L'intrigue principale et l'intrigue secondaire

L’INTRIGUE PRINCIPALE & L’INTRIGUE SECONDAIRE

Lorsqu’on suit un protagoniste, nous voulons nous investir en lui, voir comment il passe du point A au point B puis au point C le long de son arc dramatique. Si l’auteur s’éloigne trop de lui en créant un autre personnage qui partage le voyage du protagoniste, il éclipse le voyage de ce dernier. Et nous ne pouvons plus être sûr de qui est le personnage le plus significatif de cette histoire.
Et si vous n’êtes pas sûr de qui est le personnage principal, vous ne l’êtes pas non plus de qui vous devez suivre oblitérant ainsi une grande part de l’identification et de l’empathie.

Question de thème

En fin de compte, ne pas pouvoir identifier avec certitude le personnage principal dilue le thème de l’histoire. Vous ne savez pas exactement de quoi parle cette histoire. On rencontre assez souvent ce problème lorsque l’auteur perd de vue la prémisse de son récit.

Il ne peut y avoir deux intrigues principales dans une histoire. L’une d’entre elles doit être une intrigue secondaire.

L’intrigue principale correspond à l’arc dramatique de votre protagoniste ou de votre personnage principal puisque par définition un protagoniste est un personnage qui fait avancer l’intrigue et le personnage principal n’est pas toujours le seul responsable de cette tâche.
Le méchant de l’histoire peut aussi être un protagoniste très actif.
Les arcs dramatiques et l’intrigue secondaire sont liés d’une manière ou d’une autre à l’intrigue principale. Tout se rapporte en fait à l’intrigue principale.

SECRETS ET MENSONGES (Mike Leigh)
L’intrigue principale

Hortense, jeune femme noire, cherche à retrouver sa mère biologique après le décès de sa mère adoptive.

L’intrigue secondaire

Maurice et Monica essaie d’avoir un enfant depuis des années sans succès et cela a détérioré leur relation.

Les personnages

Il s’avère que Cynthia, la mère d’Hortense, est non seulement blanche mais que toutes deux vivent dans des mondes complètement différents.
Hortense a eu une vie privilégiée, est instruite et a un avenir prometteur.
Cynthia vit dans un quartier populaire, est ouvrière, a des relations difficiles non seulement avec son petit frère Maurice (auquel elle a servi de seconde mère) et sa femme mais aussi avec son autre fille, Roxanne qui est blanche.

Maurice connaît des difficultés avec Cynthia et sa femme. Elles ont toutes deux autant d’importance à ses yeux.
Mais la querelle entre Cynthia et sa belle-sœur Monica est très vive. Cynthia est jalouse de Monica parce qu’avant son arrivée dans la vie de Maurice, Cynthia et Maurice étaient très proches l’un de l’autre. Quant à Monica, elle aussi est jalouse envers Cynthia qui  a eu deux enfants alors qu’elle ne peut pas en avoir et lui reproche aussi d’avoir gâché sa relation avec Maurice.

Comme vous le constatez, l’intrigue secondaire se nourrit de l’intrigue principale. Elles ne sont pas séparées. Sans cette intrigue secondaire, les ressentiments de Cynthia et de Monica l’une envers l’autre ne pourraient être correctement exploités.
Non seulement cette intrigue secondaire permet de rendre légitime le personnage de Monica, mais elle renforce aussi le propos de l’intrigue principale.

Seules les séries télévisées peuvent se permettre de ne pas hiérarchiser les intrigues parce que la durée permet de justifier des intrigues sans rapport d’obédience les unes envers les autres.
Par contre, dans un scénario destiné à un film, vous  devez avoir une intrigue principale à laquelle une intrigue secondaire renvoie (si l’intrigue secondaire n’apparaît pas comme une évidence, il serait alors préférable d’utiliser une B Story).

PITCH BLACK (David Twohy)
L’intrigue principale

Après s’être écrasé sur une planète stérile, les survivants doivent fuir pour sauver leur peau lorsqu’une éclipse solaire permet à des monstres photophobes vivant dans les profondeurs de monter à la surface pour les dévorer.

L’intrigue secondaire

La lutte sans merci entre Riddick et le chasseur de prime Johns pour le leadership du groupe.

Caractérisation

Carolyn Fry qui devrait prendre le commandement après la mort des officiers supérieurs lors du crash renonce à ce droit. Elle ne cesse d’ailleurs de répéter :
I’m not your fucking captain
Je ne suis pas votre foutue capitaine

Elle s’efface d’ailleurs devant Riddick et Johns ne prenant aucune décision quant à qui remettre même implicitement les rênes. La seule raison de sa présence dans le scénario est de servir d’objet sacrificiel lors du climax, sorte de Deus Ex Machina pour sortir Riddick de sa mauvaise passe.
Autant dire que son personnage est bien fade. Il en aurait certainement été autrement si elle avait fait l’attention d’une B Story.

Riddick est un personnage intéressant. Il est manifestement l’antagoniste de cette histoire mais pourtant, le scénario malin nous met en position de le trouver sympathique alors que Johns   est un représentant de la loi (bien que chasseur de primes) nous est cependant présenté comme un junkie allant même jusqu’à refuser à un mourant de l’aider à moins souffrir.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de