LE CONFLIT INTERNE

0
(0)

Dans la fiction, le conflit joue un rôle essentiel car il est un ressort dramatique essentiel de l’histoire et permet de révéler aux lectrices et aux lecteurs les pensées, les sentiments et les motivations des personnages. Les conflits internes peuvent contribuer à brosser un tableau plus complet de la personnalité, des valeurs et des combats d’un personnage. L’écriture de conflits internes forts et crédibles est un outil important pour le développement efficace des personnages.

Qu’est-ce qu’un conflit personnel ?

Un conflit interne se produit lorsqu’un personnage ressent une tension à l’intérieur de lui-même. A l’évidence, le conflit interne est à l’opposé du conflit externe, qui se produit lorsqu’un personnage est confronté à des forces extérieures contraires, une force antagoniste comme un autre personnage ou un acte de la nature.

Le conflit intime est une lutte de l’homme avec lui-même. Cela implique que le personnage éprouve des besoins, des désirs ou des valeurs opposés. Parfois, ces batailles personnelles représentent un conflit entre l’esprit ou connaissance subjective d’un personnage et son cœur, ses sentiments.
Le conflit intime peut se nourrir d’une relation avec autrui, d’une activité que l’on pratique, de croyances religieuses, de questions morales ou sociétales.

Les personnages confrontés à des conflits internes peuvent éprouver des émotions telles que la peur, l’anxiété, le doute et la confusion, ce qui peut conduire à des scènes dramatiques obligeant le personnage à prendre une décision.

En littérature, les récits basés sur le conflit personnage versus dieu mettent en scène un protagoniste en conflit avec un dieu, une religion ou le destin. Le conflit peut provenir du trouble intérieur d’un personnage vis-à-vis de la religion.
Le conflit entre le personnage et dieu est né dans la mythologie grecque, où les dieux se mêlaient constamment du destin des humains. Dans le poème épique d’Homère, L’Odyssée, Ulysse rentre chez lui après la guerre de Troie, mais doit faire face à plusieurs dieux qui contrecarrent ses tentatives, le laissant à la dérive sur la Méditerranée pendant dix ans. L’utilisation de multiples antagonistes crée un conflit permanent dans cette épopée, ce qui augmente la tension dramatique. L’un de ces antagonistes peut être le personnage lui-même.

Le conflit moral fait référence à une lutte entre deux valeurs opposées. Les personnages peuvent envisager une action ou un comportement qui va à l’encontre de leur morale afin d’atteindre un objectif ou de répondre à des attentes. Par exemple, un personnage peut envisager de tricher à un test pour augmenter ses chances d’entrer dans une entreprise prestigieuse.
L’un des thèmes les plus populaires en littérature est le dilemme moral ou éthique. Dans un tel dilemme, le choix moral entraîne la violation d’un autre principe moral ; dans Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee, les citoyens de la ville pressent Atticus de ne pas défendre Tom Robinson avec toute l’ardeur nécessaire. Mais Atticus a une estime de lui-même et tient son professionnalisme à un niveau élevé, alors, s’il cédait à la pression populaire, cela violerait non seulement ses obligations éthiques mais aussi ses valeurs morales.

L’image de soi

Les conflits de perception de soi se produisent lorsque les personnages se heurtent intérieurement à leur authenticité. Ils peuvent se demander s’ils présentent leur véritable personnalité aux autres. Par exemple, un personnage qui se présente à une élection peut avoir un conflit interne entre le personnage soigneusement élaboré qu’il présente au public et sa véritable personnalité.
Ou bien une jeune femme sur le point de se marier avec un garçon qu’elle connaît depuis son enfance commence à reconnaître sa propre homosexualité et le faux-semblant qu’elle se sent obligée de jouer cause en elle une véritable souffrance. Les personnages doutent de leur image de soi et de leur conscience de soi.

Un conflit personnel peut se produire lorsque le personnage doit prendre une décision qui risque de blesser la personne qu’il aime. Ces situations peuvent se produire lorsque le personnage doit œuvrer pour le bien de tous ou lorsque son choix sera finalement bénéfique à l’être aimé malgré la souffrance initiale. Par exemple, une mère peut envoyer ses enfants chez leurs grands-parents alors qu’elle doit faire face à des difficultés personnelles et financières. C’est une déchirure.

Le personnage vit un conflit sociétal lorsqu’il éprouve des émotions contradictoires quant à son rôle dans la société ou aux attentes de la société à son égard. Par exemple, une mère dans les années 1950 peut avoir du mal à accepter que la société attende d’elle qu’elle soit une mère au foyer alors qu’elle souhaite ardemment poursuivre une carrière professionnelle.
Dans le même ordre d’idées, le conflit existentiel survient lorsque le personnage s’interroge sur sa place ou sa raison d’être dans le monde. Il peut s’agir de peurs ou de questions sur la nature de l’univers ou le sens de la vie. Par exemple, un personnage peut subir une perte traumatisante et s’interroger sur le but de sa vie pendant qu’il gère son chagrin.

Le conflit est un élément central de la fiction et sert à faire progresser l’histoire et à révéler des aspects de la motivation, des valeurs et de la personnalité d’un personnage. Lorsqu’un personnage connaît un conflit interne, cette lutte contribue à son évolution dans l’histoire.

La fiche du personnage

Avant de créer un conflit interne, créez le personnage avec lequel vous voulez travailler. Développez sa personnalité, ses intérêts, ses motivations et ses désirs (qui est-il ? et que veut-il ?). Plus votre personnage est complexe, plus il est crédible et plus il est facile de déterminer les types de conflits qu’il peut rencontrer.

Déterminez ce que votre personnage veut accomplir dans le récit. Il peut s’agir d’un accomplissement personnel ou professionnel. Les objectifs du personnage aident à expliquer ses motivations et sa conduite. De plus, lorsque vous savez ce que le personnage veut, vous pouvez plus facilement créer un obstacle qui entraîne un conflit.

Le conflit sera directement lié aux objectifs et aux désirs de votre personnage afin de le rendre crédible pour lui. Réfléchissez aux personnes, systèmes ou événements qui pourraient menacer les objectifs du personnage.

Au fur et à mesure que le récit progresse, le conflit doit se renforcer pour maintenir l’intérêt des lectrices et des lecteurs. Vous pouvez ajouter de la profondeur à la lutte interne, par exemple en combinant l’amour et les croyances religieuses pour augmenter la tension dramatique. Cela vous permet de maintenir les lecteurs et les lectrices investis dans le personnage et la résolution du conflit.

Au plus fort du conflit interne, votre personnage doit atteindre un point où il doit prendre une décision. Ce choix a généralement un impact sur la trajectoire du personnage pour la suite du récit. Les conflits internes peuvent se résoudre de différentes manières. La plupart des histoires comportent une issue au conflit, mais certains conflits internes peuvent perdurer pour les personnages.
Lorsque vous résolvez le conflit, assurez-vous que la conclusion a un sens pour votre personnage afin de renforcer la vraisemblance.

Un conflit interne comportant des risques et des répercussions importants peut retenir le lecteur/spectateur dans l’histoire personnelle de ce personnage et le rendre plus attachant. Faites en sorte que le conflit soit adapté au personnage. Utilisez sa personnalité pour identifier les types de conflits internes qu’il est susceptible de vivre. Par exemple, un personnage pourrait devenir extrêmement religieux et extrémiste s’il est élevé dans un univers favorisant ces traits de sa personnalité. On devient ce que l’on est même si certains aspects sont déjà donnés a priori.

Depuis 2014, Scenar Mag existe pour vous soutenir dans vos projets d’écriture. Aidez-nous à persévérer dans cet effort par vos dons. Quelques euros suffisent. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :