ATTEINDRE LE PERSONNAGE

5
(1)

Nous connaissons tous des moments singuliers dans nos vies dont on peut dire qu’ils furent comme autant d’expériences qui ont résulté à ce que nous sommes devenus. La raison est souvent vaincue lors de tels moments fortement émotionnels.

L’autrice et l’auteur peuvent rechercher dans leurs propres vies ces moments singuliers. C’est un moyen d’aller à la rencontre de leur propre voix et d’écrire avec une sincérité et une honnêteté qui transparaissent des mots et de leur agencement sur la page.

La vérité

Écrire, c’est une quête de vérité. On peut tenter d’imiter le style d’autres auteurs et autrices et produire quelque chose de quelque valeur ; néanmoins, lectrices et lecteurs vous reconnaîtront et apprécieront parce qu’ils sentiront que vos mots sont sincères et non la resucée plus ou moins évidente d’un style qui ne vous appartient pas.

Écrire, c’est accepter une certaine discipline. Ce n’est pas quelque chose que l’on fait épisodiquement. Créer des événements fictifs sur une page est un peu plus facile que d’élaborer des personnages. Tout passe par les personnages, y compris vous-mêmes.
Commencer à écrire, c’est donc commencer à penser à ses personnages, comment la plupart d’entre eux grandiront de l’aventure que vous écrirez bientôt, comment et pourquoi ils doivent changer et accepter la métamorphose que vous envisagez pour eux.

C’est comprendre aussi pourquoi ce changement n’a pas encore eu lieu dans leur vie fictive. Ne pensez pas qu’en réfléchissant d’abord à ce qui les torture est la cause qu’il leur faut surmonter. Un personnage naît aussi avec des forces ou des qualités plutôt positives. Et ce pourrait bien être ces choses qui les maintiennent dans le passé parce qu’ils s’y sentent bien.

Si vous décidez que votre personnage aime jouer au piano et qu’il est plutôt bon dans cette activité, interrogez-vous sur ce qu’il se passe en lui lorsqu’il joue de cet instrument. Quand on a l’idée d’un personnage, il n’est encore qu’un étranger. Il en est de même pour la lectrice et le lecteur qui le découvre. En pensant un personnage, on le découvre et ce que vous révélerez de lui donnera aux lecteurs et lectrices une idée de qui il est.

Pour que cette découverte soit possible, il vous faut posséder ce personnage, posséder son regard. C’est-à-dire que vous accumulerez du matériel sur ce personnage et que vous l’ordonnerez de la façon dont vous souhaitez qu’il soit perçu par votre lecteur/spectateur. Ainsi ce personnage se construit lentement dans l’esprit de ce lecteur en suivant une progression que vous réglez en tant qu’autrice et auteur.

Percevoir une multitude n’apprend rien sur celle-ci tant que l’on n’a pas pris séparément chacun des éléments qui la composent. Si on considère ces éléments disparates comme des objets d’étude, nous ne parviendrons pas à les pénétrer. Pour s’en saisir puis se saisir du tout, il faut d’abord s’ouvrir à soi-même, se mettre dans un état d’esprit tel qu’il nous permet de nous imprégner de cet autre.

Comprendre comment les moments qui déterminent cet autre résonnent avec qui nous sommes en tant qu’autrice et auteur, en tant qu’êtres humains, est la clef pour écrire des personnages différents et pourtant sincères. Cela permet de rendre l’insaisissable palpable, de donner de la profondeur et de la complexité au moindre des personnages présents dans tel ou tel récit.

Il suffit de se pencher sur quelques moments de la vie des personnages, des moments de leur existence qui ont donné à celle-ci ce tour particulier qui vous attire vers eux. C’est ainsi qu’au crépuscule, on peut donner vie à l’aube d’une vie fictive en résorbant la distance qui fait d’elle une inconnue. On atteint à une individualité autre avec toutes les fibres de son propre être : c’est une question de volonté et en tant que tel, le risque est seulement de se tromper.

C’est ce qu’on nomme l’empathie et elle se pratique autant dans la vie réelle que dans la fiction.

S’il vous plaît, aidez Scenar Mag à rester à vos côtés par vos dons. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 5 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :