Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (70)

Les éléments de caractérisation déterminés par la théorie narrative Dramatica sont au nombre de 64. Ces 64 caractéristiques ou traits de caractère, pourrait-on dire, sont particulièrement efficaces dans la création de nos personnages tout en étant, conformément à la théorie Dramatica, en parfaite résonance avec l’histoire contée.

Continuons notre révision de ces éléments.

Sommaire de tous les articles :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE

Protection

Protection est habituellement une caractéristique de l’archétype Emotion dans sa dimension METHODOLOGY. C’est effectivement une manière d’être.
Concernant Protection, je vous renvoie à :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (17)

Proven

Intéressante cette caractéristique. Elle échoit au protagoniste dans sa dimension EVALUATION.
Plus à ce sujet :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (19)

Pursuit

Pursuit résume la motivation d’un personnage à persévérer, à continuer à chercher malgré l’adversité et toutes les tentations pour le détourner de son intention. Le personnage qui possède Pursuit dans ses caractéristiques est vraiment quelqu’un qui prend des initiatives.

Quelqu’un qui possède Pursuit cherchera tous les moyens possibles pour accomplir l’objectif qu’il s’est fixé afin de s’y rendre le plus directement possible.
Cela semble admirable comme comportement à moins que, bien sûr, le personnage soit arc-bouté sur quelque chose qui soit mauvais pour lui ou pour les autres.

On peut même envisager que ce que le personnage poursuit avec tant de détermination ne veut pas être poursuivi. Imaginez que votre héros est à la recherche de sa femme disparue depuis plusieurs mois. Mais cette femme a en fait refait sa vie et elle est bien mieux maintenant. Il semble évident qu’elle ne souhaite pas que le héros la retrouve.

Comme l’on dit, si vous aimez quelqu’un, laissez-le libre de s’en aller. S’il vous aime, il reviendra. S’il ne revient pas, peut-être que de le pourchasser pourrait atténuer la douleur.

Pursuit est habituellement donné au protagoniste dans sa dimension MOTIVATION. Il fonctionne en paire dynamique avec l’élément Avoidance.
Avoidance
est classiquement une caractéristique de l’antagoniste. Il est évident que Pursuit et Avoidance sont en contradiction (l’un poursuit et l’autre cherche à éviter qu’une chose se produise la plupart du temps) ce qui résume assez bien la relation conflictuelle qui existe naturellement entre le protagoniste et l’antagoniste.

Vous trouverez des exemples d’application dans cet article :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (15)

Reaction

Reaction appartient aussi à l’antagoniste dans sa dimension METHODOLOGY.
Je vous renvoie à cet article pour plus de détails :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (17)

Reconsider

Simplement, il s’agit de reconsidérer les choses. Reconsider fait partie de la dimension MOTIVATION des personnages et il est effectivement une incitation, et parfois même, une inclination à réexaminer encore et encore les conclusions auxquelles on a précédemment abouties dans sa vie.
C’est le besoin de vérifier si nos convictions, nos croyances, nos conduites sont toujours valides.

Cette vérification n’est pas abstraite. Ce n’est pas seulement une opération de l’esprit. C’est un moyen de mettre en pratique nos croyances. Du moins, Reconsider permet une approche pragmatique de ses croyances et convictions. Avec Reconsider, rien n’est jamais vraiment acquis.

Le souci avec Reconsider, c’est qu’il sape la détermination que peut avoir un personnage face à un nouvel obstacle. Comme si Reconsider avait tendance à faire dissiper la nature de l’obstacle et transformer celui-ci en quelque chose de plus acceptable.

On trouve classiquement cette caractéristique chez l’archétype de l’antagoniste. On peut le comprendre parce que le point de vue de l’antagoniste est justement de faire en sorte que tous les autres personnages (y compris le personnage principal) reconsidère la pertinence, la justesse de l’objectif que s’est fixé le protagoniste.

Reconsider constitue une paire dynamique avec Consider. Consider est un élément que l’on rencontre souvent chez le protagoniste donc, la relation qui unit Reconsider et Consider est effectivement à l’image de celle qui lie les fonctions d’antagonisme et de protagoniste dans une histoire.

Reduction

La dimension METHODOLOGY est une question de méthode. j’aimerais revenir un moment sur la relation entre l’élément et la dimension.
Il y a quatre dimensions qui permettent de définir un personnage :

  1. MOTIVATION
  2. PURPOSE
  3. METHODOLOGY
  4. EVALUATION

Chaque dimension est constituée de 2 éléments parmi les 64 possibles. Ces éléments ne sont pas choisis aléatoirement. Ils répondent certes à un certain arbitraire qui se justifie en deux facultés qui sont le pouvoir d’agir et le pouvoir de décision.

Le pouvoir d’agir est dénommé Action par Dramatica. La faculté de décider (et en fiction, cette faculté peut être le fait d’entités qui ne sont pas seulement humaines) est appelée logiquement Decision.
Ainsi, pour créer un personnage, nous prendrons chaque dimension et nous la constituerons d’un élément Action et d’un élément Decision.

Un personnage sera alors défini à la fois dans son approche du problème de l’histoire (Action) et dans les choix qu’il fera au cours de l’histoire (Decision) par 8 éléments.
Pour Dramatica, qui considère que 8 fonctions de personnages (ce sont les archétypes)  sont suffisantes pour raconter une histoire qui fasse sens, les 64 éléments qui représentent l’histoire dans ses moindres détails (ce qui permet sa compréhension et son interprétation par le lecteur) figurent alors dans l’histoire (8 x 8).

Pour une introduction à cette relation entre éléments et dimensions, je vous conseille de lire ou relire cette série d’articles :

  1. DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (9)
  2. DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (10)
  3. DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (11)
  4. DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (12)

Reduction est donc un élément de caractérisation qui va bien avec l’archétype du Gardien dans sa dimension METHODOLOGY;
Plus à ce sujet :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (17)

Reevaluation

Il s’agit de réévaluer les choses avec Reevaluation. Quelle différence avec Reconsider qui consiste à les reconsidérer ?

Reevaluation est un élément habituellement attribué au Contagonist. L’élément qui forme une paire dynamique avec Reevaluation est Evaluation. Ce dernier élément revient classiquement au Gardien qu’on peut aussi assimiler à un Sage.
Le fait qu’ils soient tous deux considérés comme une paire dynamique explique le conflit potentiel et même actuel en divergences de vues par exemple entre les archétypes du Gardien et du Contagonist.

Ce conflit est essentiellement de nature intellectuelle. En effet, il s’agit de réflexions, de débats, d’orientations. C’est un processus de pensée, une façon de voir les choses, un mode de réflexion. C’est pour cela que ces deux éléments (Evaluation et Reevaluation) appartiennent toutes deux à la dimension METHODOLOGY des personnages.

Reconsider, quant à lui, est classé sous la dimension MOTIVATION. C’est une incitation à agir. Reconsider s’inscrit dans les actes du personnage. C’est justement ce Reconsider qui pousse l’antagoniste  à s’interposer entre le protagoniste et son objectif (le Story Goal dans la terminologie de Dramatica).
La différence est donc essentiellement une question de nature. Reevaluation est de l’ordre mental et Reconsider serait plutôt de l’ordre du phénomène. Il s’inscrit dans les faits.

Result

Result est surtout le fait de l’archétype du Skeptic (ou Sceptique). Niant les initiatives des autres, il propose d’autres alternatives et c’est cela qu’implique une caractéristique comme Result. Cet élément fait partie de la dimension EVALUATION du personnage.
Voir à ce sujet :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (19)

Self-aware

Self-aware est la conscience de soi. C’est une caractéristique qui va bien à l’archétype Emotion dans sa dimension PURPOSE.
Je vous renvoie à cet article pour les détails :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (18)

Speculation

Dramatica distingue entre les possibilités et les probabilités pour régler l’attitude et la posture des personnages envers leurs futurs ou le devenir de l’histoire.
Speculation est dévolu au Contagonist dans sa dimension PURPOSE. Il est en paire dynamique avec Projection qui offre une vue plus concrète sur le futur alors que Speculation serait plus hypothétique.
Plus à ce sujet :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (18)

Support

Support est en paire dynamique avec Oppose. Ce sont deux éléments de caractérisation assez évidents.
Alors que Oppose est un moyen indirect d’entraver les efforts d’autrui, Support est un moyen indirect d’assister autrui dans son effort.

Comprenez bien le sens de moyen indirect. Il ne s’agit pas de joindre autrui dans son effort, ce qui serait une aide directe. Support est d’aider l’effort mais sans y participer effectivement.
Il ne faut pas confondre non plus l’élément Support avec l’élément Help. Help est vraiment une aide. Le personnage par exemple creusera avec les autres le fossé qui les protégera.
S’il est Support, le personnage fournira la pelle et encouragera les autres à creuser.

Support est plutôt destiné à remonter le moral et dans certaines circonstances, cela peut s’avérer efficace. Mais si le personnage qui réclame vraiment un coup de main ne parvient pas à l’obtenir, cela peut être assez frustrant.
L’élément Support se trouve assez souvent chez l’archétype du Sidekick dans sa dimension MOTIVATION.

Temptation

Un autre élément appartenant à la dimension MOTIVATION du personnage. Comment expliquer la tentation (Temptation) ?
C’est le besoin irrépressible de bénéficier immédiatement d’un avantage malgré les conséquences possibles qui peuvent être terribles.

Temptation se fonde sur la croyance (erronée ou non) que les conséquences pour avoir cédé à la tentation sont imaginaires ou qu’elles peuvent facilement être évitées. Souvent aussi, cette tentation est juste une chimère, le faux espoir d’une utopie et s’y abandonner aura un coût à payer.

Et tout aussi souvent, les conséquences négatives peuvent être évitées et satisfaction est donnée à nos désirs. Temptation s’oppose à l’élément Conscience (c’est une paire dynamique).
En somme, c’est une confrontation entre la foi, la croyance, la conviction, la confiance [Conscience] et l’incrédulité, le doute, le scepticisme [Temptation].

Vous pourriez lire une mise en place de Conscience et de Temptation dans l’article sur les personnages complexes dans Autant en emporte le vent et dans l’article sur ces personnages complexes dans Fenêtre sur cour.

Test

Naturellement dévolu à l’archétype Emotion, cet élément appartient à la dimension EVALUATION.
Pour les détails :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (19)

Theory

Toujours dans la dimension EVALUATION, Theory est l’élément caractéristique de l’archétype Reason.
Pour les détails :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (19)

Thought

Une caractéristique qui est très utile lorsqu’elle est assignée à l’antagoniste.
Je vous renvoie à cet article (n’hésitez pas à le lire et à le relire, je pense qu’il est assez important pour la compréhension de la théorie Dramatica) :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (18)

Trust

Trust est associé à l’archétype Reason dans sa dimension EVALUATION.
A ce sujet :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (19)

Uncontrolled

Sans but, spontané sont des termes qui vont bien avec l’élément Uncontrolled. Le personnage qui représente Uncontrolled a tendance à s’éparpiller dans tous les sens en consumant son énergie et sa motivation dans toutes les directions à la fois.

Cela a néanmoins l’avantage de l’impliquer totalement dans son environnement puisqu’il en couvre en quelque sorte toutes les bases. Il essaie de s’impliquer dans tout. Mais il a du mal cependant à se concentrer sur quelque chose de précis.
En conséquence, un personnage Uncontrolled dépense beaucoup d’énergie pour se rendre… nulle part.

C’est une caractéristique que l’on retrouve assez souvent chez l’archétype Emotion dans sa dimension MOTIVATION.

Unending

Avec Ending, Unending donne l’occasion d’un conflit potentiel entre le Gardien et le Contagonist dans leur dimension Evaluation.
Je vous renvoie à cet article pour les détails :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (19)

Unproven

Et dans la même dimension EVALUATION, Unproven et Proven sont deux caractéristiques qui, positionnées en paire dynamique, donne l’opportunité au protagoniste (Proven) et à l’antagoniste (Unproven) des raisons de conflit.
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (19)

Nous avons fini la revue des 64 éléments de caractérisation. Nous détaillerons dans le prochain article une notion importante dans la théorie Dramatica : les Thematic Points.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des