VOTRE SCENARIO ETAPE PAR ETAPE (3)

0
(0)

Après la traduction des étapes 1 et 2 de Write Your Novel Step By Step de Melanie Anne Phillips, penchons-nous sur la traduction de la troisième étape.
Write Your Novel Step By Step de Melanie Anne Phillips est mis à disposition du public sur son site.

Sommaire :
VOTRE SCENARIO ETAPE PAR ETAPE

Etape 3 : Quelle est la grande idée ?

Au cours de la seconde étape, nous avons explorer le but et les méthodes pour vous vider l’esprit en notant toutes les idées initiales que vous pourriez avoir avant d’aller plus loin dans le développement de votre roman (ou de votre scénario). Dans cette étape, votre but est d’être capable d’écrire une seule phrase qui exprime l’essence  du propos de votre histoire.

Avoir un concept de base vous fournira une guide créatif, un phare vers lequel orienter vos efforts créatifs afin de rester en vue de votre objectif ultime : achever votre roman (ou votre scénario).

Bien que cela semble assez simple, cela peut être plus difficile qu’il n’y paraît. Rares sont les auteurs qui ont dès le départ un concept concis et précis pour leur histoire. Beaucoup découvre l’essence de leur roman (ou de leur scénario) pendant le processus de développement ou même lorsqu’ils écrivent.

Comme décrit lors de l’étape 2, la plupart des auteurs tombent dans deux catégories : ceux qui ont un sens général de ce qu’ils veulent écrire et ceux qui ont un ensemble d’éléments dramatiques qu’ils aimeraient inclure. Certains auteurs ont les deux mais néanmoins pas d’étai solide pour soutenir le tout.

Sans un concept fondamental, la première inclination est de tenter de regrouper toutes les bonnes idées qu’ils ont pour leur roman (ou leur scénario) en une histoire qui englobe le tout. Le problème est que les gens pensent plus facilement en  sujet qu’ils ne pensent en narration. Et alors que le matériel peut appartenir à une même catégorie de sujet, il arrive plus souvent qu’il n’appartienne pas vraiment à la même histoire.

Pourtant personne n’aime abandonner une bonne idée, après tout, il n’est pas si facile d’en avoir. Donc, les auteurs arrêtent d’avoir de nouvelles idées pendant que leur attention se tourne de plus en plus sur le moyen de  relier tout ce qu’ils ont déjà.

Cela peut créer une spirale sans cesse croissante de complexité structurelle en essayant d’assembler chaque idée et concept en un tout unifié et unique. Et avant de vous en rendre compte, votre inspiration et votre enthousiasme se seront tous deux asséchés remplacés par une frustration créative nappée d’un effort intellectuel qui n’est pas sans rappeler d’essayer d’assembler une image avec les pièces de différents puzzles.

Pour déterminer la vue centrale de votre roman, essayez ces techniques. D’abord, changez d’approche entre ce que votre histoire réclame et demandez-vous ce dont vous avez besoin.

Plus précisément, considérez pourquoi vous voulez écrire cette histoire. Qu’est-ce qui vous excite le plus à propos de ce sujet ?
Est-ce un personnage, une ligne dramatique, un message ou un sujet thématique ou juste un genre ou une situation ou une période ou …

Reprenez la liste que vous avez créée au cours de l’étape 2 de votre concept général et/ou tous les éléments que vous avez pensé inclure dans votre histoire. Ensuite, considérez vos propres intérêts personnels et priorisez cette liste, plaçant les éléments que vous voulez le plus inclure au sommet et ceux les moins attractifs en bas.

(Astuce : il est parfois difficile de choisir le plus intéressant et plus facile de commencer par le bas de la liste avec le moins intéressant et de remonter).

Maintenant, masquez la moitié inférieure de la liste pour ne laisser apparaître que les éléments supérieurs. Ceux-ci sont les aspects de votre histoire qui vous inspireront le plus et représentent le cœur de celle-ci. Pensez à eux comme un groupe et voyez si vous pouvez percevoir un fil conducteur.

Ce fil conducteur est appelé un logline.

Note de rédation : Logline peut être traduit par pitch (plus communément employé).
Voir à ce sujet :
. LE PITCH : MAIS DE QUOI S’AGIT-IL ?
LOGLINE

Les loglines sont comme les courtes descriptions des programmes des magazines de télévision. Comme exemples, voici les loglines de deux histoires (ces loglines sont de Melanie Anne Phillips) :

Un groupe de jeunes gens riches partis faire du ski sont terrorisés par des requins échappés, génétiquement modifiés par le gouverment US pour être utilisés comme mines mobiles dans des guerres potentielles en Arctique.

En 1942, ce croisement entre American College (de John Landis) et les Douze Salopards suit l’un des premiers groupes de jeunes femmes du tout nouvellement créé Women’s Army Corps dans leur apprentissage à travailler ensemble afin de déjouer une cinquième colonne allemande et de protéger une usine d’armement stratégiquement cruciale.

En vous servant de ces deux exemples, essayez d’écrire une phrase qui décrit le concept central que vous percevez de votre travail de l’étape 2.

Si votre matériel est trop limité ou trop brouillon, décrivez seulement l’idée qui vous a le plus excitée à vouloir écrire ce roman (ou ce scénario) en particulier, tel que :

Je suis fasciné par l’idée d’un archéologiste trouvant un dispositif moderne dans les ruines d’une ancienne civilisation.

Si vous avez le problème opposé et que votre mine d’idées pour votre histoire est si vaste ou diffuse pour facilement y voir un fil conducteur, essayez d’écrire plusieurs loglines, chacun d’entre eux touchant un seul aspect de ce que vous voyez à la suite du travail de l’étape 2.

Chacun de ces sous-loglines aidera à mettre l’accent sur une partie différente de la façon dont vous voyez votre histoire. Donc, plutôt que d’essayer de trouver le cœur directement de votre liste originale, essayez de voir le concept central souligné par votre collection de loglines.

En fin de compte, en utilisant l’une ou l’autre de ces techniques, vous serez capable de répondre à la question :
Quelle est la grande idée ?
Mais si vous n’y parvenez pas, ne vous inquiétez pas.
Certains auteurs ont besoin de compléter leur collection d’éléments dramatiques avant que l’idée générale n’émerge.

Dans l’étape 4, nous verrons une méthode très utile pour utiliser vos concepts existants comme graines pour faire germer de nouvelles idées. Donc, si vous n’avez pas encore de logline, vous en aurez bientôt un en commençant à intégrer ce matériel additionnel dans votre histoire en développement.

A lire :
VOTRE SCENARIO ETAPE PAR ETAPE

 

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :