RIEN NE SE PERD : LES RÉPERCUSSIONS

4
(1)

Aftermath pour les anglo-saxons, les conséquences sont le résultat ou les répercussions d’une action, d’une décision ou d’un événement précédent. Habituellement, ces conséquences ont un effet négatif pour le héros, un obstacle inattendu qui doit être surmonté.
De temps en temps, les répercussions sont la conclusion implicite de l’histoire, ce que seront les choses pour le protagoniste à la fin de celle-ci. Par contraste, les conséquences peuvent être le thème du scénario à la suite d’un incident qui s’est produit au début.

Les répercussions sont tout ce qui peut arriver une fois que la boite de Pandore a été ouverte. Elles peuvent être le prix que le personnage aura à payer ou une récompense. Elles peuvent montrer les conséquences d’une bataille ou d’une mauvaise rencontre. Et elles peuvent montrer le héros vaincu ou bien toute une bande folle de joie.

Toute l'histoire est basé sur la conséquence immédiate de la décision d'un seul homme.
Toute l’histoire est basé sur la conséquence immédiate de la décision d’un seul homme.

Fargo (1996) des frères Cohen est un exemple parfait d’une histoire dont les répercussions d’une décision prise au début justifient à elles-seules la fin.
Jerry Lundegaard loue les services de Carl Showalter et de Gaear Grimsrud pour l’enlèvement de sa femme. Le reste de l’histoire (après l’exposition) raconte l’enlèvement de la femme de Jerry et ce qu’il arrive à tous les personnages en conséquence de cet enlèvement.

L’exposition des conséquences

Les scènes où les conséquences sont exposées sont souvent placées au point médian (le point culminant mineur, approximativement le milieu de l’histoire) avant la fin du second acte et prépare aussi le terrain pour le troisième acte (au moment du point culminant majeur).
Cela permet de mettre en place une réponse émotionnelle de la part de vos lecteurs. Elles les préparent à vouloir une destinée pour le personnage ce qui crée du suspense.
Ces scènes permettent aussi de montrer les émotions qui étreignent votre héros.

Cypher trahira le groupe au point médian du récit.
Cypher trahira le groupe au point médian du récit.

Au point culminant mineur de Matrix, Cypher trahit les autres au moment où ils retournent au Lafayette Hotel et Morpheus est capturé. Plusieurs scènes de préparation de ce moment ont été créées afin que le suspense et la tension soient bien ressenties chez le lecteur.

D’abord, il y a cette scène terriblement ironique où Cypher discute de sa trahison avec l’agent Smith puis il y a cette autre scène quand le groupe quitte l’hôtel et que Néo a une sensation de déjà-vu et aperçoit le chat noir.
Ces scènes de préparation ont non seulement pour but que le point culminant mineur fonctionne mais aussi pour que le lecteur ressente une appréhension. C’est d’ailleurs ce sentiment qui permet au lecteur de rester accroché et de recevoir correctement le point médian du récit.

Puis la scène de la conséquence de cette trahison a lieu entre Néo et Trinity. Néo dit à Trinity qu’il n’est pas l’élu et doit aller à la recherche de Morpheus :

NEO : I may not be what Morpheus thinks I am, but if I don’t try to help him, then I’m not even what I think I am.
TRINITY : What are you?
NEO : His friend.

NEO : Je ne suis peut-être pas celui que Morpheus pense que je suis, mais si je n’essaie pas de l’aider, alors je ne suis même pas celui que je pense être.

TRINITY
Qu’es-tu ?

NEO
Son ami.

Cette scène est lourde en émotions. Cependant, si elle avait été placée ailleurs c’est-à-dire si elle n’avait pas été directement connectée aux scènes de préparation que nous vous avons citées plus haut, l’impact émotionnel sur le lecteur aurait été moindre voire inexistant.
Les scènes de conséquences existent pour transmettre l’émotion du personnage dans le scénario. Elles servent à montrer au lecteur ce qu’il arrive émotionnellement au personnage en conséquence de ce qu’il vient de subir.

Bien sûr, ces scènes qui montrent les répercussions de ce qui vient d’arriver aux personnages cassent le rythme. Mais elles sont néanmoins nécessaires car si vous ne parvenez pas à véhiculer les émotions de vos personnages dans le scénario, vos lecteurs auront quelques difficultés à apprécier vos héros.

Scenar Mag est un partage généreux d’informations. Nous voulons vous permettre d’appréhender votre projet avec les bonnes informations. Aidez-nous à vous aider par votre aide financière. Scenar Mag a un coût et il est difficile d’y faire face. Faites un don afin de permettre que tout cela puisse continuer. Merci

 

 

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 4 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :