Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (111)

Nous avons identifié 8 appréciations statiques :

  1. Story Goal
  2. Requirements
  3. Consequences
  4. Forewarnings
  5. Dividends
  6. Costs 
  7. Prerequisites
  8. Precondition

Dans l’article précédent, nous nous sommes intéressés plus spécifiquement au Story Goal. Penchons -nous pour cet article sur les sept autres Plot Appreciations.

Quelques articles dont la lecture ou la relecture (nécessaire pour comprendre le fonctionnement de Dramatica) pourraient vous être utile :

  1. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (63)
  2. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (64)
  3. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (65)

Requirements

Story Requirements ou exigences sont les étapes ou circonstances essentielles qui doivent être réalisées afin d’accomplir le Story Goal. Si nous devions choisir Requirement préalablement à toute autre appréciations (Plot Appreciations), ce serait une décision à prendre sur le genre d’activité ou d’efforts nécessaires sur lesquels l’auteur désirerait se concentrer pour démontrer la motivation ou l’engagement des personnages de son histoire.

Par contre, si le Story Goal est déjà déterminé, les exigences qu’il implique s’imposent d’elles-mêmes ce qui limite les types les plus appropriés pour supporter cet objectif.
Les quaternités fondamentales de Dramatica sont autant d’aides à la décision des Requirements mais la décision ultime ressort à l’auteur. Ayez confiance en votre intuition.

Quelques exemples :

Blade Runner
Story Requirement : Doing

L’Overall Story Goal de Blade Runner est Obtaining.
La condition préalable (Requirement) pour satisfaire à ce type Obtaining dans Blade Runner est le type Doing car pour les personnages, il leur faudra accomplir quelque chose afin de concrétiser Obtaining.

Deckard doit donner le meilleur de lui-même dans l’éradication des Replicants, c’est-à-dire qu’il lui faut accomplir de les supprimer froidement y compris Rachel.
Quant à Batty, il doit trouver un moyen d’atteindre Tyrell, le seul homme capable de lui donner plus de vie.

Orange Mécanique
Story Requirement : Future

Satisfaire l’Overall Story Goal de type Progress suggère une incertitude sur ce qu’il doit se produire ou sur ce qui devrait être. Cet objectif de protéger la société contre des individus comme Alex ou bien de limiter le libre-arbitre des gens consiste à établir un nouvel ordre dont le succès dépend de la réussite ou de l’échec du traitement que l’on fait subir à Alex.

Hamlet
Story Requirement : Subconcious (ou Innermost Desires)

Hamlet doit parvenir à ce que Claudius expose sa véritable nature, c’est-à-dire son goût immodéré à la fois du pouvoir et pour Gertrude avant que les autres ne croient en les accusations que Claudius professe.
Bien entendu, beaucoup a déjà été dit ou écrit sur les désirs intimes de Hamlet. La satisfaction de ces désirs même si Hamlet ne les vise pas spécifiquement sont pourtant la condition essentielle de réussite de l’Overall Story Goal de type Memory.

Le Parrain
Story Requirement : Doing

Afin que le nouveau Don Corleone puisse rendre à sa famille son statut et son pouvoir d’antan, il doit accomplir certaines choses pour démontrer sa supériorité et mettre un terme à la rivalité entre les familles qui cherche à s’accaparer New York.

C’est ce qui explique les actions contre Barzini, Tessio et Moe Green le jour où Michael décide de trancher sur toutes les family Business.

Consequences

Les conséquences dépendent de l’objectif bien que d’autres appréciations (ou Plot Appreciations) pourraient changer la nature de cette dépendance.

Story Consequences peut être compris et s’exprimer comme ce qu’il adviendrait si l’objectif (Story Goal) n’était pas atteint ou bien comme ce qui continuerait de souffrir (et donc qui souffre déjà) si l’objectif devait échouer.
Le type que vous choisirez pour Consequences doit refléter l’aspect le plus négatif, sorte de revers de la médaille ou inconvénient majeur d’un échec.

L’une des 8 questions essentielles porte sur la direction de l’histoire, si cette orientation est Start ou Stop.

Pour l’étude de ces 8 questions essentielles (primordiales comme moteur de l’histoire), je vous conseille de lire ou relire nos articles sur le Storyform :

CHAPITRE 20
FONDATIONS

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (101)

L’ART DE LA NARRATION
ÉTAPE 1 :
STORYFORMING

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (102)

CHAPITRE 21
STORYTELLING ET DYNAMIQUES DE PERSONNAGES

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (103)
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (104)

CHAPITRE 22
STORYTELLING ET LES DYNAMIQUES D’INTRIGUE

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (105)

Avec une orientation Start de l’histoire, le lecteur comprendra que les conséquences (Story Consequences) se produiront si l’objectif n’est pas atteint.

Avec une orientation Stop de l’histoire, le lecteur s’apercevra que Consequences est déjà en place et que si l’objectif n’est pas atteint, cette situation stérile ou pour le moins négative perdurera.

Par exemple, la direction (que Dramatica nomme aussi Growth parce qu’elle décrit un mouvement) dans Orange Mécanique est Stop parce que concernant Alex, le lecteur est dans l’attente que quelque chose cesse.

Alex est pris dans des circonstances sur lesquelles il n’a aucun contrôle en devenant le jouet d’une machination politique. Alex tente de résister mais il est écrasé par le système.
La nature d’Alex (son essence en tant qu’être humain) est prise au piège dans une société qu’il n’a ni acceptée, ni voulue. Cette même société qui tente de rendre le comportement d’Alex conforme à des normes qu’elle lui impose en le forçant à suivre des études, en l’emprisonnant ou en le reconditionnant.

Alex tente de maintenir sa nature intègre en survivant à ces menaces. Du point de vue de la société, Alex doit cesser de commettre des actes erratiques d’une violence absurde.

Dans Une maison de poupée de Henrik Ibsen, la direction (Growth) est Start parce que concernant Nora (le personnage principal), le lecteur attend que quelque chose commence. Nora doit apprendre à voler de ses propres ailes et commencer une nouvelle vie.

Choisir un type de Consequences ne détermine pas Start ou Stop pas plus que Start ou Stop n’induisent un type particulier de Consequences. Par contre, comment Consequences entre en jeu est un problème d’orientation Start ou Stop de l’histoire.

Retenez que l’orientation (ou Growth) est une dynamique de l’intrigue alors que Consequences est une Plot Appreciations, un moyen pour le lecteur d’appréhender et de comprendre l’histoire.

Dans Une maison de poupée, Consequences est de type Conceiving de la classe PSYCHOLOGY parce que le résultat de l’échec du Story Goal (qui consiste pour Torvald et Nora à réussir leur mariage) est d’envisager ou de visualiser comment une idée qui existe déjà et qui fore insidieusement son chemin dans l’esprit des personnages peut être mise en œuvre.

Comme Torvald ne peut comprendre Nora, il va devoir se faire à l’idée d’une vie sans elle. Et Nora doit elle-même envisager une vie sans son mari et sans ses enfants.

Dans Orange Mécanique, Consequences est de type Preconscious de la classe MIND parce que si la société laisse Alex continuer à agir sur ses impulsions, d’autres seront blessés.
La réussite du traitement Ludovico appliqué à Alex consiste à tourner les instincts violents d’Alex contre lui-même dans un acte d’auto-destruction.

Vous pourriez peut-être tiré un avantage à la lecture de cet article : STORY GOAL (COMPARAISON HAUGE/DRAMATICA).

Comme Main Character Direction (Start ou Stop) est une dynamique qui affecte le sentiment global que l’on tire d’une histoire, il est souvent préférable de prendre cette décision de Start ou Stop avant celle davantage structurelle de choix du type de Consequences.

Forewarnings

Story Forewarnings est expliqué dans cet article. Story Forewarnings apparaît comme un signal que Consequences est imminente. On pourrait d’abord croire que pour un type particulier de Consequences, un certain type de Forewarnings serait toujours le plus approprié.

