BUTS, ENJEUX & URGENCE

Des buts, des enjeux et de l’urgence : le cocktail pour réussir vos scripts.
L’objectif de votre héros est au cœur de votre histoire. Vous devez identifier ce qui le fait courir extérieurement c’est-à-dire son problème externe, visible par chacun (les personnages et le lecteur) et dans lequel chacun (les personnages) est plus ou moins impliqué.

Une transfiguration

Un autre besoin doit se faire sentir : celui d’une transformation profonde de sa personnalité. Un tel changement ne se fait pas sans effort et c’est la raison des épreuves et des obstacles que votre héros rencontrera au cours de son aventure.

Tout tend vers la réalisation de son objectif principal mais le but recherché (dont le héros n’a pas conscience au début de l’histoire) est bel et bien un épanouissement personnel ou du moins une prise de conscience qui bouleversera sa personnalité (généralement en mieux).

Cette dynamique qui se concrétise à la fois dans l’arc dramatique de l’intrigue (externe) et l’arc dramatique individuel (interne au héros) est nécessaire car sinon, l’ennui gagnera rapidement votre lecteur.

Lorsque l’objectif du héros est établi vient ensuite la détermination des enjeux.
Ce qui est en jeu répond à deux questions :
– Qu’est-ce qu’obtient le héros s’il réalise son objectif ?
– Que perd-il s’il échoue à réaliser son objectif ?

Plus les pertes et profits sont importants et plus les enjeux seront élévés. N’hésitez pas à placer une emphase sur les enjeux, la tension générée en dépends et ainsi, l’engagement de votre lecteur auprès de votre personnage.
Les enjeux sont toujours liés à la situation du personnage. Par exemple, si John McClane met autant d’acharnement à libérer les otages du Piège de cristal, ce n’est pas seulement pour l’action mais aussi parce que la vie de sa femme est en danger.

Urgence

Un critère important est l’urgence dans laquelle se trouve votre héros. Cette urgence est souvent signalée par un compte à rebours quelconque. Ce décompte peut prendre n’importe quelle forme tant qu’il symbolise une limite à ne pas franchir au risque de tout perdre.
Il est généralement utilisé lorsque le personnage n’a plus d’autre choix que de réaliser son objectif.
Autrement dit, c’est maintenant ou jamais.

Tout comme l’entrée dans l’acte Deux au moment où le héros décide de s’engager dans l’aventure en franchissant le seuil et qu’il atteint un point de non retour vers sa vie d’avant, le compte à rebours qui lui se situe dans l’acte Trois est aussi un point de non retour pour le héros dans le sens où il n’a plus la possibilité de surseoir à la réalisation de son objectif.

Pour maintenir un rythme, vous pouvez émailler vos actes de décomptes secondaires. Par exemple, deux personnages se rencontrent et au début de la scène, l’un deux dit à l’autre qu’il n’a que très peu de temps à lui consacrer.
Cela implique une urgence et cette scène ne s’étirera pas en longueur cherchant désespérément à mettre un terme à cette rencontre. En outre, les dialogues seront plus lapidaires, plus pertinents et moins ennuyeux.

Tout comme les enjeux, l’urgence doit être réglée sur la situation du personnage. Ce peut être un décompte en minutes, en heures, en jours, en semaines, tout dépends de la situation dans laquelle l’intrigue a placé votre personnage.
Comme les enjeux, l’urgence est relative ce qui lui confère une flexibilité que l’auteur se doit d’utiliser au mieux pour maintenir le rythme de son histoire.

RETOUR VERS LE FUTUR
BUT

Le but de Marty est évident. Il doit trouver le moyen de revenir du futur. Ce simple objectif est d’ailleurs un pitch plein de promesses.

ENJEU

Ce qui est en jeu est l’existence de Marty. Mais ce n’est pas seulement une question de vie ou de mort. Marty a lui-même empêché la rencontre de ses parents et il doit maintenant les remettre ensemble afin qu’il puisse naître. C’est d’ailleurs assez ironique comme idée.
Les enjeux doivent être intimement tissés dans l’histoire, ils doivent en être une part organique car si vous retirez cet élément dramatique, l’histoire s’effondrera sur elle-même.

URGENCE

Marty et Doc n’ont qu’un temps limité pour réussir leur objectif. Ce temps a d’ailleurs été pensé pour leur permettre de mettre en place les moyens nécessaires mais en les plaçant cependant dans une certaine urgence marquée par l’effacement de Marty sur la photo de famille.

L’idée à retenir est que le protagoniste n’a pas tout le temps du monde pour résoudre son problème. Il a une limite à ne pas franchir sinon tous ces efforts seront anéantis.

Plus le temps s'écoule et plus l'objectif de Marty devient inaccessible. Ajouté à la tension de la culpabilité qu'éprouve Marty envers ses parents, cette urgence amplifie les enjeux.
Plus le temps s’écoule et plus l’objectif de Marty devient inaccessible. Ajouté à la tension de la culpabilité qu’éprouve Marty envers ses parents, cette urgence amplifie les enjeux.
LES GOONIES
BUT

Ecrit par Chris Columbus d’après une histoire de Steven Spielberg, Les Goonies utilisent ce que les anglo-saxons nomment un High Concept, c’est-à-dire un concept qui a déjà fait ses preuves et qui serait garant du succès.
Dans le cas présent, il s’agit d’une chasse au trésor et le but pour les Goonies est de trouver ce trésor.

Il est recommandé lorsqu’on utilise de tels concepts de garder l’objectif pour le ou les héros simple. Une chasse au trésor implique de trouver un trésor caché et l’objectif ne va pas plus loin.

ENJEU

L’enjeu aurait pu être de sauver la maison de Mickey. C’est un enjeu important car avoir un foyer est un des besoins essentiels de l’humanité. Le mot est dit : Humanité.
Ce qui signifie que ce qui est en jeu ne concerne pas seulement un individu mais toute l’humanité d’où l’idée d’étendre les enjeux en menaçant toutes les maisons d’un quartier. Tous les protagonistes de cette histoire risque de perdre leur maison.
Ainsi la base qui sert à monter cet enjeu est amplifiée, étendue au plus grand nombre, devient universelle et par là même peut être identifiée plus aisément par le lecteur.

URGENCE

L’urgence ici est assez bien marquée. Les Goonies n’ont que quelques heures pour sauver la situation. Le temps accordé dépends de la situation, donc examinez soigneusement cette situation et essayez de déterminer et d’utiliser le temps minimum qu’il faudra à votre héros pour mener à bien sa mission.

Encore une fois, c’est la situation qui dicte sa volonté : ce temps minimum peut être de quelques heures ou de quelques jours, mais il doit être le minimum nécessaire pour que la crédibilité des actions ne soit pas remise en cause.

Ils n'ont que quelques heures pour trouver le trésor et sauver leurs maisons.
Ils n’ont que quelques heures pour trouver le trésor et sauver leurs maisons.
LA-HAUT
BUT

Carl a une promesse à tenir à Ellie dont il est veuf : l’emmener aux Chutes du Paradis (Paradise Fall). Ce qui est important de retenir dans cet objectif que Russel partagera avec Carl est qu’il s’agit d’une promesse et qu’en conséquence, cet objectif est motivé par une émotion, l’amour que portait Carl à Ellie.

L’incident déclencheur qui a conduit à la décision de justice de placer Carl en maison de retraite ne vient pas, à dire vrai, bouleverser la vie actuelle de Carl. Ce n’est pas la maison de retraite que Carl fuit. L’intrigue porte sur  la promesse faite à Ellie de l’emmener aux Chutes du Paradis.
Et c’est ainsi que la maison qui a vu l’amour de Carl et Ellie et la mort de Ellie (donc une maison qui continue de relier Carl et Ellie même au-delà de la mort) servira de moyen de transport pour réaliser le rêve de Carl : emmener Ellie aux Chutes du Paradis.

ENJEU

Les enjeux ici sont essentiellement émotionnels. Si Carl échoue, il n’aura pas tenu sa promesse, il aura failli à Ellie et il sera intérieurement ravagé. C’est pourquoi des enjeux d’ordre émotionnel sont si puissants. Ils portent sur l’âme, c’est elle qui risque le plus même si physiquement aucun dommage ne sera occasionné.

La condition sine qua non lorsque les enjeux concernent les émotions est que l’origine de ces émotions soit exposée dans le premier acte afin d’établir dans l’esprit du lecteur les tenants et les aboutissants de cette émotion.
Si cette démarche préalable n’est pas effectuée, le lecteur ne comprendra pas l’émotion, ce qu’elle représente et pourquoi elle est si vitale pour le héros.
A chaque fois que l’action fait reculer la possibilité de tenir la promesse de Carl, nous ressentons par empathie et par anticipation le désespoir qui l’étreint.

URGENCE

Deux types d’urgence sont ici présentés. D’abord, l’approvisionnement en hydrogène qui s’amenuise ce qui raccourcit d’autant la durée du voyage pour atteindre les Chutes du Paradis.

Le second type concerne la poursuite orchestrée par Charles Muntz et ses chiens. Muntz est l’antagoniste de Carl. En poursuivant Carl et Russel, Muntz accélère le rythme de l’histoire, crée de la tension mais aussi installe une urgence à atteindre l’objectif car le danger se rapproche inexorablement.

En règle générale, les courses poursuites ajoutent toujours une urgence à une action quel que soit le moment où celle-ci a lieu.

Quand une promesse tient lieu d'objectif pour le héros, les émotions sont au rendez-vous.
Quand une promesse tient lieu d’objectif pour le héros, les émotions sont au rendez-vous.
AMERICAN BEAUTY
BUT

Voici un exemple où l’objectif est intimement dépendant de la situation. Lester est un être insatisfait. Sa vie, son mariage sont des échecs. Il ressent cruellement le besoin de s’accomplir.

C’est ainsi que l’objectif qu’il s’est fixé n’est pas à vrai dire tangible et net mais se concrétise dans son comportement :

  • Il quitte son emploi et prend un poste dans un fast-food (c’est un choix personnel, vu ses compétences, ce n’est évidemment pas forcé et contraint qu’il occupe dorénavant ce poste),
  • Lester se remet en forme par le sport (une décision motivée pour compenser la différence d’âge entre Angela et lui. Angela est l’incarnation de ses rêves).
    Désirant non pas retrouver une jeunesse qu’il sait perdue, il veut se donner une nouvelle chance comme une renaissance et la remise en forme est le moyen par lequel il peut parvenir à se mettre en phase avec Angela.
  • Il se fait de nouveaux amis c’est-à-dire des rencontres qu’il aurait faites s’il avait choisi un autre chemin que celui qui l’a emmené vers la situation telle que nous la découvrons au cours du premier acte (un statut quo de sa vie hautement insatisfaisant).
    Cela traduit aussi une ouverture d’esprit nouvelle que lui interdisait son statut social actuel.
  • Il s’achète la voiture de ses rêves, un désir tabou dans sa vie d’américain moyen.

Ainsi, par sa conduite, il réaffirme sans cesse ce désir de transfiguration qui lui étreint le cœur et progressivement se sent mieux dans sa peau. C’est son objectif ultime qui ne sera malheureusement atteint que dans sa mort, seule véritable libération du carcan social.

ENJEU

L’enjeu est le bonheur de Lester. C’est la conséquence directe de son comportement. S’il ne fait rien c’est-à-dire s’il laisse le monde tirer les ficelles de sa vie, il sera misérable pour le restant de ses jours.
S’il échoue, il devra accepter la défaite. Il lui faut réussir à changer sa vie sinon il sera toujours malheureux et misérable. C’est en cela que les enjeux pour lui sont si vitaux.

URGENCE

Il n’y a pas à proprement parler d’urgence dans American Beauty. On sait par Lester en voix off dès la séquence d’ouverture qu’il sera mort d’ici moins d’un an.
Certes, cette mention crée une sorte d’urgence lorsque l’on commence à sentir que sa mort est proche et que l’on se demande encore qui a pu commettre ce meurtre. Mais elle n’est pas vraiment recherchée.

Les différentes relations entre les personnages inspirent elles aussi un sentiment d’urgence car l’on ressent qu’elles sont explosives et cela ajoute un peu d’urgence à la situation mais encore une fois, l’urgence n’est pas vraiment voulue tout au long du script.

Lester, un homme qui a un besoin urgent de refaire sa vie.
Lester, un homme qui a un besoin urgent de refaire sa vie.

Une réflexion sur « BUTS, ENJEUX & URGENCE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.