MOTIF D’INTRIGUE : LA TRAHISON

0
(0)

La trahison est une chose simple à manipuler pour un auteur. Vous avez un personnage. D’autres personnages comptent sur lui.
Et il ignore délibérément ce qu’il est supposé faire. Cela blesse les autres.

En cela, vous avez déjà une histoire. Celle d’une trahison.
La trahison, le parjure, le mensonge, la duperie… c’est ce qui s’est passé dans l’histoire. Ces événements convoquent des émotions pures car il n’y a nul besoin de compliquer inutilement l’intrigue pour les partager avec le lecteur.

Et ces émotions précipitent aussi de fortes réactions. Nous plaçons notre confiance en quelqu’un et ce dernier profite de cela pour obtenir quelque chose pour lui-même.
Nous en souffrons et en concevons un esprit de vengeance. Les bases de l’intrigue sont jetées.

Trahison et vengeance

La vengeance est une réaction naturelle après une trahison. La désillusion ressentie s’accompagne de haine qui elle-même provoque violence et mort.

Nos convictions, notre confiance nous sont jetées à la face et cela nous blesse. Nous nous sentons naïfs et en fin de compte, nous nous en prenons à nous-mêmes.
Les histoires de trahison ouvrent de nombreuses possibilités à un auteur.

La toute première de ces trahisons remonte à la Guerre de Troie. Hélène, la femme de Ménélas, s’enfuit avec son amant Pâris (en empochant au passage la plupart des richesses de Ménélas).
Agamemnon, frère de Ménélas, accepte d’aider son frère à retrouver Hélène. C’est le début de la Guerre de Troie.

Agamemnon ayant provoqué la colère de la déesse Artémis par vanité se voit obligé de sacrifier sa propre fille Iphigénie pour que soit levée la malédiction qui empêche ses navires de prendre la mer.
Evidemment, Clytemnestre, la femme de Agamemnon, s’en horrifie et jure vengeance.

Se joint à Clytemnestre, Egisthe, fils adoptif du père de Agamemnon (enfin Atrée, le père, pensait que Egisthe était son propre fils), qui possède lui aussi un fort ressentiment contre la maison de Atrée.
La haine qui unissait Clytemnestre et Egisthe se commua rapidement en un désir fougueux. Et les deux amants complotèrent contre Agamemnon.

Victorieux, Agamemnon revient de Troie avec la jolie Cassandre comme butin de guerre. Bien sûr, ces deux-là deviennent aussi amants.

Clytemnestre, furieuse de la liaison entre Cassandre et Agamemnon en plus de l’immolation de sa fille Iphigénie, parvient donc à ses fins par les assassinats de Agamemnon et de Cassandre.
Elle tente d’expliquer ses motivations à la foule et présente Egisthe comme nouveau roi de Mycènes. Egisthe et Clytemnestre ont cependant cure des cris de contestations qui s’élèvent parmi leurs concitoyens.

La foule exige que Oreste, le fils de Agamemnon, venge la mort de son père (et accède dans la foulée au trône).
Néanmoins, Clytemnestre tente de rassurer Egisthe en lui promettant qu’ils parviendront à convaincre le peuple du bien-fondé de ce qu’ils ont fait.

Et l’intrigue se poursuit sur sa lancée

Après une période de deuil, Oreste accomplit sa vengeance avec l’aide de sa sœur Electre et tue d’abord Egisthe puis sa mère, Clytemnestre.

Vous le constatez, la trahison et la vengeance sont à l’unisson dans cette histoire. Clytemnestre hait Agamemnon pour ce qu’il a fait à Iphigénie. Un acte qu’elle considère comme une trahison de sang.
Une trahison inaugurale qui est ensuite renforcée par le retour de Agamemnon avec Cassandre. Là, c’est son cœur de femme qui se sent trahi.

Oreste se sent trahi par ce que sa mère a fait à son père. Et cela, terrible offense, avec l’aide de son amant.
Comment ces trahisons se concrétisent-elles dans l’histoire ? Par l’exigence que quelqu’un doit payer pour ces trahisons. Et l’intrigue devient celle d’une vengeance.

Une trahison a lieu lorsque quelqu’un fait défaut à ses responsabilités et que cette désaffection fasse souffrir. Agamemnon est celui par qui le scandale arrive. En tant que père, il est de ses responsabilités d’assurer la survie de sa fille. Or, par simple vanité, il a offensé les dieux qui réclament la tête de Iphigénie.
Et Agamemnon obtempère. Son ambition lui a fait perdre le sens des valeurs et l’a mené à cet acte immoral.

Mais ce n’est pas tout. Comme si avoir sacrifié sa fille n’était pas suffisant, le voilà qui fait étalage publiquement de sa liaison avec Cassandre. Alors que la morale aurait voulu qu’il reste fidèle à sa femme. Nous connaissons la réaction de Clytemnestre.

Lorsqu’une trahison est au cœur de l’intrigue, il est indéniable qu’elle sera complétée par une vengeance.
L’intrigue peut alors contenir différents motifs dramatiques qui ne détonneraient pas dans le tableau :

  • Conspiration
  • Fraude et mensonge
  • Criminalité
  • Suicide
  • L’honneur et le déshonneur

Le mensonge (et ses dérivés tels que la duperie, la ruse…) est souvent employé pour cacher la trahison.

La comédie romantique s’accommode aussi de la trahison

Dans La brûlure de Nora Ephron, Rachel et Mark, deux journalistes se rencontrent et se marient.
Mais à 7 mois et demi de sa grossesse, Rachel découvre que Mark a eu une liaison extra-conjugale.

Toute l’intrigue se déroule entre Washington et New York alors que Rachel essaie de s’expliquer ce qu’il lui arrive.
Sous l’humour se cache la trahison. Et avec celle-ci un désir de vengeance.

Et puis il y a aussi de nombreux thrillers qui se fondent sur la trahison. La récompense possible justifie souvent les moyens.

Un soutien indispensable que sont vos dons. Merci à ceux qui nous soutiennent déjà. Merci à ceux qui peuvent nous offrir quelques euros afin de permettre le développement de Scenar Mag en quelque chose qui vous soit encore plus utile.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :