L’ACCROCHE ET LE COEUR

0
(0)

Le cœur et l’accroche de votre histoire ne sont pas la même chose. Ce dont parle vraiment votre histoire n’est probablement pas son accroche. Dès que vous serez parvenu à identifier qui est qui et comment les optimiser au mieux, le processus d’écriture tout entier en sera facilité.
Le cœur de votre histoire est son sujet. C’est ce qui est au centre de votre récit. Le cœur est l’essence de votre histoire.
Pour le déterminer, posez-vous deux questions :

1) Pourquoi écrivez-vous cette histoire ?

La réponse devrait être assez aisée à trouver. Si vous aimez les romances, par exemple, la réponse est que vous écrivez une Love Story parce que vous aimez écrire des Love Story.
Cette romance sera donc au cœur de votre histoire. Quelque que soit le genre qui vous fascine, il est toujours un bon point de départ pour identifier ce qui sera au centre de votre récit.

2) De quoi parle mon histoire ?

Ce dont parle votre histoire est son idée-maîtresse. Elle est essentielle au récit bien que d’autres choses se produisent dans cette histoire, tout tourne autour de cette idée-maîtresse.

Jumper de David S. Goyer, Jim Uhls, Simon Kinberg d’après le roman de Steven Gould
Un homme avec la capacité de se déplacer instantanément dans l’espace n’importe où dans le monde est pourchassé par des individus qui veulent le tuer car le don d’ubiquité n’est possible qu’à Dieu.

Vous devriez être capable de résumer de manière simplifiée le cœur de votre récit. Les intrigues secondaires et les rebondissements n’ont pas à figurer dans vos propos lorsque vous décrivez de quoi parle votre histoire. Ne vous laissez pas distraire par ces extras nécessaires à votre récit, concentrez-vous seulement sur l’essentiel.

L’accroche

Parfois, le cœur de votre histoire est si singulier qu’il suffit à faire une bonne accroche. Normalement, il serait bien que ce dont parle votre histoire soit suffisamment fort pour se suffire à lui-même. Par exemple, l’histoire d’amants maudits n’a pas un très grand potentiel mais si face à l’objection de leurs familles respectives, ils commettent un double suicide, vous avez un sujet beaucoup plus efficace.

Quoi qu’il en soit, l’accroche doit être encore plus spécifique et singulière que votre sujet. Et surtout, elle doit être différente de ce qui a pu se faire jusqu’à présent. Autant on peut utiliser un genre sans avoir besoin de réinventer la roue (on fait du neuf à partir de l’existant), autant votre accroche doit être unique ou du moins apporter quelque chose qui va la différencier.

L’accroche est ce qui attire l’attention du lecteur. On a tous lu des histoires de roméos et de juliettes et on pourra toujours inventer des variantes fabuleuses autour de cette idée, mais sans une accroche pour retenir l’attention du lecteur, celui-ci ne verra pas en quoi votre histoire d’amants maudits est différente et intéressante et qu’elle mérite plus qu’un coup d’œil.

Pour identifier votre accroche, posez-vous ces deux questions :

Qu’est-ce qui ferait que votre lecteur s’intéresse à votre histoire ?

La réponse à cette question est exactement la raison pour laquelle l’accroche existe. Vous ne pouvez pas espérer qu’on se passionne pour votre histoire si l’on n’y voit pas d’abord un intérêt à la lire. On ne consacre pas du temps inutilement à quelque chose surtout si l’on peut le consacrer à quelque chose d’autre dont on sait que cet autre nous intéresse déjà.
Votre accroche doit donc être suffisamment bien pensée pour intriguer le lecteur et le décider à se plonger dans votre histoire.

Quel est l’élément le plus intéressant et le plus singulier dans cette histoire ?

La réponse est assez difficile à trouver. Lorsqu’on écrit, on a seulement le cœur de son histoire en tête. Complétez cette question par une autre : Pourquoi avez-vous besoin d’écrire cette histoire ? Cherchez la raison profonde de votre envie d’écrire cette histoire. Plongez sous la surface et appréhendez cet élément dramatique qui fait que votre Roméo et Juliette n’est pas le Roméo et Juliette d’un autre.

L’accroche de Jumper :
Un homme peut se déplacer instantanément dans n’importe quel endroit du monde. Les super héros ne manquent pas aujourd’hui. La différence ici est que nous ne sommes pas dans un monde de super héros. Cet homme ne cherche pas à sauver le monde mais seulement sa vie. Toute l’intrigue porte sur sa survie. Et c’est en cela que Jumper est différent.

Une fois que vous avez votre sujet, mettez-vous tout de suite à la recherche de votre accroche. C’est elle ensuite qui vous guidera et vous évitera de vous éparpiller dans les méandres de votre imagination (le processus imaginaire peut être trompeur comme un mauvais génie).


Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :