Dramatica

DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (7)

Dans cet article sur Dramatica : La théorie expliquée, nous abordons le chapitre 5 : Les fonctions des personnages objectifs.

Retrouvez le sommaire complet de cette traduction annotée ICI :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE

CHAPITRE 5 : LES FONCTIONS DES PERSONNAGES OBJECTIFS

Les pilotes et les passagers
Les paires dynamiques

Nous avons maintenant créé quatre paires distinctes de personnages archétypaux. Chacune de ces paires présente un espace d’éclosion et de croissance pour un type particulier de conflit. Deux personnages liés par une telle relation constitue une paire dynamique.
Voici les huit personnages archétypaux organisés en paires dynamiques :

Dramatica

Fonctions des paires dynamiques

Nous pouvons voir assez facilement comment ces paires archétypiques représentent une analogie grossière avec un esprit humain s’occupant d’un problème.
Le protagoniste représente le désir (la volonté) de résoudre un problème. L’antagoniste (le second membre de la binarité) représente le désir (la volonté) de laisser le problème se développer.
Tout comme les personnages archétypaux, nous faisons tous face à une bataille interne lorsqu’il s’agit de prendre des décisions que nous allons fonder soit sur la Raison, soit sur l’Emotion.
Pour les fonctions du Sidekick et du Sceptique, le Story Mind comprendra dans ses articulations un combat entre la confiance, la croyance ou la foi et l’incrédulité. Et finalement, dans un sens archétypal, l’esprit sera déchiré entre les tentations du Contagonist pour une gratification immédiate et les sages conseils du Gardien quant à considérer les conséquences.

Forcer l’histoire à aller de l’avant

Il y a un autre regroupement possible et utile des personnages archétypaux qui aide à découvrir leurs éléments essentiels. Quatre des personnages semblent être les éléments moteurs de l’histoire et c’est leur interaction qui détermine la poussée de l’effort pour aborder le problème de l’histoire.
Les quatre autres sont un peu à l’écart (et peut-être extrêmement intéressés par le résultat) mais plutôt que de forcer l’intrigue, ils influencent ceux qui forcent l’intrigue.
Gardez à l’esprit cependant que cette distribution des personnages archétypaux n’est applicable que dans un but pratique afin de servir de comparaison entre des traits de caractère similaires.
Dramatica groupe quatre objets similaires corrélés en une simple table appelé quaternité. Ainsi, nous pouvons créer une quaternité de pilotes et une quaternité de passagers.

LES PILOTES

La quaternité des pilotes

Dramatica

Dans les histoires simples, le protagoniste, l’antagoniste, le gardien et le Contagonist sont tous des éléments moteurs de l’histoire.
Quelque soit l’objet de leurs efforts, le protagoniste essaiera toujours de l’atteindre, l’antagoniste essaiera d’empêcher sa réalisation, le gardien agira pour aider à sa réalisation et le Contagonist agira pour entraver, gêner cette réalisation (bien que le gardien et le Contagonist pourraient ne pas être directement concernés par l’objectif ou même l’un avec l’autre (en effet, rien n’oblige que le gardien et le Contagonist se connaissent)).

Indépendamment de leurs niveaux de conscience des choses dans l’histoire, chacun de ces personnages est vu objectivement en regard d’une unique motivation qui représente une motivation de base du Story Mind.
Note de traduction :
Il faut absolument que vous compreniez cette notion d’objectivité dans la terminologie de Dramatica. Cette objectivité nous permet de recevoir l’histoire, ce dont elle parle. Alors que les personnages subjectifs qui seront abordés dans les prochains articles sont ceux qui apportent l’émotion, la compassion, l’identification, le ressenti du lecteur envers cette histoire. Ce sont des éléments qui ne font pas partie de l’histoire mais qui sont plutôt des effets collatéraux à celle-ci. On peut d’ailleurs se demander pourquoi un lecteur pleurerait la mort d’un personnage alors qu’il sait pertinemment qu’il s’agit d’un personnage de fiction. C’est un paradoxe mais qui peut s’expliquer parce qu’un personnage de fiction possède une réalité dès qu’il est pensé.
Retenez aussi que les personnages moteurs de l’histoire (la première quaternité) sont animés d’une motivation. Cette motivation est ce qui les définit.

Par exemple, si le protagoniste veut construire un centre commercial, l’antagoniste ne voudra pas le construire. Le Contagonist pourrait obtenir une injonction du tribunal pour surseoir aux travaux espérant profiter d’une transaction boursière bien qu’il pourrait souhaiter en fin de compte que ce centre commercial soit construit et le gardien pourrait trouver une lacune juridique pour contourner l’injonction peut-être en traitant une autre affaire dont il s’occupe devant les tribunaux.

Souvenez-vous que nous ne jugeons pas les personnages objectifs sur leurs façons de voir l’histoire mais comment NOUS les voyons affecter l’histoire.

LES PASSAGERS

La quaternité des passagers

Dramatica

Contrairement à la première quaternité, ces quatre personnages ne sont pas les principaux acteurs de l’histoire. Ils sont plutôt dans le sillage des personnages de la première quaternité. Contrairement aux pilotes de l’histoire, les passagers pourraient même ne pas être impliqués du tout avec le problème.

Chacun d’eux représente une approche ou une attitude dans l’histoire : le Sidekick est un personnage toujours loyal, toujours fidèle alors que le Sceptique doute en permanence ; l’archétype qui incarne la Raison agit sur la base de la logique et celui qui incarne l’Emotion laisse parler ses sentiments et ses émotions.
Evidemment, chacun de ces personnages a aussi ses propres motivations, mais vu objectivement comme une partie du Story Mind, ils représentent différentes approches et attitudes envers la résolution du problème.
Note de traduction :
Important à retenir pour la théorie est que la seconde quaternité se définit par ses approches et ses attitudes alors que la première quaternité se reconnait davantage à ses motivations, du moins aux raisons qui incitent les personnages à agir.

Avant de subdiviser les personnages archétypaux en éléments de base, le prochain article nous permettra de mieux les appréhender en examinant les pilotes et les passagers dans quelques histoires bien connues.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de