VOTRE PERSONNAGE A LUI AUSSI UNE HISTOIRE

0
(0)

Définir un passé pour vos personnages importants consiste à leur construire un passé  et à expliquer ce qu’ils sont au début de votre histoire et pourquoi. Quelles sont leurs peurs ? Qu’est-ce qui les motivent à agir ainsi et pas autrement ? Qu’est-ce qui les fait avancer ?
Si vous présentez vos personnages bruts de décoffrage, si vous tentez d’en faire sans plus de fioritures un objet d’admiration ou bien un objet de pitié, il se peut que vos lecteurs n’accrochent pas à cette définition trop carrée.

De même, vous ne devez pas caractériser vos personnages par l’opinion personnelle qu’ils ont sur autrui. Vous ne pouvez pas par exemple statuer en construisant votre personnage qu’il possède une haine prononcée contre les gens. Vous devez laisser vos lecteurs en juger par eux-mêmes sur la base des actions de votre personnage au cours de l’histoire. Gardez en mémoire les trois forces dramatiques essentielles : la parole, l’action et l’incarnation.

Par contre, vous pouvez en imaginant le passé de votre protagoniste expliquer pourquoi il a cette haine contre l’humanité en détaillant les événements qui l’ont conduit à ce sentiment. Cela vous facilitera le travail d’écriture lorsque vous devrez faire réagir votre personnage en réponse à ce qu’il lui arrive dans le cours de l’intrigue. Ses actions seront alors légitimes et dans la logique de son histoire personnelle laissant ainsi le lecteur face à son propre ressenti vis à vis de celui-ci.

S’informer sur son personnage

Si vous avez déjà quelques idées sur votre héros, vous pouvez inférer de cette idée des informations. Par exemple, vous savez que votre protagoniste sera un scientifique travaillant pour une grande compagnie, vous en inférez qu’il a les diplômes pour exercer cette activité et que son bagage intellectuel n’est pas négligeable. Ce qui amène à se poser la question du financement de ses études. A t-il eu une bourse ? Sa famille était-elle suffisamment riche pour assumer le coût de ses études ?
Vous déduisez ainsi pour votre héros un style de vie au début de votre récit. Vous commencez à établir le statu quo qui sera ensuite bouleversé au cours de ce récit.

Et vous pouvez aussi déduire des informations sur le passé de votre personnage en examinant ses points de vue et ses croyances. Un caractère ne se forge pas de manière spontanée, après tout. L’importance des parents est une des premières choses à établir dans la construction d’un personnage.

En effet, beaucoup de points de vue et de croyances proviennent de ceux des parents. Ce sont eux qui ont élevé votre personnage. Mais si ce dernier a développé d’autres croyances, d’autres points de vue que ceux de ses parents, nul doute qu’il doit y avoir une raison qui mérite d’être explorée. Peut-être que votre héros a fait une rencontre décisive qui lui a ouvert de nouvelles perspectives suffisamment fortes pour le faire changer d’avis ? Peut-être que votre personnage possède un esprit critique qui lui a permis de voir et sentir autre chose que ce qu’on lui avait appris ? Et que ce qu’on lui a appris ne tient plus la route désormais.

Au cours de sa vie (donc avant le commencement de votre histoire), votre personnage s’est-il forgé d’autres croyances ? ces nouveaux points de vue seraient alors entrés en conflit avec les anciens et une révélation (le mot d’épiphanie est parfois employé dans ce sens) s’en serait suivie. C’est une piste qui pourrait expliquer le comportement de votre personnage dans l’histoire.
Imaginez un personnage à qui l’on a appris l’amour du genre humain et qu’au cours de sa vie, il ait eu à faire face à des événements qui l’ont rendu profondément xénophobe. L’incompatibilité de ces deux sentiments amène des développements intéressants quand il s’agira de montrer l’attitude de votre personnage face aux événements qui se produiront au cours de votre récit.

Faciliter l’écriture

Cependant, ce travail préparatoire sur votre personnage non seulement vous facilitera votre travail d’écriture mais surtout diminue le risque de voir fleurir ça et là des inconsistances quant au comportement de votre héros.
Une inconsistance ne signifie pas que le personnage ne puisse pas se comporter d’une manière totalement inattendue, qui ne lui ressemble vraiment pas surtout s’il est sous le coup d’une émotion. Comme exemple facile, je proposerai un personnage qui refuse de croquer dans une pomme parce qu’il a horreur de cela et dans une autre scène, le voir se délecter avec une tarte aux pommes. Si l’auteur n’a aucune intention particulière, il y a là une inconsistance (ou une incohérence).

En effet, si vous décidez de vous lancer dans l’écriture de votre scénario en ayant partiellement caractériser votre personnage, vous risquez de vous contredire. Le comportement du héros et ce qui est déjà partie prenante  de sa caractérisation pourraient être divergents.
Vous avez dans une scène votre héros qui pieds et poings liés est incapable de se libérer. Quelques scènes plus tard, votre héros se retrouve dans la même position mais cette fois, c’est un véritable Houdini. Reconnaissez que le comportement de votre héros est quelque peu inconsistant. On pourrait envisager qu’il n’a pas voulu révéler sa capacité à facilement s’évader la première fois. Mais cela casserait le rythme. Alors ou vous lui retirez cette facilité avec laquelle il peut s’échapper de n’importe quel piège ou bien, vous le faites profiter de la première opportunité pour nous montrer ses talents.

LE MONDE DE VOTRE HÉROS

Parallèlement à la création de votre personnage, vous avez créé un monde dans lequel il évolue entouré d’autres personnages. Vous devez considérer les règles de ce monde. Comment votre monde fonctionne t-il ? Comment ses habitants interagissent avec le monde ?
Est-ce que la caractérisation de votre personnage s’accorde-t-elle avec le monde dans lequel vous l’avez jeté ? Votre héros agit-il spontanément ou est-il contraint et forcé pour s’adapter à ce monde ?

Les actions de vos personnages doivent être plausibles avec leur environnement. C’est un exemple extrême mais la disparition d’une petite fille ne peut pas passer inaperçue dans le monde réel. Si le monde que vous avez créé tire ses racines et ses formes de notre monde réel, vous ne pouvez pas dans votre scénario faire passer la disparition d’une petite fille sans que personne ne s’en aperçoive.
Reprenons l’exemple du scientifique. Vous ne pouvez pas mettre le premier quidam venu comme héros. Votre personnage doit avoir les compétences requises pour être crédible dans cette activité et comme nous l’avons vu, ses compétences infèrent nombre de questions auxquelles vous répondrez en caractérisant votre héros.

Fort de cette fiche signalétique, votre héros agira conformément à la logique de l’univers dans lequel il vit. Ses contre-réactions seront aussi concordantes.

Scenar Mag existe grâce à vos dons. Vous nous dites nous apprécier et Merci pour cela. Mais ne restez pas indifférents. Aidez-nous par vos dons à vous aider encore plus, encore mieux. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :