Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (112)

Poursuivons avec le Chapitre 24 : Storytelling et Plot Appreciations

Static & Progressive Plot Appreciations

Comme nous l’avons étudié lors de nos articles précédents, il existe deux sortes d’appréciations (ou Plot Appreciation ou encore Story Points selon la terminologie propre à Dramatica).
Les appréciations sont les moyens par lesquels le lecteur pénètre l’histoire et s’en saisit (puisque le lecteur est l’ultime interlocuteur).

Nous venons de voir les Static Plot Appreciations que nous avons dénombré au nombre de 8 et qui ne changent pas.
Il y a aussi des Progressive Plot Appreciations qui seront appelées à se transformer dans la durée de l’histoire.

Qu’elles soient statiques ou progressives, les appréciations ne se perçoivent pas de la même manière par le lecteur. Considérons les Static Plot Appreciations : Story Goal, Story Requirements, Story Consequences, Story Forewarnings, Story Dividends, Story Costs, Story Prerequisites et Story Preconditions.

Ces appréciations demeurent constantes du début à la fin de l’histoire. Elles sont fidèles à leur nature. L’objectif (Story Goal) par exemple sera toujours présent et identifiable (même s’il semble que le protagoniste change d’objectif en cours de route parce que soudain il réalise qu’il était dans l’erreur depuis tout ce temps. Cette découverte est en fait gravée dans le Story Goal par l’auteur dès la conception de son projet).

Et quant aux Story Consequences, elles ont toujours été à l’horizon de quelque chose.

On peut ressentir une unité avec les appréciations statiques. Elles possèdent un nécessaire rapport entre elles. Elles n’existent pas les unes sans les autres. Autrement posé, elles sont un tout et partant, elles sont perçues à travers l’histoire sous cette perspective du tout.

Qu’elle que soit le moment de l’histoire, la présence d’une Static Plot Appreciation sera effective. Cette présence pourrait apparaître discrète ou bien s’afficher bruyamment, ce qui importe essentiellement est que plus elle se manifeste telle qu’elle a été conçue originellement (quelque soit le moment de l’histoire) et plus l’intrigue sera structurellement solide.

Les Progressive Plot Appreciations sont les actes, séquences, scènes et événements.

Quelques révisions :

  1. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (66)
  2. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (93)
  3. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (95)
  4. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (96)
  5. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (97)
  6. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (98)

Ces appréciations progressives décrivent une expérience : celle de se déplacer le long de l’histoire. Il semble donc logique de les considérer en séquence.
Quelle que soit la Progressive Plot Appreciation sur laquelle vous décidez de travailler, ce qui importe est de connaître comment elle se rapporte à celle qui va la suivre.

Progressive Plot Appreciation

Petite révision préalable : Grand Argument Story

La structure d’un Grand Argument Story peut être imaginée comme une maison que les personnages devront explorer. Les personnages objectifs rechercheront les indices d’un trésor qui y serait caché. Le personnage principal (ou Main character) se demande s’il doit acheter la maison alors que l’Influence Character essaierait de lui vendre (c’est ainsi que l’Influence Character influence le personnage principal. Ce que fait l’Influence Character, les actions qu’il accomplit et les décisions qu’il prend et quelle que soit sa fonction dans l’histoire, aura un impact à la fois sur le personnage principal et sur la relation qui existe entre le personnage principal et l’Influence Character).

La maison est l’histoire. L’intrigue est comme une visite guidée de cette histoire. Cette maison est construite selon une structure, un modèle, une armature, une ossature… enfin considérez le mot qui vous parle le plus s’agissant à la fois de fondations, de murs porteurs, d’agencements.

Cette maison possède trois niveaux. Chaque niveau a deux ailes. Chacune des ailes est constituée de quatre pièces.

Une histoire n’est rien d’autre que cela structurellement : trois actes qui se décomposent en deux séquences. Chacune des séquences se déploie en quatre scènes.

Les personnages commencent leurs pérégrinations dès le premier niveau en pénétrant la première pièce de la première aile. Cette première pièce est la première scène de la première séquence du premier acte de l’histoire.

Les personnages s’occupent maintenant de découvrir cette pièce (en fait, l’auteur explicite le contexte de son histoire afin que le lecteur se pose les bonnes questions). Cette investigation est un événement lié à la première scène.

Les personnages objectifs (c’est-à-dire reconnaissables à leurs fonctions dans l’histoire) essaient de découvrir la carte d’un trésor (ce sera le Story Goal de l’Overall Story Thoughline, c’est-à-dire le problème qui concerne tous les personnages impliqués dans cette histoire).

Le personnage principal essaie de voir ce qui se cache sous les apparences de cette maison alors que l’Influence Character ne cesse de mettre en avant les commodités (il pourrait d’ailleurs très bien ignoré les vices cachés et être véritablement sincère envers le personnage principal).

Lorsque les personnages en ont terminé avec cette première pièce, ils en ont acquis une assez bonne idée. Cette pièce n’a cependant plus rien à leur offrir ou à apporter à leur connaissance (l’auteur a fourni à son lecteur toutes les informations qu’il souhaitait à ce moment de l’histoire).

Les personnages continuent donc leur découverte des lieux en pénétrant la seconde pièce de la même aile du même niveau. Ce sera la seconde scène de la première séquence du premier acte. Les personnages continuent leurs investigations.

Cette seconde pièce existe pour telle ou telle raison (complément d’informations par exemple). L’intérêt de cette seconde scène cependant (et la possibilité de suspense qu’elle induit) sera de déterminer quelle sera la prochaine pièce que les personnages se proposeront de visiter.

Lorsque les personnages auront exploré les quatre scènes de cette première séquence du premier acte, ils pourront se déplacer dans la seconde séquence.
Le fonctionnement dramatique est assez évident : les personnages ne peuvent quitter une scène tant que celle-ci n’est pas complètement explorée. Ils ne peuvent quitter une séquence tant que les quatre scènes de cette séquence (qui s’inscrit elle-même dans un acte) n’ont pas été explorées.

Et ils ne peuvent quitter un acte tant que toutes les scènes des deux séquences de cet acte n’ont pas été explorées.

Dans la seconde aile, il existe aussi quatre pièces que les personnages devront explorer l’une après l’autre (ce qui ne signifie pas que l’auteur soit obligé de respecter une quelconque chronologie ou bien une unité de lieu. Il peut monter l’ensemble des 24 scènes comme il le veut).

Lorsque les personnages en ont fini avec ces huit premières scènes (et partant, des deux séquences du premier acte), ce premier acte a été examiné dans sa totalité. Il est temps de monter d’un niveau (vers le second acte).

Le cheminement devrait maintenant vous paraître familier. Les personnages parcourront les quatre scènes de la première séquence du second acte, puis les quatre scènes de la seconde séquence du second acte. Quand cela sera accompli, ils pourront continuer sur le troisième et dernier niveau.

Le processus (c’est un mouvement de l’avant dans la progression de l’intrigue) est alors répété jusqu’à ce que toute la maison ait été explorée.

Maintenant, les personnages (et le lecteur) sont en possession de toutes les informations qu’ils pouvaient recevoir. D’ailleurs, on peut penser une histoire comme une distribution d’informations ce qui suggère un agencement.

Si les personnages objectifs ont rassemblé suffisamment d’indices sur le trésor qu’ils cherchent (Story Goal), le problème est résolu. Si le personnage principal se décide à acheter la maison, sa caractéristique de Main Character Resolve sera Change.

Il reste cependant une question irrésolue : quelque soit la décision que prendra le personnage principal, sera t-il heureux ?

La décision du personnage principal ne peut être posée là. Elle est forcément amenée dans l’histoire à la fois par la manière dont les choses ont été présentées (c’est l’aspect objectif) mais aussi par la subjectivité du personnage (ce que Dramatica réduit à une première impression même si celle-ci s’avérera fausse en fin de compte).
La décision du personnage principal se conformera à une combinaison de ces deux effets sur lui.

De façon similaire, l’ordre dans lequel les personnages objectifs recueillent les indices aura un impact sur leur capacité à assembler les pièces du puzzle. Des hypothèses ne se seraient pas présentées si les informations avaient été distribuées dans un ordre différent.

Lors du dénouement, le lecteur n’acceptera pas l’argument de l’histoire s’il manque des pièces (c’est-à-dire les appréciations statiques ou Static Plot Appreciations) ou bien si l’ordre dans lequel ces pièces ont été explorées ne correspond pas au résultat proposé par l’auteur (ce sera les appréciations progressives ou Progressive Plot Appreciations).

Concernant le concept d’argument, vous pourriez lire ou relire :

  1. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (107)
  2. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (105)

Il est donc important que l’auteur consacre autant d’attention au Progressive Plot Appreciations qu’aux Static Plot Appreciations.

Les actes en particulier sont la détermination la plus évidente des Progressive Plot Appreciations car ils ont la plus grande influence sur le déroulement de l’intrigue et mérite une attention soutenue.

Les actes

Sous l’angle de la structure, chacune des 4 lignes dramatiques possède 4 actes. Continuant l’analogie avec la maison, ce sont les trois niveaux recouverts d’un toit. Chacun de ces actes dynamiques est comme l’exploration des pièces qui constituent l’un des niveaux.

Comme nous l’avons vu dans les précédents articles, lorsque nous choisissons l’une des classes pour en faire un domaine, les quatre types de cette classe sont assignés aux quatre actes.

Nous pourrions alors inscrire les 16 actes comme autant de post-it, les placer devant nous et les arranger de manière à établir un ordre qui reflétera le Concern au cœur de chacune des lignes dramatiques.

Prenons l’exemple de Eve de Joseph L. Mankiewicz

Margo est le personnage principal. Eve est son Influence Character. En voici un bref synopsis :

Eve est une jeune femme qui aspire à devenir actrice. Son idole est la star vieillissante mais ô combien iconique de Broadway, Margo Channing. Par la ruse, Eve parvient à se faire engager par Margo. Son aventure la mènera au succès dont elle rêvait.

Tout du long, elle cajole, charme, séduit et éventuellement foule du pied auteurs, réalisateurs, producteurs et leurs femmes. Un célèbre critique cependant voir clair dans le jeu d’Eve et devine ses machinations mais il l’aime. Il est le seul à avoir compris Eve (All About Eve est le titre original).

Examinons maintenant les différents Concern (nous devons en déterminer 4 que nous assignerons à chacune des lignes dramatiques).

Overall Story Throughline : ce qui préoccupe l’ensemble des personnages

Tout le monde dans cette histoire est préoccupé par son devenir. Margo est effrayée de vieillir et de finir sa vie seule avec pour seule compagnon ses souvenirs d’actrice.
Bill qui est le petit ami de Margo voudrait être davantage et l’épouser. Lloyd, le mari de Karen, est un auteur à succès mais il voudrait encore plus en faisant jouer par de jeunes actrices ses héroïnes.

Karen, la femme de Lloyd, craint d’être rejetée par Margo et de l’être aussi par son mari Llyod lorsqu’elle comprend qu’il s’intéresse de très près à Eve.
Max rêve de devenir le producteur le plus riche de Broadway (son ambition en est même indécente). Miss Caswell ne manque pas non plus d’ambition et joue de ses formes pour obtenir une audition.

Eve, on l’a compris, veut devenir une actrice célèbre. Elle s’insinue dans la vie intime et professionnelle de Margo pour y parvenir. Addison voudrait être aimé de Eve et devenir son mentor. Et quant à Phoebe, elle veut tout simplement devenir la nouvelle Eve Harrington.

Main Character Throughline : ce qui préoccupe le personnage principal

Margo s’inquiète de son futur. Y aura t-il quelqu’un (à savoir Bill) pour l’accompagner lorsqu’elle sera oubliée du public ? Lorsqu’elle aura cessé d’exister en tant que l’adulée Margo Channing ?

Influence Character Throughline : Ce qui préoccupe l’Influence Character

Eve œuvre pour réaliser son désir d’être actrice. L’amour pour elle est la reconnaissance du public.

Subjective Story Throughline  (ou Main/Influence Story Throughline ou encore Relationship Story Throughline) : c’est la description du conflit entre le personnage principal et son Influence Character, de la pierre d’achoppement qui existe entre eux, du sujet de discorde ou le désaccord qui animent essentiellement leur relation :

Margo se bat pour conserver ce qu’elle a : son statut d’actrice célèbre, les auteurs qui écrivent pour elle des rôles qui ne font que renforcer son succès d’année en année, et bien sûr, Bill Sampson.

Eve veut obtenir un rôle dans une pièce de Broadway. Au cours d’une fête, Bill médite sur le métier d’acteur et formule ce que Eve veut exactement pour elle : à savoir qu’être acteur, c’est vouloir être plus que tout autre chose dans le monde.

Les Concern

Maintenant que le contenu narratif de chacune des lignes dramatiques a été précisé (c’est-à-dire ce qui préoccupe, rend légitime ou compréhensible l’histoire et ce qui la singularise aussi), nous avons ainsi formulé le Concern pour chacune des lignes : Overall Story Concern, Main Character Concern, Subjective (ou Relationship) Story Concern, Influence Character Concern.
Il faut maintenant déterminer d’après ce contenu narratif quel type (puisque le Concern est un type) correspond à cette description.

Overall Story Throughline Concern : Il m’apparaît dans la description que j’ai faite de ce qui préoccupe ou motive ou fait agir l’ensemble des personnages que tout un chacun cherche à devenir autre chose. Parmi les types recensés par Dramatica, nous avons Becoming de la classe PSYCHOLOGY qui correspond à cette définition.

Dramatica

Main Character Throughline Concern : Margo est manifestement troublée par ce qu’elle deviendra. Elle est concerné par son future. Parmi les types de Dramatica, il existe Future de la classe UNIVERSE.

dramatica

Influence Character Throughline Concern : Eve aspire à devenir actrice. C’est son désir le plus intime, le plus prégnant. Le type Subconscious de la classe MIND décrit assez fidèlement cette attitude essentiellement mentale.

dramatica

Subjective Story Throughline Concern : Margo veut conserver quelque chose et Eve veut obtenir quelque chose. Le type Obtaining de la classe PHYSICS consiste en l’acquisition ou dans la conservation de quelque chose.
Nous retiendrons ce type comme Concern du frottement entre ces deux personnages. De la confrontation de ces deux intentions, de l’intersubjectivité de ces deux personnages, il ressortira forcément quelque chose d’autre.

dramatica

Et considérons cette structure :

Dramatica

et appliquons là à chacune des lignes dramatiques :

Dramatica

Dramatica

Dramatica

Overall Story Throughline

(Nous posons chacun des quatre types de la classe PSYCHOLOGY dans chacun des quatre Signpost)

Journey #1 (ou Act #1)

Signpost #1 : Becoming

  • Eve devient la secrétaire de Margo
  • Margo devient son mentor
  • Karen se lie d’amitié avec Eve et devient son sponsor
  • Bill passe à la mise en scène de films lors de son séjour à Hollywood

Signpost #2 : Conceptualizing

  • Miss Caswell imagine qu’en flirtant avec le producteur Max Fabian, elle peut obtenir une audition
  • Max Fabian se dit qu’en accordant une audition à Miss Caswell pour un rôle dans sa production actuelle lui évitera des complications avec elle
  • Margo cherche à se débarrasser de Eve en acceptant de donner la réplique à Miss Caswell comme une faveur pour Max si celui-ci accepte de trouver un emploi à Eve
  • Karen est persuadé que si elle aide Eve à devenir la doublure de Margo, Margo appréciera cette investiture donc elle décide d’en parler à Llyod et à Max convaincue qu’ils la suivront dans cette idée

Transition entre les Signposts #1 & #2 :

Alors qu’il se rend à Hollywood, Bill cherche un moyen de protéger la femme qu’il aime. Il demande alors à Eve de veiller sur Margo. Involontairement, Bill fait le jeu de Eve.

Journey #2 (ou Act #2)

Signpost #2 : Conceptualizing

Signpost #3 : Being

  • Bill s’affuble du rôle traditionnel du fiancé lorsqu’il demande à Karen et à Llyod d’être les témoins de son mariage avec Margo
  • Eve adopte le style de vie d’une actrice lorsqu’elle répète le rôle principal de la nouvelle pièce de Llyod
  • Llyod se prend pour le mentor de Eve lorsqu’il se précipite à sa rencontre en pleine nuit pour la calmer avant la première à New Haven

Transition entre les Signposts #2 & #3

  • Le plan de Karen pour faire de Eve la doublure de Margo échoue misérablement et Margo pique une crise
  • Karen en a assez du comportement de Margo. Pourtant, elle cherche une autre idée pour que les choses s’arrangent et dans le même temps, elle se prend pour une sorte de précepteur
  • Lors de leur week-end à la campagne, Karen fait croire qu’elle tombe en panne d’essence et Margo manque son train et ne peut participer à la première.
    Mais Karen regrette aussitôt sa ruse lorsque Margo partage avec elle ses plus sombres peurs

Journey #3 (ou Act #3)

Signpost #3 : Being

Signpost #4 : Conceiving

  • Eve conçoit l’idée que Llyod devrait se séparer de sa femme et l’épouser pour qu’il puisse écrire des rôles seulement pour elle
  • Addison menace de révéler le secret de Eve si elle ne devient pas sa maîtresse
  • Phoebe, fan obsessive de Eve, imagine qu’elle peut se faufiler dans l’appartement de Eve et creuser son chemin tout comme Eve l’a fait avec Margo en envahissant la vie de Margo

Transition entre les Signposts #3 & #4

  • Lorsque Karen décide de ne plus être l’ange gardien de Eve, Llyod prend le rôle de mentor auprès d’Eve et la défend bec et ongles pendant la répétition de sa nouvelle pièce à la surprise de Karen
  • Réalisant cela, Karen en vient à concevoir l’idée qu’elle pourrait perdre son mari au profit de Eve
Main Character Throughline (le personnage principal Margo)

Explorons les quatre types de la classe UNIVERSE

Journey #1 (ou Act #1)

Signpost #1 : Past

Il est éclairement établi que Margo est une comédienne réputée et excellente.

Signpost #2 : Progress (l’évolution des choses)

D’abord, Margo est très satisfaite de Eve et sent que Eve peut lui apporter une certaine sérénité. Petit à petit cependant, cette impression commence à changer lorsque Margo se surprend à suspecter que Eve cherche à éloigner Bill de Margo.
Il s’ensuit une scène de beuverie lors de la fête de Bill.

Transition entre les Signpost #1 & #2

La relation entre Bill et Margo avait atteint un certain statut quo et s’y tenait sans que Margo et Bill n’y trouvent à redire.
Mais depuis l’arrivée de Eve, les choses semblent changer et l’attitude de Bill qui loue un peu trop souvent les qualités de Eve déplaît à Margo.

Journey #2 (ou Act #2)

Signpost #2 : Progress (l’évolution des choses)

Signpost #3 : Future

Bloquée sur une route de campagne avec Karen, Margo comprend que pour la première fois, elle va manquer une représentation. Pour elle, c’est un mauvais présage pour son devenir.
Margo se départit de la réserve qui la protégeait en évitant de faire face à la vérité et ouvre son cœur à Karen sur ce qui la trouble vraiment.

Transition entre les Signpost #2 & #3

  • La vie de Margo commence à plonger lorsqu’elle apprend que Eve a été sa doublure pendant une semaine et que personne ne lui a dit
  • Elle accuse Bill de participer à ce qu’elle considère comme une conspiration à son encontre
  • Margo est si fragile, instable, malheureuse que même la proposition de mariage de Bill ne parvient à la rassurer sur ses intentions envers Eve
  • Bill, usé par l’attitude de Margo, décide de rompre avec elle et s’éloigne. Restée seule sur la scène, Margo se met à pleurer

Journey #3 (ou Act #3)

Signpost #3 : Future

Signpost #4 : Present

Finalement, Margo est heureuse de son mariage avec Bill et décide de mettre en sourdine sa carrière pour protéger son mariage

Transition entre les Signpost #3 & #4

Un dernier combat avec Bill à propos de Eve mène Margo au désespoir et elle regrette sincèrement que d’avoir privilégié sa carrière d’actrice n’ait définitivement détruit sa vie de femme.

Influence Character Throughline (c’est-à-dire Eve)

Attribuons les quatre types de la classe MIND aux Signposts

Journey #1 (ou Act #1)

Signpost #1 : Memory

Eve raconte son histoire personnelle à Margo, Llyod et Karen.

Signpost #2 : Preconscious

Lorsqu’on demande à Eve si elle est heureuse, elle répond sans réfléchir qu’il n’y a pas de mot pour expliquer ce qu’elle ressent en présence de Margo

Transition entre les Signpost #1 & #2

Eve rêve si fort de connaître la vie de Margo qu’elle ne peut s’empêcher de se prendre pour Margo devant le miroir comme si elle saluait le public tout en simulant qu’elle porte le costume de scène de Margo

Journey #2 (ou Act #2)

Signpost #2 : Preconscious

Signpost #3 : Subconscious

Eve veut tellement avoir le rôle de Cora, l’héroïne de la nouvelle pièce de Llyod, qu’elle n’hésite pas à faire chanter Karen pour qu’elle intercède auprès de Llyod

Transition entre les Signpost #2 & #3

Durant la fête de Bill, Eve exprime son désir le plus sincère concernant son intention de devenir actrice

Journey #3 (ou Act #3)

Signpost #3 : Subconscious

Signpost #4 : Conscious

Consciente de tout ce qu’elle a fait pour obtenir le succès et le prix qu’elle a dû payer, Eve décide de ne pas se rendre à la cérémonie. Max se contente de lui donner son prix.

Transition entre les Signpost #3 & #4

  • Eve est forcée de considérer ses options lorsque Addison la fait chanter. N’ayant pas le choix, elle cède aux termes de Addison mais elle a le cœur brisé devant le tour amère que prenne les événements.
  • Elle considère sérieusement d’abandonner tout ce qu’elle a obtenu si difficilement, à savoir le rôle de Cora dans la pièce de Llyod.
Subjective Story Throughline

Explorons les quatre types de la classe PHYSICS

Journey #1 (ou Act #1)

Signpost #1 : Understanding

  • Eve comprend rapidement comme il est important que ce soit Karen qui l’introduise auprès de Margo
  • Eve comprend que Margo a besoin de quelques instants seule avec Bill à l’aéroport. Elle s’arrange pour qu’ils aient quelques minutes pour eux deux. La prévenance de Eve plaît aussitôt à Margo

Signpost #2 : Doing

  • Eve commence à mettre son plan à exécution : elle s’occupe de tâches diverses comme secrétaire de Margo, filtre ses appels téléphoniques, redécore sa chambre, porte les scénarios à l’Actor’s Guild pour Margo.
  • Eve demande à Karen de la soutenir dans son intention d’être la doublure de Margo.
  • Margo insulte Eve pendant la fête de Bill (Margo est sous l’emprise de l’alcool).
  • Margo cherche à se débarrasser de Eve en s’accordant avec Max Fabian pour qu’il lui trouve un emploi dans sa maison de production (ce qui mettrait un terme aux rêves de Eve).

Transition entre les Signpost #1 & #2

  • Margo commence à y voir clair dans le jeu de Eve et suspecte que Eve essaie de lui ruiner sa vie sentimentale (par ses approches autour de Bill)
  • Margo emprunte donc le sentier de la guerre et agit en conséquence

Journey #2 (ou Act #2)

Signpost #2 : Doing

Signpost #3 : Obtaining

  • Eve parvient à être la doublure de Margo
  • Eve réussit à tenir le rôle de Margo en l’absence de celle-ci (bloquée par la ruse de Karen qui n’avait pas vraiment pris conscience de ce qu’elle faisait)
  • Eve est encensée par les critiques
  • Bill rompt avec Margo usé par sa jalousie envers Eve
  • Margo ne peut se rendre au théâtre pour jouer et Eve la remplace

Transition entre les Signpost #2 & #3

  • Le retard de Margo offre l’opportunité à Eve de la remplacer. Elle fait une performance remarquable.
  • Cela provoque chez Margo une colère impressionnante qui lui fait perdre Bill

Journey #3 (ou Act #3)

Signpost #3 : Obtaining

Signpost #4 : Learning

  • Margo finit par comprendre qu’il n’y aura aucune limite à ce que Eve fera pour devenir l’actrice dont elle rêve
  • Margo apprend que Eve a convoqué les critiques au théâtre pour la voir jouer (elle sait que Margo ne pourra pas être présente)
  • Margo apprend que Eve l’a descendu en flammes dans la critique que Addison a publiée

Transition entre les Signpost #3 & #4

Ce que Margo a découvert sur Eve lui a laissé une terrible expérience mais en même temps, elle a accepté que la malice de Eve avait eu du bon sur elle et les autres.
Elle décide de lui pardonner (comme si Eve avait été l’instrument d’une révélation pour Margo d’où le pardon).

L’importance de l’ordre des types

L’ordre définitif des types est foncièrement une question de Concern. C’est par le Concern (une des Plot Appreciations par laquelle le lecteur reçoit l’histoire) que le lecteur ressentira cette histoire, qu’il lui donnera du sens.

Lorsque l’auteur s’est décidé pour un ordre donné dans une ligne dramatique donnée, il devrait être certain que cette ligne dramatique reflétera le parcours correct pour atteindre la conclusion qu’il a envisagée pour cette ligne dramatique (ou Throughline).

Lorsque nous avons fixé un ordre pour les quatre Throughlines, on pourrait penser que le travail sur les actes est accompli. Ce serait vrai si les lignes dramatiques n’étaient pas connectées.
Comme nous le savons, il existe un lien puissant entre les quatre lignes car chacune d’entre elles ne représente seulement qu’un certain angle de l’histoire, un point de vue particulier.

En fait, les quatre lignes se produisent simultanément. Pour comprendre véritablement l’impact d’un ordre quelconque (ordre qui ressort de notre responsabilité d’auteur), il peut être utile de poser devant soi les 16 Signpost en rangées parallèles et de comparer ce qu’il se passe dans le même acte pour chacune des lignes dramatiques.

Par exemple :

Dramatica

Comme nous le constatons, l’impression d’ensemble de l’histoire (qui sera ressentie par le lecteur) dépend à la fois de l’ordre des actes à l’intérieur d’une ligne dramatique (c’est-à-dire comment sont arrangées les types des Signpost, notez d’ailleurs que Dramatica confond ici Signpost et Act, ce qui n’aura pas d’incidences particulières sur nos explications).

Et cette impression d’ensemble dépendra aussi de l’arrangement des types toutes lignes confondues (c’est-à-dire lorsque le graphique ci-dessus est lu verticalement).

Lorsque nous posons ainsi notre intrigue, nous pourrions décider de faire quelques changements dans l’ordre de l’une ou l’autre des lignes dramatiques afin de représenter plus précisément le Concern de l’histoire et sa progression au-travers de celle-ci conformément à ce que nous en avons imaginé.

Il est important de se souvenir que ces décisions reflètent seulement la logique interne de l’histoire sans que cela décide de l’ordre dans lequel cette logique sera révélée au lecteur.
L’exposition telle qu’elle sera présentée au lecteur relève du Storyweaving, c’est-à-dire du tissage des éléments dramatiques.

Dans cet article, nous cherchons à nous assurer que la progression de l’histoire tout au long des actes de chacune des lignes dramatiques soutient les résultats, les jugements et les conclusions de notre histoire à la fois d’un point de vue logique mais aussi sous une perspective émotionnelle.

De telles considérations sont néanmoins fondées sur l’intuition de l’auteur. C’est pourquoi il est souvent bon de commencer par travailler les appréciations statiques (Static Plot Appreciations) avant de tenter de déterminer les appréciations progressives (Progressive Plot Appreciations).

Les appréciations statiques vous donneront une certaine familiarité avec votre histoire. Elles vous permettront de clarifier vos intentions et vous aurez une fondation bien plus solide sur laquelle s’appuiera votre intuition.

Nous débuterons le Chapitre 25 dès le prochain article.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de