PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Poursuivons l’étude du sous-groupe Mystère avec les situations conflictuelles 1399 à 1413.

La liste des situations se trouve ici :
PLOTTO, MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Groupe : Activité & Vie sociale
Sous-groupe : Le mystère

Proposition B
57, Chercher à dénouer une difficulté pour le moins énigmatique.

Situation : 1399
Préquelles possibles : (110-3) – 117 – 1286

  • Un bien appartenant à A et auquel A tient énormément a disparu
  • * Les dernières volontés de F-A, le père de A, est que A sauve son âme **

Séquelles possibles : 1451b – 1452 – (1461d si l’on transpose A et B)

Note : Essayez d’aller au-delà de la matérialité apparente des suggestions de William Wallace Cook. Il abordait rarement les questions religieuses, par exemple. Cependant, souvent en filigrane, un examen de problèmes sociaux ou politiques peut transparaître de ses idées. C’est à l’auteur d’interpréter au fil de son intuition ou de ses expériences.

Par exemple, le bien manquant (ce qui ne signifie pas forcément qu’il ait été dérobé) pourrait être l’urne funéraire d’un proche que le personnage appréciait énormément.

Le devenir de l’âme après la mort est une préoccupation universelle. Lorsqu’un auteur prend conscience de cette préoccupation au sein de son discours, il sait qu’elle motivera au moins l’un de ses personnages. Plusieurs personnages peuvent partager la même préoccupation ce qui arc-boute leur esprit à soulager l’angoisse qu’elle génère.

Dans la seconde alternative, si F-A semble si inquiet pour son fils, cela suppose qu’il l’aime et de le voir ainsi glisser le long d’une pente si immorale (et le fils restait sourd aux suppliques du père) brise F-A d’une souffrance insupportable.

F-A met en place une stratégie pour convaincre A de retrouver le droit chemin. Bien que F-A n’apparaisse qu’au-travers de ses dernières volontés, c’est lui qui a un objectif et qui met en place une tactique pour parvenir à l’accomplir. Ce qui fait de lui le personnage principal de cette histoire.
Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

La liste des situations conflictuelles se trouve ici :
PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Cet article aborde les situations 1385 à 1398.

Groupe : Activité & Vie sociale
Sous-groupe : Le mystère

Proposition B
55, Se retrouver impliquer dans des complications ou difficultés étranges ou mystérieuses et chercher à tirer le meilleur d’une expérience pour le moins hors du commun.

Situation : 1385
Préquelles possibles : Chronologiquement [603b, c ou d suivie par 168)] – 1160 – 1334b ou c

  • A est le seul à connaître que son ami A-2 est mort
  • * La mort de A-2 fut brutale. A ne sait pas comment l’annoncer aux proches de A-2. **

Séquelles possibles : 5 – 1275

Note : Pour nous donner quelques éléments pour résoudre la première possibilité, on peut penser en termes d’enjeux pour A. Ce qu’a à gagner ou à perdre le personnage devrait être plus grand que nature.
Dans la suggestion proposée par William Wallace Cook, A est détenteur d’un secret. Si ce qui est dissimulé (chez Cook, la dissimulation est un important outil dramatique) venait à être exposé au grand jour, A perdrait certainement un privilège (voir la vie, du moins métaphoriquement).

Beaucoup d’autres éléments resteront à définir comme par exemple l’impetus (l’élan moteur qui explicite la raison d’agir du personnage, ses motivations et pourquoi il ne peut faire demi-tour dans sa volonté d’aller jusqu’au bout).

Pour la seconde possibilité, William Wallace Cook suggérait que A invente une lettre d’adieu de A-2 pour justifier un rendez-vous avec la mort (Cook catégorise la mort dans le sous-groupe du mystère d’où cette formulation un brin poétique).

L’événement (ou action) qui va initier l’intrigue n’est pas tant la mort de A-2 que la décision de A de se faire passer pour A-2 (et de simuler le désespoir de celui-ci. Chez Cook, dissimulation et simulation sont synonymes).

Donc toutes les complications (ou intrigue) de la seconde possibilité seront fondées sur les conséquences de la décision de A. Une structure dramatique (c’est-à-dire les relations qui existent entre les différents éléments dramatiques) fonctionne assez bien du côté du récepteur (c’est-à-dire le lecteur/spectateur d’une œuvre de fiction) lorsque ces éléments sont liés par une relation de causalité (chaque effet a une cause qui est elle-même la conséquence d’une cause antérieure).
Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Cet article traite des situations conflictuelles 1373 à 1384 catégorisées par William Wallace Cook dans le sous-groupe du mystère.

Pour Cook, le mystère n’est pas vraiment l’irruption du surnaturel dans le quotidien d’un être. Ce peut l’être, certes. Mais c’est surtout quelque chose qui va créer une rupture dans la banalité, dans les habitudes comme un engagement ou une recherche spirituels.

Le mystère chez Cook sera la plupart du temps expliqué ou du moins une tentative d’explication rationnelle sera faite. Un mystère sera d’abord une énigme (qui peut être métaphysique) que le héros de l’histoire aura en charge de résoudre.

La liste des situations conflictuelles se trouve ici :
PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE
Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Poursuivons l’exploration du sous-groupe Mystère avec les situations conflictuelles 1365 à 1372.

La liste des situations se trouve ici :
PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Groupe : Activité & Vie sociale
Sous-groupe : Le mystère

Proposition B
50, Être poussé par une motivation inhabituelle à s’engager dans une activité hasardeuse voire malhonnête.

Situation : 1365
Préquelles possibles : 732 – (827…*) – 1361a – 1344

  • A croit qu’il entend des voix
  • * A croit devenir fou depuis qu’il entend des voix. Il se raisonne en cherchant une cause extérieure à son trouble **

Séquelles possibles : 1357 – 1374 – 1375 – (827 *…**)

Note : Il aurait été étonnant que William Wallace Cook n’aborde pas le thème des hallucinations auditives (les voix peuvent d’ailleurs être remplacées par des bruits étranges si cela sert l’intrigue).
Et une voix (même si elle semble d’outre-tombe) n’est pas forcément un signe de folie (partant, ce thème de la folie ne tomberait pas automatiquement dans le genre fantastique).

La définition d’une hallucination est de percevoir une réalité qui n’est pas réelle ou du moins de considérer les données que nous renvoient nos sens (qui sont bien réelles) et laissez notre imagination les triturer de sorte à ce qu’elle crée une autre réalité dans notre esprit.
Ce que fait le personnage de la seconde alternative est qu’il cherche extérieurement une cause à ses hallucinations.

Cette approche ne fait que le détourner de son problème personnel. Ce n’est pas son environnement que le personnage interprète de manière erronée. L’hallucination n’est pas une illusion mais davantage un mécanisme de défense contre une vérité qui fait mal et que le personnage n’ose affronter. Plutôt que de traiter le déni (qui est assez intéressant en soi), on peut aborder la schizophrénie.
Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

La liste des situations se trouve ici :
PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Groupe : Activité & Vie sociale
Sous-groupe : Le mystère

Proposition B
21, Se retrouver en situation difficile à cause d’une erreur de jugement ou un mauvais choix.

Situation : 1348a
Préquelles possibles : 899 – 925 – (715a…*)

  • A est un être très orgueilleux. La Providence le rappelle à l’ordre en matérialisant AX, un esprit à l’exacte image de A
    [Cette prémisse me rappelle Ebenezer Scrooge]
  • * Les possessions terrestres de A sont accaparées par AX, un esprit que la Providence a envoyé sur terre pour remettre A dans le juste chemin **

Séquelles possibles : 681b – (715a **…***) – 918b

Note : La seconde possibilité insiste sur le désarroi de A (dans l’idée de Cook, celui-ci est considéré comme un imposteur). Cette angoisse sera le moteur de l’évolution de la personnalité de A au cours de l’intrigue.
Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

L'art de conter en images.