UN LIEN ENTRE LECTEUR ET PERSONNAGE PRINCIPAL

Lajos Egri  a suggéré que si vous vous connaissez suffisamment vous-même, profondément et intimement, un auteur sera capable d’inventer des personnages intéressants et complexes qui perdureront longtemps dans l’esprit du lecteur.

Cette introspection, cette rencontre de soi est la clef de la création d’êtres de fiction qui seront bien plus que des ombres posées là sur la page.
Le maître mot au cours de l’élaboration d’un personnage est émotion. Nous avons tous éprouvé, plus ou moins, la palette entière des émotions dont un être humain est capable. Même si l’expérience décrite dans la fiction n’a pas été réellement vécue par le lecteur, il se crée cependant en lui comme une résonance d’où émergeront quelques souvenirs.

Et cette réminiscence nous apparaîtra d’abord selon un point de vue émotionnel et non pas comme une description froide des événements.
Continuer la lecture de UN LIEN ENTRE LECTEUR ET PERSONNAGE PRINCIPAL

PEUR & AMOUR : RESSORTS EN OR DU PERSONNAGE

Une idée de scénario, c’est déjà très bien. Maintenant, il faut la développer. Une façon de faire assez efficace est de se concentrer sur un des éléments les plus importants de la dramaturgie : les personnages.

Et en particulier sur ce qui définit le comportement humain, sur ce qui donne de l’énergie à toutes nos actions, à travers le temps et les cultures.
C’est-à-dire les motivations qui se ressourcent perpétuellement dans ces émotions humaines les plus puissantes que nous disposons dans notre arsenal, à savoir nos peurs et nos amours.
Continuer la lecture de PEUR & AMOUR : RESSORTS EN OR DU PERSONNAGE

LES ÉVÉNEMENTS DE L’INTRIGUE

L’auteur est maître des événement qui se produisent au cours de l’intrigue. En cela, il est un peu comme un conspirateur qui organise les choses pour qu’elles soient conformes à sa volonté.

L’intrigue est aussi ce qui va intéresser le lecteur ou du moins l’attirer dans l’histoire. Ensuite, la qualité des personnages qui peuplent l’univers décrit dans la fiction le retiendra ou non jusqu’à la fin de l’histoire.

Mais les événements les plus à même de retenir l’attention d’un lecteur sont ceux qui compliquent les choses, qui embrouillent les situations ou les rendent tragiques. Personne n’est véritablement intéressé par des choses qui se contentent de bourdonner tranquillement dans le monde environnant.
Continuer la lecture de LES ÉVÉNEMENTS DE L’INTRIGUE

LA PREMIÈRE IMPRESSION DU PERSONNAGE

La première rencontre d’un personnage avec le lecteur est généralement extérieure. Bien qu’il arrive que l’on est accès immédiatement à sa conscience par la voix off par exemple, c’est bien à partir d’une observation (que ce soit celle de l’auteur, d’un autre personnage ou bien du personnage lui-même) que l’on découvre ce personnage.

Il s’agit donc d’une description à partir de laquelle le lecteur va se former une première impression. Et en matière de fiction, la première impression colle à la peau d’un personnage bien plus solidement que dans la vie réelle.
Quoi qu’il en soit, le lecteur presque naturellement en vient à vouloir connaître plus de ce personnage que vous lui présentez et avec lequel il va passer un peu de temps.
Continuer la lecture de LA PREMIÈRE IMPRESSION DU PERSONNAGE

COMMENT CHANGE MON HÉROS ?

Le héros est appelé à changer. Soit il devient meilleur  (et la sotériologie y verrait une délivrance), soit sa vie devient un véritable enfer (il n’a pas gagné sa rédemption), soit il affermit ses certitudes en se débarrassant de ses doutes.

Chaque histoire pourrait être à propos de la transformation du héros en un autre être. Après tout, tout individu devrait être un projet en devenir.
En somme, si vous n’envisagez pas dès vos recherches comment votre héros changera, vous n’obtiendrez probablement pas une fiction.
Continuer la lecture de COMMENT CHANGE MON HÉROS ?

L'art de conter en images.