LE DEVELOPPEMENT DE VOTRE PERSONNAGE – PART 3

0
(0)

Troisième partie de notre article sur le développement de votre personnage.
LE DEVELOPPEMENT DE VOTRE PERSONNAGE – PART 1
LE DEVELOPPEMENT DE VOTRE PERSONNAGE – PART 2

Les clefs d’un bon développement
Un objectif et une opposition

L’objectif est en quelque sorte la mission de votre personnage principal. Tous les personnages sont plus ou moins impliqués dans la réussite ou l’échec de la mission.
Cet objectif au vu et su de tout un chacun doit être palpable. Par exemple, tenter d’être élu à la présidence est un objectif mesurable : où le héros est élu où il ne l’est pas.

L’objectif ne doit pas être facile à atteindre. Les enjeux pour le héros doivent être conséquents qu’il réussisse ou non. Dans Piège de Cristal, pourquoi John McClane met-il autant de passions à libérer les otages ? parce que sa femme en fait partie. C’est la vie de sa femme qu’il a entre les mains.

Une œuvre dramatique consiste en conflits. Il doit donc exister une force antagoniste dont la fonction sera d’empêcher le héros de réussir le but qu’il s’est fixé. Ce méchant de l’histoire n’a pas nécessairement besoin d’être personnifié : la nature, une organisation (sociale, politique ou religieuse)… peuvent servir d’antagonisme.
Généralement, lorsque l’antagoniste n’est pas spécifiquement personnifié, il est malgré tout représenté par des sbires à son service ou incarné dans un être maléfique (le requin dans les Dents de la mer, par exemple).

La qualité de l’antagoniste justifie les efforts fournis par le héros. Après avoir découvert et créé votre personnage principal, votre attention devrait se porter sur ce qui sera sa principale force d’opposition.
Cette engeance mauvaise est capable de susciter chez votre personnage principal des peurs juvéniles longtemps oubliées.

Essayez de définir votre méchant avant même votre héros. Il vous sera alors plus facile de justifier ce dernier.
Quelques conseils de lecture à ce propos :

Une motivation

Pour aller jusqu’au bout de son objectif, il est préférable que votre héros soit bien motivé. Surtout que nombre d’épreuves, de tests et d’obstacles l’attendent en cours de route. Pour motiver un personnage, vous devez jouer sur les enjeux. Qu’a-t-il à gagner s’il réussit ? Qu’a-t-il à perdre s’il échoue ?

De plus, une profonde motivation mettant en branle des besoins intimes forts autorisera un lecteur à s’identifier, à ressentir, à comprendre la motivation du héros.
Il sera capable de se mettre à la place du héros. Il se connectera avec lui. C’est le but que vous, en tant qu’auteur, devez rechercher.

Cette motivation et les enjeux qui la sous-tendent sont habituellement à rechercher dans le passé des personnages, dans cette blessure qu’ils ont connu et qui a servi d’évènement fondateur marquant à jamais leur personnalité.
Considérons Clarice Starling, de ses conversations avec Hannibal Lecter, on apprend qu’elle s’est sentie impuissante devant l’abattage des agneaux et qu’elle en a développé un sentiment de culpabilité.

Lecter en déduit que son désir de rejoindre le FBI est de sauver les gens d’une mort violente. Sa mission, alors, est non seulement de résoudre le problème actuel (mettre fin aux agissements du serial killer Buffalo Bill) mais aussi de compenser ce sentiment de culpabilité enraciné dans son passé.

Ce silence des agneaux que mentionne le titre devient alors une métaphore pour des victimes innocentes qui ne peuvent se défendre seules.
C’est cet événement fondateur (son impuissance à sauver les agneaux) de la personnalité de Clarice Starling qui la pousse à s’engager envers Hannibal Lecter malgré la dangerosité qu’il représente et d’aller jusqu’au bout.

Pour s’accomplir, Clarice a besoin d’exprimer dans le monde extérieur ce besoin intime si puissant qu’elle est incapable de purger d’elle-même et que son inconscient lui renvoie dans ses rêves.
Cet accomplissement personnel est un enjeu important pour Clarice et elle y parviendra grâce à Lecter. Cet enjeu justifie la motivation de Clarice.

Dans la définition de votre personnage, cherchez un évènement d’où émergera une profonde et très personnelle motivation de faire certaines choses. Vous serez surpris de vous apercevoir que par la spécificité (quelque chose de très personnel), vous pouvez atteindre à l’universalité.
Le sentiment de culpabilité de Clarice, par exemple, est un élément commun de la vie intérieure de nombreux êtres humains et en mettant le doigt sur celui de Clarice, vous atteignez une portée beaucoup plus large et créez ainsi le lien avec votre lecteur.
Conseils de lecture :
QUEL EST L’ENJEU ?

Le passé de votre personnage

C’est ce qu’il s’est passé dans la vie de votre personnage avant que l’histoire ne commence. Nombre des informations que mettrez noir sur blanc lors de cette étape ne figureront probablement pas dans votre scénario mais elles vous aideront lors du processus d’écriture (ne vous étalez cependant pas trop au risque de perdre beaucoup de temps pour rien).

Le passé d’un personnage influence grandement comment il agit et réagit aux choses. Les informations sur ce passé que vous coucherez lors du travail préparatoire sur votre personnage vous permettront de comprendre ses actions et ses réactions et de rester dans la logique de votre personnage.

Si, par exemple, vous souhaitez un personnage qui soit incapable d’aimer, vous devez connaître et articuler les raisons qui explique pourquoi il est incapable d’aimer.
Vous devez les articuler logiquement en décrivant les évènements qui l’ont conduit à s’amputer ainsi d’un sentiment indispensable et pourtant si humain. Ce faisant, vous mettrez le doigt sur les peurs et les angoisses qui l’étreignent si le personnage se laissait aller à aimer.

Ces peurs proviennent de la blessure initiale (voir leçon 1A), elles sont sa faille majeure qui l’empêche de s’accomplir pleinement en tant qu’être humain.
C’est en décrivant les actions et réactions de votre personnage aux évènements qu’il subit de plein fouet que vous donnerez des indices sur son passé.

Considérons le Chief Brody des Dents de la mer. On connaît peu son passé mais apparemment, il a failli se noyer dans son enfance. Depuis ce jour, il a développé une peur irraisonnée de l’eau. Une peur qu’il réussira à vaincre à la fin de l’histoire.
Mais pourquoi cette peur est-elle nécessaire ? Brody se sent responsable de la mort du garçon. S’il n’avait pas été faible en cédant aux notables et que les plages avaient été fermées, le garçon serait encore en vie.

Sa peur morbide de l’eau et son sentiment de culpabilité sont liés. Pour résoudre l’un comme l’autre, il va devoir prendre la mer à la rencontre du requin.
Vous pourriez être intéressé par cet article :
BACKSTORY

Le point de vue spécifique

Du passé de votre personnage, vous inférez un point de vue particulier sur le monde, une attitude qui lui est propre. Il en est de même de ses pensées et sentiments. Par exemple, une femme trompée par l’homme qu’elle aimait aura une attitude réservée et prudente lors de rencontres futures.

Cette défense est ce que vous montrez dans votre scénario. Comme votre lecteur peut s’interroger sur les raisons de cette attitude, vous pouvez dans une scène ultérieure glisser un indice sur cette forfaiture, sur cette trahison qui a agit sur elle comme un poison détériorant toutes ses relations avec les hommes depuis ce moment-là.
Pour compléter ce point, je vous conseille la lecture de :
LE POINT DE VUE SUBJECTIF DE VOTRE PERSONNAGE

Ses actions révèlent votre personnage

Montrez, ne dites pas. On juge quelqu’un à ses actes. Votre personnage principal, en particulier, doit toujours avoir la volonté d’agir (être proactif).

Votre héros est un être imparfait

L’imperfection est dans la nature humaine. Si vous créez un individu parfait en tous points, vous générerez de l’ennui chez votre lecteur. Vous l’avez certainement lu dans nos articles précédents, votre héros (même un superhéros) possède une faiblesse. Son objectif intérieur sera alors de réussir à compenser cette faiblesse.
Compléments de lecture :

Merci de participer à la vie du site par vos commentaires et vos appréciations.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :