ATELIER D’ECRITURE : LE SCENARIO

0
(0)

Au cœur de toute bonne histoire, il y a un combat.
Cet atelier d’écriture est destiné à vous aider dans les premières étapes de la création de ce combat.

LE PROTAGONISTE

Le combat que relate votre histoire concerne d’abord un personnage, qui devient ainsi central à votre histoire. Ce personnage principal sera votre protagoniste en charge de faire avancer votre intrigue.

Plus exactement, le défi auquel vous allez le soumettre sera le moteur de l’action de votre histoire. Notez au passage qu’un protagoniste n’est pas nécessairement une bonne personne (la plupart le sont mais ce n’est pas obligatoire).
En règle générale, vous constaterez aussi qu’une histoire se résume en un combat entre le bien et le mal, cependant, sous l’angle des personnages – même s’ils se rangent dans un camp ou dans l’autre – les contours de leurs personnalités offrent une dimension plus étendue que cette dichotomie basique.

La question la plus importante au moment du développement de votre protagoniste est de comprendre ce qu’il veut.
Ce qui implique que vous devez savoir ce qui lui arrivera s’il n’obtient pas ce qu’il veut (ce sont les enjeux que vous mettez en place dans votre fiction, ceux-ci créant de la tension). Vous devez aussi imaginer les facteurs internes et externes au personnage qui vont œuvrer contre la réussite de son projet.

Lorsque vous créez votre personnage, plus vous serez précis dans les détails et mieux cela sera (même si ces détails en fin de compte n’ont aucune influence sur le déroulement de l’intrigue). Ce sont finalement toutes ces petites excentricités, ces petits détails d’humanité qui donneront un souffle de vie concret à votre personnage.
Avec votre personnage, vous allez reproduire des éléments réels dans un individu fictionnel. Alors, ne négligez pas cette reproduction, cette représentation qui vous est personnelle de la nature.

Ci-après, nous vous proposons quelques questions qui devraient vous permettre de façonner votre protagoniste :

Son Nom ? Son âge ? Son sexe ?

Qu’est-ce que votre protagoniste apprécie-t-il le plus ?

Qu’est-ce que votre protagoniste déteste-t-il le plus ?

Qu’est-ce que votre protagoniste craint-il le plus ?

Les réponses aux trois questions précédentes devraient vous permettre de répondre à une question cruciale :
Qu’est-ce que votre personnage veut plus que tout ?
La réponse à cette question vous fournira l’objectif du héros (ou Story Goal). Elle permet de mettre en place le conflit majeur de votre histoire, un conflit qui alimentera (plus ou moins fortement) chacune des scènes que vous écrirez.
A lire :
STORY GOAL (COMPARAISON HAUGE/DRAMATICA)
LE STORY GOAL

Quelle est la faille majeure de votre protagoniste ?
Vaste sujet mais pourtant indispensable à aborder. Cette faille majeure est une sorte de blocage psychologique qui éloigne le protagoniste du but qu’il doit atteindre.
Avant la fin de votre histoire, votre héros devra avoir résolu ce problème personnel, surmonter ce qui intérieurement l’empêche d’avancer. C’est une condition sine qua non pour qu’il puisse assumer et tenter de réussir son objectif extérieur (le Story Goal).
A lire :
L’IMPORTANCE DE LA FAILLE CHEZ VOTRE PERSONNAGE

Qu’est-ce qui va arriver de pire à votre protagoniste s’il échoue ?
La réponse fixe les enjeux pour votre personnage principal dans votre histoire. Plus ces enjeux sont importants (donc plus il a à perdre) et mieux ce sera. En déterminant les conséquences d’un échec, vous pouvez vous faciliter la recherche sur les enjeux.
A lire :
BUTS, ENJEUX & URGENCE
MEME LES PLUS PETITS ENJEUX PEUVENT ETRE DE GRANDS ENJEUX
CREEZ DES PERSONNAGES FORTS ET CREDIBLES

L’ANTAGONISTE

Comme l’écrivait Aristote, les mœurs décident des actions bonnes ou mauvaises des individus. Généralement, une intrigue se résume à cela : un combat entre le bien et le mal.
C’est donc tout naturellement qu’un individu va venir s’opposer au protagoniste : et il s’agit de l’antagoniste.

La fonction de l’antagoniste est relativement simple : empêcher le héros de réaliser son objectif. Bien sûr, il peut être étoffé en travaillant par exemple sur les raisons qui pousse votre méchant de l’histoire à s’en prendre ainsi à votre héros.
Tout comme la faille majeure de votre protagoniste, les actions de l’antagoniste vont venir bloquer le chemin du succès pour le protagoniste. L’antagoniste est la principale source de blocage extérieur pour le héros alors que la faille majeure de celui-ci est la cause première de son blocage psychologique.

Ne négligez surtout pas la création de votre antagoniste. Un méchant bien développé peut faire toute la différence.
A lire :
WILLIAM C. MARTELL
(nos articles sur la façon dont Martell voit le méchant de l’histoire)

 Son Nom ? son âge ? son sexe ?

Qu’est-ce que votre antagoniste préfère-t-il le plus ?

Qu’est-ce qu’il déteste le plus ?
Gardez à l’esprit que l’antagoniste n’est aucunement dans l’obligation de détester le protagoniste. Ce dernier pourrait même lui être totalement indifférent.

Qu’est-ce que l’antagoniste craint-il le plus ?

Quels sont les moyens dont usera l’antagoniste pour activement empêcher le protagoniste de réaliser son objectif ?

A lire :
Notre série d’articles sur l’antagoniste ICI

LOGLINE

Maintenant que vous êtes presque devenu intime avec votre héros et votre méchant, vous pouvez vous atteler à la création d’un logline. Un logline est une phrase (parfois deux si le sujet le mérite) qui distille l’essence de votre histoire.

La clé pour écrire un logline est de vous focaliser sur votre protagoniste, sa faille et un conflit qui testera la résolution de votre personnage à accomplir sa destinée.
writeyournovelstepbystep

Nous vous conseillons de vous pencher sur le livre de Melanie Anne Phillips Write Your Novel Step By Step dont nous vous offrons la traduction dans une série d’articles ICI.

 Les Indestructibles de Brad Bird conte l’histoire de Bob Paar, le père d’une famille de superhéros. La faille majeure dans la personnalité de Bob est son incapacité à travailler en équipe. Nous pouvons cependant aussi noter que sa tendance (peut-être même compulsive) d’aider autrui est intimement liée à la nature de Bob. Mais ce n’est pas sur cette qualité que doit s’élaborer le défi auquel Bob devra faire face. Il serait tentant en effet de monter un conflit sur la base de l’altruisme de Bob mais cela aurait un effet dramatique moindre que de trouver l’origine du conflit dans la faille plutôt que dans un attribut plus positif.

Le logline de Les Indestructibles pourrait ressembler à quelque chose comme :
Un superhéros, père d’une famille de superhéros, qui prend sa fonction très à cœur, se retrouve brutalement mis à la retraite et devra apprendre à travailler avec sa famille afin de vaincre un super vilain.

Notez que l’antagoniste (ou ce qui sert d’antagonisme) est mentionné dans le logline.

Quel est votre logline ?

A lire :
LOGLINE

LA STRUCTURE DE VOTRE HISTOIRE

C’est là qu’intervient la planification de votre histoire. Toutes les histoires ont un début, un milieu et une fin. C’est ainsi que les trois actes se sont imposés depuis de très, très nombreuses années. A l’intérieur de cette structure, nous pouvons distinguer des points majeurs qui sont de véritables tournants dans le déroulement de l’histoire (à ne pas confondre avec les péripéties que va vivre votre héros au cours de l’intrigue).

Capture_structure

Décrivez votre Opening Image
L’Opening Image est la première chose que votre lecteur découvre. Elle se produit généralement avant ou pendant le générique. Elle établit le ton et le genre de votre histoire. Elle accroche aussi le lecteur.
Par exemple, l’interview ancienne de Bob alors qu’il était encore Monsieur Indestructible sur ce que cela fait d’être un superhéros.
A lire :
L’IMPORTANCE DE L’OPENING IMAGE
L’EXPOSITION
L’ACCROCHE

Décrivez l’incident déclencheur (Inciting Incident)
Un événement, un problème, une invitation ou une opportunité qui se présente au héros (votre protagoniste)  et qui installera le conflit principal que ce protagoniste devra affronter et surmonter s’il veut réussir.
Par exemple, Bob est mis d’office à la retraite, les superhéros sont devenus hors la loi.
A lire :
INCIDENT DECLENCHEUR & EVENEMENT DECISIF
PROLOGUE & INCIDENT DECLENCHEUR
DAVID TROTTIER : CONSEILS SUR LA STRUCTURE

Décrivez la fin de l’acte Un (End of the Act I)
Votre protagoniste prend la décision de relever le défi. Il prend en charge le problème (cette décision a été initiée par l’incident déclencheur mais elle n’était encore que larvée jusqu’au moment de la fin de l’acte Un).
Dans Les Indestructibles, à la fin de l’acte Un, Bob s’éloigne de sa famille alors que pendant tout l’acte Un, nous avions assisté à une relation bien établie.
A lire :
LE PREMIER ACTE

Décrivez l’escalade du conflit (Escalating Conflict)
La première partie de l’acte Deux décrit une escalade de conflits dont l’intensité va croissante. Cette tension est d’abord provoquée par le fait que le protagoniste va d’abord choisir la solution la plus facile (ou la plus directe) pour solutionner son problème. Or cette tendance bien humaine n’aboutira à rien du point de vue d’une issue favorable du problème. Par contre, les conflits successifs et de plus en plus difficiles amèneront de la force au héros qui en quelque sorte va mûrir. Il va apprendre de ses échecs.
Par exemple, Bob est toujours un superhéros mais secrètement depuis qu’il a été mis hors la loi. Il ment à sa famille sur ses activités.
Pendant ce temps, Syndrome, le méchant de l’histoire, se révèle.
Dans les faits, vous mettez en place des péripéties.

Décrivez le point médian (midpoint)
Gardez à l’esprit qu’il n’est pas nécessaire de respecter à la minute près les différents moments d’une structure. Vous pourriez envisager, par exemple, que votre point médian se situe entre la minute 40 et la minute 80 de votre script de 120 minutes.
Ce que vous devez retenir est qu’il y a un moment important dans une structure qui se nomme le point médian. La fonction de ce point médian consiste à montrer que le héros a atteint un point de non retour. Il n’est plus question pour lui de faire marche arrière et il est plus que jamais impliqué dans la réussite de son objectif (généralement par un redoublement des enjeux).
Par exemple, Bob découvre que les superhéros vont être éliminés, y compris sa femme. Les enjeux n’ont jamais été aussi hauts.
A lire :
LE POINT MEDIAN EN MIROIR

Décrivez le All is Lost (Crisis)
Ce moment qui se situe au cours de la seconde partie de l’acte Deux (juste après le point médian) illustre un moment où tout semble perdu pour le héros (de son point de vue ainsi que de celui du lecteur).
Rien de ce qu’à pu faire le héros jusqu’à maintenant n’a fonctionné et il n’a jamais été aussi loin de son objectif. Pour ainsi dire, votre protagoniste n’a jamais été aussi bas. Il est temps pour lui de rassembler ses esprits, de se poser et de réfléchir à sa situation. Il va devoir puiser dans ses ressources intérieures qui se sont révélées d’ailleurs progressivement au fil des péripéties.

C’est peut-être à ce moment que l’on peut parler d’une illumination du héros. Il va rencontrer pour la première fois sa vraie nature. C’est ainsi qu’il trouvera en lui la force et le courage pour affronter l’ultime épreuve, celle qui fera de lui quelqu’un d’autre, qui lui permettra de s’accomplir pleinement.
Ce temps de l’introspection débouchera sur une stratégie qui va réussir. Dans Kramer contre Kramer de Robert Benton d’après le roman d’Avery Corman, lorsque Ted apprend qu’il n’aura pas la garde de Billy, il peut décider de faire appel mais c’est mettre Billy en avant, l’obliger à prendre position ou bien, Ted accepte la décision pour protéger Billy.
Il choisira cette seconde option parce que Billy est son objectif. Ted est prêt à tout pour le protéger et il assumera les conséquences de sa décision qui était la seule à prendre dans l’intérêt de Billy.

Autre moment de crise : lorsque Bob (Les Indestructibles) pense que sa famille est morte lorsque Syndrome fait exploser l’avion.

Décrivez la fin de l’acte Deux (End of Act II)
A la suite de la crise, le protagoniste comprend mieux le problème, il sait comment le surmonter (du moins le pense-t-il maintenant). Il décide d’agir. Gardez à l’esprit que dans un scénario, vous décrivez des actions. Ce sont les actions des hommes qui vous permettent de comprendre ces hommes.
Dans Les Indestructibles, Bob a retrouvé sa famille. Il comprend que le plan ultime de Syndrome est de détruire la ville. Il réunit sa famille pour la confrontation finale.

Décrivez l’ultime affrontement et le climax (Final Challenge, Climax)
Le défi final, le tête à tête entre le héros et le méchant de l’histoire avec son point culminant le climax. C’est au cours de cet ultime affrontement que le problème soulevé par votre histoire sera résolu.
Par exemple, un combat homérique débute entre les Indestructibles et Syndrome. Les Indestructibles prouveront ainsi la valeur des superhéros aux yeux du monde.

Ce combat se clot en un point où l’intensité dramatique est la plus importante. Ce qui rend légitime ce climax est que votre héros a appris des choses (en particulier sur lui-même) au cours de son aventure (ou de son voyage comme l’appelle la littérature anglo-saxonne) et qu’il est maintenant apte à résoudre le conflit central de votre histoire.
Cette résolution ne doit surtout pas être dûe au hasard ou à un quelconque Deus Ex Machina : elle est bien le fait du héros.
A lire :
LES 10 CLEFS D’UNE STRUCTURE EFFICACE

Décrivez la résolution
Puis vint le moment de la résolution. Les éventuelles questions sont résolues, le protagoniste retrouve un équilibre dans sa vie mais un équilibre nouveau et salvateur compte tenu que sa vraie nature s’est révélée à lui au cours de son aventure.
La résolution donne une idée de ce que vont devenir les personnages après la fin de l’histoire.
Par exemple, toute la famille de Bob est réunie. Un nouveau méchant fait son apparition et la famille se prépare à retourner à l’action (ce pour quoi elle a toujours été faite).

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :