Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (79)

Depuis quelques articles, j’ai dérivé de la traduction du chapitre 19 pour détailler des rouages concrets de l’application pratique de la théorie Dramatica.
Nous avons passé en revue les éléments de caractérisation. Ils sont le degré le plus fin de quatre niveaux de compréhension d’une histoire : Classes, Types, Variations de Type et Éléments de caractérisation.

Dans chacune des lignes dramatiques (il en existe quatre dans une histoire achevée (Complete Story)), on rencontre des Thematic Points, c’est-à-dire des sortes de contenants qui recevront votre matériel narratif porteurs des thèmes que véhiculera l’histoire et qui participent au message que l’auteur entend faire passer à travers son histoire.

Continuons l’étude des Contenants thématiques de la ligne dramatique du personnage principal (Main Character Througline).
Sommaire de tous les articles :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE

Les Contenants thématiques de la ligne dramatique du personnage principal
Concern

Pour le personnage principal, Concern est ce qui est de grande importance pour lui, essentiellement de nature problématique. Ce Contenant thématique décrit le genre de choses que le personnage principal s’efforce d’atteindre.

Et ce qu’il cherche à atteindre peut être concret ou abstrait. Tout dépend de l’orientation donnée à la ligne dramatique (et à l’évolution personnelle du personnage à travers l’intrigue).
Cette ligne dramatique est aussi constituée par les rebondissements qui influenceront de manière drastique le devenir de ce personnage.

Prenons Michael Corleone, par exemple. Dès le début de l’histoire, il ne sait pas ce que sera sa vie. En fait, il s’est donné plusieurs alternatives pour son propre futur qui sont en concurrence et qu’il doit régler d’une manière ou d’une autre.
D’un côté, il y a sa vie avec Kaye mais celle-ci ne tolère pas une vie fondée sur le crime. Et de l’autre, il y a l’empire criminel de sa famille et dont il est sollicité pour prendre la tête.

Que doit contenir Concern ?
Concern est le Contenant thématique qui nous indiquera laquelle de ces voies possibles sera prise par Michael.
Concern : Type Future – Classe Universe

Dans La vie est belle, ce qui préoccupe George Bailey est de savoir s’il peut renoncer à ses chimères et qu’il reconnaisse qu’il s’est effectivement donné une belle vie pour lui-même avec sa femme, ses enfants et sa communauté.
Ainsi, son Concern est de Type Becoming, ce qui situe sa ligne dramatique dans la Classe Psychology.

Unique Ability et Critical Flaw

Unique Ability est la qualité qui fait du personnage principal le seul personnage qualifié pour résoudre le problème de l’histoire. Tout comme une exigence (Requirements) définit la nature spécifique de choses nécessaires pour accomplir un certain objectif, Unique Ability définit la qualité nécessaire pour satisfaire à cette exigence.

Critical Flaw est la qualité ou l’attribut qui inhibe ou sape l’efficacité du personnage principal et en particulier son Unique Ability. En effet, celle-ci confère au personnage principal un pouvoir extraordinaire sur les choses. Pour contrebalancer cet état singulier du personnage principal qui le rend particulièrement apte à résoudre le problème de l’histoire, il doit être montré par ailleurs sa vulnérabilité dans un domaine spécifique.

Le problème de l’histoire est celui qui est montré dans l’Objective Story. En effet, celle-ci donne une vue d’ensemble de l’histoire et le problème qui est au cœur de cette histoire est ce qui apparaît de plus évident, de plus manifeste.
Unique Ability implique donc que le personnage principal est la clef pour atteindre l’objectif et de ce fait pour résoudre le problème de l’histoire (si l’auteur du moins n’a pas décidé que cela serait un échec pour le personnage principal).

Gardez en tête que le personnage principal n’est pas forcément le protagoniste d’une histoire. Le protagoniste est celui qui fait avancer l’histoire, c’est l’un de ses moteurs. La plupart du temps, personnage principal et protagoniste sont un même player (vocabulaire de Dramatica), c’est-à-dire que le personnage principal et le protagoniste sont confondus en un seul héros.
Mais si votre histoire singulière décide que le personnage principal n’est pas celui qui fait avancer l’histoire, il ne se départira pas pour autant de son Unique Ability et sera toujours capable de résoudre le problème.

Dans un scénario où l’on ne peut pénétrer la tête des personnages (un scénario est un support visuel ou du moins un outil qui va permettre de créer un espace créatif pour générer des images), il est important que cette Unique Ability soit manifeste.
Par exemple, le personnage principal sera le seul à connaître une vérité (ou du moins à posséder une information) qui s’avérera nécessaire pour atteindre le Story Goal. Pour mettre le lecteur dans la confidence (ironie dramatique), il vous faudra montrer comment le personnage principal s’est fait sienne cette Unique Ability.

Ce qu’il est important de comprendre est que le Contenant thématique Unique Ability permet de lier le personnage principal à l’Objective Story Througline (la ligne dramatique de l’Objective Story).
Pour compenser cet avantage que cela pourrait lui donner (et somme toute pour donner de la matière à l’intrigue), il lui faut une vulnérabilité qui est décrite dans le Contenant thématique Critical Flaw.

Cette Critical Flaw connue aussi comme la faille majeure dans la personnalité d’un personnage est donc le talon d’Achille du personnage principal qui fait de lui un être moins unilatéral.
Tout comme son Unique Ability, cette Critical Flaw peut être assez banale jusqu’à ce qu’elle le menace d’un échec potentiel s’il s’engage dans une direction un peu trop hasardeuse ou du moins sans une certaine protection.

En effet, Unjque Ability n’a pas besoin d’être extraordinaire. Il suffit que cela soit une qualité qui n’est partagée avec aucun autre personnage. Une qualité qui soit cependant cruciale pour l’histoire.
D’ailleurs, que cette Unique Ability soit liée au quotidien du personnage principal (il est bon dans sa profession par exemple) ou bien qu’elle soit un peu plus incongrue, il est important de la démontrer plusieurs fois au cours de l’histoire même si le personnage principal ne s’en sert vraiment qu’au moment du climax.

Par cette répétition, l’auteur intègre progressivement cette Unique Ability dans la nature de son personnage et lorsqu’elle ressurgira au moment du climax, il n’y aura pas cette désagréable impression d’un Deus Ex Machina, outil narratif facile pour sortir l’auteur de l’ornière dans laquelle il s’est lui-même jeté.

De même, la Critical Flaw doit être personnelle au personnage principal et aucun autre personnage ne la partagera. il faut savoir aussi que cette Critical Flaw est un excellent moyen pour provoquer l’empathie du lecteur envers la situation difficile du personnage principal. C’est un moyen d’identification.

A suivre… dans le prochain article.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de