Certes, il existe une telle relation entre Forewarnings et Consequences dans notre culture occidentale, que cette façon de voir les choses pourrait faire loi en matière de littérature. En fait, la relation entre Story Forewarnings et Story Consequences est tout aussi flexible que celle entre Story Requirements et Story Goal.

Est-ce que Forewarnings pourrait être autre chose qu’un type ? Non, Forewarnings et Consequences sont tous deux des types. Ils ne peuvent être des variations de type, pas plus que des éléments de caractérisation ou des classes.

Mais dans le domaine des types, lequel d’entre eux serait le plus approprié comme valeur de Forewarnings pour une Story Consequences donnée ? Cela dépend en fait de l’impact des autres appréciations (Plot Appreciations).

Lorsque l’auteur choisit le type de Story Forewarning pour son histoire, il doit réfléchir à la fois à cette appréciation elle-même mais aussi en regard du type de Consequences.

Parcourez les types et tentez de découvrir celui qui apporterait le plus de tension dramatique ou de peurs que vous aimeriez partager avec le lecteur ou bien faire éprouver à vos personnages.
Essayez de voir s’il y a une manière que le type de Story Forewarnings que vous envisagez puisse être le signe avant-coureur, le messager qui annoncerait l’arrivée imminente de la Story Consequences.

Si cela vous convient, conservez ce type. Dans le cas contraire, il vous faut réfléchir de nouveau soit à votre sélection de Forewarnings soit à celle de Consequences.

Plot Appreciations & Pilotes et passagers de l’histoire

Pour cette notion de pilotes et de passagers, je vous renvoie à

CHAPITRE 6 :
LES ÉLÉMENTS D’ACTION ET DE DÉCISION DES PILOTES & PASSAGERS

DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (9)
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (10)

Les 8 Plot Appreciations statiques doivent être vues en relation les unes avec les autres. Chacune d’entre elles affectera comment les autres se manifesteront. Une élévation de la présence de l’une entraînera toujours une onde dans la présence des autres.

Une manière de prévoir leurs relations les unes avec les autres est d’avoir recours aux quaternités (un concept central pour Dramatica). Les 8 Plot Appreciations seront arrangées en deux quaternités afin d’explorer l’interaction créée par ces quaternités.

La nature des appréciations (c’est-à-dire leurs représentations, ce que vous inventerez pour les illustrer ce que Dramatica nomme Storyencoding) sera différente car chaque histoire est différente. Cependant, les Plot Appreciations seront toujours agencées entre les pilotes et les passagers selon ces quaternités.

Dramatica

Quelques exemples de Story Forewarnings

Orange Mécanique
Story Forewarnings : Obtaining

Les événements ou indices ou informations qui annoncent les conséquences concernent effectivement réussir ou posséder quelque chose (Obtaining). Comme le traitement Ludovico a fonctionné, la tentative d’Alex de se rendre libre des contraintes de la société est de plus en plus illusoire.
De même Alexander qui garde Alex enfermé dans sa maison met la vie d’Alex en danger.

Eve de Joseph L. Mankiewicz
Story Forewarnings : The Present

The Present est le type retenu pour Story Forewarnings car cela concerne la situation et les circonstances actuelles. En effet, Margo s’inquiète que Bill pourrait la quitter pour une femme plus jeune. La jalousie de Margo est de plus en plus insupportable et cela précipite le départ de Bill.
Eve se fraie un chemin dans la vie de Margo dans la seule intention de lui voler sa carrière. Et au dénouement, une jeune femme entre dans la vie d’Eve et se comporte précisément comme Eve le fit avec Margo.

Blade Runner
Story Forewarnings : Preconscious

Preconscious suggère l’instinct et en effet, pour lutter contre son corps qui commence à lui faire défaut, Batty doit s’infliger lui-même des souffrances physiques pour lutter contre la détermination programmée de son corps à s’autodétruire.
Et quant à Deckard, il renie ses instincts de Blade Runner en refusant de supprimer Rachel.

Braveheart
Story Forewarnings : Understanding

Les événements qui annoncent l’approche des conséquences est une prise de conscience progressive de Longshanks qui comprend enfin que ce ne sont pas les écossais qu’il doit vaincre afin que cesse la révolte. Le véritable danger est dorénavant la légende qui commence à entourer William Wallace et qu’il lui sera nécessaire de mettre fin à cette menace en tuant l’homme.

