L’IRONIE DRAMATIQUE

L’ironie dramatique est un outil parfois un peu négligé par les auteurs qui pensent que ses personnages doivent tout savoir au même moment que le lecteur. Il y a ironie dramatique lorsque le lecteur en sait davantage que le ou les personnages à un moment donné du récit. Ceci a l’avantage de créer une anticipation et d’impliquer émotionnellement le lecteur qui se demande ce qui va se passer lorsque la vérité entière sera dévoilée.
Cette anticipation crée une tension ironique. Cette tension est générée d’abord par une scène de révélation (il est donné au lecteur des informations que le ou les personnages ignorent) puis cette tension est relâchée au moment de la reconnaissance par le personnage de l’information préalablement donnée au lecteur.

La tension génère à son tour de l’émotion. L’émotion implique le lecteur. L’ironie dramatique s’incarne de deux façons : le suspense qui aide à instiller un sentiment de peur ou de crainte dans l’esprit du lecteur ou bien dans le comique où le quiproquo ou bien  le malentendu sont exploités pour susciter le rire.
Lorsque Kathleen Kelly et Joe Fox dans Vous avez un message de Nora et Delia Ephron s’échangent mutuellement des messages d’amour sans savoir qui ils sont alors que publiquement ils se détestent, la question de savoir quelle sera l’issue lorsqu’ils découvriront qui est derrière les messages retient l’attention du lecteur et c’est le premier pas vers l’implication du lecteur dans l’histoire.

Deux personnages qui ne s'apprécient guère ignorent qu'ils s'écrivent mutuellement des mots d'amour.
Deux personnages qui ne s’apprécient guère ignorent qu’ils s’écrivent mutuellement des mots d’amour.

Le partage d’informations ne se limite pas seulement entre un personnage et le lecteur mais peut aussi s’exercer entre les personnages eux-mêmes.
laMortAuxTroussesDans La mort aux trousses, Thornill rencontre Eve dans le train. Celle-ci l’aide à échapper à la police. Mais plus tard, nous apprenons avant Thornhill que Eve travaille pour les tueurs qui sont aux trousses de Thornhill (C’est la scène de la révélation de l’information). Au cours des scènes qui suivent entre Thornhill et Eve, la tension s’installe car le danger qui menace Thornhill (et l’enjeu est important puisqu’il risque sa vie) nous fait craindre pour la vie du héros d’autant plus qu’il est complètement inconscient de la menace qui rôde incarnée en partie par Eve.
A ce moment du récit, Eve détient une information que Thornhill ignore. Plus tard, Thornhill réalise que Eve travaille pour les tueurs. C’est la scène de reconnaissance de l’information qui met fin à la tension générée précédemment lorsque nous avons appris que Eve travaillait pour les tueurs.
Mais Thornhill ne révèle pas a Eve qu’il a appris la vérité sur son compte. Maintenant Thornhill détient une information que Eve ignore. Une nouvelle tension est générée. Celle-ci sera résolue au cours de la scène suivante lorsque Thornhill confronte Eve et le méchant (Vandamm) à la salle des ventes. Cette scène de reconnaissance vient compléter l’arc dramatique de la relation entre Eve et Thornhill.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de