

C’est cette urgence particulière qui incite le lecteur à tourner les pages.
Et cela implique une exigence.
Car il faut savoir communiquer l’information essentielle à la fois sur les personnages et sur l’intrigue sans ralentir ou briser le rythme de l’histoire.

Vous devez donc vous poser la question de la pertinence de chaque scène.

Vous aurez, cependant, des réponses si vous considérez l’importance capitale de vos personnages.
Ce qu’ils sont et ce qu’ils font nourrit l’intrigue.

Il est évident que vous devriez définir vos personnages avant même de vous lancer dans le processus d’écriture. Ils sont ceux qui insufflent la vie dans toutes les fictions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.