PERSONNAGE : ELEMENTS DE BIOGRAPHIE

Lorsque vous créez votre personnage, Posez-vous toujours cette question primordiale :
Pourquoi ai-je tant besoin de lui ?
Selon le soin que vous apporterez à cette réponse, vous serez en mesure de définir assez précisément le profil psychologique de vos personnages et ainsi les faire agir et réagir en parfaite adéquation avec la progression de votre intrigue.
Cette question est essentielle car lorsque vous y aurez répondu, vous commencerez à comprendre pourquoi vous souhaitez écrire votre histoire, les passions les plus intimes de votre personnage vous seront connues et vous saurez enfin pourquoi votre personnage veut ce qu’il veut en un mot ce qui l’anime.

Lorsque vous commencerez à rêver ce que rêve votre personnage et que la moindre bribe de son passé vous soit connue, votre création trouvera par elle-même son propre chemin vers la résolution de ses objectifs.

Imaginez la situation la plus intolérable qui soit pour ce personnage en exploitant le point le plus faible de son caractère. Une fois la situation trouvée, renforcez-la encore davantage afin de la rendre inexpugnable pour votre personnage (du moins, apparemment inexpugnable).

Parallèlement à ce durcissement de la situation, augmentez la volonté de votre personnage à atteindre les objectifs qu’il s’est fixés (enfin que vous lui avez fixé).

Lorsque ce travail préparatoire sur vos personnages sera terminé, vous commencerez à voir les séquences puis les différents actes de votre histoire. Ce n’est seulement qu’à la condition que cette préparation soit correctement accomplie que vous vous sentirez beaucoup plus à l’aise lors de l’écriture proprement dite de votre récit. Réalisez cette démarche pour chacun de vos personnages, y compris les plus secondaires.

1. Quelles relations votre personnage a t-il avec son père ?

Que déteste t-il le plus chez lui ? et inversement, qu’aime t-il le plus chez son père ? Quelles influences réelles ou imaginées, ce père a t-il eues sur ce personnage ?

Ragtime
Miloš Forman
1981

Ragtime est une adaptation de la nouvelle de Edgar Lawrence Doctorow (1975).

 Cette analyse porte sur un personnage du film de Miloš Forman. Vous comprendrez que l’idée n’est pas pour vous de créer un personnage mais de prendre cet exemple du père comme un exercice afin de créer un personnage.

Dans la nouvelle, le père est une allégorie des vieilles normes sociétales aux Etats-Unis à la fin du 19° siècle. Il est de la vieille école et ne parvient pas à s’accorder aux réformes qui secoue l’Amérique entre les années 1890 et 1920.

Son sentiment d’isolement et sa perplexité sont d’ailleurs partagés par nombre d’américains de ce temps. Un point intéressant à noter lors de la création de votre personnage est que ce père n’apprécie pas non plus ces changements qui se produisent au sein même de sa famille. Ce ressentiment pourrait avoir une influence sur le comportement de votre personnage. Historiquement, ces sentiments sont à l’origine du mouvement anti-immigration qui s’est alors répandu jusqu’au coeur de l’Amérique.

Edgar Lawrence Doctorow procure au lecteur quelques éléments d’information sur l’éducation reçue par ce père. Au cours de votre histoire, votre personnage pourrait de même révéler de telles informations qui apporteraient un éclairage sur son comportement. L’éducation voulue par le père pourrait éclairer le lecteur sur les pensées, les actions, les points de vue ou encore la personnalité de votre personnage. Comme elle le fait chez Doctorow pour la définition  du père.

Le père de Doctorow fut élevé dans une famille aisée, parmi une élite intellectuelle mais au moment où il gagna son indépendance d’homme, son propre père avait dilapidé toute la fortune familiale créant peut-être ainsi chez le père une rancoeur personnelle contre son propre père.
Cette relation ou une relation similaire entre le père et le fils pourrait être mise en place chez votre personnage. Vous pourriez ainsi créer certaines scènes fort riches avec pour toile de fond la réminiscence de cette relation.

Doctorow a écrit à ce propos :

His flamboyance had produced in his lonely son a personality that was cautious, sober, industrious and chronically unhappy."

que l’on peut traduire par :
Son exubérance a créé chez son fils unique une personnalité circonspecte, sobre, industrieuse et un mal-être chronique.

Voilà de quoi définir votre personnage.

Ragtime de Milos Forman
Ragtime de Milos Forman
2. Quelles relations votre personnage a t-il avec sa mère ?

Que déteste t-il le plus chez elle ? et inversement, qu’aime t-il le plus chez sa mère ? Quelles influences réelles ou imaginées, cette mère a t-elle eues sur ce personnage ?

Encore une fois une analyse avec une mère qui a un rôle dans l’histoire. Bien entendu, la mère que vous inventerez pour votre personnage n’a nullement besoin d’être incorporée dans votre intrigue.

Good Bye, Lenin!
Wolfgang Becker
2004
Screenplay: Bernd Lichtenberg

Le film est composé de plusieurs arcs dramatiques mais celui qui nous intéresse est celui de l’intrigue principale :

Alex veut sauver la vie de sa mère

La mère d’Alex est resté plusieurs mois dans le coma suite à une attaque cardiaque. A son réveil, encore très fragile, il doit lui être épargné toutes sortes d’agitation au risque de la voir sombrer de nouveau dans un coma dont elle ne pourrait pas cette fois ressortir.

Parmi les agitations à absolument éviter est l’annonce de la chute du mur de Berlin. La solution adoptée par Alex est donc de promulguer un monde socialiste idyllique. Ce qui ne peut que réjouir sa mère, fervente pratiquante de cet idéal.

Comme vous le constatez, les actes d’Alex sont déterminés par la mère. Il pourrait en être tout autant de votre personnage. Des actes par ailleurs modérés ou exacerbés par l’importance du père que vous aurez définie dans le passé de votre personnage. L’interaction du père et de la mère dans la personnalité de votre héros est donc déterminante dans la cohérence du personnage.

L’acte 1 avant l’attaque de Christiane (sa mère) nous montre un Alex très satisfait de sa vie actuelle. Ce qui laisse présager d’une évolution pas très positive pour Alex. En effet, Alex doit passer par toute une série de transformations au cours de l’histoire sinon il n’y aurait pas d’histoire. Il en va de même pour vos personnages.
Vous devez envisager cette évolution et les différents points où un infléchissement se produit chez votre personnage. En effet, sans la toile de fond peuplée d’un père et d’une mère et de leurs influences respectives sur leur enfant, comment expliquer certaines prises de conscience qui traduisent un changement radical de comportement.

Puis Christiane a son attaque. Le pronostic des médecins est clair : elle ne doit absolument pas subir de choc psychologique. Ici, nous avons l’incident déclencheur qui va plonger Alex dans le désespoir.

Alex est face à un challenge : Comment va t-il préserver sa mère, loyale et vraie socialiste, de l’annonce de la chute du mur de Berlin ?

Digne des meilleures comédies, Alex imaginera un plan qui consistera à faire croire à sa mère que la RDA est toujours vivace. Sa soeur, les amis et les voisins seront tous dans la confidence et ce petit jeu devra se dérouler seulement entre les murs de leur appartement. La chute du mur et les changements sociaux sans précédent qui s’ensuivirent devront rester cacher de l’entendement de leur mère et amie.

Le mensonge pour la préservation de la vie
Le mensonge pour la préservation de la vie

Les décisions que prend Alex sont toutes motivées par le regard de la mère.

Les décisions de votre personnage pourraient de même être orientées par l’influence que sa mère a sur lui. Le rôle des parents n’est jamais à négliger lorsqu’il s’agit de définir la personnalité de l’un de vos personnages.

Dorénavant Alex a un désir impérieux : celui d’entretenir aux yeux de sa mère la vieille et surannée RDA. Dans un premier temps, ce plan incroyable fonctionne. Et Alex est bien prêt de recouvrer son état d’avant la crise cardiaque de sa mère, c’est-à-dire la joie de vivre qui nous fut donnée à voir lorsque Alex s’est présenté à nous.

La courbe psychologique que suit Alex est intimement dictée par  le rapport à sa mère. Bien sûr, l’analyse que nous proposons ici est fortement imprégnée de ce rapport singulier. Concernant votre personnage, l’influence de la mère pourrait être moins directe.

Good Bye Lenin Pour l'amour d'une mère
Pour l’amour d’une mère
3. Les frères et soeurs de votre personnage.

Quelles relations entretient votre personnage avec eux ? Sont-ils soudés ou bien leur relation est-elle faite de mépris ? Et pourquoi ?

La famille Adams
La famille Adams

 Pour clore la partie sur la famille du personnage (héros ou non de votre histoire),  il est intéressant de se pencher sur les frères et soeurs de celui-ci.

En effet, les antécédents familiaux, les rapports familiaux sont à même de remplir nombre de vos arcs dramatiques qui mis bout à bout assureront la cohérence de votre histoire. La famille, concept primordial de la vie (réelle ou fictive),  sera associée par un lien direct (sous forme de références ou caractérisé par un autre personnage) aux points clés de votre intrigue. La famille pourrait même être utilisée comme élément déclencheur de l’intrigue principale.

Les valeurs de la famille Addams
Barry Sonnenfeld
1993

Malgré son esthétique comico-gothique, le film explore des profondeurs plus sombres que le premier opus. Tout au long du déroulement de l’histoire, la mort enveloppe les personnages de son aura brumeuse. La mort ici est à prendre au sens littéral (telles que les tentatives de meurtre) ou dans un sens plus figuré où elle peut signifier les atteintes à l’intégrité de la famille par le biais de la séparation. C’est d’ailleurs le thème de l’histoire. Une famille pourra t-elle résister à l’éclatement ?

Tout commence par l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille : le bien-nommé Pubert. Sa soeur Wednesday et son frère Pugsley ont trouvé un autre moyen de s’amuser que de tenter de s’entretuer. Leur attention se reporte donc sur le petit Pubert. Bien entendu, nous sommes chez la famille Addams ce qui signifie que les petits jeux meurtriers auxquels se livre la fratrie est le seul moyen qu’ils aient à disposition pour exprimer leur amour.

 Ce qui n’est pas le cas de Debbie, la nounou engagée pour s’occuper de Pubert et qui veut à tout prix épouser et tuer (pour de vrai) Fester pour s’approprier sa forture. Les auteurs se servent ainsi des liens familiaux pour bien distinguer les sphères dans lesquelles évoluent les personnages.

Debby, très jolie Veuve Noire, veut la peau de Fester pour sa forture.
Debby, très jolie Veuve Noire, veut la peau de Fester pour sa forture.

Bien sûr, Fester est aussi difficile à tuer que.. Il suffit de le regarder pour comprendre. Alors Debbie mettra en place un nouveau plan. Si elle veut parvenir à ses fins et c’est le seul objectif de Debbie dont le principal obstacle n’est pas Fester mais bien l’amour que lui porte sa famille, elle devra séparer Fester des autres membres.

 Et son idée macchiavélique semble fonctionner puisqu’en effet, loin des leurs, la famille commence à vaciller. Ce qui importe et nous importe est que cette famille s’adore et qu’elle soit une vraie famille. Nous ressentons cet amour par le besoin qu’exprime Morticia et Gomez d’avoir leur frère et beau-frère auprès d’eux et il en est de même de Wednesday et de Pugsley dont la présence de leur oncle auprès d’eux est aussi cruciale que celle de leurs parents.

Père, Mère, Frères & Soeurs sont 3 des composantes essentielles de la psychologie des personnages que vous allez créer. Commencez par définir soigneusement ces 3 briques de la constitution de votre héros et au cours de ce processus, il y a de fortes chances que vous commencerez à voir et à entendre votre personnage, à le voir interagir d’une certaine manière et non d’une autre avec les autres et à l’entendre dire certaines répliques seulement justifiées par le rapport qu’il a eu ou a encore avec sa famille proche.

La famille Addams ou les vraies valeurs familiales
La famille Addams ou les vraies valeurs familiales

Les 4 questions suivantes dépendent essentiellement des réponses que vous avez apportées aux questions précédentes. Si vous ne parvenez pas à y répondre correctement, retravaillez la toile de fond familiale de votre héros.

4. Votre personnage a t-il été élevé sous une éducation stricte ou inversement tolérante ?

5. En tant qu’enfant, votre personnage a t-il été surprotégé, couvé par les siens ? Cela peut expliquer certains traits de son caractère.

6. Votre personnage a t-il ressenti du rejet ou de l’affection auprès de sa famile ?

7. A quelle classe sociale appartenait sa famille ?

Viennent ensuite les questions relatives à ses croyances :

8. Qu’en est-il de la question religieuse chez votre personnage ?

9. Quelles sont ses convictions politiques ?

Maintenant que ce travail préparoire sur votre personnage est fini, il faut se poser les questions sur son comportement et sur son rapport aux autres. Les réponses à ces questions détermineront les réactions de votre personnage dans certaines circonstances ou par rapport aux évènements.

Merci de participer à la vie du site par vos dons. Ils nous permettent d’envisager l’avenir de Scenar Mag avec une vraie sérénité

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Soyez le premier à voter pour cet article

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.