HISTOIRE – ÉCHO

0
(0)

Une histoire, c’est une promesse faite à un lecteur ou à une lectrice. Qu’elle ne soit pas prononcée mais simplement proposée n’en fait pas moins une promesse.

L’écriture d’une fiction, c’est choisir ce qu’il se produit ou non, c’est définir ce qui est possible à l’intérieur du monde inventé. Le problème du personnage principal est à la fois un objectif et un besoin (l’objectif concerne tous les personnages du récit, le besoin est quelque chose de personnel, un manque à combler, une blessure du passé à accepter à défaut de la voir cicatriser).
Les attitudes et comportements des personnages ainsi que les relations qu’ils entretiennent, tout cela s’ajoute à la promesse.

Règles et réalités implicites de votre monde fictif

Le lecteur/spectateur ne remarquera peut-être pas les motifs de cette promesse au premier abord, du moins pas consciemment ; mais s’ils sont soigneusement orchestrés et contrôlés, ils sont ce qui maintient la cohésion de votre histoire, lui donne à la fois diversité et unité (à l’image du monde), et la rend spécialement vôtre.

Les détails sur votre monde, les événements qui s’y produisent, vos personnages… tous ces motifs participent à votre promesse.

Avec suffisamment de détails qui forcément s’accumulent, une forme commence à apparaître. Deux points définissent une ligne ; trois points, un triangle. La nature et même les cartes de tarot tirées aléatoirement forment des motifs à partir desquels on tente de lire des significations.
L’esprit humain est prompte à la paréidolie. La fiction n’échappe pas à cette recherche incessante de sens dans ce qui nous entoure.

En somme, c’est une problématique d’organisation, de savoir si ces motifs tendent vers un même but. Écrire une fiction, c’est poser le postulat (qui devra être accepté par le lecteur ou la lectrice) que que chaque élément dans votre récit participe à un tout.

Votre tâche, dans sa forme la plus simple, est de reconnaître vos éléments dramatiques (c’est-à-dire les motifs) provisoires et partiels au fur et à mesure qu’ils s’accumulent et de les renforcer, de les rendre cohérents, d’écarter d’autres choses de leur chemin pour leur permettre de s’exprimer complètement.

Un écho

On parle souvent de relations de cause à effet. C’est un concept facile à comprendre mais en pratique peut-être difficile à appliquer.

Une métaphore utile pourrait être celle de l’écho comme une répétition qui établit des liens confus mais néanmoins présents. Le vocabulaire d’un auteur n’est pas seulement de mots mais aussi d’images, d’événements, de situations et de personnages. Tous participent d’une structure narrative, d’une intrigue.

Une intrigue n’est pas une succession d’événements posés là. Ce qui importe est comment ces événements sont présentés, pourquoi se sont-ils produits, quelles relations les unissent.

Considérons un instant Star Wars : L’empire contre-attaque. Le moins qu’on puisse en dire est que des intrigues parallèles jouent dans cet opus.
Au début de cette histoire, l’Alliance rebelle s’est réfugiée sur Hoth, une planète de glace. Puis, Han Solo, trahi par Lando, est congelé dans de la carbonite. Ces deux situations se font écho ou mutuellement, elles sont le miroir ou le reflet l’une de l’autre. Le lien est maintenu avec apparemment ce qui n’a aucune relation de cause à effet.

Luke tombe nez à nez avec le Wampa qui l’entraîne dans sa grotte avec l’intention de le dévorer. Puis dans une grotte de la planète Dagobah, Luke rêve d’un songe bien étrange.

Une rencontre avec un vieil ami ou avec un terrible adversaire, une vérité enfouie enfin dite et reconnue (Leia : “Je t’aime” et Han : “Je sais“), font écho de la révélation de la paternité par Dark Vador.
Ces renvois mutuels facilitent la lecture.

Scenar Mag a besoin de vous. Depuis 2014, nous voulons vous accompagner dans tous vos rêves d’écriture. Merci de faire un don.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :