Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (67)

Dans cet article sur la théorie narrative Dramatica, je vais énumérer les 64 éléments de caractérisation. C’est une tentative d’expliquer le vocabulaire spécifique de Dramatica qui comme toute théorie amène son langage spécifique.

Sommaire de tous les articles :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE 
Il existe 64 éléments dans chaque classe. Ces éléments sont identiques dans chaque classe mais ils sont arrangés différemment selon la classe.
Un élément représente l’approche et l’attitude les plus précises dans la tentative ou l’effort de solutionner le problème de l’histoire. Ils sont essentiellement les pierres de construction d’un personnage.

Pour que l’argument thématique soit abordé sous tous les angles possibles, il faut s’assurer que les 64 éléments de caractérisation soient réparties entre les personnages qui participent globalement à l’histoire. Pour Dramatica, si un élément ne figure pas parmi les personnages, cela crée un manque dans la logique de l’histoire ou dans l’émotion qu’elle suscite.

Si l’un de ces éléments est attribué deux fois à deux personnages différents, cela ajoute de la confusion parce que la signification qu’ils sont censés véhiculer est incarnée par des personnages dont le propos est différent.
Un élément représente le cœur du problème à l’œuvre dans l’histoire. Comme ce problème est abordé sous quatre perspectives (les quatre lignes dramatiques), c’est la raison de leur répétition dans chaque classe mais ordonné différemment selon la classe.

Au fur et à mesure que l’histoire se déploie, le problème apparaît de plus en plus clairement. Et ainsi quelle que soit la ligne dramatique, chaque ligne pointe sur les mêmes éléments mais seulement par une approche différente.
C’est la clarté qui est recherchée. Ainsi, progressivement, le problème est évalué (ou apprécié) de plus en plus dans ces détails.

Dans chaque classe, les éléments sont arrangés différemment parce qu’ils sont groupés selon la direction dont l’histoire les approche. En effet, lorsque l’histoire examine le problème à partir d’une classe, cela explique la façon dont est approché le problème sous un angle particulier (toujours à des fins de clarification).
Tous les éléments seront vus mais sous quatre points de vue différents.

Ability

Cet élément a été abordé dans ce article :
LA CARACTÉRISTIQUE ABILITY DE DRAMATICA

Acceptance

Acceptance est une caractéristique qui échoit naturellement à l’archétype du Sidekick tel que Dramatica le voit. Bien entendu, il n’y a aucune contrainte à ce que cette caractéristique ne soit pas assignée à un autre archétype ou bien à un personnage subjectif.

Pour découvrir cet élément, je vous renvoie à :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (17)

Accurate

Un autre élément qui sied bien au Sidekick.
Je vous laisse découvrir cette caractéristique ici :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (19)

Actuality

Je vous conseille de lire ou de relire cet article :
DRAMATICA : L’ARCHÉTYPE
où j’aborde le principe de réalité (Actuality) pour le protagoniste.

Ainsi que dans cet article :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (18) 
où je m’étends aussi sur les dimensions des personnages.
Il existe en effet quatre dimensions sous lesquelles nous pouvons aborder la création de personnages.

  1. MOTIVATION
  2. METHODOLOGY
  3. PURPOSE
  4. EVALUATION
Avoidance

Avoidance, c’est l’art de l’évitement. Il s’agit de contourner, d’éviter ou d’échapper au problème. Il ne faut pas prendre cette caractéristique seulement sous son aspect négatif. En effet, éviter les soucis requiert une certaine initiative.

On peut être autant déterminé à obtenir quelque choses qu’à éviter cette chose. Selon que l’effort est fourni à éviter quelque chose ou quelqu’un, on est plutôt dans une attitude d’échapper à l’objet que l’on souhaite éviter.
S’il s’agit de prévenir qu’une situation n’ait lieu par exemple, Avoidance concerne davantage un processus comme de réfléchir au moyen d’éviter les circonstances qui mettraient en place la situation que l’on cherche justement à éviter.

Avoidance pourrait signifier la fuite. A nouveau, il ne faut y voir seulement un aspect négatif. On peut très bien vouloir échapper à quelque chose de très négatif ou tenter de prévenir cette chose négative de se manifester.
Bien sûr, Avoidance peut vouloir signifier que quelque chose de positif ne se réalise pas non plus. Ou bien fuir pour ne pas avoir à affronter une certaine réalité.

Avoidance est une attitude, un comportement mais jamais un jugement de valeur. On ne juge pas ce qu’on cherche à éviter. On le fuit tout simplement.

Plus sur cette caractéristique :

Aware

Aware est une caractéristique que l’on retrouve aisément pour l’archétype Reason.
Je vous renvoie à cet article pour une définition de cet élément :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (18)

Et à cette série d’articles sur les archétypes tels que les voit Dramatica :
ARCHÉTYPES DE MELANIE ANNE PHILLIPS

ainsi que :
ARCHETYPES & FONCTIONS DRAMATIQUES (1)
ARCHETYPES & FONCTIONS DRAMATIQUES (2)

Cause

Cause apparaît naturellement chez l’antagoniste dans sa dimension EVALUATION.

Je vous renvoie à cet article pour une étude de cette dimension et de la caractéristique Cause.
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (19)

Certainty

Cet élément de caractérisation est détaillé dans ces articles :

Ce petit air de révision que je donne à cet article n’est pas anodin. La théorie narrative Dramatica est difficile à comprendre. J’ai réorganisé la traduction du livre de Melanie Anne Phillips et Chris Huntley (les auteurs de Dramatica) afin de vous permettre de l’aborder facilement.
Croyez-moi, l’effort en vaut la peine. Et si vous avez des questions, vous pouvez me les poser soit dans les commentaires, soit par mail.

Change

Cette caractéristique appartient à la dimension PURPOSE. On la trouve habituellement associée à l’archétype du Skeptic (ou Sceptique).
Voici l’article où cet élément de caractérisation et la dimension PURPOSE sont abordés.
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (18)

Chaos

Une autre caractéristique (ou élément de caractérisation) de la dimension PURPOSE.
Cet élément échoit naturellement à l’archétype du Skeptic (ou Sceptique). Parmi ses synonymes, on trouve imprévisibilité, aléas mais aussi entropie qui va qualifier l’état de désordre d’un système comme dans l’anarchie.

Le désordre généré peut mener à l’émeute ou bien décrire des troubles mentaux. Ce peut être le refus d’un univers réglé et un personnage qui promeut plutôt que notre existence ne répond à aucun but, aucun dessein particulier dans l’univers et que nous devrions en conséquence de cela, trouver nous-mêmes une signification à notre vie.
Il y a un manque évident de cohésion dans le chaos.

Je vous renvoie à cet article :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (18)

Conscience

Cette caractéristique consiste à renoncer à un plaisir ou un avantage immédiats par peur des conséquences. Par Conscience, Dramatica entend la prise de conscience de conséquences négatives inévitables si un désir actuel était accompli.

Cet élément peut être utile à un personnage. Lorsque celui-ci conçoit un désir fugace et non raisonné dont l’issue est de toute évidence désastreuse, Conscience peut alors l’aider à surmonter cette envie déraisonnable et d’agir ainsi, peut-être, plus moralement.

Par ailleurs, ce personnage peut aussi imaginer des conséquences néfastes. Produits de l’imaginaire, ces possibles illusoires peuvent contraindre le personnage qui pourrait passer ainsi à côté d’opportunités qui lui auraient été autrement bénéfiques.
Conscience peut alors jouer contre la libre expression ou liberté du personnage qui se réfugie dans l’ombre pour ne pas avoir à affronter ses propres désirs.

L’abstinence peut être manifestée par Conscience.
Vous pourriez lire une mise en place de Conscience dans l’article sur les personnages complexes dans Autant en emporte le vent et dans l’article sur ces personnages complexes dans Fenêtre sur cour.

Nous continuerons la revue des éléments de caractérisation dans le prochain article.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des