Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (86)

Nous allons passer en revue les Contenants thématiques liés à la ligne dramatique de l’évolution de la relation entre le personnage principal et son Influence Character en suivant deux exemples.
Duo à trois de Ron Shelton et Les sorcières de Salem de Jean-Paul Sartre, adapté de la pièce d’Arthur Miller, Les Sorcières de Salem (The Crucible, 1952).

Sommaire de tous les articles :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE

Les Contenants thématiques de la Subjective Story Throughline
Benchmark

L’évolution de la relation entre Crash et Annie dans Duo à trois passe de deux personnages littéralement en compétition autour du jeune LaLoosh (Nuke) au statut d’amants. Au fur et à mesure de la progression de l’histoire, ils deviennent de plus en plus ennemis, les choses se durcissent entre eux.
Jusqu’au moment où ils réaliseront qu’ils ont vraiment besoin l’un de l’autre.
Benchmark : Type Becoming – Classe Psychology

Dans Les sorcières de Salem, nous suivons la relation entre John Proctor (le personnage principal) et Abigail (son Influence Character).
Les signes, marques et autres informations concernent les circonstances et situations actuelles dans lesquelles ces deux personnages sont simultanément impliqués. Nous les voyons donc d’abord batifoler derrière la grange et nous parvenons à un véritable procès. Ce que nous montre cette progression, c’est que leur relation se dissipe comme neige au soleil.
Benchmark : Type Present – Classe Universe

Issue

Issue est le Contenant thématique qui se concentre sur le thème de la ligne dramatique. En somme, de quoi parle cette relation entre l’Influence Character et le personnage principal ?

Dans Les sorcières de Salem, il s’agit dans cette relation de décrire l’effort pour échapper à une trajectoire prédéterminée. Abigail n’a pas hésité à accuser Elisabeth Proctor. John veut que sa femme soit disculpée. Il menace Abigail de lui gâcher la vie si elle ne revient pas sur son accusation.
Et c’est effectivement cette finalité qui est au cœur de cette relation.
Issue : Variation de type : Interdiction – Type : Past – Classe Universe

Pour Duo à trois, Crash et Annie sont attirés l’un par l’autre mais ils ne veulent pas l’admettre. Annie se débrouille pour ne pas avoir à faire face à son désir pour Crash comme de se retrouver par exemple en couple avec Nuke. Et Crash, de son côté, refuse de céder aux exigences de Annie.
Et puisqu’il y a thème et qu’il faut convaincre le lecteur, il y a une argumentation tout à fait légitime. Ce qui vient équilibrer ce désir que ni l’un ni l’autre ne veulent reconnaître, c’est qu’ils se querellent sur lequel d’entre eux est le plus capable d’aider Nuke.
Issue : Variation de type : Desire – Type : Being – Classe : Psychology

Concern

Concern décrit la pomme de discorde qui existe entre Crash et Annie dans Duo à trois.
Il est important de bien distinguer la différence entre Issue et Concern. Issue est le sujet de la ligne dramatique  en train d’être explorée. Dans une ligne dramatique, les personnages sont animées par quelque chose qui les rend anxieux, tourmenté ou bien à laquelle ils aspirent ou encore qu’ils espèrent protéger ou affecter d’une façon ou d’une autre. Ce quelque chose est le Concern.

Issue est au niveau de la ligne dramatique. Concern est au niveau des personnages.

Annie apparaît comme un professeur envers Nuke alors que Crash est davantage un pro du baseball et un confident pour Nuke. Cette approche qu’ils assument est conflictuelle. Car ni Crash, ni Annie ne sont prêts à accepter l’autre comme il entend être envers Nuke. Que  cette approche soit vue comme un rôle qu’ils jouent ou non.

De toutes façons, ces rôles qu’ils assument leur permettent de critiquer l’autre. Annie semble voir à travers Crash lorsqu’elle lui dit que malgré la confiance qui semble émaner de lui, il est en fait effrayé. De son côté, Crash ne cesse de tourner en dérision les méthodes de Annie. critiquant son attitude moralisatrice.
Nous pouvons ainsi en déduire :
Concern : Type Being – Classe Psychology

Dans Les sorcières de Salem, la principale source de conflit entre Abigail et John est leur éphémère histoire d’amour. Leur préoccupation prend source ainsi dans leur passé commun. C’est-à-dire à propos de choses qui se sont déjà produites.
Concern : Type : Past  – Classe Universe

Et maintenant, quatre Contenants thématiques que l’on retrouve dans toutes les lignes dramatiques :

  • Problem
  • Solution
  • Symptom
  • Response

Les sorcières de Salem

Problem

John reste avec sa femme après que celle-ci ait découvert son infidélité. Au grand dam d’Abigail qui espérait tant faire sa vie avec lui.

Mais Abigail n’abandonne pas pour autant ses espoirs. La campagne de diffamation qu’elle a entreprise vise à retrouver John. Et cela cause des problèmes à ce dernier d’autant plus que les juges continuent de croire aux allégations d’Abigail.
Le problème pour John et Abigail est cette histoire sous-jacente qu’ils ont eu tous deux et dont ils ne parviennent à faire table rase.
Problem : Élément de caractérisation : Inertia
Souvenez-vous que pour des Contenants thématiques comme Problem, Solution, Symptom ou Response, on est au niveau du personnage. Il est donc naturel (dans l’esprit de Dramatica) d’aller droit aux éléments de caractérisation.

Ainsi qu’aux dimensions qui les caractérisent :

  • Purpose (Inertia appartient à cette dimension)
  • Methodoly
  • Evaluation
  • Motivation

Je vous renvoie à cet article :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (50)

Donc Inertia embarque l’idée d’un processus qui continue ou d’un état qui perdure et qui intervient sur la vie de ces deux personnages (le personnage principal et l’Influence Character).

Solution

Si John pouvait changer sa façon de voir les choses concernant son statut marital et si Abigail pouvait cesser d’essayer de se faire aimer de John, l’un et l’autre n’auraient plus de problème (Problem).
Il faut donc pour qu’une solution puisse être possible qu’un état qui perdure ou un processus qui continue soient altérés de façon à ce qu’il cesse ou qu’il soit modifié si drastiquement qu’il n’ait plus d’effet négatif sur la relation ou bien dans l’intrigue.
Solution : Elément de caractérisation : Change

Change est en paire dynamique avec Inertia. Dès que vous optez pour un élément, tenez toujours compte de la paire qu’il forme avec son opposé (en diagonale) et vous devriez résoudre quelques blocages ou du moins rendre l’histoire plus cohérente.

Symptom

John fait bien comprendre à Abigail qu’il voit clair dans son jeu et qu’il ne succombera pas à ses manigances.
Vous avez certainement compris maintenant que Symptom est la partie visible de l’iceberg. C’est la réalité objective, la façon dont les choses apparaissent (ce qui ne prédit nullement ce qu’elles sont vraiment). Concernant Les sorcières de Salem, Symptom met en avant que John ne se laisse pas abuser par ce qu’il paraît « être » dans sa relation avec Abigail.
Symptom : Élément de caractérisation : Actuality de la dimension Purpose

Response

Ce qui est pratique avec Dramatica, c’est lorsque vous mettez la main sur l’élément de caractérisation qui va bien (ou bien encore une classe, un type ou une variation de type), et sachant que cet objet que vous souhaitez manipuler constitue une paire dynamique avec un autre objet et que comme de toutes façons un problème a toujours une solution et qu’un jeu d’apparences provoque toujours une réponse, alors il vous suffit de considérer l’autre membre de la paire dynamique et de tester s’il ne serait pas effectivement ce dont a besoin votre histoire.

Puisque Symptom est Actuality, la charte des quaternités nous indique qu’il forme une paire dynamique avec Perception. Pour Abigail, comme John lui a fait comprendre qu’il n’entrait pas dans son jeu quoi qu’elle fasse, elle refuse cette réalité et elle continue à interpréter à sa manière l’attitude de John envers elle. C’est ce qui détermine leur relation.
Response : Élément de caractérisation : Perception de la dimension Purpose.
Notez que Abigail tient la fonction d’antagoniste dans cette histoire et que la caractéristique Perception est un élément qui tombe naturellement sous cet archétype (au sens de Dramatica). Les sorcières de Salem est un très bel exemple où l’Influence Character est la force antagoniste.

Duo à trois

Problem

On comprend très vite que Annie et Crash sont tous deux façonnés par des croyances et des points de vue sur la vie qu’ils ont acquis bien avant le début de cette histoire. Cela leur a donné une ligne de conduite dans leurs vies. En somme, leur passé se traduit dans leurs comportements au présent.

Et ces attitudes les impactent mutuellement. Annie fait remarquer à Crash qu’il a peur de ne pas pouvoir contrôler les choses mais ce n’est pas une assertion gratuite qu’elle lui fait là. Ce n’est pas un constat. Annie est blessée par les remarques désobligeantes de Crash.
Quant à Crash, quelles que soient les raisons qui incitent Annie a imposé ses propres règles (au mépris de Crash), ce que perçoit Crash est qu’elle a choisi Nuke et non lui comme amant. Ce sont les effets de leurs attitudes respectives qui leur causent problème.
Problem : Élément de caractérisation : Effect de la dimension Evaluation

Effect peut être vu aussi comme appartenant à la variation de type Security du type Progress de la classe Universe.
Et que constatons-nous lorsque nous observons la quaternité dans laquelle Effect s’insère ? Il est en paire dynamique avec Cause.

Solution

Comme à tout problème existe sa solution, Solution de la relation entre Annie et Crash passera par l’élément de caractérisation Cause.
Et en effet, le conflit entre Crash et Annie ne pourra être résolu que lorsqu’ils feront table rase de la cause sous-jacente à leur situation actuelle. Et cette cause sous-jacente, comment s’incarne t’elle ?

Par la seule présence de Nuke. Notez qu’il s’agit d’un troisième personnage et qu’il est le vecteur de la rencontre entre Annie et Crash. Et comme le dit lui-même Crash, Nuke est la raison de l’idylle  rejetée entre lui et Annie.
Et lorsque Nuke continue son chemin seul, la cause de la discorde entre Crash et Annie se dissipe et ces deux-là peuvent enfin se voir tels qu’ils sont et accepter enfin leur amour.
Solution : Élément de caractérisation : Cause

Il n’est pas évident dans un triangle amoureux de savoir qui fait quoi. Si l’on admet que Annie est le personnage principal de cette histoire (et qu’elle en soit le protagoniste), le personnage qui l’empêche véritablement de s’accomplir (c’est-à-dire de reconnaître son amour pour Crash) est Nuke (ce qui fait de lui l’antagoniste).

Par ailleurs, on pourrait considérer aussi que les passés respectifs de Annie et de Crash les ont rendus ennemis d’eux-mêmes et qu’ils soient leur propre antagoniste. Maintenant, si vous avions à écrire cette histoire, il serait peut-être plus simple de considérer Nuke comme l’antagoniste.

Symptom

Crash et Annie se focalisent sur la méthode appropriée pour améliorer le jeu de Nuke (ou du moins sur celui ou celle qui a la meilleure méthode). Annie pense que Crash est trop linéaire dans son approche. Elle met en avant que le baseball n’est vraiment pas un jeu linéaire.
Et Crash critique la méthode de Annie qu’il trouve étrange et inadaptée au baseball. Tout comme Problem et Solution, Symptom appartient à la dimension des personnages. Concernant ce Symptom particulier de Duo à trois, c’est la manifestation presque épidermique de rejet de l’autre par l’observation de l’activité de l’autre.

La définition de l’élément de caractérisation Accurate pourrait convenir parce qu’il met en avant (du moins si on le prend par son aspect négatif) une vue étroite des faits et gestes de l’autre. C’est ce qu’on nomme en somme l’intolérance.
Symptom : Élément de caractérisation : Accurate

Response

Response doit être recherchée dans la paire dynamique qu’elle forme avec Accurate qui sera le contenu (illustré par un matériau dramatique) du Contenant thématique Solution de la ligne dramatique de l’évolution de la relation entre Annie et Crash.
La charte des quaternités nous révèle Non-Accurate.

Ni Annie, ni Crash ne souhaite une relation romantique entre eux. Il est clair que l’un et l’autre se sont persuadés d’user de la bonne méthode envers Nuke et ils assènent leurs convictions en prétendant que ce que fait l’autre est loin d’être approprié. Il existe une intolérance marquée entre eux deux.
Response : Élément de caractérisation Non-Accurate.

Avant de reprendre le chapitre 18 de la théorie Dramatica, le prochain article sera consacré à une révision globale de ce qu’est cette théorie narrative.

 

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error
Merci de soutenir Scenar Mag. Votre aide nous est indispensable

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de