QU’EST-CE QU’UN ARCHETYPE ET POURQUOI L’UTILISER ?

5
(2)

Un archétype est une image, un idéal, un motif que l’on considère désormais comme un modèle universel.
On trouve des archétypes dans la mythologie, la littérature, les arts..
Ils sont en grande partie des motifs inconscients que l’on retrouve de tous temps, dans toutes les civilisations.

Lorsque l’on se retrouve bloqué dans son travail d’écriture, on a tendance à accuser son histoire ou son idée. C’est peut-être aller un peu vite car bien souvent, le problème est chez les personnages.
En effet, comment faire avancer une intrigue si son élément moteur, le personnage, tourne à vide ?

Lutter contre le stéréotype

Imaginez que vous avez donné vie à une bibliothécaire. Seulement, vous avez pensé à elle en termes de stéréotype. Les stéréotypes ne peuvent vous apporter que fadeur. Vous n’avez qu’une idée générale de votre personnage. Un stéréotype ne vous dit rien à propos des motivations, des buts, des peurs de votre personnage.
Comment espérer faire de nouvelles découvertes sur votre personnage s’il n’est rien d’autre qu’une fiche signalétique de quelques lignes stériles ?

Pour éviter le stéréotype, il faut connaître la nature profonde, l’essence de cet être fictif. Et c’est dans la recherche de cette réponse que les archétypes peuvent nous aider.

Luke Skywalker, Dorothée, Xena ou le Capitaine Ahab ne sont pas des personnages unidimensionnels et fades. Ils ont toutes les apparences de personnes réelles. Nous ne les considérons pas factices mais bien réels.
Ils ont le pouvoir presque surnaturel de générer en nous des émotions. Nous pouvons identifier leurs émotions et sentiments. Ils sont capables de créer en nous des réponses émotionnelles à ce qu’il leur arrive.

Ce qui rend ces personnages mémorables, ce n’est pas tant l’histoire dans laquelle ils s’incarnent mais plutôt la profondeur de leur personnalité qui les rend attachants.
Les personnages n’ont nullement besoin d’être parfaits ou nobles. La part d’ombre de Xena, par exemple, est ce qui la rend complexe, humaine et en fin de compte, intéressante.

Un archétype universel

En fait, chacun des personnages que nous avons cités incarne un archétype universel qui leur permet de suivre un solide arc dramatique.
Un arc dramatique décrit les changements qui se produisent chez un personnage au cours de l’histoire. Tous les grands protagonistes apprennent et évoluent par les expériences qu’ils vivent au cours du voyage qu’ils entreprennent dans le monde imaginaire que vous avez créé.

Pour qu’il soit crédible, efficace et intéressant, votre personnage ne doit plus être le même entre le début et la fin de votre histoire. Il doit avoir évolué, découvert sur lui-même des choses insoupçonnées et pourtant qui étaient là, cachées dans les tréfonds de son âme. Voir à ce sujet nos articles sur le Inner Journey.

L’archétype est une source d’inspiration qui permet des découvertes sur notre personnage, d’imaginer des détails que le modèle ne possède pas mais que nous pouvons inférer de lui.
L’idée est de compléter l’archétype afin que nos personnages soient beaucoup plus que le modèle dont ils sont tirés.

L’auteur se servira des archétypes comme fondation sur laquelle il pourra caractériser, construire ses personnages qu’ils soient le héros, le méchant ou tout autre type de personnage.

Les archétypes s’avèrent être un outil indispensable. Ils vous obligent à étudier plus profondément vos personnages. Ce ne sont plus le personnage 1 ou une bibliothécaire définie seulement par sa fonction de bibliothécaire.

Via l’archétype sur lequel ils sont assis, ce seront désormais des individus qui réagiront de leur manière très spécifique aux conflits auxquels ils participeront.
L’archétype évite aussi l’écueil de créer des personnages qui agissent comme le ferait l’auteur lui-même dans les situations qu’il imagine.
L’archétype permet une individuation des personnages.

Une différenciation

L’archétype permet donc une différenciation contrairement au stéréotype qui ne fait que reproduire encore et encore la même image. Cette différenciation permet de toucher l’essence même de l’être, de la nature véritable de vos personnages.

L’un des nombreux avantages de l’archétype est que le lecteur parvient facilement à reconnaître les personnages et leur fonction dans l’histoire.
Chaque archétype possède son propre jeu de motivations, de peurs, de choses qu’ils prennent à cœur et tout cela participent à leur Inner Journey. Et comme nous l’avons précisé, il réagit spécifiquement aux événements. Deux archétypes auront un comportement différent face à la même situation.

Une fois l’archétype choisi, vous pouvez commencer à façonner sa nature profonde en réfléchissant à sa famille, la culture et la classe sociale dont il est issu et son âge.
Il est important que vous connaissiez intimement votre personnage afin de prendre les bonnes décisions quant à son comportement dans les situations où l’intrigue le placera.

D’un point de vue pratique, afin de vous aider à choisir le bon archétype, vous devez vous poser quelques questions sur votre personnage à la fois sur son aspect physique et sur quelques traits de sa personnalité.

  • Son visage
    Est-il rond ou anguleux ? Pourquoi est-il rond ou anguleux ?
    Que peut nous apprendre son visage sur son histoire, son âge, ses activités et sa classe  ?
    Est-ce que ses yeux sont toujours tristes ou durs ?
  • Sa peau
    De quelle couleur est sa peau ?
    Est-ce la peau d’un homme soigné ou plutôt celle marquée par le labeur ?
  • Ses cheveux
    Sont-ils longs, courts, bouclés ou filandreux ? Parce que, par exemple, beaucoup de mères ont les cheveux courts parce qu’elles ne peuvent consacrer beaucoup de temps à leur toilette avec un bébé à s’occuper à moins qu’elle ne confie les soins de bébé à une nourrice (ce qui nous renseigne aussi sur sa classe sociale ou bien sur des aspirations qui l’ont décidé à faire appel aux services d’une nourrice).
  • Son âge
    Quel âge conviendrait le mieux pour le combat que devra livrer votre personnage ?
    En effet, il y a des combats qu’on livre à 50 ans parce que l’on a l’expérience que l’on ne possédait pas à 20 ans.
  • Son corps
    Plutôt bien portant ou au contraire tout en muscles ?
    Une morphologie particulière aura une influence déterminante sur le comportement de vos personnages lors de situations particulières. Vous devez tenir compte de tous les détails.
  • Son style
    Est-il branché ? ou vieux jeu ?
    Et sa tenue vestimentaire, qu’apporte-t-elle comme information sur la personnalité du personnage ?

L’aspect physique abordé, il serait intéressant maintenant de définir quelques traits fondamentaux du caractère de votre personnage.
Les réponses à ces questions vous permettront déjà d’envisager un archétype pour votre protagoniste.

  • Est-il introverti ou extraverti ?
  • Comment résout-il les problèmes ?
    Par instinct, après réflexion ou bien se laisse-t-il guider par ses émotions ?
  • Est-il idéaliste ? Veut-il changer le monde ?
  • Où vit-il ?
    Décrivez sa chambre. C’est le lieu le plus privé et dissimulé de la maison.
  • Comment se perçoit-il ? aime-t-il son apparence ?
  • Que pense-t-il de la famille, des enfants ? Et du mariage ?
  • Quels sont ses loisirs et ses hobbies ?
  • Quels sont ses amis ? du moins, qui sont-ils ?
    Rappelez-vous qu’on choisit ses amis. Il en est de même pour votre personnage.
  • Qu’est-ce qui l’amuse dans la vie ?
    Si tant est que quelque chose l’amuse. Vous pourriez aussi en déduire ce qu’il hait le plus dans la vie.
  •  Sexuellement, comment cela se passe-t-il ?
  • Doit-il toujours garder le contrôle sur son environnement ?
  • Que pensent les autres de votre personnage ?
    Essayez d’imaginer que vous les interrogez à son propos.
  • Prend-il la vie du bon côté ou trop sérieusement ?
  • Que fait-il pendant le weekend ?
    Passe-t-il son temps à lire, à sortir ou amène-t-il du travail à la maison ?

Après avoir répondu à toutes ces questions, il est probable que vous avez cerné assez distinctement votre personnage.
Il ne vous reste plus qu’à vous plonger dans vos connaissances des archétypes et d’opter pour celui qui correspond le mieux à votre personnage.

Nous souhaitons vous aider dans tous vos projets d’écriture. Merci de nous supporter en retour car un site comme Scenar Mag tout en accès libre a malgré tout un coût (et aucune publicité ne vient polluer votre expérience du site). 100 % de vos dons vont au fonctionnement du site. Merci de votre soutien. 

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 5 / 5. Vote count: 2

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :