Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (96)

Lorsque Dramatica parle d’intrigue, il s’agit de l’intrigue qui se déroule (c’est effectivement un mouvement) dans chacune des quatre lignes dramatiques.

Le schéma de progression de l’intrigue dans une ligne dramatique donnée est identique quelle que soit la ligne.
Dramatica Dramatica Dramatica DramaticaChaque parcours ou Journey correspond à un acte dans une ligne dramatique. Et on peut considérer quatre articulations (les Signpost) qui organisent l’intrigue.
Nous allons continuer avec Witness et l’Objective Story Throughline et décrire la progression de l’intrigue concernant cette ligne dramatique.

La progression de l’intrigue de l’Objective Story Throughline

Dramatica

Signpost #1

Nous avons évalué que la ligne dramatique de l‘Objective Story se situait dans la classe Universe et que ce qui préoccupait tous les personnages (l’Objective Story est à propos de tous les personnages de l’histoire) était de retrouver leur vie d’antan (que les choses soient à nouveau comme elles ont toujours été).

Cette préoccupation (que Dramatica catégorise sous le concept de Concern) vise alors le concept de Future. Comprenez bien que ces concepts sont destinés à recevoir votre contenu dramatique. Le concept explique la nature de votre matériel dramatique. Vous illustrez le concept. Alors que celui-ci se veut universel, le contenu dramatique est unique à l’auteur.

La charte graphique nous donne alors ceci :

Et en voici l’illustration pour le type Future dans Signpost #1
Type : Past

Introduction des Amish. C’est une communauté qui semble vivre dans le passé. Mention est faite du rapport à la terre dans les dialogues.

Acte Un (Journey #1)

Alors que le Signpost donne une image figée de la situation, le Journey (ou parcours ou mouvement) décrit la transition vers le type Future.
Past -> Future
dont voici l’illustration :

Laissant le monde pittoresque des Amish pour se rendre chez les anglais, Rachel et Samuel assistent personnellement à la violence de ce monde. Samuel est témoin d’un meurtre et le meurtrier tente par la suite de supprimer Book qui a informé Schaeffer de son identification par Samuel.
L’idée derrière cette action est d’empêcher Book et Samuel de témoigner lors d’un procès futur.

Lorsque vous écrivez, que vous décriviez des actions ou que vous donniez la parole à vos personnages, cherchez toujours l’intention qui se cache sous vos mots. Ce que vous écrivez a un horizon.

Signpost #2

Nous atteignons le type Future (que nous avons considéré comme le Range de cette ligne dramatique).

Comprenez bien que ce qui est exploré dans cet acte Un est la paire Companion Future / Past. Je vous renvoie à l’article précédent qui discute de l’importance de la séquence thématique dans l’élaboration d’une ligne dramatique.

John ramène Rachel et Samuel chez les Amish afin de les protéger de Schaeffer.
Eli, le chef de la communauté, est inquiet de la présence de Book parmi eux. Il est préoccupé par le risque qu’il représente pour l’avenir de la communauté.
Rachel, quant à elle, est davantage préoccupée par Samuel lorsqu’elle explique que si les hommes qui ont blessé John le retrouvent, ils viendront aussi pour Samuel.

Dramatica

L’acte Deux explore la paire Future / Progress. Le type Progress concerne la façon dont les choses changent.

Acte Deux (Journey #2)

Notez que le Signpost #2 sert à l’articulation entre l’acte Un et l’acte Deux.
Journey # 2 : Future -> Progress

Préoccupé par ce qui pourrait arriver (Future) à Samuel, Rachel et les Amish (bien qu’à contrecœur) décide de soigner Book jusqu’à son rétablissement.
Ne parvenant pas à s’arranger avec le sheriff local, Schaeffer met la pression sur Carter (le seul allié de Book hors de la communauté Amish) et le tue.

Signpost #3

Le type Progress est accompli.

Book se rend en ville pour contacter Carter et lui demander s’il peut rentrer et confronter enfin Schaeffer. Mais il apprend que Carter est mort.
En colère, il ne se maîtrise pas face à un jeune. Cet événement alerte Schaeffer sur sa position.

Acte Trois – Journey #3

Cette fois, nous explorons la paire Progress / Present.
Journey #3 : Progress -> Present

Suite à l’incident en ville et furieux de la mort de son partenaire, Book se prépare à quitter les Amish (au grand désespoir de Rachel).
John parvient cependant à prendre le dessus sur les complices de Schaeffer et avec l’aide des Amish, de Schaeffer lui-même.
A la suite de ce climax, l’équilibre est revenu.

Signpost #4

Present est atteint.

Après la capture de Schaeffer, John évalue sa situation et retourne dans son monde sous les regards de Rachel et de Eli.
Puis Daniel s’approche de Rachel et maintenant qu’il lui a laissé suffisamment de temps pour qu’elle prenne une décision (Choice), il vient s’en enquérir.

Les trois actes dynamiques (ou Journey) de l’intrigue d’une ligne dramatique représentent l’expérience de suivre le déroulement de l’intrigue de la ligne dramatique concernée. Les quatre actes (Signpost) que l’on peut dire structuraux sont davantage comme des balises, des indices que quelque chose s’est accompli (le processus pour y parvenir est achevé). La séquence thématique associée aux types devient elle aussi par conséquent structurelle.

Sous chaque type, il existe une quaternité de quatre variations de type. Ainsi, l’acte (Signpost) défini par un type sera exploré, évalué ou jugé par les quatre variations situées juste en-dessous.
Par exemple, si Obtaining est assigné à un Signpost (ou acte), cet acte sera examiné en termes de Morality, Self-interest, Attitude et Approach.

Conformément à la charte graphique :

La différence cependant avec la séquence thématique est que celle-ci est explorée par l’auteur selon les paires (Dynamic, Companion et Dependent) alors que Obtaining sera examiné par chacune des variations de la quaternité indépendamment les unes des autres. Ces variations ne seront pas explorées selon les paires qu’elles peuvent constituer entre elles. Elles seront prises séparément.

Ainsi, l’auteur peut faire une assertion selon un angle thématique sur chacun des sujets qui occupent chacun des quatre actes structuraux (chacun des Signpost). Alors que les 6 séquences thématiques sont davantage un débat sur la pertinence de différentes valeurs qui y sont exposées.

Le prochain article traitera des scènes telles que les conçoit Dramatica.

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de