DIFFERENCE ENTRE HISTOIRE & INTRIGUE (1)

5
(1)

Avant l’intrigue, il y a l’histoire. L’histoire décrit une série d’événements dans l’ordre où ils se produisent.
Quant à l’intrigue, c’est aussi une histoire mais qui se base sur un modèle d’actions et de réactions. La nuance est subtile mais importante.

Le Whale Husband

Pour expliquer cette différence subtile, Ronald B. Tobias nous conte la légende du Whale Husband
Un pêcheur attrape un étrange poisson qu’il apporte à sa femme pour qu’elle le prépare pour le souper du soir.

Quand elle eut fini de le préparer, elle se rendit près du rivage et commença à se laver les mains dans la mer.
Soudain, une baleine surgit des eaux et entraîne dans les profondeurs marines la femme du pécheur.
Au plus profond des océans, là où réside la baleine, la femme du pécheur fut emmenée pour devenir esclave.

Le pécheur demande l’aide de son ami Shark. Tous deux suivent la baleine jusqu’à sa demeure au fond des océans.
Par la ruse, Shark parvient à faire le noir dans la demeure de la baleine, puis il sauve la femme du pécheur.

The Chocking Doberman

Cette histoire présente plusieurs problèmes. Pour les expliciter, Tobias se réfère à The Choking Doberman.
Les événements dans The Choking Doberman sont liés en séquence afin qu’ils puissent former une unité de narration, un tout. Cette histoire intègre les questions et les réponses du Qui ?, Quoi ? et surtout Pourquoi ?

Dans The Whale Husband, ces questions n’obtiennent pas de réponses.

Quel est le rapport entre l’étrange poisson et l’apparition soudaine de la baleine ?

Il est nécessaire que nous puissions connecter d’une manière ou d’une autre les événements. Alors, on se persuade que l’étrange poisson doit avoir un lien quelconque avec la baleine et que c’est à cause de ce lien que la baleine a enlevé la femme du pécheur. Peut-être que l’étrange poisson était l’un des petits de la baleine et que celle-ci s’est vengée pour la mort de son enfant.

Ce que nous voulons (peut-être inconsciemment) est que le second mouvement (l’enlèvement de la femme) soit la conséquence d’un premier mouvement avec lequel il entretient une relation de cause à effet (ici, la cause serait la mort du baleineau).
Cependant, il n’est fourni aucun indice, aucune connexion, aucun lien de causalité apparent.

Pourquoi la baleine kidnappe-t-elle la femme du pécheur ?

Par vengeance ?
Etait-ce un acte gratuit ?

Quel pacte y a-t-il entre le pécheur et Shark ?

Shark a-t-il une revanche à prendre sur la baleine pour risquer ainsi sa vie pour sauver la femme du pécheur ? D’où vient Shark ? D’où vient son amitié avec le pécheur ? Pourquoi aide-t-il le pécheur ?
Pas de réponses ni même d’indices.

E.M. Forster

Le romancier E.M. Forster a tenté d’expliquer dans son ouvrage Aspects of the novel la différence entre intrigue et histoire.

Le Roi est mort et la Reine est morte.
Deux événements, une narration simple : c’est une histoire.
Mais si vous reliez le premier mouvement (la mort du Roi) au second mouvement (la mort de la Reine) et faites en sorte que la seconde action soit la conséquence de la première, alors vous aurez une intrigue.
Le Roi est mort alors la Reine est morte de chagrin.

Vous pourriez même y ajouter une touche de suspense :
Lorsque la Reine est morte, personne ne savait pourquoi jusqu’à ce qu’il fut découvert qu’elle était morte de chagrin après la disparition du Roi.

Ainsi, l’histoire est une chronique d’événements et le lecteur veut entendre ce qu’il se passe ensuite. Il est dans l’attente (ce qui l’incite à tourner les pages pour connaître la suite de l’histoire).
On pourrait alors qualifier l’intrigue de moteur de l’histoire (au même titre que les protagonistes puisque que ce sont les protagonistes qui font avancer l’histoire).

La causalité

Une intrigue est une chaîne de liens de causalité, de causes et d’effets qui crée constamment un modèle d’actions et de comportements. Ces actions et comportements s’illustrent dans les conséquences des actions précédentes.
Ainsi, les archétypes de personnages réagissent différemment selon les caractéristiques qui leur sont propres en conséquence des actions dans lesquelles ils sont préalablement impliqués.

L’intrigue implique le lecteur dans le récit. Par le jeu du questionnement qu’il s’impose à lui-même, le lecteur est pris dans le piège de l’histoire.
Une histoire sans intrigue excite seulement et éventuellement la curiosité du lecteur mais ne le fait pas prendre part au récit. Il n’est pas émotionnellement impliqué.
Une intrigue oblige le lecteur à se souvenir de ce qui s’est déjà passé, de comprendre les liens qui unissent les événements et les personnages et d’essayer de deviner, de se projeter mentalement quelle pourrait en être l’issue.

A lire en complément de cet article :
DIFFERENCE ENTRE HISTOIRE & INTRIGUE (2)

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating 5 / 5. Vote count: 1

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.