DÉCISION

0
(0)

Les personnages prennent des décisions. Il leur faut faire des choix ne serait-ce que pour trouver des solutions pour résoudre le problème au cœur de l’histoire. William C. Martell affirme que si le protagoniste d’un récit n’est pas amené à prendre une ultime décision qui entraîne l’histoire dans une toute nouvelle orientation, il ne sera pas certain que sa présence soit justifiée dans CE récit.

Le choix porte le thème

Ce qui apparaît dans la décision est le thème. Le thème est abstrait, la décision est concrète. Ainsi, la décision nous est plus accessible que le thème. D’où l’importance du personnage puisqu’il est la condition de cette décision.

décisionsDans Séquences et Conséquences de David Mamet, le personnage principal, Joseph Turner White, est le scénariste d’un film dont le tournage doit débuter sous peu dans la petite ville de Waterford. Seulement Joseph a un dilemme : il n’accepte pas que le faste hollywoodien exploite la ville, la dénature pour respecter une vision artistique.

Ce n’est pas le seul cas de conscience de White : il doit de surcroît couvrir les agissements honteux de la star du film. La question pour White est s’il doit risquer sa carrière d’auteur en respectant ses convictions.

Le dilemme n’est pas la seule chose qui préoccupe Joseph : il a aussi un début de romance avec Ann, la bibliothécaire férue de théâtre. Ce sera l’enjeu émotionnel pour le personnage qu’illustre Joseph Turner White et Ann remplit son rôle de Love Interest alors qu’elle met la pression sur Joseph pour qu’il défende la vérité.

Ce dilemme est préparé événement après événement. Joseph veut à la fois sauver sa carrière (ce qui l’obligerait à mentir) et respecter la ville en disant la vérité mais est-ce que cela lui apporterait une seconde chance ?

Et le dilemme n’est pas facile : il n’y a pas une solution meilleure que l’autre. S’il dit la vérité, il met fin à sa carrière ; s’il ment, il perd la femme qu’il aime. Et s’il ment, les conséquences pour la petite ville seront désastreuses.

Dit autrement, le dilemme auquel doit faire face le personnage principal sera une décision difficile ou ne sera pas. Ce dilemme se formule progressivement tout au long de l’acte Deux : ce sera la ville ou le film.

Plus l’enjeu émotionnel sera puissant dans la décision, mieux vous explorerez votre personnage principal. Certes, cet enjeu émotionnel dramatise l’action ce qui éloigne celle-ci de la réalité. Mais non seulement le personnage est la condition du choix auquel il doit faire face, la décision elle-même ne sera pas insignifiante parce qu’elle est soutenue non pas par un choix moral comme le bien contre le mal (choix moraliste, arbitraire et somme toute, non convainquant) mais par une problématique assez universelle que l’on pourrait qualifier ici comme la vérité contre l’ambition.

Le thème fonde le choix

Je ne dis pas que les problèmes moraux ne doivent pas être pris en compte dans la décision. Il faut s’assurer que le récit ne soit pas moralisateur. Lecteurs et lectrices doivent s’impliquer dans la décision.

Le travail que nous faisons à Scenar Mag vous est offert parce que nous croyons que la connaissance doit se partager et non se vendre. Aidez-nous à supporter les frais d’une telle initiative de partage de connaissances avec vos dons. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :