DE LA TRAHISON

5
(2)

Un conflit prend place entre personnes mutuellement de bonnes intentions ou mutuellement de mauvaises intentions. Un conflit n’est pas nécessairement un différend entre ce qui est bien ou ce qui est mal. Les différences de points de vue sur le monde, sur nos approches de la vie ou nos systèmes de croyances n’ont que faire des questions de morale.

Dans notre vie personnelle, nous savons que lorsque nous sommes en désaccord avec nos amis et notre famille, lorsque nous ne parvenons pas à nous entendre, rien ne va plus. Mais lorsque nous découvrons qu’il y a pire qu’un simple désaccord, lorsque nous sommes trahis par ceux que nous aimons et en qui nous avons confiance, nous sommes dévastés. La trahison s’attaque à notre âme et à notre cœur.

La trahison détruit la confiance. Elle nous fait repenser nos réponses et même nos perspectives. Elle nous fait douter de nos décisions. Elle affecte notre comportement. Si un être cher nous trahit, qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie-t-il que nous ne devrions confier à personne notre moi le plus profond ? Cela signifie-t-il que quelque chose n’est pas en phase avec les mécanismes de détection qui nous aident à décider à qui nous pouvons faire confiance, ces mécanismes intérieurs que nous considérons comme acquis et sur lesquels nous nous appuyons chaque jour ?

Pourquoi ?

Pire encore, lorsque nous sommes trahis par nos proches, nous nous demandons souvent si nous sommes en quelque sorte fautifs. La trahison d’un être cher implique-t-elle que nous ne méritons ni leur protection ni leur honneur, qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez nous ? Que nous avons si peu de valeur que ceux qui sont censés être de notre côté non seulement ne le sont plus, mais s’opposent activement à nous ?

La trahison est un type de conflit particulièrement efficace, chargé d’émotions, que nous pouvons utiliser en fiction pour créer des problèmes durables pour nos personnages.

Nous attendons de l’antagoniste, le méchant de l’histoire, qu’il mente ou dévoile nos secrets. Nous attendons de lui ou d’elle qu’ils utilisent nos faiblesses, s’ils peuvent les découvrir, contre nous. Mais nous ne nous attendons pas à ce que ceux qui prétendent nous aimer, ceux qui nous soutiennent, nous trahissent. Nous n’attendons pas d’eux qu’ils laissent les différences, aussi grandes soient-elles, détruire notre relation.

La trahison nous rend vulnérables. Nous ne pouvons pas être sur nos gardes en permanence – ne serait-ce que pour notre équilibre mental, nous devons parfois laisser les autres entrer. Nous devons nous sentir suffisamment en sécurité pour révéler notre véritable personnalité. Et cela peut signifier nos rêves secrets et nos souvenirs les plus terribles et les plus honteux.

Nous ne croyons pas que nous pourrions être trahis. Mais ajouter la trahison à une histoire peut être très efficace pour bouleverser un personnage, en fait, deux personnages : celui qui est trahi et celui qui trahit.

La trahison est un choc. Le personnage trahi est souvent paralysé, tant le choc est grand. Les événements se poursuivent autour de lui ou d’elle, mais ils n’en font plus partie. Leurs tâches ne sont pas accomplies alors qu’il ou elle doivent faire face à la douleur de la trahison.
Ainsi, la trahison d’un ami ou d’un être cher peut être utilisée par l’antagoniste pour contrer le personnage, pour l’empêcher de faire ce qu’il devrait faire. Le personnage trahi passe souvent du temps à nier la trahison, à essayer de l’excuser, comme si elle était irréelle, ce qui le détruit encore plus. Et puis, une fois qu’il a fini par accepter qu’il a été trahi, il passe encore plus de temps à essayer de comprendre pourquoi.

Des questions sans réponse fusent dans sa pensée. Il n’en est pas autrement dans la vraie vie.

Un comportement affecté

La trahison par l’être aimé en qui nous avons confiance peut être déroutante et déconcertante. Elle peut provoquer un stress physique, émotionnel et mental. Et la trahison peut conduire à un comportement irrationnel car un être fragilisé par une addiction, par exemple, peut chuter à nouveau dans les affres d’un passé qu’il croyait révolu.

La colère devient maîtresse de nos actes. Nous ne discernons plus en qui nous pouvons avoir confiance. Et nous tournons parfois notre rage vers d’innocentes victimes. Nous en appelons à la vengeance souvent aveugle dans notre volonté de laver la faute subie.

Envisagez d’ajouter la trahison et toutes ses répercussions possibles à votre récit. Voyez si une trahison peut ajouter de la profondeur et une composante émotionnelle différente à une trame autrement commune.

Pour ceci, l’habituel brainstorming :

  • A quoi pourrait mener une trahison ? Qui pourrait être blessé ? Qu’arrive-t-il au traître ? À la personne trahie ? Aux témoins et à ceux qui aiment les deux personnages impliqués ?
  • La trahison peut-elle ajouter de la tension dramatique au-delà d’une seule scène ? Une trahison pourrait-elle être au cœur du récit ?
  • Une trahison réelle ou injustifiée car un personnage peut être amené à croire qu’il a été trahi, peut-elle être la préparation à un événement nécessaire à l’intrigue ? Quels types de réactions correspondent à la personnalité du personnage trahi ?
  • Parmi la dramatis personæ (l’ensemble de vos personnages), quel serait le candidat à une trahison ? Quels types de trahisons un personnage peut-il pardonner ? Quels sont les types de trahisons qu’il ne pardonnerait jamais ?
  • Comment la trahison affecte-t-elle les autres éléments de l’histoire ? Doit-elle prendre le dessus sur la composante émotionnelle ? Peut-elle être atténuée pour mieux s’adapter à l’histoire ? Ou faut-il intensifier la trahison pour en faire un élément majeur ?
  • Comment la vie est-elle changée pour la personne trahie ? Pour celui qui trahit ? L’un ou l’autre peut-il à nouveau faire confiance ?
  • Comment les autres relations du personnage sont-elles affectées ? Par exemple, comment le Love Interest réagit-il lorsque l’être aimé le repousse à cause de la trahison de quelqu’un d’autre, à cause d’événements auxquels il n’a pas participé ?
  • Quelle orientation prendrait l’histoire si vous envisagiez un autre personnage comme traître que celui d’abord désigné ? Les effets seraient-ils plus puissants ? Résonneraient-ils plus longtemps ? Toucheraient-ils plus de personnages ? Promettent-ils des problèmes supplémentaires ?
Le moment de la trahison

La trahison intervient dans l’acte Deux car l’effet sur le lecteur & la lectrice est plus puissant lorsqu’ils ont appris à connaître les personnages, lorsqu’ils ressentent les effets de la trahison, car ils savent ce que cela signifie pour la personne trahie.

Une trahison trop tôt dans l’histoire ou entre des personnages peu connus ne sera pas aussi forte ou impliquée qu’une trahison entre des personnages que les lecteurs ont appris à connaître et à comprendre.

Quelques indices peuvent viser une trahison à venir, ou celle-ci peut sembler sortir de nulle part, mais en vérité, comme pour toute action d’un personnage, le traître doit avoir une raison de se comporter comme il le fait. Ainsi, celui qui trahit doit avoir une raison pour cette trahison. Et à un moment donné, la lectrice et le lecteur doivent découvrir quelle est cette raison.

Les trahisons peuvent commencer modestement et se développer, ou bien éclater brusquement. Mais elles doivent produire des réponses immédiates et des répercussions durables. Ne considérez pas une trahison comme mineure, quelque chose qui serait vite pardonné afin de créer une situation conflictuelle dans une scène qui manque décidément de vie. Une trahison s’étend comme les ondes d’une mare agitée.

Les trahisons ne s’adaptent pas nécessairement à chaque histoire, alors ne supposez pas que vous devez en avoir une. Mais une trahison entre amis ou amants, entre camarades de confiance, peut être exactement ce que votre projet actuel recherche.

Scenarmag existe grâce à vous. Laissez-nous rester à vos côtés. Faites un don. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 5 / 5. Vote count: 2

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :