SYD FIELD : CREATION DE PERSONNAGES. PART 2

0
(0)

Chacun crée ses personnages à sa manière. Habituellement, les auteurs ont une idée, une notion ou une expérience de QUI est le personnage, des forces internes et externes qui manipulent le personnage et comment ces forces génèrent un passé qui mène à un besoin dramatique et finalement à une action.
La première partie de cet article se trouve ICI.
Un besoin dramatique est peut-être un peu trop abstrait. Prenons un exemple : Sarah Connor (Terminator) doit protéger son fils. C’est une nécessité (donc un besoin). Si Sarah n’avait pas ce besoin, elle serait perdu et ne saurait où aller dans cette histoire. De plus, le lecteur ne pouvant identifier son besoin, il ne peut se connecter au héros parce qu’il ne peut le comprendre, ni se reconnaître en lui d’une manière ou d’une autre. En d’autres mots, le besoin donne un but au personnage.
Une fois que vous avez identifié le besoin de votre personnage, il faut le colorer, l’étoffer jusqu’à obtenir une résonance universelle. Cette résonance est ainsi capable d’atteindre le plus grand nombre, d’être partagé par le “lecteur universel“.

Le personnage est l’âme et le cœur de votre histoire. Une histoire avance en fonction des actions d’un personnage et des choix dramatiques qu’il est obligé de faire au cours de celle-ci. Tout dans un personnage est lié à ce qu’il fait et non à ce qu’il dit. Nous voyons comment il vient à bout ou non des événements auxquels il est confronté. Nous observons son comportement dans les situations dans lesquelles le place l’auteur.

La première chose à faire avant de vous lancer dans le processus d’écriture du script est de déterminer qui est votre personnage principal. Vous devriez pouvoir trouver la réponse en vous posant la simple question : A propos de QUI est mon histoire ? En vous concentrant sur un seul héros ou une seule héroïne, les choses devraient être assez simples.
Dans Les évadés de Stephen King, Red pourrait être considéré comme le personnage principal. Il est le narrateur, il occupe une place importante dans le script, pourtant, il s’agit bien de l’histoire de Andy Dufresne, c’est son histoire qui nous est contée, il en est donc le principal personnage.

Une fois que vous avez déterminé qui sera votre personnage principal, il ne vous reste plus qu’à en faire un être à trois dimensions. Plusieurs méthodes sont possibles et se valent toutes. Ci-après, nous vous donnons quelques clefs telles que Syd Field le conçoit.
Lorsque vous savez qui est votre personnage principal en répondant à la question de savoir à propos de QUI est votre histoire, deux éléments dramatiques de la vie de votre personnage peuvent être établis :
1) Sa vie de sa naissance jusqu’au moment où votre histoire commence,
2) Sa vie à partir du moment où l’histoire commence jusqu’à la fin de celle-ci.
La première partie de cette recherche sur votre personnage le forme (il dépasse l’idée, la notion que vous aviez de lui) tandis que la seconde partie le révèle.

La biographie de votre personnage (avant que l’histoire commence) permet de décrire la vie intérieure de celui-ci, c’est-à-dire les forces émotionnelles à l’œuvre dans sa psyché. Lorsque vous travaillez sur votre personnage pour en faire un être à trois dimensions, vous mettez le doigt sur ses valeurs, ses forces et surtout ses faiblesses. Vous devez vous procurer autant d’informations que possible sur votre personnage jusqu’au moment où il entre dans votre histoire.
Dans Magnolia de Paul Thomas Anderson, Earl Partridge, sur le point de mourir, confesse ses péchés tentant de se pardonner à lui-même d’avoir abandonné sa femme mourante et son fils, Frank. Cet événement (ou incident) a durablement affecté la vie de Frank. En conséquence, Frank a développé un style de vie qui a fait de lui un être vraiment détestable et a créé “Seduce and Destroy”, un système qu’il explique en séminaire exclusivement à des hommes. Ce système est destiné à permettre aux hommes de manipuler les femmes pour qu’elles aient des relations sexuelles avec eux, même celles qu’ils viennent juste de rencontrer. Le principe de “Seduce and Destroy” cherche à convaincre les hommes que le sexe est une arme qui peut être utilisée pour détruire le sexe opposé. Pour Frank, c’est sa manière personnelle de vivre avec cette blessure émotionnelle laissée par un père absent. Cependant, Frank, en étant confronté à son père mourant, parvient à résoudre sa relation avec lui.

Parfois, l’auteur puise dans son expérience personnelle pour combler les blancs des personnages qu’il créé. Ce n’est généralement pas une bonne idée. Vous pourriez partager certaines similarités mais ne vous prenez pas comme modèle pour la création de vos personnages. Vous devez vraiment vous poser des questions et réfléchir aux réponses.
Syd Field insiste pour que votre question ne commence pas par pourquoi. Pourquoi mon personnage fait-il ce qu’il fait ? est trop vague. Il faut se placer du côté du personnage et se demander ce qui fait agir mon personnage de telle ou telle façon. Qu’est-ce qui cause mon personnage à agir ainsi ? est la question que vous devez vous poser. La démarche est la même lorsqu’il s’agit d’une scène : Quel est le but de cette scène ? Les réponses seront certes plus longues à formuler mais elles seront plus pertinentes et dans la logique de votre histoire.

L’objectif de cette biographie est de construire une vie intérieure pour votre personnage. Vous décrivez un parcours émotionnel vécu par le personnage jusqu’au moment où débute l’histoire. Monté sur de solides fondations, ce parcours vous permettra de dessiner l’arc dramatique de ce personnage. Cet arc est l’évolution du personnage au cours de l’histoire. Rares sont ceux qui n’évoluent pas, en règle générale, ils sont différents à la fin de l’histoire de ce qu’ils étaient au début de celle-ci. L’arc décrit la transfiguration de la personnalité du personnage, les changements ou les prises de conscience qu’il expérimente par le biais des actions, c’est-à-dire, la plupart du temps, les obstacles et les épreuves qu’il devra surmonter ou non, d’ailleurs.
Les sentiments, les idées, les points de vue sur le monde extérieur, beaucoup de choses devront changer chez le personnage au cours de son aventure.

A lire :
SYD FIELD : CREATION DE PERSONNAGES. PART 1
SYD FIELD : CREATION DE PERSONNAGES. PART 3
SYD FIELD : CREATION DE PERSONNAGES. PART 4

MERCI DE NOUS SOUTENIR EN LAISSANT UN COMMENTAIRE

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :