LÉGER RAPPEL SUR LES PERSONNAGES

5
(1)

Les personnages de fiction ne sont pas des monolithes. Ce sont des assemblages de traits de caractère. Ces traits si singuliers sont le produit d’un vécu. Un être fictif même s’il est anthropomorphe comme peut l’être Groot ou Shrek ne surgit pas du néant. Tels qu’ils nous apparaissent, ils sont le résultat d’une vie supposée.

Créer une fiche pour chaque personnage, c’est s’assurer de le connaître. Faire ressortir ce qui est le plus frappant chez un personnage peut insuffler à l’imagination quelques scènes nécessaires pour l’histoire.

Quelque chose de différent

Ce qui différencie un personnage, c’est ce pourquoi il existe. Le personnage sert ou possède un but qui le définit. Sans ce désir, nous ne comprenons pas pourquoi ce personnage s’agite t-il ainsi, si déterminé, si aveuglé par ce désir.

En aval, il y a un mobile et le personnage tend vers l’objet de ce mobile. Ainsi, il est motivé. Fixer le but, c’est déterminer dans le même coup les motifs de ses actes.

Arc-bouté sur un désir, son propre mouvement s’imprime sur celui de l’intrigue. Mais ce n’est pas suffisant ni pour l’intrigue, ni pour le personnage.

Au cours de son aventure, un personnage doit apprendre quelque chose. Il ne peut sortir indemne des épreuves qui l’attendent. Quoiqu’il devienne, forgé à l’aune des expériences qu’il connaît au cours de l’intrigue, c’est une expectation légitime des lectrices et des lecteurs que le personnage soit autre d’ici la fin de l’histoire.

Il peut être malaisé d’inventer un personnage avec une profondeur fascinante pour le lecteur/spectateur. On peut néanmoins s’aider des archétypes. Certains personnages pourront s’accommoder des caractéristiques d’un modèle et être parfaitement reconnus des lectrices et des lecteurs.
Mais, dans la plupart des cas, sur la base d’un archétype, d’autres traits de caractère n’appartenant pas initialement à l’archétype seront ajoutés, selon les exigences de l’histoire, au personnage qui revêt l’apparence d’un archétype.

L’idée est de rendre un personnage unique parmi votre dramatis personæ, c’est-à-dire que l’ensemble de vos personnages est composé d’individus suffisamment différenciés pour qu’ils ne s’estompent pas les uns avec les autres.

Supportez Scenar Mag. Aidez-nous à vous aider. Faites un don. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 5 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :