DILEMMES

Un dilemme est ce moment particulier où votre personnage est mis devant un choix à faire. Mais aucune des possibilités n’est intéressante. C’est au personnage de choisir ce qu’il lui semble être le meilleur choix mais il n’en reste pas moins entre le marteau et l’enclume.
Très souvent utilisé dans les séries TV, les dilemmes sont une garantie de réussite en termes d’impact sur l’audience.

Plus ils sont difficiles (quel que soit l’option retenue, les conséquences seront dramatiques et sources de nouveaux conflits (très souvent personnels pour le personnage qui doit prendre la décision)), et plus l’enjeu sera élevé et plus la tension dramatique sera haute.
Tous les ingrédients nécessaires pour accrocher un lecteur sont réunis dans le dilemme.

Une affaire d’arcs

Chaque histoire a son propre arc dramatique (Overall Story Throughline). Cet arc dramatique spécifique devrait être la réponse au dilemme, du moins, si le dilemme est amené par l’incident déclencheur.

Rien n’empêche de mettre en place de nombreuses situations menant à des dilemmes. L’avantage du dilemme est qu’il incite le personnage à agir.
Le dilemme fournit l’énergie nécessaire à l’action. En règle générale, tous les dilemmes qui apparaîtront dans l’histoire doivent être mis en place au cours des neuf ou dix premières pages du script.

Au cours du voyage de votre héros (sa traversée de votre histoire), il existe un certain nombre d’étapes dont le Call to Action et le Refusal of the Call.
L’incident déclencheur (le Call to Action) vient placer soudainement sens dessus dessous le monde ordinaire (Ordinary World) censé procuré au héros un équilibre dans sa vie.
Une des raisons d’agir du héros sera de tenter de retrouver cet équilibre.

Le dilemme : conséquence de l’inattendu

Pourquoi ne pas faire de ce Call to Action un dilemme ?
Juste après l’incident déclencheur, le héros est réellement en état de choc. Il a besoin de se poser un peu.
Ce moment (presque une récapitulation) pourrait permettre à un protagoniste de réfléchir au dilemme que lui aurait posé l’incident déclencheur et de le pousser à refuser l’action (Refusal of the Call) en conséquence de ce dilemme.

La réponse de votre protagoniste au dilemme que vous avez placé sur sa tête est aussi un excellent outil dramatique pour clarifier votre personnage dans la tête de votre lecteur.

La conséquence immédiate de l’incident déclencheur sous la forme d’un dilemme apporte une tournure moins prévisible à l’action, permet de décrire les craintes et les faiblesses de votre héros et permet surtout à votre lecteur de se faire un jugement sur votre personnage.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de