DISTINCTION ENTRE THÈME & CONCEPT

0
(0)
La mise en œuvre du thème dans l’écriture de scénario
Distinction entre thème et concept

Le concept est souvent ce qui attire d’abord l’attention : c’est l’idée de base qui promet quelque chose d’unique ou d’excitant au lecteur/spectateur. Par exemple, le concept pourrait être une intrigue où des voyageurs du temps tentent de prévenir une catastrophe historique, ou un univers où les rêves peuvent être manipulés et contrôlés.
Le concept est capital car il définit le cadre et le ton du film, fournissant une structure sur laquelle l’histoire peut s’élever.

En contraste, le thème est l’âme sous-jacente de l’histoire, ce qui lui donne une résonance universelle et une pertinence. Le thème est souvent lié aux grandes questions de la vie, aux dilemmes moraux, ou aux luttes intérieures que les personnages endurent tout au long du film. Par exemple, dans ce même scénario axé sur les voyageurs du temps, le thème pourrait explorer les conséquences des choix et la question de savoir si nous pouvons ou devons changer notre destinée.

Interdépendance de la structure et du thème

Il est essentiel de comprendre que bien que le concept et le thème soient distincts, ils ne sont pas indépendants. Un concept fort peut captiver la lectrice et le lecteur, mais sans un thème solide, l’histoire risque de manquer d’épaisseur. Inversement, un thème puissant peut engendrer une vraie réflexion, mais sans un concept intéressant, il pourrait ne pas attirer suffisamment l’attention ou rester abstrait.

L’équilibre entre ces deux éléments est capital. Le scénariste doit veiller à ce que le concept ne submerge pas le thème, transformant l’histoire en une suite d’événements spectaculaires mais vides. De même, le thème ne doit pas alourdir le récit, le rendant didactique ou prêcheur.
La solution consiste à introduire le thème à travers le concept de manière que chaque rebondissement de l’intrigue, chaque situation conflictuelle et la résolution, reflète et enrichisse la thèse du film.

Techniques pour intégrer thème et concept

Pour réussir cette intégration, le scénariste peut adopter plusieurs approches:

  • Développement parallèle : Dès l’abord, considérer le thème et le concept ensemble, en s’assurant que les développements de l’intrigue et les arcs dramatiques soutiennent et reflètent le thème.
  • Symboles et motifs : Utiliser des symboles récurrents qui renforcent visuellement le thème. Par exemple, des éléments récurrents dans les décors ou les costumes qui rappellent le thème.
  • Dialogues thématiques : Les dialogues entre personnages peuvent être utilisés pour fouiller différents aspects du thème, permettant des discussions qui éclairent les perspectives variées sans paraître forcées.
L’importance de l’arc dramatique

Pour vraiment saisir la manière dont un arc dramatique peut amplifier le thème d’un scénario, il faut comprendre que chaque arc fonctionne essentiellement comme un pont : un moyen pour le lecteur/spectateur de traverser du simple divertissement vers un interprétation personnelle avec le cœur même du récit.

Lever l’incompréhension par les arcs dramatiques

Les arcs dramatiques représentent la transformation ou l’évolution d’un personnage tout au long du récit. Ce cheminement concerne non seulement les événements ou actions externes mais aussi le changement et la croissance internes.

Pour qu’un arc dramatique communique efficacement le thème, il doit être lié aux questions ou aux messages que l’histoire cherche à transmettre. Par exemple, si le thème tourne autour de la rédemption, l’arc pourrait dépeindre le parcours d’un héros ou d’une héroïne de la décadence morale à un moment de rédemption ; chaque étape de cette marche éclairant différents points du thème.

Composants des arcs efficaces

Un arc efficace qui améliore l’étude des thèmes comprend généralement plusieurs composants :

  • État initial : Le point de départ du personnage, où il incarne certaines imperfections ou bien il lui manque de certaines vertus que le thème abordera.
  • Incident déclencheur : Un événement qui perturbe le monde ordinaire du personnage, le forçant à affronter ses défauts ou la question thématique.
  • Progression : Une série d’épreuves et de développements qui obligent le personnage à affronter ou à réévaluer ses croyances, reflétant souvent la question thématique sous diverses approches.
  • Climax : Le moment critique de choix où le véritable changement du personnage est testé, idéalement en alignant ce moment avec une révélation que le thème portait en lui.
  • Résolution : La conclusion de l’arc, où le personnage est devenu autre, offrant une nouvelle perspective sur le thème au lecteur/spectateur.
Entrelacement du thème et de la croissance du personnage

L’intégration du thème et du développement du personnage doit être fluide, le chemin personnel que suit le personnage reflétant les préoccupations thématiques plus larges. Par exemple, dans une histoire traitant du thème du courage, un personnage pourrait commencer par être timide ou réticent à prendre des risques, faire face à des situations qui remettent en question ces traits de personnalité, et finalement prendre une décision significative qui illustre son devenir en une personne courageuse.

Cette transformation sert non seulement l’intrigue mais agit aussi comme une démonstration pratique du thème, rendant le thème plus puissant car il est personnifié dans le parcours du personnage.

Par les dialogues et l’action

Les dialogues et l’action sont les principaux moyens par lesquels la transformation d’un personnage est donnée au lecteur/spectateur. À travers les dialogues, les personnages peuvent exprimer leurs conflits internes et les solutions qu’ils y apportent, reflétant directement le thème.

Les actions, plus fortement, montrent le personnage prenant des décisions qui s’alignent sur le thème ou bien contrarie le message thématique, fournissant une impression visuelle et émotionnelle qui renforce le thème.
Le thème permet au lecteur/spectateur de le vivre de manière dynamique et empathique à travers les personnages auxquels ils se sont attachés au cours du récit. En élaborant soigneusement ces arcs, l’autrice et l’auteur peuvent s’assurer que leurs thèmes sont non seulement compris mais ressentis, rendant l’histoire à la fois intellectuellement intéressante et émotionnellement convaincante.

Le point de vue

Pour comprendre pleinement l’impact des arcs dramatiques sur la présentation des thèmes dans l’écriture de scénarios, il est utile de noter que ces arcs ne sont pas seulement des éléments essentiels de la structure narrative ; ils sont également des vecteurs qui permettent au lecteur/spectateur de s’immerger totalement dans le cœur thématique du récit. Chaque développement de personnage, chaque décision prise, et chaque réaction face aux défis ne se contentent pas de refléter le thème central ; ils le personnalisent, créant ainsi une expérience plus profonde et personnelle.

Les arcs ne sont pas seulement des trajectoires de développement individuel ou de résolution de conflits ; ils sont la manifestation de questions très communes que le scénario cherche à explorer. À travers le parcours des personnages, les thèmes deviennent concrets et accessibles. Le lecteur/spectateur y voient des aspects d’eux-mêmes dans les personnages, ce qui renforce leur engagement envers le récit et intensifie leur réflexion sur les thèmes abordés.

Ces arcs dramatiques contribuent aussi à structurer le récit de façon à ce que chaque étape de la transformation du personnage soit en harmonie avec l’évolution du thème. Par exemple, un personnage peut commencer l’histoire avec une vision limitée ou un préjugé spécifique, qui est intrinsèquement lié au thème central du film.
Au fur et à mesure que l’intrigue se développe et que le personnage rencontre des défis, il évolue, apprend et finit par incarner une compréhension ou une résolution qui incarne vivement et de manière authentique le thème.

Au final, les arcs dramatiques intensifient les aspects émotionnels et intellectuels du récit. Ils vont au-delà de la simple progression de l’intrigue ; ils permettent une exploration plus poussée, engageant le lecteur/spectateur dans un processus de découverte personnelle. Un arc dramatique parfaitement réalisé dépasse les simples attentes ; il initie une expérience renouvelée et d’une grande profondeur.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.