Dividends

Les Story Dividends sont des sortes d’avantages obtenus tout au long de l’intrigue lors du cheminement vers l’objectif. Le Story Goal, les Story Requirements (ou exigences), Story Consequences et les Story Forewarnings sont toutes des appréciations (Plot Appreciations) qui s’appliquent aux pilotes de l’histoire.

Story Dividends est la première des appréciations portant sur les passagers. En tant que tel, Story Dividends (du point de vue de la narration) est souvent utilisée pour modifier l’objectif. Considérée en soi, elle ne revêt qu’une importance secondaire. Néanmoins, les auteurs peuvent insister sur ce qu’ils veulent au cours de leur narration et Story Dividends peut être hissée au premier plan et gagner en signification si cela peut aider à la réception de l’histoire par le lecteur.

Lorsque vous choisirez le type pour votre Story Dividends, considérez comment ce type pour Story Dividends s’accorde avec votre Story Goal.

Parfois Dividends est très proche de Story Goal presque un résultat naturel du simple fait de se rapprocher de l’objectif.
D’autres fois, Dividends peut être très différent de l’objectif et représente alors des moments positifs ou des expériences positives qui croisent le chemin des personnages au cours de leur quête.

Tout comme pour les appréciations portant sur les pilotes de l’histoire, ce choix pour les passagers n’est pas arbitraire. La contrainte est qu’au contraire, ce choix paraît illimité. Cependant, lorsque les 8 questions essentielles ont trouvé des réponses, il est fort probable que ce sera presque par instinct que l’auteur inventera les Dividends qui lui sembleront les plus appropriés en regard de l’objectif et de la dynamique que ce dernier ne manquera pas de générer.

Quelques exemples de Dividends

Le temps de l’innocence de Martin Scorsese et Jay Cocks d’après le roman de Edith Wharton
Story Dividends : Conceptualizing

May comprend que Newland ne pourrait la quitter si elle tombait enceinte. L’illustration du Dividend est que Newland rechignerait à partir avec Ellen et resterait auprès de May. L’illustration de la valeur de Dividend (Conceptualizing) est que May imagine le stratagème de tomber enceinte pour convaincre Newland de rester.

Amadeus
Story Dividends : Conceptualizing

Salieri parvient en fin de compte à comprendre comment il peut avoir la gloire éternelle (c’est ce qui le motive davantage que les honneurs de la cour) à laquelle il aspire tant.
L’arrivée de Mozart obscurcit les désirs de Salieri et Salieri imagine comment il pourrait s’en inspirer en se rapprochant de Mozart.

Salieri sait aussi comment manipuler l’Empereur pour obtenir ce qu’il veut et Mozart lui-même apprend comment accomplir ses objectifs (bien que les plans de Mozart soient sapés à la fois par Salieri et par lui-même).

Braveheart
Story Dividends : Obtaining

En gagnant leur indépendance, les écossais gagnent leur liberté, la paix, la justice et peuvent revendiquer leur héritage culturel.

Costs

Les Story Costs fonctionnent comme des Dividends inversés, négatifs. Ce sont les effets néfastes ou désastreux ou pernicieux qui accompagnent l’effort nécessaire dans l’atteinte de l’objectif (ou Story Goal).
Considérez votre Story Requirements et voyez quel type de prix à payer (Story Costs) s’avérera inévitable pour rendre cet effort encore plus pénible.

Considérez aussi vos Story Consequences et parmi tous les types possibles, optez pour celui qui vous paraît le meilleur indice de ce qui pourrait se produire si le Story Goal n’était pas réalisé.

Les Story Forewarnings influent aussi sur le type de Costs qui devrait alors soit renforcé la proximité du Story Goal ou peut-être même obscurcir, rendre plus confuses les informations prouvant que les personnages sont presque au bout de leurs peines.

Un Story Costs qui équilibre le bonus du Story Dividends est préférable. Pour parvenir à cette juste mesure, le type de Costs n’a pas nécessairement à être l’exact opposé de celui du Story Dividends. Il suffit que son effet sur les personnages soit cet opposé. Le malus équivaut le bonus. La façon dont le bonus et le malus sont illustrés importe peu tant qu’il est considéré leur effet positif et négatif sur les personnages.

Quelques exemples de Costs

Braveheart
Story Costs: Becoming

Afin de gagner son indépendance, l’Écosse doit unir ses clans, chose qui coûtera de nombreuses vies.

Le Parrain
Story Costs : Subconscious (ou Innermost Desires)

Comme le combat pour la suprématie mafieuse de New York continue, tous les personnages impliqués souffrent de dommages émotionnels. Non seulement Don Corleone perd un fils mais il se voit forcé de faire de l’un de ses autres fils un criminel tout comme lui.

Tom doit faire face au fait qu’il n’est pas réellement le fils du Don. Sonny est bien obligé de composer avec son beau-frère qui maltraite pourtant sa sœur. Michael commet des actes criminels ce qui va à l’encontre de sa morale. Solozzo est gagné par l’anxiété lorsque le Don est seulement blessé après la tentative d’assassinat contre sa personne. Kaye elle-même s’interroge si Michael est impliqué ou non dans le crime organisé.

Casablanca
Story Costs : The Future

Fuir Casablanca, cela signifie pour les personnages objectifs de cette histoire qu’ils se préparent des effets négatifs dont ils auront à souffrir bientôt.
Le devenir de Ugarte et de Strasser est drastiquement abrégé. Rick et Renault sont dorénavant en fuite tant que les nazis n’auront pas été vaincus.

Rick perd son club et sa tranquillité d’antan et en permettant à Ilsa de s’embarquer pour les Amériques, il est à peu près certain qu’il ne la reverra jamais.

Prerequisites

Les Story Prerequisites sont les conditions préalables à remplir pour que les exigences de l’histoire (Story Requirements) soient rencontrées.

Lorsqu’on choisit un Prerequisites, il faut bien comprendre qu’il s’agit d’étapes essentielles à accomplir ou de choses qui doivent être réunies avant que l’exigence en question ne puisse être satisfaite. Ainsi, le type de Story Prerequisites est bien plus influencé par le type de Story Requirements que par le type du Story Goal.

Prerequisites peut faciliter le choix en matière de Story Dividends, de Story Costs et même de Story Preconditions. On constate assez souvent que l’expérience personnelle de l’auteur intervient beaucoup dans l’illustration (que Dramatica nomme Storyencoding lorsque vient le moment de représenter par des situations, par des scènes ou des circonstances les appréciations abstraites de la théorie) de ces Prerequisites. C’est de cette expérience vécue dont il tire son inspiration.

Quelques exemples de Story Prerequisites

Casablanca
Story Prerequisites : Conceptualizing

Le plan de Rick pour faire évader Laszlo et Ilsa est de mettre dans la tête de Renault l’idée que c’est Rick lui-même qui planifie de s’envoler avec Ilsa. Et les manigances de Renault sont seulement destinées à ce que Strasser le considère un peu mieux.

Orange mécanique
Story Prerequisites : Subconscious

Le traitement Ludovico est destiné à modifier durablement les pulsions fondamentales d’un sujet. Tant que son efficacité n’est pas prouvée, le Story Requirement ne sera pas satisfait.

Ce Story Requirement pour Orange mécanique est The Future comme nous l’avons vu un peu plus haut. Il s’avérera que le traitement sera efficace et donc validé par les instances. La tendance d’Alex à s’exprimer par la violence est maintenant sous contrôle.

Preconditions

Les Story Preconditions ne sont pas des étapes essentielles ou des choses à faire obligatoirement. Elles n’entrent dans l’équation que par l’insistance d’un personnage qui requiert une condition préalable, un prérequis qui n’étaient pas prévus dans l’accomplissement de la quête.

Une fine distinction est que les Story Prerequisites sont pratiquement toujours conçus en une stricte relation au Story Requirement. Les Story Preconditions peuvent indifféremment s’appliquer au Story Requirements ou au Story Goal lui-même.

Donc, Requirements et Story Goal doivent tous deux être pris en compte lorsqu’il s’agit de déterminer les Story Preconditions.

Comment définir une Preconditions ? Il suffit d’imaginer toutes ces petites vicissitudes de la vie, ces frustrations, toutes ces sources de friction potentielles avec lesquels les personnages pourraient être en prise et pour lesquels une aide, une assistance pourrait être offerte en échange d’un Story Preconditions justement.

Et pour bien enrober que cette Story Preconditions est malgré tout une épine dans le pied des personnages, faites travailler votre imagination en vous mettant à la place de vos personnages et vous demandant quelle sorte d’échange (Story Preconditions) serait le plus irritant pour les sortir de l’impasse dans laquelle ils se sont aventurés.

Quelques exemples de Story Preconditions

Hamlet
Story Preconditions : Obtaining

Preconditions peut être vue comme une restriction imposée à l’effort vers le Story Goal. Le type Obtaining signifie que Hamlet a besoin de preuves des actions mauvaises de son oncle. Hamlet ne s’autorise tout simplement pas à aller contre son oncle sur la parole du fantôme de son père.

Le Parrain
Story Preconditions : Preconscious

Afin d’être un bon Don, on doit posséder l’instinct du Don, c’est-à-dire d’apporter les réponses immédiates, spontanées quelle que soient les circonstances. Sonny ne peut être un bon Don parce qu’il est trop impétueux.

Une Precondition est de posséder l’instinct pour guider la famille. Et Michael satisfait pleinement à cette condition. Il en fait d’ailleurs la démonstration lorsqu’il garde son sang-froid pour protéger son père menacé jusque dans sa chambre à l’hôpital et qu’il insiste immédiatement pour accomplir sa vengeance contre Sollozo (un héros habituellement hésite toujours avant de prendre une décision que l’on sait pourtant nécessaire).

Un autre moment qui explique pourquoi Michael est le Don qui doit être choisi a lieu lorsque Michael apprend la trahison de Tessio. Cette nouvelle aurait dû le bouleverser connaissant l’importance de ce personnage secondaire pour la famille Corleone. Et pourtant, rien dans le comportement de Michael ne trahira son émotion (une émotion qu’il doit éprouver cependant et qu’il aurait pu manifester malgré lui).

La Story Preconditions est implicite dans Le Parrain. Seul quelqu’un qui maîtrise parfaitement ses émotions et ses passions (que Dramatica catégorise sous le vocable Preconscious) sera capable de ramener la famille Corleone au premier plan.

Résumons les appréciations statiques
(Static Plot Appreciations)

Indépendamment d’autres éléments dramatiques qui pourraient être pris en considération, n’importe quel type pourrait être retenu pour qualifier ces 8 appréciations que nous venons d’étudier. Il ne faut pas se contenter de choisir un type sans mesurer son impact sur l’ensemble.
La sélection d’un type doit tenir compte de l’effet de ce type sur les autres appréciations structurelles (les appréciations structurelles permettent au lecteur de se saisir de l’histoire et de la comprendre).

Dans notre culture occidentale, le Story Goal se trouve le plus souvent en lien avec le domaine de l’Objective Story. Il peut néanmoins accompagner de manière tout à fait légitime n’importe lequel des quatre domaines.

En conjonction avec les 8 questions essentielles, les appréciations statiques peuvent distribuer les types de manière régulière entre les domaines (sans qu’aucun domaine ne soit plus crucial qu’un autre dans la signification de l’histoire) ou bien favoriser un domaine plus que les autres par lequel le lecteur entrera dans l’histoire plus facilement.

Toutes choses considérées, ces 8 appréciations statiques ne sont pas seulement des objets structurels (bien qu’ils soient profondément enracinés dans la structure. On ne peut en faire l’économie).
Mais ils seront aussi affectés par l’importance que leur donnera l’auteur au moment de la narration.

Nous aborderons dans le prochain article la seconde partie de ce chapitre avec les appréciations progressives (Progressive Plot Appreciations).

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Soyez le premier à voter pour cet article

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.