PERSONNAGE, CET INDIVIDU

0
(0)

Les personnages de fiction sont des individus. Ils ont des personnalités, des influences culturelles, ont connu nombre d’expériences et chacun d’entre eux possède son propre point de vue sur le monde. Un monde dans lequel chacun s’est trouvé une place avec plus ou moins de bonheur, une place néanmoins qui permet de discerner chaque individu des autres et qui ajoute aux personnages de la profondeur mais surtout du réalisme.

Question de tempérament

Que nous soyons fait de ce que nous avons vécu ou que certaines choses nous aient été données, acquises ou instinctives, expériences ou caractères innés, nous nous définissons au quotidien dans notre rapport aux autres et au monde. Comment nous agissons et réagissons dans ce monde dépend en grande partie de qui nous sommes.

Ainsi, chacun et chacune de nos personnages sont des individus à part entière. Il faut du temps à l’autrice & à l’auteur pour les connaître comme dans la vie réelle, nous pensons connaître quelqu’un et il ou elle parvient toujours à nous surprendre.

Aller à la rencontre de nos personnages demande un effort. Comprendre l’identité d’un être de fiction, définir comment il s’engage dans le monde qui l’entoure, comprendre les forces qui l’animent demandent de la réflexion, y compris prendre le risque de se mettre soi-même à nu.

Tendances et expériences peuvent nous aider à définir chacun des personnages. Dans une fiction, des personnages connaissent des changements. Souvent, ils sont différents entre le moment où nous avons fait leur connaissance et la fin de l’histoire.
Un personnage passe par quelques étapes avant d’accomplir une mue et la chrysalide ne devient pas toujours le papillon espéré. Un personnage se construit. Nous pouvons distinguer quatre briques : sa personnalité, ses influences culturelles, ses expériences bien entendu et sa vision du monde.

La personnalité

Les attributs qui définissent la personnalité d’une personne peuvent être innées, même si l’on peut certainement affirmer que certaines caractéristiques sont également apprises. Ce qui importe, ce n’est pas l’origine de ces traits de caractère, mais plutôt la façon dont ils influencent ce qu’est le personnage.
Un trauma, par exemple, peut orienter l’attitude d’un personnage. Lorsque ce passé singulier est révélé, nous comprenons mieux l’individu mais ce qui compte, c’est son présent. Le voir agir et réagir dans les situations dans lesquelles il est jeté par l’auteur et l’autrice, voilà ce que lecteurs & lectrices attendent et anticipent chez un personnage de fiction.

La personnalité d’un individu est un tout, et un personnage se présente à nous dans cette totalité et non par seulement quelques aspects qui le définissent certes mais qui participent en fait à ce qu’il est comme individu à part entière.

Sa culture

Des normes sociétales et des pratiques courantes à la culture pop, en passant par la technologie et la politique, la moindre parcelle de la composition d’une culture donnée a un impact sur la manière dont une personne choisit de s’engager dans cette culture ou de s’en rebeller.

Quelle identité un personnage tire t-il de ses influences culturelles (origine sociale, ethnique, croyances..) ? Tenez compte de l’origine ethnique de votre personnage, de ses pratiques religieuses, de ses capacités physiques et mentales, de sa sexualité, de son identité de genre et de tout autre facteur déterminant qui façonne son rapport à la culture populaire.

Le sentiment d’appartenance à une communauté ou le rejet de celle-ci exige une certaine profondeur d’analyse d’un personnage même si cet effort n’ajoute rien à l’intrigue mais sert à construire un personnage et à nous permettre de le connaître intimement.

Ses expériences

Beaucoup d’expériences sont collectives : elle surgissent de l’identité culturelle d’un personnage. Néanmoins, pour un personnage de fiction, les expériences qui lui sont personnelles, soit provoquées par l’extérieur, soit des mouvements intérieurs, sont ce qui compte.

Pensez à l’éducation de votre personnage, à ses relations sociales passées et présentes, à ses activités quotidiennes, à ses moments les plus heureux et à ses traumatismes. Comment chacun de ces éléments a-t-il façonné la personne qu’il est au début de votre récit ?

Sa vue du monde

La culture, les expériences personnelles interviennent dans la position d’un personnage face au monde, dans sa conformité ou son refus du monde.

Le point de vue que l’on porte sur le monde peut aussi être clarifié par les choix que nous sommes amenés à faire car nos intérêts, nos croyances religieuses, nos opinions politiques, notre morale (qu’est-ce qui est bien ? Qu’est-ce qui est mal?) peuvent s’opposer à notre culture ou à ceux de la communauté à laquelle nous appartenons par défaut.

Soutenez Scenar Mag : faites un don.  Nous avons tous à y gagner. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :