UN OPPOSANT

5
(2)

Opposition et opposants sont monnaie courante en fiction. L’adversaire est la principale source de conflit dans une histoire, en particulier pour votre protagoniste. Alors que celui-ci se bat pour atteindre son objectif, l’adversaire lui barre la route. L’adversaire rend les choses difficiles en créant des obstacles que votre protagoniste doit surmonter. Cela crée un conflit dramatique et rend nos histoires passionnantes et leur donne plus d’impact. L’opposition est décidément l’enfant chéri de toutes les fictions.

Une vue contradictoire

L’antagoniste peut soit s’opposer à l’objectif du protagoniste, soit lui faire concurrence. Chacune de ces approches est viable et les deux sont régulièrement utilisées dans l’écriture de scénarios. Dans Batman Begins, Ra’s al Ghul et l’Épouvantail tentent de plonger Gotham City dans le chaos tandis que Batman se bat pour les arrêter (objectifs opposés). Dans Les Aventuriers de l’Arche perdue, Indiana Jones et le commandant nazi Arnold Toht sont tous deux à la recherche de l’Arche d’Alliance (objectifs opposés).

Au climax, l’ultime confrontation qui clôt une ligne dramatique (en effet, ce peut être la rencontre décisive qui mène ensuite au dénouement du récit ou bien par exemple, ce climax peut correspondre à l’apogée de l’arc dramatique d’un personnage, ce personnage ayant comme achevé sa transformation ou échoué à celle-ci) porte le message de l’autrice et de l’auteur.

Le message s’inscrit dans la résolution d’un conflit qui referme sur elle-même une ligne dramatique. Mais ces conflits ne doivent pas toujours être physiques. Dans Des hommes d’honneur, Kaffee surprend Jessup en train de mentir, ce qui fait perdre pied à Jessup au tribunal.
Dans les histoires d’amour ou les comédies romantiques, le personnage principal gagne généralement (ou regagne) son Love Interest en faisant preuve de dévotion, comme dans Vous avez un message lorsque Joe révèle ses sentiments pour Kathleen après qu’ils aient passé toute leur relation à se détester.

La majorité des projets ont un seul protagoniste et un seul opposant. Cette approche simple permet au lecteur/spectateur (et au scénariste) de se concentrer sur le conflit au sein de cette interaction, et offre de nombreuses occasions à l’antagoniste de faire son travail, c’est-à-dire de se mettre en travers du chemin du protagoniste.
Ce protagoniste pourrait tout autant avoir son propre objectif à accomplir ou bien vouloir empêcher le mal que pourrait causer un antagoniste car dans un cas comme dans l’autre, il prend clairement position contre un opposant.

Dans les séries, l’opposition est caractérisée par ce qui représente un obstacle récurrent même si cette opposition ne semble pas présente, elle existe du moins en toile de fond. Nous pourrions suivre par exemple quelques relations (dans une série, le personnage principal peut être absent pendant tout un épisode) et les difficultés que rencontre cette relation à l’extérieur comme en son sein sur fond d’une pandémie par exemple (avant, pendant et après la pandémie comme le fait Station Eleven).

Habituellement, l’opposant majeur de la série est présenté dès le premier épisode. Il ressort de l’organisation d’un récit des lignes dramatiques. La théorie narrative (et pratique) Dramatica en reconnaît quatre :

  1. la ligne dramatique qui décrit ce qu’il se passe dans l’histoire à la manière d’un observateur impartial qui surplombe les événements (Objective Story Throughline), cette ligne dramatique décrit l’intrigue en prenant appui sur l’objectif du héros ou de l’héroïne (le Story Goal) ;
  2. l’arc dramatique du personnage principal décrit la transformation personnelle du personnage principal (Main Character Throughline), en effet, toute fiction est l’histoire d’une transformation ou d’une tentative de changement. La ligne dramatique du personnage principal décrit en fait les étapes successives qui mènent à la réussite ou à l’échec de l’ambition intime de ce personnage.
    Tout ce que le personnage principal fait et représente et qui ne concerne que lui, par rapport aux relations spécifiques qu’il entretient avec d’autres personnages, peut être considéré comme faisant partie de sa ligne dramatique.
  3. Face à ce personnage principal, il existe un autre personnage dont la fonction pourrait être appelée antagoniste mais qui, en fait, influe sur la conduite, les décisions, les jugements du personnage principal. En effet, comment pourrions-nous juger de nos propres actions si nous ne percevions pas chez autrui des sentiments qui nous révèlent que nos actions ont trouvé chez autrui une approbation ou une improbation.
    Ce personnage qui touche ainsi émotionnellement le personnage principal possède sa propre évolution au cours de l’intrigue (Influence Character Throughline). Notez aussi qu’il peut avoir n’importe quelle fonction dans l’histoire : opposant, allié, mentor.. Ce sont les exigences de votre histoire qui décideront de ce qu’il fait et représente.
  4. Et puis il y a la ligne dramatique de la relation existante entre le personnage principal et son Influence Character. Cette relation connaît elle aussi un arc dramatique. Considérez toujours le mouvement : une scène a son propre mouvement ; deux personnages peuvent vouloir obtenir mutuellement quelque chose de l’autre ; on ne sait pas qui l’emportera ni même si l’un des deux l’emportera, mais la scène se meut d’elle-même vers sa résolution, vers son climax car une situation conflictuelle est un ressort dramatique.

Chaque ligne dramatique s’oriente vers la résolution d’un conflit. Puisque chaque ligne dramatique (ou Storyline) est sa propre histoire, elle a par définition un début, un milieu et une fin. La fin de la ligne dramatique objective, l’Objective Story Throughline (les trois autres sont subjectives, elles concernent un point de vue singulier sur le monde empli d’émotions, de sensations diverses et personnelles) indique la résolution d’une volonté qui peut s’avérer juste ou fausse c’est-à-dire si oui ou non le personnage a réussi ou non à résoudre son problème.

Ce qui intéressant aussi avec les séries, c’est que les personnages peuvent changer de fonction selon les épisodes. Le personnage principal peut être le protagoniste mais si l’épisode nécessite qu’il soit en opposition, il deviendra pour cet épisode un antagoniste.

Vous nous appréciez ? Aidez-nous. Faites un don. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 5 / 5. Vote count: 2

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :