GLENN GERS : UN AUTEUR AU TRAVAIL (11)

0
(0)

Depuis une dizaine d’articles, j’élabore sur le travail de Glenn Gers. Le sujet de cette série d’articles est de vous montrer comment un auteur confirmé (Glenn Gers) fonctionne pour écrire un scénario.

Prendre des notes est la première étape dans une recherche. Réfléchir consiste d’abord à se poser des questions puis de tenter d’y répondre. Le support de ces notes peut être divers : un traitement de texte, un carnet de notes.

La finalité est d’organiser les notes.
Vous trouverez avec cet article un lien pour télécharger mes propres notes : glenGersReport_04122021.

La rencontre d’Ariane et d’Éric

L’incident déclencheur est l’a priori qui permet au personnage principal de s’engager dans son aventure. Glenn Gers opte pour une rencontre fortuite. En effet, Éric a décidé de prendre de la distance avec sa vie actuelle.
Il trouve refuge dans un petit village pour y écrire un livre ; le même village où réside Ariane après qu’elle ait divorcée de l’animateur assassiné.

Si vous avez la curiosité de lire mes propres notes, vous constaterez qu’il n’y a pas de mentions précisant Incident Déclencheur. Néanmoins, dans le Plot Synopsis, cette rencontre entre Ariane et Éric est prévue. Il est temps de la détailler car l’incident déclencheur est un événement déterminant dans le fragment de vie d’un héros ou d’une héroïne dont nous avons l’intention de conter l’histoire.

– La rencontre entre Ariane et Éric

Lors de sa phase de recherche pour documenter le livre qu’Éric a l’intention d’écrire (comment des personnes ordinaires se retrouvent au cœur d’affaires extraordinaires), l’attention d’Éric est attirée par l’étrange comportement d’un petit groupe d’individus qui prennent en charge eux-mêmes de découvrir l’identité de l’assassin de l’animateur d’un podcast sur des affaires criminelles non résolues, un podcast que ces individus d’horizons divers suivaient assidûment.

Ariane est la veuve divorcée de l’animateur et elle se retrouve en possession d’un dossier compromettant pour l’assassin. Le groupe qu’Éric a infiltré lui apprend l’existence d’Ariane et du dossier. Éric a alors la surprise de constater qu’Ariane vit près du lieu où lui-même réside. Il décide donc de prendre contact avec elle.

Le seul moment où une coïncidence est possible, ce sera lors de l’incident déclencheur. Cela est admis par le lecteur/spectateur. Ici, le hasard n’est qu’une question de lieu.

Le pilote

Le pilote d’une série introduit les personnages majeurs, donne une idée du genre et sert d’accroche à toute l’histoire, c’est-à-dire que le pilote forge un intérêt nouveau pour un lecteur/spectateur potentiel.

Ce qui est nommé Plot Synopsis dans le document à télécharger est le plan (en langue anglaise, on dit aussi Outline).
Toutes les notes prises par ailleurs se trouvent concentrés en cet unique document. Les titres des paragraphes peuvent être considérés comme des séquences entières et le contenu que chacun de ces titres détaille est autant de scènes en devenir.

Ainsi, le plan devient un guide lors du processus d’écriture du scénario. Glenn Gers insiste sur l’importance de prendre le temps de réfléchir au plan de son récit.

Vous verrez dans le document une entrée Character Synopsis. Cette entrée me permet de lister des personnages dont je sais qu’ils participeront au récit mais dont je n’ai encore qu’une vague idée.

Glenn Gers souligne que pour connaître une personne et donc un personnage de fiction, il est important de décrire ses activités. Celles-ci (du moins ici) n’entrent pas dans l’intrigue mais pour se saisir d’un personnage, décrire ce qu’il fait (professionnellement ou comment il occupe ses loisirs) est une approche à considérer.
Par exemple, dans l’introduction d’un personnage, vous avez précisé qu’il était passionné par les nœuds marins. Lorsque ce personnage se trouve en mauvaise posture garrotté par le méchant, dès que l’opportunité se présentera, il lui sera alors facile de se dénouer des liens qui lui enserrent les poignets.

Ainsi, vous respectez la logique et vous ne sabordez pas la cohérence de votre récit.

Les lieux

Glenn Gers pense qu’il lui faut une sorte de point de ralliement. Ces personnages qui ne se connaissent pas auront un lieu privilégié pour l’action : ce sera la demeure de l’animateur, là où il trouva une mort violente.

Comme pièce à conviction, le mot dossier revient souvent. Souvenons-nous néanmoins que la victime était l’animateur d’un podcast. Les pièces compromettantes pourraient être les enregistrements d’une interview que l’assassin doit récupérer quitte à tuer encore.

Dans un scénario, qu’il soit de long métrage ou celui d’un épisode, les lieux de l’action sont limités. Chacun d’entre eux aura une signification particulière. Un lieu est non seulement chargé d’histoire mais il possède aussi un contenu émotionnel pour les personnages et pourrait être pour le récit un espace singulier où les choses convergent.

Ici, la demeure de l’animateur sera utilisée afin d’assembler les personnages en un lieu unique. Aucun d’entre eux ne se connaissent ; ils sont les auditeurs d’un podcast dont l’animateur a été assassiné et viennent d’horizons et d’endroits divers.
Pour que l’intrigue avance, il faut les réunir, les combiner. Un lieu est une représentation de quelque chose que vous cherchez à dire en le montrant. Il peut suggérer la peur ou l’espoir. Le lieu concentre les passions, explique les comportements.

Il sera important de veiller à réunir en un même lieu des passions ou des émotions ou des conditions qui se rejoignent afin de ne pas dupliquer inutilement ou plutôt pour ne pas diluer une information en la distribuant sans réelle nécessité à travers l’espace.

L’innocent

J’ai établi que le groupe, orienté en ce sens par le véritable assassin, mettrait une telle pression sur l’un d’entre eux (désigné comme l’innocent pour le moment) que celui-ci (j’envisage un homme) serait poussé au suicide.

Psychologiquement, il doit être fragilisé mais ce n’est pas tout : il doit aussi attirer la sympathie sur lui. Il me faut le travailler davantage mais déjà me vient à l’esprit de le rendre secrètement amoureux d’Ariane.

Sinon, afin de continuer à penser mon récit, je prévois pour cet innocent d’utiliser une méthode chère à R.R. Martin consistant à débusquer dans des figures historiques ou légendaires des traits de personnalité qui m’aideront à construire mes propres personnages.

Parallèlement, j’étudierais les archétypes en essayant de briser leur rigidité afin de les rendre plus vivants. Ainsi, dans ce document (glenGersReport_04122021) que je vous invite à télécharger, vous verrez une fiche Character Synopsis qui me permet de lister quelques idées pour de futurs personnages dont je ne suis pas encore certain de la présence ou non dans l’intrigue, c’est-à-dire de leur nécessité.
Cette nécessité consiste à déterminer si un personnage sert la structure dramatique du récit (on dit aussi diégèse) et le degré de son action sur le déroulement de l’intrigue et voire même, si ce personnage pourrait servir à définir un ou plusieurs thèmes.

Dit autrement, les personnages qui apparaissent sur cette liste appelle un futur développement.

Suite aux propres réflexions de Glenn Gers, j’ajouterai que cet innocent était jaloux de l’animateur envers la réussite professionnelle de celui-ci car, quoi qu’il fasse, il demeurait dans l’ombre de l’animateur.

Peut-être pourrions-nous même ajouter qu’il se préparait à le trahir d’une manière ou d’une autre. Tout comme Glenn Gers, il me faut travailler les motivations de ce personnage parce que nous voulons le rendre sympathique mais malgré cela, la communauté en fait un bouc émissaire. Il me faut dépasser ce paradoxe.

Glenn Gers propose que l’auteur s’incarne dans son personnage, qu’il se mette sincèrement à croire ce que ce personnage croit et cela quelle que soit sa fonction dans le récit. C’est une approche compatible avec l’emprunt de traits de personnalité appartenant à des figures historiques réels ou fictives.

Ensuite, il faudra expliciter comment la communauté en est venu à bannir l’un de ses membres, à le pousser dans de tels retranchements qu’il décida de mettre fin à ses jours. Intuitivement, je perçois dans ceci une configuration dont l’actualité est très proche de la vraie vie.

Ce suicide néanmoins n’apparaîtra pas dans le pilote. Il lui faut un peu de temps pour parvenir à maturation.

N’hésitez pas à me contacter si vous cherchez un avis impartial et bénévole sur vos propres projets. Et si vous estimez que mon travail vous est utile, pensez de temps en temps à faire un don. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :