EN PRATIQUE – 10 : L’INCIDENT DÉCLENCHEUR

5
(1)

Pour choisir le meilleur incident déclencheur parmi les options proposées, il faut tenir compte de la profondeur thématique du récit, du développement des personnages et de la progression de l’intrigue. L’objectif est de sélectionner un incident qui non seulement déclenche le récit, mais qui s’aligne également sur les caractéristiques établies de Anne : sa détermination ardente, sa curiosité insatiable et son passé imprégné d’histoire.

Anne découvre dans les affaires de son grand-père décédé un texte ancien qui laisse entrevoir l’existence d’un temple caché aux pouvoirs indicibles se distingue comme l’incident déclencheur le plus convaincant pour plusieurs raisons. Le lien avec le grand-père décédé de Anne ajoute une motivation personnelle profonde à sa quête. Il ne s’agit pas de n’importe quel texte ancien, mais d’un morceau de l’histoire de sa famille, ce qui fait de son périple à venir à la fois une aventure archéologique et une quête personnelle.

Cet enjeu personnel peut stimuler sa détermination et justifier sa volonté de relever les défis qui l’attendent, contribuant ainsi au développement de son personnage. La découverte parmi les affaires de son grand-père suggère une lignée de curiosité et d’exploration, ce qui implique que la passion de Anne pour l’Histoire et l’archéologie n’est pas seulement un choix personnel, mais un héritage.
Il peut s’agir d’un moment poignant, riche en émotions, car Anne pourrait se sentir investie d’un destin ou d’un devoir de donner suite à cet indice laissé par son grand-père, que ce soit intentionnellement ou non.

L’allusion à des pouvoirs indicibles met immédiatement en place un mystère aux enjeux importants. Elle suggère que ce que Anne pourrait découvrir pourrait changer sa compréhension de l’Histoire, voire du monde. Cela ouvre la voie à une aventure, un danger et une découverte passionnants. Cet incident résume parfaitement la soif ardente de Anne d’expérimenter par elle-même l’excitation de la découverte. C’est un appel à l’aventure qui correspond à ses traits de caractère : intelligence, débrouillardise et détermination.

De plus, le scepticisme de ses collègues, qui est un thème récurrent dans les propositions, peut servir de conflit externe que Anne doit surmonter, mettant en évidence son indépendance et sa forte volonté.

Le fait de commencer par une découverte aussi personnelle et mystérieuse ouvre de nombreuses possibilités de développement de l’intrigue. Trouver le temple peut être rempli de défis physiques et intellectuels, permettant des intrigues passionnantes et des opportunités de développement des personnages. Les pouvoirs indicibles laissent entrevoir un récit plus large impliquant d’éventuels éléments surnaturels ou de profondes révélations historiques, offrant ainsi une riche trame narrative.

               INT. MAISON D'ENFANCE DE ANNE - NUIT

               L'atmosphère est baigné par la faible et chaude lueur d'une
               seule lampe. Des ombres se dessinent sur les murs d'une pièce
               à l'odeur de papier vieilli et de chêne poli. C'est un
               sanctuaire de souvenirs et de secrets, un bureau qui a vu
               passer des décennies dans son étreinte silencieuse et
               vigilante.

               ANNE incarne la synthèse d'un courage brut et d'une
               intelligence vive, les cheveux attachés non par mode mais par
               nécessité. Elle avance d'un pas délibéré, presque
               respectueux, dans cet espace à la fois familier et
               mystérieux, entourée de l'héritage de son grand-père, un
               homme d'aventure et d'érudition.
               La pièce, encombrée d'objets et de livres, murmure des
               histoires du passé, chaque objet étant un chapitre de la vie
               d'exploration de son grand-père.

               Les mains de Anne, légèrement tremblantes d'impatience, se
               tendent vers un coffre recouvert par des années de poussière.
               Elle l'ouvre avec une révérence réservée aux rituels les plus
               sacrés, dévoilant ses trésors : des photographies délavées
               par le temps, des carnets remplis du frisson de la
               découverte, et une boussole dont l'aiguille pointe encore
               vers des aventures inconnues.
               Parmi ces reliques, un tome relié en cuir attire son
               attention. Sa couverture est gravée de symboles qui évoquent
               d'anciens mystères et des temps oubliés. Lorsqu'elle l'ouvre,
               le cuir craque doucement, révélant des pages jaunies par
               l'âge mais animées par la passion d'un historien qui a
               consacré sa vie à la découverte de vérités cachées.

               Anne parcourt les pages jusqu'à ce qu'un passage retienne son
               attention : la description d'un temple caché, voilé par le
               temps et le feuillage dense d'une jungle inexplorée. Le texte
               fait allusion à des pouvoirs inconnus, protégés par une
               civilisation perdue dont la sagesse a été consumée par la
               terre elle-même.
               L'excitation et la détermination envahissent Anne lorsqu'elle
               réalise l'importance de sa découverte. Ce tome pourrait
               redéfinir l'Histoire, en comblant le fossé entre le passé et
               le présent.

                                   ANNE
                             (chuchotant, avec un
                              mélange de crainte et de
                              détermination)
                         Voici ce qu'il faut faire. La clé
                         pour percer leurs secrets. Grand
                         père, tu as trouvé quelque chose ?

               Serrant le tome contre sa poitrine, Anne se lève et
               s'approche de la fenêtre de la bibliothèque, contemplant
               l'obscurité qui règne au-delà. Son imagination évoque le
               temple, majestueux et intact, niché dans l'étreinte de la
               jungle.

                                   ANNE (CONT'D)
                             (avec une conviction ferme
                              et passionnée)
                         Je te retrouverai. Et je te rendrai
                         ta voix.

               Ses paroles sont un vœu, non seulement à la mémoire de son
               grand-père, mais aussi aux échos d'un passé qui l'interpelle.
               Cette quête est plus qu'une recherche académique ; c'est un
               pèlerinage, une promesse de son âme à ceux qui ont foulé la
               terre avant elle.

               La douce lumière de la lampe projette son ombre contre les
               murs de la bibliothèque, silhouette solitaire partie pour une
               aventure qui pourrait changer le cours de l'Histoire.

Résumé de la scène :
Dans une pièce calme et remplie de souvenirs de la maison de ses ancêtres, Anne découvre un tome relié en cuir parmi les possessions de son grand-père. Ce tome, gravé de symboles anciens, contient le secret d’un temple caché, perdu dans le temps.
Poussée par les récits et les aventures de son grand-père, Anne se promet de trouver ce temple, persuadée qu’il détient la clé qui permettra de jeter un pont entre le passé et le présent. Son voyage promet d’être non seulement une quête de vérités historiques, mais aussi un pèlerinage profondément personnel, honorant l’héritage de son grand-père et accomplissant un destin longtemps attendu.

La prémisse de cette scène (sa nécessité dans le tout) pourrait être :
Une jeune femme déterminée découvre le journal de son grand-père, révélant l’existence d’un temple caché aux pouvoirs indicibles. Poussée par cet héritage et la curiosité, elle se lance dans un voyage périlleux pour découvrir les secrets du temple, remettant en question sa compréhension de l’Histoire et d’elle-même.

Cet incident déclencheur (Chapter 2, Something Peculiar de la structure en 24 chapitres) laisse entrevoir un mélange des genres aventure et mystère, avec des éléments d’intrigue historique. La présence d’anciens mystères, d’un temple caché et d’une expédition motivée par une découverte importante suggère un récit aventureux mêlé à l’élucidation de secrets historiques.
Le contexte est minutieusement détaillé, commençant dans l’intimité de la maison ancestrale de Anne, la nuit, plus précisément dans une pièce décrite comme un sanctuaire de souvenirs et de secrets. Cet espace n’est pas seulement un lieu physique, mais aussi un pont vers le passé, imprégné de l’essence de l’aventure et de l’érudition du grand-père de Anne. L’atmosphère, caractérisée par un éclairage tamisé et des ombres, renforce le sentiment de mystère et d’anticipation.

Anne est présentée comme le personnage principal, caractérisé par son courage naturel, son intelligence et son sens pratique (comme en témoigne sa coiffure, choisie par nécessité plutôt que par mode). Son lien avec son grand-père, aventurier et érudit, et sa réaction aux découvertes faites dans le coffre, font d’elle une protagoniste motivée et respectueuse, animée d’un profond respect pour le passé et d’une soif de découverte.

L’intrigue tourne autour de la découverte par Anne d’un tome contenant des secrets sur un temple caché, suggérant un voyage de découverte imminent. Ce moment sert d’incident déclencheur à l’histoire, propulsant Anne vers une aventure qui promet de combler le fossé entre le passé et le présent. Le récit se trouve au seuil d’un voyage historique et personnel important.

Le conflit qui anime la scène semble être la quête de Anne, qui cherche à découvrir les vérités cachées dans le tome et, par extension, dans le temple caché. Ce conflit est à la fois interne, car elle est aux prises avec les implications de sa découverte et le désir d’accomplir une quête apparemment ancestrale, et externe, en raison des défis qu’elle devra probablement relever dans la poursuite des secrets du temple.

Les thèmes de la découverte, de l’héritage et d’une quête de connaissance sont omniprésents dans cette scène. Le motif de l’ombre et de la lumière ne donne pas seulement l’atmosphère ambiante, il symbolise aussi la dualité du connu et de l’inconnu, le passé s’attardant dans le présent.
La quête de Anne représente une recherche plus profonde d’identité et de lien avec sa lignée, soulignée par le caractère sacré avec lequel elle traite les artefacts de l’héritage de son grand-père.

Le ton est celui de la révérence et d’une certaine excitation, avec un style d’écriture qui dépeint de manière vivante le contexte et l’état émotionnel de Anne. Le texte est riche en images et en symboles, soulignant le poids de l’histoire et l’attrait de l’inconnu. Le style narratif suggère un récit qui porte autant sur le périple que sur la destination, avec un profond respect pour le passé et ses mystères.

La scène utilise efficacement la montée de la tension à travers la découverte du tome et des secrets qu’il contient, préparant ainsi le terrain pour le voyage de Anne. L’anticipation et le mystère entourant le temple caché servent d’accroche narrative convaincante. La tension descendante est subtilement sous-entendue dans les moments de réflexion de Anne et dans son vœu de trouver le temple, suggérant une résolution du conflit interne entre sa vie actuelle et l’appel à l’aventure (Call to Adventure).
Cette dynamique entre tension montante et tension descendante promet un rythme attrayant de découverte, de défi et de résolution tout au long du scénario. Cet équilibre est essentiel pour maintenir l’engagement du lecteur/spectateur et l’investissement émotionnel dans le périple de Anne.

La problématique de la tension

Il faut différencier la structure globale et le rythme de votre scénario dans son ensemble de la tension immédiate que l’on trouve dans des scènes ou des séquences individuelles. Dans le contexte d’un scénario, le niveau macro se concentre sur l’arc narratif général et sur la manière dont la tension augmente et est résolue tout au long de l’intrigue. Il s’agit notamment de la manière dont chaque acte s’appuie sur le précédent pour intensifier les enjeux, approfondir le développement des personnages et faire progresser l’intrigue vers un point culminant (un climax), suivi d’une résolution (un dénouement).

Dans notre projet, cette macro-tension implique que Anne découvre le tome de son grand-père, qu’elle décide de suivre ses indices jusqu’au temple caché, qu’elle affronte les défis qui accompagnent cette quête et qu’elle finisse par découvrir les secrets du temple. Ce voyage, avec sa construction et sa résolution, est l’arc narratif macro qui maintient l’ensemble du récit en un tout cohérent.

L’arc dramatique de Anne

Dans le contexte de l’écriture d’un scénario, les étapes de l’arc dramatique d’un personnage font référence à un moment spécifique d’une scène ou d’une séquence qui contribue de manière significative au développement général de cet arc.

L’arc dramatique est la transformation ou le voyage intérieur d’un personnage au cours de la narration, qui passe d’un état d’être à un autre, par exemple de l’ignorance à la connaissance, de la peur au courage, ou de l’égoïsme à l’altruisme, entre autres possibilités. Par conséquent, un arc dramatique est un moment charnière où cette transformation est soit visiblement avancée, soit subtilement poussée vers l’avant.

Dans la structure d’un scénario, les scènes sont composées de temps, qui sont les plus petites unités d’action ou de dialogue qui font avancer l’intrigue. Lorsque nous parlons de l’arc dramatique d’un personnage, nous nous concentrons sur les moments spécifiques qui sont déterminants pour montrer la maturité progressive ou l’échec à s’accomplir, pour marquer le changement ou la régression, d’un personnage.
Ces moments sont essentiels pour que le lecteur/spectateur comprenne le parcours du personnage et sont souvent chargés d’émotion ou significatifs en termes de prise de décision du personnage et d’interactions avec les autres.

Pour déterminer ce temps de l’arc dramatique pour Anne sur la base de cette scène, nous décomposons son parcours en étapes du développement de son personnage. Le temps de l’arc dramatique fait référence aux moments importants du parcours interne d’un personnage qui reflètent sa croissance car on apprend beaucoup sur soi de ses expériences et des transformations que subit notre personnalité par de soudaines révélations ou l’ébranlement de certitudes ou nos changements de perspective.

Ces étapes sont essentielles pour créer un personnage convaincant et dynamique. Dans le cas de Anne, l’arc dramatique de son personnage est probablement centré sur sa transformation suite à la découverte du tome de son grand-père et au désir qu’il a engendré chez elle.

L’état initial
  1. Anne commence dans un état de révérence à l’égard de l’histoire de sa famille, en particulier de l’héritage de son grand-père. Elle est introduite dans un cadre familier, mais mystérieux, rempli de souvenirs et d’objets de la vie de son grand-père. Cet environnement suggère un lien profond avec son passé et un désir d’aventure, à l’image de l’esprit de son grand-père.
  2. L’incident déclencheur : la découverte. La découverte du tome et des secrets qu’il renferme constitue l’incident déclencheur pour Anne. Elle remet en question son état actuel et la pousse à agir. Ce moment est important car il éveille son désir latent d’aventure et la met sur une voie qui pourrait redéfinir sa compréhension de l’Histoire de l’humanité et de la place qu’elle occupe dans le monde.
  3. L’acceptation du Call to Adventure. La vénération immédiate que Anne éprouve pour le livre et sa détermination à en découvrir les secrets indiquent qu’elle a répondu à l’appel de l’aventure. Son dialogue chuchoté, mêlant peur et détermination, souligne le passage d’un statut d’observatrice passive de l’héritage de son grand-père à celui de participante active à la poursuite de cet héritage.
  4. Le point médian de l’arc dramatique de Anne. Bien que cela ne soit pas explicitement détaillé dans cette scène, nous pouvons inférer que le point médian de l’arc dramatique de Anne impliquerait un engagement de plus en plus profond dans sa quête. Cela pourrait être représenté par une découverte ou un défi important qui met à l’épreuve sa détermination mais qui, en fin de compte, renforce sa volonté de réussir.
  5. La crise. Dans un arc dramatique typique, il y a une crise. Anne est confrontée à un moment de doute ou à un obstacle important qui menace sa quête et l’oblige à faire face à ses peurs ou à ses limites. Ce moment l’oblige à réévaluer ses motivations, ses capacités et la valeur de son périple. En un mot, elle s’interroge.
  6. Le climax. Le point culminant pour Anne consisterait probablement à trouver le temple ou à affronter de front le mystère central. Ce moment mettra à l’épreuve tout ce qu’elle a appris et ce qu’elle est devenue au cours de son aventure, l’obligeant à faire appel à son courage, à son intelligence et à ses nouvelles connaissances.
  7. La résolution : un nouvel équilibre. Après le climax, Anne atteindra un nouvel équilibre, ayant changé à la suite de son aventure et de ses expériences. Il peut s’agir d’une compréhension plus profonde de l’œuvre de son grand-père, d’une nouvelle perspective sur l’Histoire ou d’une nouvelle perception de soi.

Son état final refléterait la maturation, la résolution de conflits internes et peut-être une nouvelle orientation ou un nouveau but dans la vie.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 5 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

4 thoughts on “EN PRATIQUE – 10 : L’INCIDENT DÉCLENCHEUR

  1. Bon, désolé Williams, mais voilà tout ce que j’ai pu filmer. Le reste est très poétique mais c’est pas trop visible à la caméra…^^

    INT. BUREAU DU GRAND-PERE D’ANNE – NUIT

    Dans une pièce bureau à l’atmosphère vieillotte, éclairé d’une unique lampe dont la lumière chaleureuse dessine des ombres sur les murs. Un peu partout, des objets hétéroclites et exotiques d’explorateur, des masques africains, ainsi qu’un grand nombre de livres anciens et poussiéreux. Dans un coin, une statue de Bouddha hiératique.

    Assise derrière le bureau de vieux chêne qui occupe presque toute la pièce, ANNE (F, 28, beau visage énergique et intelligent, blonde, cheveux attachés en arrière) parcourt avec attention un gros livre relié de cuir.

    CUT TO : Visage fiévreux d’Anne, plongée dans sa lecture. Elle semble fascinée par ce qu’elle déchiffre.

    ANNE
    (à voix basse, pour elle-même)
    Voilà ce qu’il faut faire… La clé
    pour percer les secrets…
    (temps)
    Grand-père, je crois que tu as trouvé quelque chose…

    Anne reste quelques secondes songeuse, puis se lève sans lâcher le livre.
    Serrant l’ouvrage contre sa poitrine, elle s’approche de la fenêtre.
    Son regard attentif fixe la nuit au dehors, comme si elle y pouvait discerner les traces d’un étrange passé.

    ANNE (Cont’d)
    (idem)
    Je te retrouverai… Et je te rendrai ta voix.

    La faible lumière de la lampe projette l’ombre d’Anne contre les murs de la pièce.

    1. C’est l’exacte raison pour laquelle un scénario a besoin d’un metteur en scène. Ce sont deux langages différents. Tu l’as dit toi-même : mais voilà tout ce que j’ai pu filmer
      Merci pour ce commentaire qui complète mon propos.

  2. Je dirai deux langages complémentaires, le langage scénaristique ayant pour fonction de préparer/permettre le langage du réalisateur.

    Mais comment concilier ceci, qui garde son actualité technique : « Si la caméra ne peut pas le voir, vous ne pouvez pas l’écrire »

    avec des passages tels que :

    Ses paroles sont un vœu, non seulement à la mémoire de son grand-père, mais aussi aux échos d’un passé qui l’interpelle. Cette quête est plus qu’une recherche académique ; c’est un pèlerinage, une promesse de son âme à ceux qui ont foulé la terre avant elle.

    Son imagination évoque le temple, majestueux et intact, niché dans l’étreinte de la jungle.

    L’excitation et la détermination envahissent Anne lorsqu’elle réalise l’importance de sa découverte.

    Ce sont des « intentions » (pensées intérieures) non filmables. Certes, il est important que le scénariste crée une atmosphère, une ambiance, mais cela passe par des détails de situation, de posture, d’expression, de conduite, de contexte etc. Et certainement pas par par des notations de pensées que l’on peut trouver dans un roman.

    On est plutôt ici dans un texte de brainstorming préparatoire au scénario lui-même, une sorte de « pré-scénario expliqué », pas dans un scénario au sens technique du terme. Cela n’enlève rien à l’intérêt de ce texte pour « situer » l’ambiance et le personnage, disons le fixer dans l’esprit du scénariste ; et on pourrait très bien concevoir qu’un scénariste éprouve le besoin d’extérioriser/exprimer ainsi les « pensées » de son personnage avant de passer à la continuité dialoguée au sens strictement technique (ce n’est pas le cas de tous, chacun fait sa cuisine et certains sont habités par le personnage sans même y penser avec précision, un peu comme on n’a pas besoin de coucher par écrit la bio ou les pensées de ses intimes pour les connaître).

    Mais, excepté pour le côté dialogué, on peut difficilement considérer ceci comme un extrait de
    scénario : c’est un document préparatoire.

    1. Il est indéniable que la raison d’être de Scenar Mag est didactique (je l’espère du moins). Néanmoins, cette scène ne s’adresse pas seulement à une caméra ; elle indique aussi des possibilités de jeu, de plans. Je ne m’adresse pas tant à un directeur de la photographie mais également à l’acteur et au metteur en scène et au monteur et à tous ceux qui s’empareront du scénario qui ne sera alors plus mon problème.
      Le matériau du scénariste est le mot : il est tout à la fois écrivain et poète. Ce qui paraît des pensées n’est qu’une information parmi d’autre : à chaque corps de métier de traiter celle-ci sous sa perspective.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.