LE CHANGEMENT COMME GUIDE

0
(0)

changementLe changement est un guide. Selon William C. Martell, si vous avez une scène dans l’acte Deux qui, par quelque moyen qu’elle utilise, n’indique pas un changement, cette scène doit être révisée ou supprimée.

En quoi consiste ce changement ? Essentiellement, ce sera un personnage. La plupart des scènes s’organise autour d’une situation conflictuelle, un personnage veut quelque chose et la scène s’arrange pour le détourner de sa volonté.
Soit il obtient ce qu’il veut, soit il échoue en cela. Triomphe ou échec appellent le changement.

L’objectif

Le but que s’est fixé le personnage principal est la cause du changement. Cet objectif nourrit l’acte Deux. Votre personnage principal veut devenir président ? Toutes ses pensées et ses actions seront orientés vers cette obtention singulière.

Un personnage veut devenir joueur de football professionnel. Peut-être réussira t-il ou non. Néanmoins, quel que sera le résultat, il découvrira que son véritable objectif était de gagner l’amour de son père.

Que l’objectif initial soit atteint ou non, si l’objectif personnel (c’est-à-dire le besoin et non le désir) est comblé, ce sera une fin heureuse. S’il échoue à la fois le désir et le besoin, ce sera une tragédie.

Il apparaît ainsi important au cours de l’élaboration d’un personnage de penser à la fois à son besoin et à son désir : deux clefs de construction pour la création d’un être de fiction.

William C. Martell insiste sur le fait que le désir ne devrait être qu’une étape vers le besoin. Gagner l’amour d’un père est un besoin dont le désir (participer au tournoi des six nations par exmple) est un moyen.

Les personnages apprennent généralement quelque chose sur eux-mêmes au cours de leur parcours dans l’intrigue, et ce qui peut sembler être l’objectif pour le protagoniste à la page 25 peut finalement n’être qu’une étape vers le véritable objectif qui est révélé au protagoniste à la page 60 après qu’il en ait appris davantage sur lui-même.

L’issue de chaque scène ou simplement sa raison d’être mène au Climax (l’ultime confrontation) d’une manière ou d’une autre. C’est un chemin tortueux fait d’espoirs, de rêves, de déceptions, de revirements de situation… mais qui mène toujours au dénouement.

Un récit, c’est l’histoire d’un changement. L’acte Deux est un concept dynamique et imprévisible. Assurez-vous que chaque scène qui le compose ait une influence sur la destinée d’au moins votre personnage principal.

Depuis 2014, Scenar Mag s’est destiné à vous supporter dans tous vos projets d’écriture. Nous collectons dans votre intérêt le plus d’informations possibles et pertinentes. Cela représente un coût difficile à assumer. S’il vous plaît et si vous le pouvez, aidez-nous à partager encore plus d’informations encore plus longtemps. Faites un don. Nous avons tous à y gagner. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :