INSUFFLER LA VIE AUX PERSONNAGES

0
(0)

Pensez à l’histoire la plus mémorable que vous ayez lue. Qu’est-ce qui a fait que cette histoire vous a pris et retenu.
Ce sont les personnages. On peut oublier l’intrigue mais plus difficilement les personnages.

personnages
DiAnn Mills

Certains auteurs pensent que l’intrigue l’emporte sur le personnage. D’autres prétendent que le personnage est la clé.
Mais une intrigue intéressante met en valeur les personnages. DiAnn Mills suggère donc de laisser le personnage et l’intrigue danser ensemble, en permettant à chacun de se compléter. Car, pour DiAnn Mills, ce qui distingue une histoire, c’est le traitement des personnages, et ce qui fait briller les personnages, c’est l’intrigue.

Nous sommes accrochés à l’histoire parce que son auteur a insufflé de la vie aux pages en développant des personnages inoubliables.

Prendre son temps

Inventer un personnage peut prendre du temps. Mais nous n’avons pas autant de temps que dans la vraie vie pour découvrir cet autre. Et cet autre ne vous confiera pas immédiatement ce qui le blesse, ce qui constitue ses propres failles.

Sa parole et ses actions sont cependant des indices importants pour révéler le non-dit. La découverte de ses failles et de ses faiblesses vient plus tard si l’on est un tant soit peu attentif.
Le passé d’un personnage est la pierre angulaire qui permet d’en savoir plus sur lui. Les événements et les circonstances marquantes qui motivent actuellement votre personnage, qui l’ont en quelque sorte conditionné, sont une ressource majeure pour comprendre pourquoi fait-il ce qu’il fait.

Le passé d’un personnage règle son point de vue actuel. Son vécu n’est pas extradiégétique. En effet, par des analepses, l’auteur peut expliquer ce qui influence maintenant ce personnage. Ce qu’a vécu un personnage avant le début de l’histoire est la base pour expliquer son comportement tout au long du récit.

Bien géré, le passé d’un personnage peut être passionnant à découvrir. Il apporte aussi une certaine intimité entre le lecteur et le personnage. Connaissant le vécu de son personnage, il sera plus facile pour l’auteur de prévoir comment ce personnage agira au cours de l’intrigue.

L’individu est une créature en quatre parties qui se meut entre les domaines physique, spirituel, émotionnel et mental. Les grecs nommait cela la psukhê (l’âme comme siège des sentiments, des passions, de l’intelligence, de l’esprit, des désirs).

Nos personnages ont les mêmes défis à relever, et leur passé montre et démontre comment et pourquoi ils sont motivés.

Les réponses d’un personnage peuvent sembler élaborées, à moins que vous n’ayez établi par le passé pourquoi il se comporte comme il le fait. La justification de ses réactions et de ses relations se révèle à travers de minuscules indices disséminés tout au long de l’histoire.

Aller au-delà

Selon DiAnn Mills, un auteur ne peut jeter son protagoniste et son antagoniste dans l’action que si des besoins psychologiques profonds sont clairement définis et si des objectifs puissants et non résolus – tant externes qu’internes – sont établis.

Comment découvrir ce que ces personnages veulent et ce dont ils ont besoin, ainsi que leurs forces, leurs faiblesses ? La psychologie peut offrir une aide substantielle non seulement pour comprendre le développement humain, mais aussi pour guider le comportement d’un personnage en fonction des traits qui lui sont attribués.

En tant qu’auteur, vous prenez les informations recueillies et observez le personnage qui réagit aux événements, en montrant un comportement imprévisible mais réaliste. DiAnn Mills semble convaincue qu’en découvrant des informations sur un personnage sous tous les angles, vous pouvez créer une image de la vie physique et mentale du personnage avant même de vous lancer dans l’écriture (et puisqu’il s’agit d’une image, c’est donc aussi une interprétation, une représentation subjective).

Les motivations d’un personnage crédible s’expliquent par l’émotion. L’auteur découvre pourquoi un personnage se comporte d’une manière particulière en analysant son passé. Cela vous aide également à dévoiler son langage corporel et son dialogue interne.

Votre personnage est-il prêt à faire des sacrifices importants pour atteindre son objectif ? A-t-il des motivations diverses ? Combat-il une vérité trop douloureuse à accepter ? Vous apprendrez les réponses dans son passé.
S’il refuse d’agir, quelles sont les conséquences ? Un vrai héros ou une vraie héroïne initie toujours l’action. Il ou elle n’est jamais la victime, et les raisons se trouvent dans son passé. Ils ont peut-être été victimes autrefois, mais ils ont juré de ne plus jamais se retrouver dans cette situation.

Robert McKee définit ainsi l’expérience passée des personnages : ce sont des événements antérieurs importants dans la vie du personnage que l’auteur peut révéler à des moments critiques pour créer des renversements de situation.

Une méthode ?

Posez les difficiles questions dont vos personnages ne veulent peut-être pas discuter. Forcer vos personnages à exposer leurs blessures et leurs douleurs intimes. Dans les profondeurs de leur monde interdit, inconnu, inconscient, vous découvrirez leurs traits de caractère (qu’ils ne s’avouent peut-être pas eux-mêmes) et le pouvoir de leurs motivations.

Scenar Mag veut vous aider dans vos projets d’écriture. Nous vous apportons gratuitement de l’information et vous dites nous apprécier. Merci pour cela. Seulement, Scenar Mag existe grâce à vos dons. Ne restez pas indifférents à notre effort qui ne vise qu’à vous servir. Soutenez-nous. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :