THE WALKING DEAD – DAYS GONE BY – PILOT

Accueil Forums DRAMATICA THE WALKING DEAD – DAYS GONE BY – PILOT

  • Ce sujet est vide.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #37407
    William
    Maître des clés
    THE WALKING DEADDAYS GONE BYPILOT
    Scénario de Frank Darabont

    A titre d’exemple, je me suis livré à détailler le pilote de The Walking Dead à l’aide de l’application (et des préceptes) de la théorie narrative Dramatica.

    Pour ceux que cela intéresse, vous pourriez lire l’article Dude with a problem, un des 10 genres identifiés par Blake Snyder.
    Days gone by s’inscrit assez fidèlement dans ce genre.

    Quelques réflexions glanées au cours de mes lectures :

    On peut dire que le commentaire essentiel de la série sur les traumatismes et l’action individuelle dans une Amérique rongée par les rôdeurs transparaît dans les aventures parallèles de Rick et Lori Grimes dans l’épisode pilote, « Days Gone By« .
    Vers la fin de l’aventure, Rick, acculé au désespoir, est confronté à un choix difficile : une mort violente ou le suicide. Il choisit le suicide, l’option la moins douloureuse – bien que l’acte soit reporté au dernier moment possible.

    Cet acte exige une volonté délibérée de refuser toute possibilité de vie, entreprise dans un but unique : garder le contrôle de la situation. De cette façon, Rick sacrifie son sens de l’identité – y compris son statut d’individu pensant et ressentant – pour faire face aux pressions écrasantes de sa situation.
    Pour sa part, Lori est également confrontée à un choix déterminant : mettre en garde les survivants potentiels contre l’Atlanta perdue et dévastée ou se soumettre aux exigences dictatoriales de Shane.

    En choisissant cette dernière solution, elle sacrifie volontairement son investissement émotionnel dans les autres pour faire face aux pressions écrasantes de sa situation actuelle. Bien que les expériences de Rick et de Lori soient différentes à bien des égards, elles sont unies par la notion qu’elles mènent à un moment de sacrifice de soi (au sens propre pour Rick, au sens figuré pour Lori) qui exige un désinvestissement émotionnel délibéré de son identité et de ses objectifs.
    Bien que ces expériences ne soient pas en soi une négation, elles sont révélatrices d’un type de traumatisme particulier qui peut être associé à tous les principaux personnages.

    Tout comme le comics, la série se concentre sur le shérif Rick Grimes, qui se réveille dans le premier épisode (« Days Gone By« ) dans un hôpital abandonné et découvre que des zombies ont pris le contrôle du monde. Rick se rend à Atlanta pour retrouver sa femme Lori et son fils Carl, qui, avec Shane, le meilleur ami de Rick (mais futur antagoniste), ont rejoint un groupe de survivants à l’extérieur de la ville.

    La pratique de l’application Dramatica

    Je commence par créer un nouveau projet. Puis, sur la vue d’ensemble du projet, qui sert comme notes à ce moment du projet, j’ai mis en avant le thème parce que ce thème me guidera lors de l’élaboration des prochaines étapes.

    dramaticaLe thème est à propos de la séparation d’avec ceux que l’on aime. Avant le début de l’épidémie qui est sur le point de se produire, Rick et Lori sont un couple en difficulté. Il s’est créé entre eux une distance émotionnelle.
    Après le début de l’épidémie, la distance est devenue physique et Rick craint que sa femme et son fils Carl soient morts.
    Concernant Morgan (un survivant que Rick rencontre et qu’il ne connaît pas), le corps de sa femme erre près de leur maison et elle veut rentrer chez elle. Pour Morgan, voir ainsi toutes les nuits sa femme et ne pouvant mettre fin à ses souffrances lui déchire le cœur.
    Mais l’humaniité de cette femme est morte et disparue.
    Morgan, Duane et Jenny, la femme de Morgan devenue un zombie, constitue l’intrigue secondaire qui vient ainsi renforcer le thème de la séparation.

    J’ai mentionné des personnages dans le thème mais aucun d’entre eux n’est encore créé. De même, l’intrigue secondaire (très typique dans les séries) servira à renforcer le thème de la séparation qui est au cœur du projet.
    Je ne ressens pas encore le besoin de développer une prémisse, ni d’autres personnages, ni d’événements. Je clique donc sur Développez vos personnages.

    Développez vos personnages

    Le seul personnage que j’ai en tête pour le moment est mon personnage principal. Ce sera Rick Grimes. Je clique donc sur Vous pouvez créer un nouveau personnage.

    Il y a un aspect qui me semble important : ce sera sa personnalité.

    dramaticaRick est sherif adjoint. Blessé lors d’une interpellation, il tombe dans le coma.
    Marié à Lori, un autre survivant. Mais Rick est resté dans le coma pendant un bon moment. Alors que Rick était présumé mort, Lori s’est tournée vers Shane pour obtenir un soutien émotionnel, qui a finalement tourné au physique et à la passion. Il pourrait être difficile pour elle d’oublier tout cela juste parce que Rick est de retour.
    Confiant, calme et tranquille. Il suit sa boussole morale interne, mais dans un monde débordé de rôdeurs qui se régalent de chair humaine, parfois la morale ne suffit pas. Et quand les choses ne se passent pas comme prévu, Rick est dur avec lui-même, peut-être injustement. Dans ce nouveau décor terrifiant, chaque décision a des conséquences fatales.

    Ensuite, tout en bas, je précise sa fonction. Il sera le protagoniste (ainsi que le personnage principal de ce pilote).

    Créer un Influence Character

    Vous le savez, la théorie narrative Dramatica fonctionne avec un personnage principal, un Influence Character et la relation qui les unit (ce sont des personnages subjectifs alors que s’ils sont considérés sous l’angle de leur fonction (antagoniste, protagoniste et quelques autres), ils sont des personnages objectifs).

    Cet Influence Character peut être n’importe quel personnage (y compris l’antagoniste qui est aussi une fonction).

    Le souci pour le moment est que j’ignore encore qui pourrait être cet Influence Character. Ce n’est pas encore évident dans mon cheminement de pensée même si dans le thème ou la personnalité de Rick, j’ai déjà mentionné quelques noms.

    Je clique donc sur faire le point sur vos personnages actuels. Maintenant, il me faut travailler sur les lignes dramatiques. Je pense que c’est une étape qui me permettra de donner corps à cette histoire. Il y a quatre ligne dramatiques :

    • L’Objective Story Throughline
    • La ligne dramatique du personnage principal
    • La ligne dramatique de l’Influence Character
    • La Subjective Story Throughline (qui décrit la relation entre le personnage principal et son Influence Character).
    Commençons logiquement avec l’Objective Story Throughline

    Je clique donc sur domaines (Universe, Mind, Physics et Psychology). Sur la nouvelle page qui s’ouvre, je vais pouvoir définir une classe pour chacune des lignes dramatiques. L’application ne contrôle pas si vous optez pour la même classe pour plusieurs lignes dramatiques mais pour la théorie Dramatica, il faut une classe (ou domaine) et une seule pour chacune des lignes dramatiques.

    J’opte pour Physics :
    Dans un monde dorénavant dominé par les zombies, autrement dénommés les rôdeurs, Rick Grimes et les autres survivants doivent trouver les moyens de survivre au jour le jour.
    Rick Grimes a un problème. Hospitalisé après avoir été blessé pendant son service, l’adjoint du shérif se réveille pour découvrir que le monde qu’il connaissait a disparu (Days Gone By). Des zombies ont infesté l’endroit.
    L’intrigue est principalement axée sur l’interaction dynamique d’un groupe de survivants face à un danger imminent et grave, et sur les défis que pose le maintien de leur humanité face à une culture horrible et très… inhumaine.

    La Main Character Throughline (le personnage principal)

    Pour la ligne dramatique du personnage principal, j’opte pour Psychology :
    Au dénouement, Rick prendra véritablement la mesure de sa vulnérabilité dans un monde où les survivants ne sont qu’une faible minorité.

    Surtout, pensez à sauvegarder vos domaines. L’application ne fait pas de sauvegardes automatiques.

    Maintenant, il me faut travailler la ligne dramatique de l’Influence Character (Influence Character Throughline).

    Or je n’ai pas encore choisi l’Influence Character. Dans la vue d’ensemble du projet, en décrivant le thème, j’ai précisé la rencontre de Rick avec Morgan et son fils Duane. Morgan est celui qui explique à Rick ce qu’est devenu le monde et c’est par lui que Rick apprendra les règles de ce nouveau monde (comment rester en vie) et qui fournira à Rick une information capitale : le camp de réfugiés d’Atlanta.

    Sur la même page des domaines, je clique sur Listez vos personnages actuels. Puis sur Vous pourriez aussi créer un autre personnage. Je crée Morgan Jones comme nom pour mon personnage. Je n’ai pas encore d’autres détails à l’esprit par contre, je me suis convaincu que la fonction de Morgan sera celle de Guardian, c’est-à-dire de mentor auprès de Rick.

    dramaticaAprès avoir validé mon personnage, l’application insiste bêtement pour que je crée un second personnage. En fait, ce qu’elle attend, est que je définisse le personnage principal et l’Influence Character.
    Je clique donc sur Choisir votre personnage principal. Puis sur Rick Grimes. Comme je n’ai créé pour l’instant que deux personnages, l’application me propose logiquement Morgan Jones comme Influence Character. Je clique donc sur Morgan Jones.

    L’application propose ensuite de définir des relations entre mes personnages. Cela ne m’intéresse pas vraiment pour le moment. Je clique donc sur Vos projets dans le menu. Je clique sur mon projet et je me retrouve sur la vue d’ensemble.
    Maintenant qu’il y a au moins deux personnages de créer, l’application me propose de Développez votre intrigue.

    Mais c’est encore trop tôt. Il me faut finir les domaines de l’Influence Character et de la relation qui l’unit à mon personnage principal, Rick.

    Influence Character Throughline

    Pour cette ligne dramatique, je pense que Mind sera appropriée parce que Morgan n’a pas fait le deuil de Jenny surtout qu’il la voit chaque nuit errer près de la maison dans laquelle ils avaient tous les trois trouvés refuges.

    Depuis que Jenny est morte et devenue un rôdeur, Morgan s’est juré de mettre fin à ses souffrances. Mais il ne pouvait l’approcher. Lorsque Rick lui remet un fusil à lunettes, il peut alors mettre son terrible ouvrage en chantier.
    Mais Morgan ne parvient pas à abattre ce corps qui n’est plus sa femme.

    Main & Influence Relationship Throughline

    Le seul domaine qui n’a pas encore été attribué est Universe. Et cette relation qui unit Morgan et Rick a tout à faire avec le monde de The Walking Dead :

    Morgan va permettre à Rick de comprendre ce qu’il se passe. Il lui apprend à se défendre contre les rôdeurs en lui montrant comment les abattre.
    C’est encore Morgan et son fils Duane qui orienteront Rick vers Atlanta où un camp de réfugiés a été établi.
    Morgan aura la fonction de mentor (Guardian) auprès de Rick. C’est Morgan qui explique à Rick les nouvelles règles du monde.
    Mais il n’accompagnera pas Rick à Atlanta. De plus, Morgan doit abattre Jenny. Du moins, s’il parvient à s’y résoudre car les souvenirs des jours heureux emplissent encore son âme et sa mémoire.

    Continuons avec les personnages

    A ce moment de ma réflexion, je pourrais Continuez à développer mon intrigue. Je pense cependant qu’il serait préférable de rester avec les personnages et de travailler sur leurs dynamiques.

    Je clique donc sur Listez vos personnages actuels. Et sur la nouvelle page qui s’ouvre, je clique sur Voir les premières dynamiques de votre personnage (approche, destinée…).

    dramaticaComme je n’ai créé que deux personnages (mon personnage principal et son Influence Character), cela me facilite la tâche car, du moins pour cet épisode, ce sont les dynamiques de ces deux personnages qui m’intéressent le plus.

    Concernant la destinée de Rick et de Morgan, je pense avoir répondu au-travers des lignes dramatiques. Rick deviendra plus conscient du monde dans lequel il vit, en quelque sorte, il s’adapte et change son point de vue sur le monde lors du dénouement, le choix sera donc changed.

    Quant à Morgan, il ne change pas. Entre le moment où nous faisons sa connaissance et la dernière image que l’on a de lui, nous avons un homme qui conserve la même attitude vis-à-vis de son dilemme. Cette identité est ce que Dramatica nomme Remained Steadfast.

    A la question Quelque chose doit-il cesser ou commencer ?, pour Rick, cela me semble évident. Il doit retrouver femme et enfant. On se doute alors qu’il en est au début de son aventure. Je l’ai d’ailleurs précisé dans sa ligne dramatique, ce qui me rassure sur mes réflexions. Ce sera donc Start.

    Pour Morgan, ce sera Stop parce que lui doit mettre fin non seulement aux souffrances de sa femme mais aussi à ses propres souffrances pour que lui et son fils Duane puissent enfin faire le deuil de leurs femme et mère.

    Concernant l’approche, Rick cherche à s’adapter aux règles du nouveau monde. Il sera donc Be’er (donc une approche interne du problème).

    Morgan cherche à détruire le zombie Jenny. Selon les définitions données par Dramatica, Morgan tente d’intervenir sur le monde. Il sera donc Do’er, c’est-à-dire qu’il adopte une approche externe. C’est intéressant de me forcer à répondre à ces questions car elles m’incitent à réfléchir davantage à mes personnages et lorsqu’il me faudra illustrer les différentes scènes dans lesquelles ils interviendront, avoir déjà pris conscience de tout cela me facilitera la tâche. Dramatica est effectivement une aide à l’écriture.

    Pour la méthode de résolution préférée du problème, il me semble bien que la pensée de Rick est linéaire, organisée, logique. Il se prépare pour aller à Atlanta. Il prend le temps nécessaire pour que Morgan et Duane puisse se préparer au mieux à résister.

    Par contre, Morgan est plus intuitif et résoudre son problème ne consiste qu’à définitivement tuer le zombie Jenny (et c’est la véritable raison de son refus d’accompagner Rick à Atlanta) . Et même s’il ne se l’avoue pas, il ne donne pas cher de la peau de Rick à prendre un tel risque (d’autant plus que pour Morgan, Lori et Carl sont certainement morts).

    Voyez le contraste qui existe entre Rick et Morgan. Tous deux possèdent des dynamiques contraires. Je ne saurais trop dire pourquoi mais j’ai l’intuition que c’est une bonne chose.

    Maintenant, je clique sur Validez vos choix pour l’ensemble de vos personnages.

    Les dynamiques de l’intrigue

    Sur la page qui s’ouvre, j’ai un résumé de ce que j’ai déjà écrit sur mes personnages existants. Je crois qu’il est temps de s’intéresser à l’intrigue pour développer un peu mon idée.

    Concernant les dimensions actuelles des personnages et les relations qui les unissent, je verrais plus tard si cela peut m’être utiles. Pour le moment, je voudrais me pencher sur les dynamiques de l’intrigue.

    Je clique sur Continuons votre intrigue.

    La nouvelle page qui s’ouvre me donne les dynamiques par défaut de l’intrigue. Je clique donc Modifiez les premières dynamiques de l’intrigue (Story Driver, Story Limit, Story Outcome, Story Judment).

    dramaticaAction ou Décision ?

    Tout comme Frank Darabont, je ne recherche pas la mêmeté, l’indifférencié chez les personnages. Avoir contrasté les dynamiques de Rick et de Morgan est suffisamment explicite pour que le choix retenu pour cette intrigue sera Decisions force Actions.

    Manque d’options ou Compte à rebours ?

    C’est ce que Dramatica nomme Story Limit. Pour résoudre son problème actuel (savoir si sa femme et son fils ont survécu), Rick doit se rendre à Atlanta. Il n’y a pour le moment pas d’autres solutions. Le choix sera donc Optionlock (voir les explications sur la page).

    Succès ou Échec ?

    Dramatica nomme cette dynamique d’intrigue Story Outcome. Ce sera effectivement un succès puisque Rick part pour Atlanta.

    Good ou Bad ?

    C’est le Story Judgment selon la terminologie de Dramatica. Rick parvient à Atlanta. C’était son objectif (Story Goal selon Dramatica) et il a réussi (Success).

    Sur le plan personnel, il ignore toujours si Lori et Carl sont vivants. De ce point de vue, il est toujours dans le doute, l’incertitude, l’angoisse. Pour Rick, Story Judgment sera Bad.

    Je clique sur Validez vos choix pour l’ensemble de vos caractéristiques. Je vous conseille de prendre note des réflexions qui vous ont mené à ces choix.

    Sur la nouvelle page qui s’ouvre, je clique sur Ou continuez sur vos Concern. L’application me propose quatre types en regard du domaine Physics que j’ai précédemment sélectionné. Pour rappel, les types correspondent au genre de votre récit.

    Le Concern de l’Objective Story Throughline

    J’opte pour Doing.
    Rick doit trouver le moyen de se rendre à Atlanta. Et Morgan doit se résoudre à abattre le corps de sa femme. Tous deux sont dans l’agir.
    Rick, Morgan et Duane se rendent au quartier général du shérif où Rick avait été affecté et prennent des armes, des radios, des munitions et une voiture de patrouille. Rick partage la réserve d’armes et de fournitures du poste de police avec Morgan.

    Je clique sur Validez votre Concern pour l’Overall Story Throughline et ensuite sur Continuez sur le Concern pour le personnage principal.

    La nouvelle page me rappelle que j’ai choisi Psychology comme domaine pour Rick (mon personnage principal) et me propose les quatre types en rapport avec ce domaine.

    Le Concern du personnage principal

    J’opte pour Conceptualizing :
    Comprenons bien que le héros se retrouve au milieu d’une épidémie inexpliquée de zombies.
    Tant que Duane ne souffle pas à Rick le camp de réfugiés d’Atlanta, Rick ne sait pas encore comment il peut éventuellement retrouver sa femme et son fils (il est persuadé qu’ils sont encore en vie).
    C’est alors qu’il va mettre en place sa stratégie pour rejoindre Atlanta. Dans cette vue, il envisage d’emmener Morgan et Duane avec lui.

    Je valide le Concern pour le personnage principal et je clique sur Continuez sur le Concern pour l’Influence Character.

    Concern de l‘Influence Character

    Type : Memory
    De retour à la maison, Duane couvre les fenêtres avant la nuit, et Morgan se dirige vers le grenier avec le fusil de Rick. Il regarde de vieux albums photos et des photos de sa femme. En larmes, il positionne le fusil face à la rue et commence à tirer sur les rôdeurs. Il ordonne à Duane de rester en bas lorsque son fils est surpris par les coups de feu. « Allez, bébé », dit-il, espérant que le bruit attirera l’attention de sa femme. Mais lorsqu’elle apparaît, il s’effondre, toujours incapable de lui tirer dessus.

    Je valide et je clique sur Continuez sur le Concern pour la Subjective Story

    Concern de la Subjective Story Throuhgline

    Type : Present
    Vers la fin de « Days Gone By », nous voyons ces deux hommes dans ce qu’ils ont de plus humain. Bien qu’ils soient (à leur connaissance) deux des seules personnes encore en vie dans le monde, ils n’ont pas perdu leur compassion. Rick retourne au parc pour mettre fin aux souffrances d’une rôdeuse (« Je suis désolé que cela vous soit arrivé »), tandis que Morgan ne trouve pas la force (ou l’insensibilité) de tirer sur sa femme.

    Après avoir validé, je me retrouve sur un résumé de ce que j’ai imaginé pour mon intrigue jusqu’à présent, soit les dynamiques de l’intrigue (Story Driver, Story Limit, Story Outcome et Story Judgment) et les Concern des quatre lignes dramatiques.

    Je continue logiquement sur Issue (dans l’accès rapide, les entrées sont classés selon l’ordre adéquat et conforme à la logique de Dramatica).

    dramatica

    Issue pour l’Overall Story Throughline

    Pour l’Overall Story Throughline, Issue me rappelle que j’ai opté pour la classe Physics et pour le type Doing (d’où l’importance de suivre l’ordre donné par Dramatica lors de la phase de création).

    Dramatica me propose donc quatre variations de type (qui définissent le thème pour chacune des lignes dramatiques) en fonction des choix précédents en matière de classe et de types.

    Variation de type : Experience
    Le conflit thématique pour cette Overall Story Throughline sera autant pour Rick que pour Morgan de gagner en expérience dans la lutte contre les zombies.
    Pour Rick, et alors que son activité professionnelle laisse entrevoir chez lui certaines capacités à combattre le crime, les zombies sont quelque chose de totalement nouveau pour lui.
    Morgan, de son côté, connaît les zombies. Il apprendra à Rick les rudiments de ce nouveau combat. Morgan doit apprendre à faire le deuil de sa femme. Il doit abattre ce corps qui n’est plus Jenny. Mais il échouera.

    Après avoir validé (indispensable sinon l’application ne conserve pas votre prose), je clique sur Passons à l’Issue du personnage principal. L’application me rappelle que j’ai choisi le domaine Psychology pour Rick et Conceptualizing pour son Concern et me propose quatre variations de type liées à cette classe et à ce Concern.

    Issue du personnage principal

    Variation de type : Situation
    Rick est animé par le besoin de savoir ce qu’il se passe. Morgan lui sert de mentor mais Rick est dans l’interprétation plus que dans l’intuition.
    Il aperçoit le corps de Jenny à l’extérieur et son air interrogateur suite au trouble de Morgan ne lui permet pas de comprendre que Morgan ne peut se résoudre à sacrifier ce corps qu’il a aimé autrefois (
    Days Gone By).
    Contrairement à Morgan, Rick n’hésite pas à mettre fin aux souffrances des zombies qu’ils soient amis ou étrangers.

    Issue de l‘Influence Character

    Après avoir validé, l’application me propose de réfléchir à l’Issue de l’Influence Character après m’avoir rappelé que j’ai choisi Mind comme domaine et Memory comme Concern pour Morgan Jones.

    Je sais qu’il est un peu compliqué de parcourir les définitions mais vous pouvez toujours vous référez au forum dans lequel j’ai listé et repris les définitions des classes, des types, des variations de type et des éléments de caractérisation.
    Si vous pratiquez régulièrement la théorie Dramatica et que vous relisez régulièrement les articles de DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE, cela sera bien moins complexe.

    Variation de type : Truth
    Morgan est face au deuil de Jenny. Pour accomplir son deuil, il doit abattre le corps de Jenny devenue zombie. Mais la vérité, sa vérité, qu’il ne découvre qu’après le départ de Rick, est qu’il ne pourra s’y résoudre.

    Issue de la Subjective Story Throughline

    Variation de type : Attract
    Rick et Morgan ont une influence mutuelle l’un sur l’autre. En tant que son mentor (ou Guardian dans la terminologie de Dramatica), Morgan apprend les règles du nouveau monde à Rick.
    Par son expérience de shérif adjoint, Rick fournit à Morgan les moyens d’accomplir la tâche qu’il s’est fixé. Que Morgan ne parvienne pas à résoudre son problème ne relève décidément pas de la relation qu’il a entretenu au cours de
    Days Gone By avec Rick.

    Après avoir validé, je me retrouve sur la page qui liste les dynamiques, les Concern et maintenant les Issue. L’application me propose ensuite les Counterpoint (mais cela ne me semble pas clair et mérite une révision), je vais donc passer à quelque chose de bien plus éclairant, c’est-à-dire le problème (Problem). Je clique donc sur Problem.

    dramatica

    La page qui s’ouvre me propose de choisir pour le personnage principal, l’Influence Character et la relation qui les unit (Subjective Story), un élément parmi 64. Cela signifie qu’il nous faut connaître chacun de ses éléments pour choisir de manière pertinente. Je vous renvoie au forum qui liste ces éléments et aux articles publiés sur Scenar Mag.

    Problem du personnage principal

    Mais il y a un raccourci. Car la charte graphique Dramatica classe les éléments de caractérisation selon leur classe, leur type et leur variation de type.

    Comme j’ai choisi la classe Psychology pour Rick, avec le type Conceptualizing comme Concern et la variation de type Situation pour Issue, il me suffit de parcourir la charte graphique pour réduire le champ de mes investigations à quatre éléments. Il aurait été bien que l’application le fasse d’elle-même mais en tant que concepteur amateur de cette application, je me suis dit que vous pourriez vouloir choisir d’autres éléments de caractérisation que ceux imposés par Dramatica.
    Je m’aperçois que cela préserve notre libre-arbitre à la condition toutefois de bien connaître ces caractéristiques. Ce qui est loin d’être évident lorsqu’on découvre la théorie narrative Dramatica.

    Dramatica

    La charte graphique me propose donc quatre éléments :

    • Actuality
    • Perception
    • Order
    • Chaos

    J’opte pour Actuality selon la définition qui m’en a été donné par la charte :
    Rick se persuade que Lori et Carl sont vivants car ils ont eu le temps de préparer leurs valises et d’emmener avec eux tous les albums photos ainsi que les photos accrochées aux murs.
    Fort de cette certitude, son problème est maintenant évident pour lui. Il doit retrouver Lori et Carl et pour cela, il doit se préparer pour Atlanta.

    Problem de l’Influence Character

    Pensez à valider au fur et à mesure votre travail même si vous n’avez pas répondu aux trois questions.

    Pour Morgan, son domaine est Mind, le type (Concern) est Memory et la variation de type (Issue) est Truth.
    D’après les définitions données par la charte, je pense que Thought est un bon compromis.

    Morgan sait qu’il doit mettre un terme aux souffrances de sa femme et en faire enfin le deuil. L’arrivée de Rick lui donne les moyens d’accomplir cette tâche. Mais lorsque l’occasion se présente, il est submergé par ses émotions et ne peut s’y résoudre.

    Dramatica me fait peut-être répéter un peu ce que j’ai déjà écrit par ailleurs. Il faut se souvenir néanmoins que la théorie narrative Dramatica doit s’assurer de la cohérence de l’histoire et me permet éventuellement de combler des lacunes ou de mettre en évidence des digressions qui nuisent au récit.

    Problem de la Subjective Story

    Domain : UniverseConcern : PresentIssue : Attract

    Problem : Acceptance

    Entre Rick et Morgan, la relation sera sincère et authentique. Lorsque Rick conceptualise l’idée d’Atlanta, il conçoit que Morgan et Duane l’accompagneront. Lorsque Morgan décline l’invitation, Rick ne discute pas sa décision. Non pas qu’il est indifférent mais il respecte son ami.
    Lorsqu’ils se sépareront, ils se promettent de rester en contact.

    Je n’oublie pas de valider mes problèmes et je clique sur Occupons maintenant de Solution

    Solution pour le personnage principal

    L’application me propose la solution envisagée par Dramatica : Actuality

    En cliquant sur les éléments de caractérisation dans le menu Lexique, je lis la définition de Actuality.
    Et en effet, il est indispensable que Rick se rende à Atlanta maintenant. Il est hors de question de remettre à plus tard l’arrivée à Atlanta car cela serait incohérent avec l’ordonnancement des événements.
    Rick sort du coma. Grâce à Morgan, il apprend les rudiments de ce nouveau monde, il s’équipe pour son voyage. Il doit donc partir.

    Solution pour l’Influence Character

    L’application me propose Knowledge. Voyons la définition (je vous laisse faire).
    Cela correspond assez bien. En effet, Morgan est convaincu qu’il doit abattre le corps de sa femme. Il est arrivé seul à cette conclusion. Et puisque Rick et lui sont dans un respect mutuel, Rick sait bien qu’il ne peut aider Morgan.
    On ne se pose même pas la question de savoir pourquoi Rick ne cherche pas à convaincre Morgan de l’accompagner à Atlanta. En effet, si Rick avait aidé Morgan à en finir avec Jenny, peut-être Morgan et Duane seraient allés à Atlanta.

    Pourquoi cela ne peut-il fonctionner ?
    D’abord, c’est une question de fonction narrative. Je considère Morgan comme un mentor (ou Guardian). Traditionnellement, le mentor instruit le protagoniste, le prépare à affronter le nouveau monde et à résoudre son problème.

    Peut-être que l’imagination collective ne s’attend pas à un autre rapport entre le protagoniste et son mentor. Ainsi, si Rick devait aider Morgan à résoudre son problème, cela soulèverait un rejet.

    Habituellement, le mentor ne suit pas le protagoniste dans son voyage. Dès qu’il a reçu les informations nécessaires, le protagoniste est seul face à son problème. Et si le mentor lui-même a un problème, c’est seul aussi qu’il devra le résoudre.

    Solution pour la Subjective Story Throughline

    Comme j’avais opté pour Acceptance concernant Problem, logiquement, Dramatica me propose Non-acceptance comme Solution. Lorsque je lis la définition, je me dis que décidément, cela ne peut correspondre à la relation entre Rick et Morgan.
    C’est ainsi que je m’aperçois que si je m’entête à conserver Acceptance comme Problem pour cette relation, cela orientera le déroulement de l’intrigue vers une incohérence. Je retourne donc sur la page Problem (clic sur Listez vos personnages puis sur Problem dans l’accès rapide).

    En relisant les définitions des éléments proposés par Dramatica, je prends conscience que Proaction est la nature du Problem qui couvre la relation entre Rick et Morgan. L’illustration que j’en ai donnée va dans ce sens. La solution donnée est alors logiquement Reaction.
    Rick et Morgan accepte de régler leurs propres problèmes sans que ni l’un ni l’autre n’interfèrent.

    Je valide l’ensemble de mes Problem et je clique Occupons-nous maintenant de Symptom

    Symptom (ou focus) de l’Overall Story Throughline

    Procédons avec la charte graphique. Le domaine de l’Overall Story est Physics. Le Concern (ou type) est Doing. L’Issue (la variation de type) est Experience. La charte graphique me donne quatre éléments : Accurate, Non Accurate, Expectation et Determination.
    J’étudie les définitions pour voir si l’une d’entre elles peut m’orienter sur Sympton.

    La définition de Expectation semble convenir et je l’illustre ainsi :
    Rick et Morgan doivent vaincre chacun à leur manière la menace des rôdeurs.

    Symptom du personnage principal

    Pour Rick, domain : Psychology ; Concern : Conceptualizing ; Issue : Situation. La charte me propose Actuality, Perception, Order et Chaos.
    Symptom : Perception

    Ma question est comment se manifeste le problème pour Rick ?
    En observant ce qui était sa maison, Rick en conclut que Lori et Carl sont encore vivants. Il convainc Morgan des conclusions de son enquête et Morgan est d’autant convaincu qu’il a lui-même conservé les albums photos pour se souvenir des jours heureux maintenant disparus (Days Gone By).

    Symptom de l‘Influence Character

    Pour Morgan, domain : Mind ; Concern : Memory ; Issue : Truth. La charte me donne : Knowledge, Thought, Actuality, Perception.
    Symptom : Actuality

    En effet, la réalité des choses pour Morgan est de voir déambuler le corps de Jenny.

    Symptom de la Subjective Story Throughline

    Voyons comment la relation entre Rick et Morgan s’articule.
    Domain : Universe ; Concern : Present ; Issue : Attract. La charte renvoie quatre éléments : Proaction, Reaction, Acceptance, Non-acceptance.

    Ce qu’il faut mettre en avant est l’authenticité de la relation qui existe entre Rick et Morgan. Pour arriver à formuler ma pensée, je procède par réduction.
    Donc, comment se manifeste cette authenticité ?

    Par la non ingérence. Donc, Symptom pour cette relation : Acceptance.

    Je valide et je passe à Response.

    Response de l’Objective Story Throughline

    Une précision concernant Response avant de commencer. D’abord, Dramatica nomme aussi cette réponse comme Direction.

    Il s’agit du remède (Response) apparent au principal symptôme (Symptom) du problème (Problem) de l’histoire. Les personnages font de leur mieux pour faire face au problème de l’Objective Story Throughline, mais comme les personnages objectifs (considérés selon leur fonction) considèrent tous le problème d’un point de vue subjectif, ils ne peuvent pas prendre assez de distance pour voir le problème immédiatement.
    Ils se concentrent plutôt sur les effets du problème, ce qu’on appelle le Overall Story Focus (ou Symptom), et choisissent de suivre ce qu’ils estiment être un remède, ce qu’on appelle la Overall Story Direction (ou Response).

    Pour Response, Dramatica nous propose l’élément qui doit permettre ce remède. Ici, il s’agit de Determination que j’illustre ainsi : Rick est prêt à partir pour Atlanta. Morgan est prêt à en finir avec Jenny.
    Le remède consiste dans la préparation des deux hommes dans leurs décisions respectives.

    Response pour le personnage principal

    La proposition de Dramatica est Actuality. Pour retrouver Lori et Carl, Rick part pour Atlanta.

    Response de l’Influence Character

    Pour Morgan, Dramatica me propose Perception comme Response. Et en effet, Morgan voit en Jenny la femme qu’il a aimée et non le zombie qu’elle est devenue.

    Pensez à sauvegarder votre travail même si vous n’avez pas complété toutes les lignes dramatiques.

    Response de la Subjective Story Throughline

    Dramatica propose Non-acceptance.
    Rick et Morgan refusent ce monde. Par contraste avec cette distance apparente entre eux se renforcent leur volonté d’aller au-delà, de ne pas céder.

    Je valide et je clique sur Faisons le point. L’application me renvoie un résumé de mes choix et des illustrations de ces choix.

    Je clique alors sur Benchmark.

    Benchmark pour l’Overall Story Throughline

    Au poste de police, Rick, Morgan et Duane peuvent prendre une douche chaude. Rick s’équipe en armes ainsi que Morgan.

    Le domaine de l’Overall Story Throughline est Physics. Les types possibles pour cette classe sont Understanding, Doing, Obtaining et Learning.

    Voyons avec les définitions, le type qui correspond le mieux à l’illustration qui me permet de dire que la situation a progressé. Obtaining me semble convenir.

    Benchmark pour le personnage principal

    Duane et Morgan apprennent à Rick qu’un lieu de regroupement se trouve à Atlanta.

    Le domaine pour Rick est Psychology. Je retiens Conceiving qui me semble assez parlant en regard de l’illustration que j’en ai donné ci-dessus.

    Benchmark pour l’Influence Character

    Lorsque Rick remet à Morgan le fusil à lunettes, Morgan sait qu’il peut enfin en finir avec le corps de sa femme.

    Le domaine pour Morgan est Mind. Les types possibles sont : Memory, Conscious, Preconscious et Subconscious. Je retiens Subconscious.

    Benchmark pour la Subjective Story Throughline

    La question est de savoir à quel moment la relation entre Rick et Morgan a passé un cap.
    Lorsque Morgan se confie à Rick à propos de Jenny, cette confidence ressert les liens entre lui et Rick.

    Je retiens Past parce que l’état d’esprit de Morgan est au cœur de la relation entre lui et Rick. Et cela est renforcé par la présence de Duane.
    Je valide mes Benchmarks et je clique sur Et complétons l’Objective Story Throughline.

    Catalyst de l’Objective Story Throughline

    Listons les événements dans leur ordre chronologique :

    1. Rick rencontre Morgan.
    2. Morgan soigne Rick, l’informe sur le nouveau monde et lui apprend l’existence d’un camp de réfugiés.
    3. Morgan se confie à Rick sur l’état de Jenny.
    4. Rick s’équipe en armes et arme aussi Morgan.
    5. Rick part pour Atlanta.
    6. Morgan essaie de tuer le corps de Jenny.

    Le Catalyst pourrait être constitué à la fois d’un incident déclencheur mais aussi d’un incident clef. La rencontre entre Rick et Morgan est évidemment l’incident déclencheur. Mais le moment qui donnera son élan à l’intrigue et qui créera aussi une urgence pour Rick est lorsque Morgan se confie à Rick sur l’état de Jenny.
    Cela renforce chez Rick son désir de retrouver Lori et Carl dont il est persuadé qu’ils sont encore en vie car malgré un départ précipité, Lori a pris soin d’emmener avec elle les albums photos familiaux.

    Et c’est aussi à ce moment clef du récit, lorsque Rick apprend l’existence du camp de réfugiés que la question dramatique essentielle de Days Gone By est posée : Rick réussira-t-il à rejoindre Atlanta ?

    Catalyst : Rick réussira-t-il à rejoindre Atlanta ?

    C’est dans les variations de type que se trouve Catalyst. En reprenant la charte graphique comme guide, et en me souvenant que le domaine de Rick est Psychology et le type est Conceptualizing, que le choix entre quatre variations m’est donné :

    • State of Being
    • Sense of Self
    • Situation
    • Circumstances

    Je pense retenir Circumstances et non pas Situation. Essentiellement parce que c’est émotionnellement que Rick juge pour l’instant de sa situation.

    Puisque j’ai placé un Catalyst, il me faut un Inhibitor.

    Inhibitor de l’Objective Story Throughline

    L’Inhibitor a lieu au poste de police lorsque Rick s’équipe en armes. Et plus précisément lorsque Rick, Morgan et Duane peuvent prendre une douche chaude grâce à l’autonomie du poste de police.

    La notion d’Inhibitor freine l’élan du récit. Cette fois, je pourrais donc me fonder sur le domaine de l’Objective Story Throughline et de son type. Domaine : Physics – Type : Doing.
    Mais à l’examen des définitions, ce raisonnement n’est pas valable. Rick est le personnage principal et tant que tel, c’est par lui que Catalyst et Inhibitor pour l’Objective Story Throughline doivent survenir dans le récit.

    J’utiliserai le même contenant thématique (Circumstances) non seulement parce que le trio profite pleinement du moment mais aussi pour marquer davantage le contraste entre eux et les rôdeurs.
    Quant au Problem de l’Overall Story Throughline, il me semble bien que c’est celui de Rick (le personnage principal).

    Validez vos choix et passons à la Subjective Story Throughline.

    Catalyst pour la Subjective Story Throughline

    Pour ce Catalyst, je peux me fonder sur trois domaines et trois types : ceux de la Subjective Story Throughline, de Rick et de Morgan.

    Ma cheminement de pensée semble un peu réducteur. Ce que je tente de faire cependant en tentant de trouver un lien même ténu entre un contenant thématique et les illustrations que j’imagine, c’est d’assurer la cohérence de mon histoire, ce à quoi est normalement destinée Dramatica.
    Cela me force à réfléchir et à ne pas céder inconsidérément à la première idée venue.

    Ma question est de savoir à quel moment la relation entre Rick et Morgan a décidément basculé dans un autre état. Quel est l’événement après lequel je peux dire qu’entre Rick et Morgan les choses ont évolué ?
    Lorsque Morgan se dévoile ouvertement envers Rick à propos de Jenny.

    Voyons alors les variations de type de Morgan et vérifions si l’une d’entre elles pourrait supporter cette illustration. Il me semble évident que Truth soit exact. Morgan se livre nu envers Rick, dans sa vérité tragique et sublime à la fois.

    Inhibitor pour la Subjective Story Throughline

    La question à se poser est de savoir ce qui inhibe la relation entre Rick et Morgan, ce qui l’empêche de se développer plus avant.

    Morgan ne peut accompagner Rick à Atlanta parce qu’il doit d’abord mettre un terme aux souffrances de Jenny.
    Rick est dans l’urgence. Il sait que plus il attend, moins il aura de chances de retrouver Lori et Carl.

    C’est donc bien Rick qui inhibera la relation parce que Lori est certainement encore en vie alors que Jenny est morte. C’est dans les variations de type de Rick que thématiquement, je peux justifier que la relation entre Rick et Morgan doit cesser maintenant.
    Inhibitor : Situation

    Je valide mes choix et je clique sur Et occupons-nous du personnage principal et de son Influence Character

    Unique Ability et Critical Flaw pour le personnage principal

    En somme, ce qu’il faut comprendre, c’est que si les personnages ont en eux une faille majeure qui caractérise leur personnalité, il est logique aussi qu’il possède un talent particulier qu’ils peuvent mettre à profit. C’est aussi dans les variations de type que l’on peut trouver le contenant thématique qui permet de donner un thème à la faille critique du personnage et à cette faculté qu’il est seul à posséder (sinon il y aurait une redondance par définition inutile).

    Rick Grimes possède la faculté unique de rendre meilleur les gens autour de lui et de susciter la peur chez ses ennemis. De plus, il peut affronter n’importe qui.

    Unique Ability : State of Being
    (pensez à valider régulièrement votre travail)

    Rick s’accroche d’abord à son code moral, ce qui provoque souvent des tensions. Contrairement à Shane, Rick est un leader naturel, ce qui a souvent causé des problèmes entre eux. Son plus grand défaut est sa « capacité » à se fixer des objectifs impossibles à atteindre, et lorsqu’ils échouent, il s’en veut. À de nombreuses reprises, cela l’a amené à se disputer avec Lori et Shane.
    Malgré ses défauts, il possède d’excellentes aptitudes au combat et s’occupe véritablement des membres de son groupe de survie, car il est incroyablement protecteur envers eux.

    Critical Flaw : Circumstances

    Circumstances me semble convenir car Rick trouve un véritable épanouissement dans son mode d’être en regard des autres.
    Il est alors d’autant plus difficile pour lui de laisser Morgan derrière lui. Mais c’est la volonté de Morgan et, nous l’avons vu, Rick respecte le choix de son ami.

    Je valide et je passe à l’Influence Character

    Unique Ability et Critical Flaw pour l’Influence Character

    Le personnage est centré sur la tourmente morale de Morgan, les failles de sa position éthique, et cela lui donne du pouvoir, en harmonie avec et en dehors des aléas de sa philosophie pacifiste.

    Unique Ability : State of Being
    La Subjective Story décrit la relation entre Rick et Morgan. Je cherche le contenant thématique correspondant à mes illustrations parmi les variations de type de ces deux personnages.

    Critical Flaw : Truth

    Je valide et je fais le point. Puis je clique sur Vers les points centraux de l’intrigue (que Dramatica nomme Story Points).

    Les Story Points

    Le Story Goal est comparable au Concern de l’Overall Story Throughline. Je clique donc sur Et occupons-nous du concept de Consequence à moins que vous n’ayez modifié votre Story Goal (et dans ce cas, validez).

    Consequence : Conceptualizing

    Rick doit se rendre immédiatement à Atlanta s’il espère avoir une chance de retrouver Lori et Carl. Tout retard lui fait craindre le pire et il ne peut donc attendre que Morgan ait résolu son propre problème. Rick part en laissant derrière lui Morgan et Duane (ils se promettent de rester en contact).

    C’est parmi les types que je trouve le concept correspondant à mon illustration. Je reprends le même type que pour le personnage de Rick parce que le Story Goal est le but que s’est fixé Rick dans Days Gone By et que s’il échoue à se rendre à Atlanta, il n’y aurait pas vraiment d’intérêt à une telle histoire.

    Rick doit se rendre à Atlanta. C’est après l’arrivée à Atlanta que le prochain épisode Guts pourra débuter.

    Cost : Conceptualizing

    Rick doit se résoudre à partir seul pour Atlanta. Il réussit son objectif mais laisse son ami Morgan en arrière. Il ne pouvait attendre que Morgan résolve son problème.
    Si Rick échoue à Atlanta (s’il ne peut retrouver Lori et Carl), il ne lui restera qu’une solution : le suicide.

    Tout est lié à la réussite ou à l’échec de la stratégie que Rick a mis en place. Je persiste donc sur le type Conceptualizing car en effet, le point de départ est la conception d’un plan (possible depuis que Duane lui a appris l’existence du camp de réfugiés à Atlanta) pour retrouver Lori et Carl.

    Je valide Cost et je continue sur Dividend.

    Dividends : Conceptualizing

    Il faut bien comprendre ce que signifie Dividends chez Dramatica. Ce n’est pas la réponse à la question dramatique de toute œuvre dramatique, à savoir si le héros réussira ou non son objectif.
    En fait, ce sont des avantages qu’il acquiert au cours de son aventure et qui serviront soit à édifier le personnage, lui apportant de nouvelles connaissances (et par là, le rendant meilleur), soit ils serviront à l’aider dans l’accomplissement de son objectif, et peut-être parfois même les deux : réussite de l’objectif et accomplissement de soi.

    Dramatica préserve néanmoins la possibilité que l’objectif atteint ne signifie pas pour le personnage principal qu’il profite de manière personnelle de cette réussite et réciproquement que l’échec de l’objectif ne signifie pas nécessairement que, sur un plan personnel, le personnage principal n’est pas sorti grandi de son aventure.

    Tout au long de Days Gone By, Rick devient de plus en plus familier avec les nouvelles conditions du monde.

    Conceptualizing convient toujours car cela permet à Rick d’affiner son plan pour rejoindre Atlanta.

    Je valide et je continue sur les Story Requirements.

    Story Requirements : Doing

    Si j’ai bien compris ce que sont les Story Requirements, elles seront du même type que le Story Goal.

    Avec le type Doing, on est dans le domaine pratique. Et effectivement, Rick tout comme le spectateur, ignore totalement ce qu’est ce nouveau monde. Il lui faut découvrir à travers trois rencontres : la petite fille, la femme au vélo et le vieux couple qui a préféré se suicider plutôt que d’affronter la réalité (on note le thème du suicide qui sera omniprésent dans toute la série).

    Doing convient bien parce que Rick agit en regard de ses rencontres.

    Story Prerequisites : Becoming

    La condition pour que ses rencontres prennent sens, c’est que Rick les vivent seul. J’opte pour le type Becoming parce que ces rencontres permettent à Rick de renouer avec ce qu’il est vraiment et que le nouveau monde dans lequel il a été brutalement jeté aurait pu lui faire perdre de vue.

    1. La petite fille (Summer)
      Une enfant, une petite fille (évocatrice de tout ce que nous sommes censés protéger) portant même un ours en peluche. Et Rick lui tire dessus.
      Rick Grimes se rend dans une station-service et rencontre une petite fille avec un animal en peluche… sauf qu’elle n’est plus une petite fille, du moins plus maintenant. Le tout premier moment de l’histoire de Walking Dead plonge les spectateurs dans le vif du sujet, un indicateur fort de ce qui nous attend au fur et à mesure que le show progresse.
    2. La femme au vélo (Bicycle Girl)
      En claquant tristement des mâchoires vers Rick, un buffet de petit-déjeuner humain qu’elle n’aura jamais l’occasion de dévorer, obsédante, nauséabonde et émouvante à la fois, la femme au vélo reste le premier et le meilleur exemple du potentiel émotionnel de The Walking Dead.
    3. La ferme aux suicidés
      Rick découvre par hasard une ferme où les personnages rappelant ceux de « American Gothic » de Grant Wood se sont suicidés ensemble avec le message « God Forgive Us » griffonné sur le mur avec du sang.
      Rick en a assez de tout cela. Il essaie leur camion, mais il n’y a pas de clé. C’est là qu’il repère un cheval. Les chevaux n’ont pas besoin de clé. Rick apprivoise le cheval et se dirige vers Atlanta, vivant ce qui semble être un fantasme d’enfance.

    Pensez à sauvegarder toutes les fois que vous modifiez quelque chose dans l’application.

    Story Preconditions : Obtaining

    Pour que les rencontres (hors Morgan et Duane) soient possibles, il faut que Rick tout comme le lecteur découvre le monde. Voyez comme il lui fallait trouver une raison pour être absent du monde pendant la transformation de celui-ci. D’où l’idée du coma dans lequel Rick était plongé depuis plusieurs mois.

    On peut penser que les types relatifs à la classe Psychology avec laquelle nous catégorisons Rick pourrait nous fournir aussi le type pour la Precondition. Mais le noyau de cette Story Preconditions, c’est le monde de The Walking Dead. Comme la classe qui lui est liée est celle de Physics, le type Obtaining me semble convenir pour Story Preconditions.

    Story Forewarnings : Present

    L’indice le plus évident des conséquences en cas d’échec est le suicide du vieux couple de fermier qui s’en remet à Dieu pour les suites à donner.
    Et effectivement, au dénouement de 
    Days Gone By, Rick, acculé par les rôdeurs, envisage le suicide.

    Les Signposts
    Signposts de l’Overall Story Throughline

    Pour l’Overall Story Throughline, j’ai opté pour la classe Universe qui implique quatre types : Understanding, Doing, Obtaining et Learning.

    Understanding et Learning forment une paire dynamique ce qui signifie qu’ils s’opposent. En effet, Understanding est une question de compréhension et d’interprétation alors que Learning concerne la connaissance. Interpréter ne veut pas dire pour autant que nous approchons de la vérité contrairement à la connaissance (c’est une hypothèse). Dramatica a donc retenu cette approche.

    Quant à Doing et Obtaining, c’est en quelque sorte comme si on ne pouvait être à la fois au four et au moulin. Faire (Doing), c’est agir globalement. Obtaining qui consiste soit à posséder ou bien à se déposséder de quelque chose ne se situe pas dans le domaine de l’action, mais de l’intention.
    Dramatica oppose donc l’action à l’intention.

    Dramatica envisage aussi une relation de dépendance. Il existe une telle relation entre Understanding et Obtaining.

    La valeur du gain obtenu (Obtaining, de l’avantage qu’il procure) est une question d’interprétation personnelle (Understanding).

    Doing et Learning présentent aussi une telle dépendance car, en effet, l’expérience est un moyen d’accès à la connaissance.

    Commençons par travailler sur les quatre Signposts (chaque Signpost possède un type différent des autres). Nous verrons ensuite la transition qui permet de passer de l’un à l’autre.

    Nous savons aussi d’après la charte graphique que les domaines se distinguent en paires dynamiques. Physics pour l’Objective Story Throughline implique qu’elle s’oppose à la classe Psychology que nous avons affectée à Rick (le personnage principal).
    La classe Mind qui caractérise Morgan (l’Influence Character) s’oppose à la classe Universe qui décrit la Subjective Story.

    dramatica

    J’en déduis que les Signposts de l’Objective Story répondront de manière conflictuelle aux Signposts qui concernent la ligne dramatique du personnage principal.

    1. Signpost #1 : Doing
      Rick retourne chez lui. La maison est vide. Ils sont partis. Rick déprime.
    2. Signpost #2 : Understanding
      Ils vont chez Rick. Rick explique qu’il croit que sa famille est toujours en vie – il y a des preuves qu’ils ont au moins quitté la maison vivants et humains. Puis Rick apprend l’existence du centre de réfugiés d’Atlanta où ils seront probablement – et du CDC.
    3. Signpost #3 : Learning
      Mais lorsqu’il trouve Atlanta, la vue est celle d’un pays de mort désespérée. Mais ensuite, un moment d’espoir important, alors qu’il entend et voit un hélicoptère ! Il se lance à sa poursuite…
    4. Signpost #4 : Obtaining
      (Condamné, Rick a besoin d’un nouveau plan) – Connaissant son destin d’une mort macabre et puis de devenir un mort-vivant il décide qu’il n’a pas d’autre choix que de se suicider. Il est sur le point de le faire quand soudain il aperçoit une trappe ouverte dans le tank au-dessus de lui !
    Signposts pour le personnage principal

    Le dessin des quaternités n’est pas fortuit. Si l’on reprend la charte graphique (voir l’image ci-dessus), on s’aperçoit que la Classe Physics entretient une relation en diagonale avec la classe Psychology. Cela signifie que ces deux classes s’opposent. On peut étendre le raisonnement aux types. Entre le type Understanding de la classe Physics et le type Conceptualizing de la classe Psychology, on établit aussi un lien (on peut tirer un trait en diagonale entre les deux types), donc, selon Dramatica, Understanding et Conceptualizing s’opposent aussi.

    Fort de ce raisonnement, essayons d’établir les Signposts concernant Rick.

    1. Signpost #1 : Being
      Rick décide qu’il doit se lever. Les réponses lui seront fournies plus tard, au fur et à mesure du déroulement de l’histoire, mais surtout, il décide qu’il doit agir…
    2. Signpost # 2 : Conceptualizing
      Rick en apprend beaucoup plus sur ce qu’il s’est passé et commence à comprendre le monde fou dans lequel il se trouve – des informations qui alimenteront plus tard son voyage vers le troisième acte…
    3. Signpost # 3 : Conceiving
      Pensant rapidement, il exécute un nouveau plan – Il arrive à l’intérieur juste à temps. Mais …. il y a déjà un zombie à l’intérieur. Rick le tue. Puis il s’assourdit avec ce coup de feu, il s’agite et a maintenant peur que les zombies essaient d’entrer par la trappe supérieure de la tourelle. Il en voit alors un apparaître. Il lui tire dessus et se traîne jusqu’à la trappe. Rick voit son sac d’armes et sa radio sur la route en contrebas, entouré de zombies. Il les a perdus ! Et maintenant, les zombies montent autour de lui, sur le char. Il ferme la trappe – pour se mettre à l’abri.
    4. Signmost # 4 : Becoming
      Rick s’est mis à l’abri dans le tank, mais maintenant il se rend compte qu’il est coincé là-dedans. Il n’est pas du tout sûr de son prochain mouvement. Alors que le désespoir s’installe à nouveau, la radio crépite soudainement et une voix s’adresse à lui…
    Signposts pour l’Influence Character
    1. Signpost #1 : Preconscious
      Morgan est très méfiant, surtout en ce qui concerne le bandage (en pensant : a-t-il été mordu ?). Il braque son arme sur la tête de Rick en lui demandant des informations sur cette blessure.
    2. Signpost #2 : Memory
      Duane aperçoit une femme par la fenêtre et est mystérieusement bouleversé. C’est une rôdeuse. Elle s’approche de la fenêtre puis de la porte. Elle commence par gratter, comme si elle essayait d’entrer. Elle essaie la poignée de porte. Morgan lui explique à Rick qu’elle est sa femme morte. Elle a eu de la fièvre et elle est morte – et puis elle s’est  » transformée « . Il déteste le fait qu’il ne l’ait pas tuée avant qu’elle se transforme.
    3. Signpost #3 : Conscious
      Ils discutent d’aller à Atlanta ensemble. Morgan dit que ce n’est pas encore possible pour lui (c’est plutôt macabre, il doit d’abord tuer sa femme !). Ils s’équipent à l’armurerie de la police et Morgan dit qu’il rejoindra peut-être Rick dans une semaine environ. Rick donne à Morgan une radio qu’il vérifiera tous les jours, en attendant que Morgan le rejoigne.
    4. Signpost #4 : Subconscious
      Morgan sort des albums photos. Il commence aussi à choisir des rôdeurs comme cible avec son fusil de sniper. Puis il cherche sa femme. Il la voit, la main sur la gâchette… et elle le regarde. Il hésite – et découvre qu’il ne peut pas le faire.
      Un sentiment tragique de perte et de défaite évidente pour Morgan, qui ne peut pas faire ce qui doit être fait.
    Signposts pour la Subjective Story Throughline

    (Notez vos Signposts car l’application n’est pas très ergonomique à rappeler vos choix antérieurs).

    Je me facilite la tâche et la logique en reprenant fidèlement les rapports conflictuels que Dramatica voit entre classes et types.

    1. Signpost # 1 : Progress
      Après un avertissement à Rick pour qu’il se tienne sur ses gardes, ils mangent tous les trois ensemble et Morgan explique ce qu’il sait.
    2. Signpost # 2 : Past
      Ils profitent d’un répit relativement positif lorsqu’ils se rendent au poste de police, prennent des douches et se préparent.
    3. Signpost # 3 : Present
      Morgan et Duane sont à nouveau seuls ensemble, mais ils en sont attristés.
      Signpost # 4 : Future
      Rick et Morgan se séparent.

    Maintenant, occupons-nous des Journeys, c’est-à-dire des transitions entre les Signposts.

    Journeys de l’Overall Story Throughline
    1. Journey # 1 :
      Au départ, classiquement, il y a quelques tensions entre Rick et Morgan mais ils finissent par devenir amis.
    2. Journey # 2 :
      Un moment d’espoir et un but lorsque Rick apprend l’existence du centre de réfugiés d’Atlanta. Pensant qu’il peut retrouver sa famille vivante et en bonne santé (et la mention du CDC pourrait-elle suggérer qu’il pourrait même y avoir un remède à l’horizon ?), c’est un moment de fausse victoire.
    3. Journey # 3 :
      Rick est cerné par les rôdeurs.
    Journeys pour le personnage principal
    1. Journey # 1 :
      Rick rencontre Morgan et Duane.
    2. Journey # 2 :
      Rick se rend seul à Atlanta et est dépassé par les événements.
    3. Journey # 3 :
      Rick lutte désespérément pour sa survie.

    Reste à faire de même pour l’Influence Character et la Subjective Story Throughline. Fort de cette réflexion sur la scénario à venir, je peux commencer à l’écrire. Kit Scenarist est une excellente alternative francisée et totalement gratuite.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.