LE CONFLIT DANS LES DUOS

0
(0)

Le conflit est partout. Plus ou moins fort. Tout le monde se chamaillent, se bagarrent (physiquement ou non). Quoi qu’il en soit, un conflit est toujours un réservoir pour écrire une bonne histoire. Ce n’est pas du conflit entre le héros et le méchant dont nous voudrions parler dans cet article, mais de celui qui existe (ou du moins pourrait exister) entre les personnages en général d’une histoire, c’est-à-dire lorsqu’un duo est présent.

L’intérêt du duo pour le scénariste

Un duo offre souvent des développements intéressants dans une histoire surtout lorsque un peu de chamailleries est saupoudré sur leur relation. Ils sont certes partenaires mais leur relation serait bien fade s’il n’existait pas entre eux une sorte de conflit permanent sans gravité sur leur relation car, devant l’adversité, le respect mutuel et l’amitié qu’ils se portent l’un à l’autre les soudent plus que tout.
Malgré les piques qu’ils se lancent régulièrement, ils sont tous deux animés par le même objectif. S’il y a un Bad Guy à mettre hors d’état de nuire, ils sont tous deux concernés par ce but, cet objectif ultime.

Ce qui est intéressant dans ce cas de figure, c’est qu’au début de l’histoire les deux personnages ne s’apprécient pas particulièrement. Ils pourraient même se rencontrer pour la première fois au cours de l’acte Un.
L’accent doit alors être mis sur l’arc dramatique de la relation entre ces deux personnages. C’est une ligne dramatique différente des arcs personnels de chacun des personnages. Entre le début et la fin de l’histoire, cette relation entre eux deux doit évoluer. L’évolution de cette relation passe par les épreuves et les obstacles qu’ils devront surmonter ensemble. L’arc dramatique de la relation consiste alors à ce que chacun des personnages en vienne à reconnaître l’autre. C’est de cette reconnaissance que naîtra le respect et ce respect agira sur l’arc dramatique personnel des personnages parce qu’il est nécessaire pour chacun d’entre eux de parvenir à une sorte d’épanouissement personnel comme si cet autre était un élément qui manquait à leur vie respective.

La théorie narrative Dramatica pourrait vous apporter quelques éclaircissements sur cette notion d’évolution.

Définir chacun des personnages

Pour créer un tel couple, souvenez-vous de Tom et Jerry.
Pour que cela fonctionne, prenez soin d’établir rapidement certains aspects de leurs caractères et leurs motivations. Le lecteur adore voir un tel couple se chamailler ou se battre sur des différends qui les opposent tous deux alors qu’ils s’efforcent dans le même temps à obtenir ce qu’ils veulent tous deux à tous prix et qui est la cause, d’ailleurs, de leur rencontre.

Chaque personnage (on ne distingue pas s’il est protagoniste ou antagoniste ou n’importe quelle autre fonction dans le scénario) doit avoir une personnalité bien à lui et différente de son partenaire. Pour que le conflit entre les deux personnages ait du sens, qu’il soit justifié et entre eux et pour le lecteur, chacune de leurs personnalités doit être bien exposée.

Il faut que nous comprenions la source du conflit qui les oppose. Inventez quelques scènes avant ou pendant un conflit dans lesquelles vous mettrez en avant le type de personnage qu’ils sont (leurs natures, en somme).
Le mieux est que vous présentiez les personnages chacun de leur côté avant leur rencontre afin de bien établir dans l’esprit du lecteur leurs personnalités respectives afin que puisse s’installer entre eux un conflit légitime.

Le conflit entre eux est nécessaire pour qu’ils atteignent un but partagé. Vous devez alors expliquer clairement pourquoi ils ont ce but en commun.
Un autre exemple serait Roger Murtaugh et Martin Riggs de la série des Armes Fatales. Bien que leur amitié ne cesse de grandir, leurs chamailleries sont toujours portées au plus haut point.

Gardez à l’esprit qu’aucun des partenaires n’a cependant la vie facilitée pour atteindre leur but commun. Leur relation « conflictuelle » n’atténue pas la difficulté d’atteindre leur objectif. De plus, chacun d’entre eux est soumis à des conflits personnels internes et externes qu’ils doivent aussi surmonter afin d’avancer.
Ainsi, vous démultipliez les sources de conflit dont votre histoire ne peut que bénéficier.

Scenar Mag existe grâce à vos dons. Nous voulons vous apporter le plus d’informations possibles gratuitement. Mais Scenar Mag a un coût. Aidez-nous par vos dons à vous aider dans tous vos projets d’écriture. MERCI

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :