CLIMAX : DANS LE VENTRE DE LA BÊTE

0
(0)

Dans une fiction et dans le cours de l’intrigue, le héros a pour tâche essentiellement de surmonter les obstacles que l’auteur jette sur son chemin vers l’obtention de son objectif.

Néanmoins, l’obstacle le plus difficile est le moment du climax.
Le climax est l’ultime confrontation entre le protagoniste et son antagonisme. Cependant, ce moment délicat pour le héros ne doit pas être prévisible.

Sur le terrain du méchant

Lorsqu’il confronte son antagonisme (quel qu’il soit), le héros ne devrait pas se trouver dans une situation qui l’avantagerait. Le moyen le plus efficace afin de mettre l’objectif du héros hors de portée pour celui-ci est que cette ultime confrontation se déroule sur un terrain favorable à l’antagonisme.

Afin d’élever les enjeux et partant, la tension, le héros devrait soit se retrouver sur un territoire qu’il ne connaît pas (l’Étoile de la Mort dans Star Wars, par exemple, bien que cette séquence n’intervienne pas au moment du climax dans ce cas), soit sur un terrain où le héros n’a pas les coudées franches contre l’antagoniste (dans la chambre de sa fille, par exemple, comme dans Ant-Man).

L’intérêt du climax est que le personnage principal, héros de l’histoire, se retrouve seul à seul contre le méchant. Il a vaincu les hommes de main adverses, ses alliés sont dispersés ou occupés ailleurs et son combat est celui d’un règlement de compte personnel.

Il est préférable aussi que le héros soit forcé de se rendre sur un terrain où il sera nécessairement vulnérable. Et il y est attiré par son adversaire. Ainsi l’histoire prend une tournure plus dramatique et rien ne devrait garantir que la victoire est acquise.

La tension dramatique et l’incertitude du résultat seront plus vivaces si le héros confronte le vampire dans son propre château plutôt que dans un lieu dont tous deux ignorent les dédales.
Si une famille de serial killers pourchassent le héros, autant que ce soit dans la maison familiale dans laquelle le héros fut obligé de se rendre (même s’il avait quelques réticences).

Le climax n’est pas le message

Alors qu’il apporte la réponse à la question dramatique, le climax est un contenant dont la forme ajoute à l’impact dramatique de l’histoire sur le lecteur.

On peut donc lui donner la forme que l’on veut tant que cela ajoute à l’effet dramatique. Et être sur le terrain de l’adversaire permet pendant toute la durée du climax de faire monter progressivement la tension afin d’impliquer autant que possible le lecteur dans l’action.
C’est par ce moyen que l’on obtient la meilleure des réactions émotionnelles.

C’est ainsi par exemple que le lieutenant Aldo Raine et son groupe se retrouvent certes dans le cinéma qui appartient à Shosanna devenue Emmanuelle Mimieux mais un lieu que les nazis ont investi (Inglorious basterds).
Quel que soit le message que l’on veut bien voir dans l’œuvre de Tarantino, le cinéma ainsi que la projection de la Fierté d’une nation, le visage de Shosanna sur l’écran de fumée et la matière même du cinéma de l’époque (l’acétate), tout participe à communiquer ce message.
Néanmoins, Le Gamaar est au moment du climax un repaire nazi.

Le climax n’est pas dépendant du genre

Quel que soit le genre, drame ou comédie, le héros devrait confronter le méchant de l’histoire dans son repaire. Axel Foley, par exemple, est forcé de quitter Detroit pour Beverly Hills, un territoire qui lui est parfaitement inconnu (autant les lieux que les mœurs et coutumes).

Si vous avez décidé que votre héros triomphe de l’adversité au cours du climax, cette victoire sera bien plus satisfaisante pour le lecteur si elle se déroule dans un environnement qui soit tout à l’avantage du méchant et dans lequel les chances de vaincre pour le héros sont quasiment nulles.

 

 

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :