Archives pour l'étiquette Créativité

LA TOTALITE DE L’HISTOIRE

On dit souvent que l’histoire est un tout. Peter Dunne par exemple distingue entre l’intrigue et l’histoire. Ces deux concepts sont entrelacés de façon à ce que l’intrigue décrive l’action et l’histoire illustre les conséquences émotionnelles de cette action.

D’un point de vue un peu plus pratique, dans les années 90, la théorie narrative Dramatica a proposé une autre vision du Tout d’une histoire.
En voici quelques explications.
Continuer la lecture de LA TOTALITE DE L’HISTOIRE

LA VIE S’INVITE DANS LE SCENARIO

Un événement imprévu, un détour pas très judicieux, un faux pas et la vie met son grain de sel dans nos vies. Il est indéniable que dans un scénario, tout effet possède sa cause. C’est préférable pour la compréhension du récit.

Néanmoins, nos personnages vivent dans un monde certes de fiction et que cet univers singulier intervient lui aussi dans leurs vies sans que cette intervention soit par ailleurs justifiée.
Et d’ailleurs, l’extérieur soudain vient gêner la bonne marche de la loi de causalité au moment le moins opportun, le moins tolérable pour les personnages.
Continuer la lecture de LA VIE S’INVITE DANS LE SCENARIO

LES EMOTIONS AU CŒUR DE L’ACTE DEUX

Somme toute, l’acte Deux est comme une histoire à l’intérieur de l’histoire. Autant donc le subdiviser en un début, un milieu et une fin.

Vous remarquerez d’ailleurs qu’il en va de même avec les scènes mêmes si les trois parties ne se produisent pas chronologiquement. Pour en revenir à l’acte deux, il serait recommandé de subdiviser davantage sa structure jusqu’à en saisir la moindre section, la moindre séquence significative.
Continuer la lecture de LES EMOTIONS AU CŒUR DE L’ACTE DEUX

DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (29)

Nous abordons dans cet article la fin de la traduction du chapitre 11 de la théorie narrative Dramatica. Ce chapitre est consacré à la différence entre la résolution de problèmes et la justification qui sont deux méthodes pour trouver des solutions à nos problèmes (et les personnages ont eux aussi leurs problèmes à résoudre) mais l’une conduit à la vérité alors que l’autre se vautre dans l’erreur.

Sauf que les deux personnages dont la personnification renvoie à ces concepts de résolution de problèmes et de justification sont tous deux persuadés d’avoir raison.

Sommaire de tous les articles de la théorie narrative Dramatica : DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE

Cette théorie narrative peut être ardue à appréhender de prime abord mais elle vaut définitivement l’effort qu’elle requiert. De plus, ce chapitre 11 pourrait vous être utile pour écrire vos scènes. Continuer la lecture de DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (29)

DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (28)

Poursuivons l’exemple de la serveuse avec son nez qui la gratte du chapitre 11 de la théorie narrative Dramatica.

Ce chapitre est dédié à la différence entre la résolution de problèmes et la justification.

Sommaire de tous les articles :
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE Continuer la lecture de DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE (28)