Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (72)

Poursuivons notre étude des Thematic Points, un concept de la théorie narrative Dramatica que j’ai traduit par Contenants Thématiques.

Certains fragments de votre contenu narratif sont porteurs du thème. Le support ou contenant thématique est alors identifié dans chacune des quatre lignes dramatiques (concepts Dramatica) par un terme spécifique.
Nous avons commencé dans l’article précédant l’étude de ces termes pour l’Overall Story Throughline, la ligne dramatique qui renvoie une vue d’ensemble de l’histoire.

Sommaire de tous les articles :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE

Les contenants thématiques de l’Overall Story Throughline
Concern

Concern est la préoccupation partagée par tous les personnages. Il s’agit de l’objectif ou du but poursuivi par tous les personnages.  Cette préoccupation représente un domaine d’activités, de décisions, d’événements, d’interactions entre les personnages et les événements et est quelque chose que tous les personnages souhaitent assouvir ou du moins soulager par l’obtention de l’objectif.

Ce sont les sujets de préoccupations ou domaines d’intérêt que tous les personnages de l’histoire soit auxquels ils s’intéressent ou alors qui les accaparent, qui les apeurent, qui les hantent, qui les inquiètent, en un mot qui les tourmentent.
Concern, c’est le but, l’objet, la raison, l’objectif, voire même la raison d’être ou simplement un intérêt commun partagés par tous les personnages de l’histoire.

Lorsqu’on raconte une histoire, elle s’inscrit globalement dans une situation. Un scénario, par exemple, c’est un assemblage de fragments (par exemple, des scènes) avec un contenu narratif spécifique à l’histoire. Parmi tous les morceaux d’histoire, certains recouvrent un certain domaine où se manifestera ce sujet de préoccupations partagés par tous les personnages. C’est ce que Dramatica entend par Concern.
Pour les personnages, ce domaine est de toute première importance et le lecteur doit pouvoir le comprendre.

Lorsque la nature du problème est décrite (concernant la notion de problème pour Dramatica, je vous renvoie à :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (66))
cela ne présage pas des effets ou conséquences que ce problème peut avoir sur l’histoire.
Par exemple si le problème (donc le matériel narratif qui sera utilisé pour définir ce problème) est qu’il n’y a pas assez d’argent pour payer le loyer, les effets de ce problème seront différents selon les personnages. Posons l’hypothèse qu’il y a deux personnages dans cette histoire. Le Story Goal (c’est-à-dire leur objectif) est de trouver l’argent nécessaire pour payer le loyer.

Cependant, l’un des deux personnages préférera se réfugier dans l’alcool et l’autre se mettra en quête d’un second emploi. Les effets du problème ne sont pas en soi des mauvaises choses. Ce sont des choses qui ne se seraient pas produites ou du moins qui ne seraient pas advenues de cette façon sans l’existence du problème.

Ainsi, le choix narratif de Concern détermine ce qui sera affecté par le Story Goal et permet au lecteur de comprendre ce dont l’histoire parle (c’est-à-dire son thème). Dans l’exemple ci-dessus, le thème (ce dont l’histoire parle) serait un problème d’addiction pour compenser un refus de faire face à la réalité.

Concern dans une histoire (c’est-à-dire la préoccupation des personnages) tend à se concentrer sur un domaine bien défini d’activités ou d’exploration de quelque chose.
C’est par le type que l’on peut le plus facilement véhiculer le thème. Concern peut alors ressortir en interne par exemple avec le type Memory de la classe Mind ou bien encore Conceiving (essentiellement avoir une idée) de la classe Psychology.

Il peut se présenter aussi en externe avec des types comme Obtaining de la classe Physics ou comme Progress (qui décrit comment les choses sont en train de changer) de la classe Universe.
Lorsqu’on s’interroge sur quel type notre contenu narratif pourrait se fonder pour se manifester, il est bon de se demander ce que veulent examiner ou explorer ou expérimenter nos personnages dans l’histoire.

Concern décrit seulement ce qui est en train d’être exploré dans l’histoire. Dans l’exemple de notre loyer impayé, ce serait l’addiction qui permet au personnage de fuir cette réalité. Le Concern est en fait un personnage incapable de prendre ses responsabilités et c’est cela que l’auteur examine : c’est le Concern.

Et comment son argumentation à propos de cette dénégation est-elle amenée dans l’histoire ? En choisissant un problème (du moins une nature particulière d’un problème particulier).
Le choix d’un Concern fixe des limites dramatiques pour le thème. Il existe certes de nombreux thèmes mais il faut bien reconnaître qu’ils ne sont pas infinis. Les auteurs ont tendance à retravailler les mêmes thèmes.

C’est alors que le choix d’un Concern singulier fixe les possibilités narratives d’un thème donné. Ce qui implique que l’auteur devra prendre en compte certaines considérations et en exclure d’autres dans l’édification de son thème.

Nous avons vu qu’il existe 16 types et 4 variations pour chaque type dans la théorie narrative Dramatica. Dramatica utilise les types et les variations comme vecteurs des éléments qui constitueront le thème (bien qu’ils ne soient pas tous potentiellement porteur du thème mais certains sont par nature thématiques).

Reconsidérons les types Obtaining, Understanding (de la classe Physics) et Progress. Par exemple, dans La fièvre au corps de Lawrence Kasdan, Concern est de type Obtaining parce que Matty et Ned convoitent (Obtaining) tous deux la même chose : l’argent du riche mari de Matty.
Ainsi, cette préoccupation les incite tous deux à envisager le meurtre du mari ce qui mène à d’autres complications pour le pauvre Ned.

Dans Rencontres du troisième type, Concern est de type Understanding parce que aussi bien Roy que Jillian cherche à comprendre pourquoi ils sont autant attirés par la Devil’s Tower.
Simultanément, les scientifiques essaient de comprendre ce qui peut bien se passer dans les cieux alors que de nombreux témoignages d’OVNI sont rapportés. Et il y a aussi cette mélodie qu’ils reçoivent de l’espace et qu’ils essaient de déchiffrer.

Gardez à l’esprit qu’un thème est ce dont parle quelque chose. Progress est le type de Concern dans Danse avec les loups. En effet, les Sioux et Dunbar sont préoccupés par l’évolution de la relation entre ces américains natifs et l’homme blanc qui envahit leur territoire éliminant leur principal moyen de subsistance (les buffles).
Et simultanément, l’armée est inquiète aussi de sa relation avec les indiens et à cela s’ajoute l’influence du chemin de fer sur les limites de territoire.

Nous continuerons l’étude des contenants thématiques de l’Objective Story Throughline dans le prochain article.

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de