CAMPBELL ET LA TRANSCENDANCE

0
(0)

Joseph Campbell, un célèbre mythologiste et érudit américain, a consacré sa vie à explorer les profondeurs de l’expérience humaine à travers le prisme de la mythologie. Le thème de la transcendance est au cœur de son œuvre, un concept qui imprègne ses écrits et ses conférences. L’exploration de la transcendance chez Campbell ne se limite pas aux contextes religieux ou spirituels, mais s’étend à une quête humaine universelle de sens et de but.

Le Hero’s Journey (le parcours héroïque)

La contribution la plus célèbre de Campbell à la compréhension de la transcendance est son concept du Hero’s Journey, un modèle narratif repéré dans les mythes du monde entier. Le Hero’s Journey est un processus de transformation (demeurer ce qu’on est mais changer sa nature ; toujours humain mais à la personnalité différente) qui conduit les individus au-delà de leur réalité ordinaire, leur permettant de transcender les limites de leur existence mondaine.
À travers des étapes telles que le Call to Adventure, les épreuves et le retour, Campbell illustre comment le héros ou l’héroïne transcendent leur ancien moi, gagnant une sagesse et une perspicacité nouvelles.

Campbell soutient que les mythes ne sont pas de simples contes fantastiques, mais des métaphores profondes qui guident les individus dans leur voyage vers la transcendance. En étudiant les mythologies de différentes cultures, il découvre des modèles archétypaux qui résonnent universellement.
Ces mythes, selon Campbell, offrent une espèce de feuille de route aux individus qui cherchent à transcender l’ordinaire et à s’unir aux couches les plus profondes de l’existence.

En examinant les traditions religieuses, Campbell identifie des symboles et des motifs communs qui indiquent un désir commun de transcendance. Que ce soit sous la forme de la rencontre du héros et de l’héroïne avec une figure divine ou de la quête d’illumination du chercheur, les récits religieux, selon Campbell, servent d’allégories pour le voyage spirituel vers des vérités transcendantes.

The Power of Myth

En collaboration avec Bill Moyers, Joseph Campbell a présenté The Power of Myth (le pouvoir du mythe), une série qui a apporté ses idées à un public plus large. À travers des conversations, Campbell a exposé les thèmes transcendants trouvés dans divers mythes, soulignant le rôle du mythe pour aider les individus à transcender les limites de l’ego et à se connecter à une réalité plus vaste et plus profonde.

L’exploration de la transcendance par Campbell s’étend au-delà des aventures extérieures jusqu’au domaine de la transformation intérieure. Il soutient que le parcours héroïque n’est pas seulement une quête physique, mais psychologique et spirituelle. Par l’introspection et la découverte de soi, les individus peuvent transcender leurs préoccupations égoïques et s’aligner sur une conscience plus profonde et plus universelle.

Dans le contexte d’un monde moderne en rapide évolution, Campbell préconise une réinterprétation des mythes anciens pour relever les défis contemporains. Il suggère que les thèmes transcendants dans les mythes peuvent fournir des conseils pour naviguer dans les complexités de l’expérience humaine moderne, offrant une sagesse intemporelle qui transcende les frontières culturelles et temporelles.
Pour Campbell, la transcendance ne se limite pas aux domaines sacrés, mais est ancrée dans le tissu de la vie quotidienne. Il encourage les individus à reconnaître le caractère sacré dans le monde, considérant chaque moment comme une occasion de transcendance. Cette perspective remet en question la dichotomie entre le sacré et le profane, appelant à une approche holistique de la quête de sens.

Dans son œuvre phare, Le héros aux mille et un visages, Campbell décrit le monomythe universel qui sous-tend divers récits culturels. Ce monomythe, selon Campbell, représente le voyage de transcendance du héros, soulignant l’expérience humaine commune de la recherche de quelque chose de plus grand que soi. Il souligne l’idée que, malgré les différences culturelles, la quête de transcendance est un aspect fondamental de l’existence humaine.

L’exploration de la transcendance par Joseph Campbell éclaire l’interconnexion de l’expérience humaine à travers le temps et la culture. À travers le prisme de la mythologie, de la religion et du voyage intérieur, Campbell invite les individus à se lancer dans une quête de sens, de but et de relation avec quelque chose au-delà de l’ordinaire.
Son héritage réside dans l’inspiration de reconnaître le transcendant dans le monde et de se lancer dans un voyage de découverte de soi qui transcende les limites de l’ego, faisant écho à l’appel éternel à l’aventure qui résonne dans l’esprit humain collectif.

Guerre et Opéra

Les comparaisons que fait Campbell visent souvent à découvrir des éléments universels qui transcendent les frontières culturelles. En comparant la guerre et l’opéra, Campbell a peut-être établi des parallèles entre ces expériences humaines apparemment disparates pour révéler des modèles archétypiques sous-jacents. La guerre et l’opéra peuvent être considérés comme des expressions symboliques et rituelles de l’expérience humaine. La guerre implique souvent des actions intenses et orchestrées avec des rôles et des rituels spécifiques, tout comme un opéra implique une performance scénarisée avec des éléments symboliques. En ce sens, ils servent tous deux de grands récits symboliques.

La guerre et l’opéra peuvent être considérés comme des arènes où des émotions intenses se font. La guerre implique le conflit, la lutte et souvent la tragédie, tandis que l’opéra, en tant qu’art dramatique, explore également des émotions intenses à travers ses récits. Les deux peuvent offrir une expérience cathartique aux individus et aux sociétés.

Campbell souligne (du moins, c’est une interprétation) les éléments dramatiques et mythiques de la guerre et de l’opéra. La guerre, avec ses héroïnes et ses héros, ses méchants et ses luttes épiques, peut être considérée comme un drame réel. De même, l’opéra, avec ses personnages plus grands que nature et ses arcs émotionnels, présente une forme stylisée de drame humain. La guerre et l’opéra sont des phénomènes culturels qui reflètent les valeurs, les croyances et les aspirations d’une société. Ils peuvent être considérés comme des expressions de la psyché humaine, reflétant l’inconscient collectif et les mythes partagés qui façonnent une culture.

Vidéo :
The Power of Myth : La signification du mythe (en version originale sous-titrée)

Si Scenar Mag vous inspire, Merci d’en faire retour par vos commentaires et vos dons

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.