LE POINT MEDIAN EN MIROIR

4.5
(2)

Le point médian en miroir est une technique d’écriture qui consiste à permettre au point médian de votre histoire de refléter la fin de celle-ci.

Si votre héros réalise son objectif alors le point médian sera lui aussi une victoire pour votre héros. Inversement, si votre héros échoue à la fin, le point médian reflétera aussi cet échec.
Cette structure en miroir permet à votre récit d’avoir des hauts et des bas.
Reprenons les 5 moments majeurs d’une histoire :
momentsMajeurs_une

Le point culminant mineur est votre point médian.

A la fin de l’acte Deux se produit un nœud dramatique considéré comme le point culminant majeur.

1) Si, à la fin de votre histoire, votre personnage principal réalise son objectif, le point culminant mineur (point médian) reflétera aussi cette réussite.
Il sera suivi ensuite (à la fin de l’acte deux) par un point culminant majeur qui décrira votre héros dans la pire des situations. A ce moment précis, tout semble perdu pour le héros (All is Lost) et c’est cela qu’il pense précisément.

2) Si, au contraire, vous avez prévu une fin tragique pour votre héros, vous inversez la courbe. Le point culminant mineur sera un échec (préfigurant ainsi la fin de votre récit) suivi par le point culminant majeur qui décrira alors un sentiment de victoire pour votre héros.

En suivant cette structure, il vous sera alors plus facile d’écrire vos actes Deux et Trois car vous encadrez la direction que prend votre récit.

Un changement de direction

A partir du point médian, au moment où votre personnage principal définit très précisément ce que sera son objectif final, vous orientez votre histoire vers le point culminant majeur qui sera l’inverse du point médian.
En d’autres termes, à partir du point médian, votre histoire prend une toute autre direction.
A la fin de l’acte Deux, vous modifiez une fois de plus la direction pour emmener votre histoire vers la conclusion que vous avez prévue.

Pour ne pas lasser votre lecteur, vous devez maintenir la tension entre les nœuds dramatiques en créant le long du chemin de votre héros (son arc dramatique) des moments mineurs de réussites ou d’échecs face aux épreuves qui lui sont imposées.

La majorité des histoires se terminent avec un fin heureuse mais de grandes œuvres ont opté pour une issue autre : Luke la main froide, Chinatown, American History X, Hamlet, MacBeth, Roméo et Juliette

Vers le milieu de l’acte Trois, le coup de théâtre est alors la réponse au point culminant majeur. La durée du troisième acte est (généralement admis) d’environ 25 %. Cette réponse intervient assez rapidement après le point culminant majeur à la fin du second acte.

Un exemple pratique

Se7en écrit par Andrew Kevin Walker et dirigé par David Fincher.

Le point médian (environ au milieu de l’acte Deux)

En vérifiant les listes des bibliothèques que leur a fournit un contact du FBI, Somerset et Mills remontent la piste d’un dénommé John Doe.

Lorsqu’ils sont à l’appartement de John Doe, celui-ci (la face cachée) dégaine son arme et ouvre le feu sur les deux officiers de police.
Après une course poursuite, Doe frappe Mills avec une barre de fer et le met en joue. Mais il le laisse en vie et s’enfuit.

Ce point médian de l’histoire est clairement défavorable à Somerset et Mills. Non seulement, ils avertissent Doe de leur présence et le laissent s’enfuir, mais Mills est battu dans le processus.

Un échec renforcé par la décision de Doe de le laisser en vie. C’est définitivement Doe qui a le contrôle.

Le point culminant majeur (à la fin de l’acte Deux)

A leur grand étonnement, John Doe se rend au commissariat pour s’y livrer et confesse 5 meurtres :
la paresse, la gourmandise, l’envie, la luxure et l’orgueil.

Pour obtenir des aveux complets, Doe demande à Mills et Somerset de l’accompagner sur le lieu où se trouve les deux dernières victimes (l’envie et la colère). Ils acceptent.

Ce point culminant majeur est nettement favorable à Mills et Somerset. Ils ont littéralement gagné : ils ont capturé le serial killer et il a avoué.

Cependant, en raison de leur désir de résoudre les deux autres meurtres, ils acceptent d’entrer dans le jeu de Doe ce qui va les mener à une fin horrible et tragique.

Résolution

Lorsque le trio arrive dans le désert avoisinant, Somerset stoppe un livreur qui lui dit qu’il a été payé pour livrer un paquet à cet endroit et à ce moment précis.
Somerset ouvre avec précaution le paquet et recule d’effroi en découvrant ce qu’il contient.

Pendant ce temps, Mills est seul avec Doe. Doe explique qu’il a commis le péché d’envie car il a toujours envié la vie de famille normale de Mills.
Il a essayé de jouer les maris avec Tracy (la femme de Mills) mais échouant, il l’a tuée. Il lui révèle que la boite contient la tête de Tracy.

Maintenant, c’est à Mills de parfaire le chef-d’œuvre de Doe en incarnant le péché de colère. Il tue Doe dans un acte de vengeance.

Malgré la mort de Doe, c’est lui qui gagne la partie. Somerset et Mills sont brisés émotionnellement et à jamais lié par cet échec.
Je ne serais pas loin répond Somerset à son supérieur qui lui demande ce qu’il va devenir et où il sera.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 4.5 / 5. Vote count: 2

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :